L’Iran prendra part à la réunion de l’Opep à Alger

Le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namdar Zanganeh. D. R.

Une source proche de l’Opep confirme la participation de l’Iran à la prochaine réunion prévue le 26 septembre à Alger, mettant ainsi fin à un suspens qu’il a fait durer depuis quelques semaines. Selon cette source, citée par l’agence Reuters, la réunion d’Alger qui prélude au sommet de Vienne, en octobre, portera sur la stabilisation des plafonds de production dans les pays membres et pays non membres de l’Opep.

L’Iran, qui a jusque-là refusé de freiner son élan de production de pétrole – plus de 500 000 barils produits en plus depuis janvier dernier –, en prétextant son droit de retrouver sa part de marché après la levée des sanctions internationales en début de l’année en cours, semble plus enclin aujourd’hui à revoir son niveau de production afin de garantir une stabilité durable des cours du baril. Téhéran propose, par la voie de son ministre du Pétrole, Bijan Zanganeh, un retour aux quotas, système abandonné en 2011.

Pour rappel, Alger abritera une réunion informelle du cartel pétrolier en marge du Forum énergétique du 26 au 28 septembre prochains. Dans une déclaration à la presse, le président de l’Opep, le Qatari Mohammed Bin Saleh Al-Sada, a exprimé l’optimisme de l’organisation concernant «un prochain rééquilibrage de l’offre et la demande», malgré la récente rechute des cours du brut. «Nous tablons sur une hausse de la demande de pétrole aux 3e et 4e trimestres», grâce à un rebond économique dans les principaux pays consommateurs, a-t-il relevé.

«Les prévisions de hausse de demande de brut aux 3e et 4e trimestres couplées à une baisse des disponibilités amènent les analystes à conclure que la baisse des marchés n’est que momentanée et que les prix du pétrole  progresseront durant la dernière partie de 2016», avait encore estimé le président de l’Opep.

R. Mahmoudi 

Comment (8)

    AKSIL
    27 août 2016 - 10 h 01 min

    Nous souhaitons que les
    Nous souhaitons que les iraniens laissent tomber les fariboles chiites ridicules , et reviennent à leur nationalisme persan , une alliance stratégique avec les berbères et les autres peuples qui souhaitent leur libération du totalitarisme criminel, terroriste et esclavagiste wahabiste arabe Ommeyade sera probable et possible pour l’émancipation de l’humanité ….




    0



    0
    lhadi
    24 août 2016 - 10 h 27 min

    Les dirigeants du pays de
    Les dirigeants du pays de Darius n’ont qu’une seule religion : c’est l’Iran. Fraternellement lhadi ([email protected];.r)




    0



    0
    Anonymous
    24 août 2016 - 9 h 41 min

    Moi j’aimerais avec l’iran le
    Moi j’aimerais avec l’iran le venuzuela et les autres pays en incluant tous les pays musulman y compris le maroc sous condition et la tunisie, on laisse a coté le pétrole et on discute sur l’économie des pays émergents aisni le libre échange et la libre circulation « traversée du pacifique no visa




    0



    0
    anonyme
    23 août 2016 - 19 h 48 min

    bienvenue à l’Iran un pays
    bienvenue à l’Iran un pays intelligent travailleur combatif et fier,le contraire des bédouins!




    0



    0
      Ibn Arabi
      25 août 2016 - 16 h 34 min

      le plus grand danger à venir
      le plus grand danger à venir pour les 60 ans, pour le monde arabe et surtout le moyen orient, viendra de l’expansion et de l’hémogénie de l’Iran




      0



      0
        anonyme
        25 août 2016 - 17 h 44 min

        ton pseudo devrait plutôt
        ton pseudo devrait plutôt être ibn wahab le saoudien




        0



        0
          Ibn Arabi
          25 août 2016 - 18 h 14 min

          peut importe mais je suis ni
          peut importe mais je suis ni anonyme ni autre chose




          0



          0
          Ibn Arabi
          26 août 2016 - 13 h 22 min

          anonyme il y a une place pour
          anonyme il y a une place pour toi à l’APN l’échéance c’est avril




          0



          0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.