Louisa Hanoune tire à boulets rouges sur le pouvoir et l’opposition

Louisa Hanoune. New Press

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, qui s’est distinguée par son ton critique envers le gouvernement, n’a pas épargné, cette fois-ci, des formations de l’opposition. Lors de son intervention à la session ordinaire de son bureau politique, la passionaria du PT a vivement critiqué Abderrezak Mokri et son appel pour un «gouvernement d’union nationale» pour sortir de la crise. Pour Louisa Hanoune, aller vers des coalitions gouvernementales où toutes les tendances se font représenter, est un non-sens et est totalement à l’opposé du principe et de la notion de la démocratie.

La patronne du PT enchaîne en dénonçant vivement ceux qui véhiculent la pensée islamiste venue d’ailleurs. Elle réitère son soutien à la ministre de l’Education et condamne vivement la campagne dont elle fait l’objet. Une campagne qui est menée, selon la première responsable du PT, par des courants idéologiques ramenés du Qatar et de l’Arabie Saoudite. Louisa Hanoune a poursuivi son intervention en critiquant la Coordination nationale pour les libertés et la transition démocratique (CNLTD) dont est membre le MSP d’Abderrezak Mokri. La SG du Parti des travailleurs juge que la demande d’une transition démocratique est tout simplement une «volonté manifeste de faire revenir le pays à la case départ». Louisa Hanoune ira encore plus loin en accusant les membres de la CNLTD de chercher uniquement à changer les personnes. Elle rappelle que son parti est «pour la refonte totale du système politique».

Louisa Hanoune revient sur le dernier message du président Bouteflika à l’occasion de la double commémoration du 20 Août 1955 et 1956. Elle le considère comme en «total déphasage avec la triste et inquiétante réalité du pays». Louisa Hanoune souligne que les plus grosses erreurs commises par les dirigeants depuis l’Indépendance sont d’ordre économique. Elle estime que les réformes que présente actuellement le gouvernement constituent «une véritable menace pour le monde du travail, pour la souveraineté nationale et pour la stabilité sociale».

Louisa Hanoune soutient que les officiels qui ont célébré le 60e anniversaire du Congrès de la Soummam ne travaillent pas pour le peuple mais pour des communautés d’affaires. Pour elle, ils sont le contre-exemple des responsables voulus par ceux qui ont fait la guerre pour l’indépendance du pays. La SG du PT parle de «dangers» qui pèsent sur l’Algérie. Elle craint une dislocation sociale à cause du virage économique pris par le gouvernement. Cette politique «va être fatale pour le pays», prévient-elle.

Louisa Hanoune considère que le redressement économique et la défense des droits des travailleurs dans ce contexte de grandes menaces sur les acquis sociaux sont la priorité de son parti et non pas les législatives de 2017, maintenant le suspense sur sa participation ou non à cette échéance électorale.

Sonia Baker

Comment (14)

    avisor
    25 août 2016 - 10 h 15 min

    Permettez-moi de placer un
    Permettez-moi de placer un mot dans cette discution, j’ai fait mon SN dans l’artillerie pour que Madame Hanoune puisse tirer à »boulets rouges », il faut qu’elle aie au préalable chauffé le canon, vue qu’elle ne fais pas souvent tonner l ‘artillerie on est en droit de se demander si ce ne sont pas des suppositoires qui sont envoyés et dans ce cas nous invitons les concernés par ce tir de barrage de se présenter dans la position adéquate pour faciliter l’introduction. Feu!




    0



    0
    Anonymous
    24 août 2016 - 20 h 43 min

    La seule chose que je peux
    La seule chose que je peux reproché à cette dame, c’est lorsque elle demande l’ouverture des frontières avec l’ennemi héréditaire (le Royaume(d’un roi gay) des crève la faims, de la prostitution et de la drogue, ou les vieux vicieux psychopathes étrangers (…) font qu’es qu’ils veulent dans ce bor….à ciel ouvert




    0



    0
    Bouabsa
    24 août 2016 - 19 h 52 min

    Louisa Hanoune a bien fait de
    Louisa Hanoune a bien fait de rappeler la position de son parti, qui est «pour la refonte totale du système politique». Mais elle a omit d’ajouter que cette position est celle aussi de 90 % des Algériens et de tous les partis d’opposition islamistes ou laïcs. Donc pourquoi cette salade sans consistance et sens politiques de sa part. Bien sûr qu’un Gouvernement d’Union Nationale (GUN) est plus que nécessaire pour faire aboutir le processus de « la refonte totale du système politique » comme le PT lui-même le préconise. Mais pour arriver à formation d’un GUN opérant et efficace, il faut tout un travail en amant qui inclut (1) l’élaboration d’une Nouvelle Charte Nationale (NCN) pour encadrer pendant la période transitoire la Constitution actuelle concoctée sans volonté et participation populaires, et (2) l’élection d’une Nouvelle Assemblée Constituante (NAS) comme le FFS le réclame.




    0



    0
    LAVIRITI
    24 août 2016 - 18 h 41 min

    EN SOMME SI J’AI BIEN
    EN SOMME SI J’AI BIEN COMPRIS Mme HANOUNE DIT À DEMI MOTS QUE LE GOUVERNEMENT ACTUEL A ENTRAÎNÉ LA DÉLIQUESCENCE DE L’ÉTAT, IL FAUDRAIT AJOUTER PEUT ÊTRE QUE L’OPPOSITION ( P.T INCLUS) A ENGENDRÉ SA DÉCHÉANCE ET SA PUTRÉFACTION. N’OUBLIONS PAS QUE Mme HANOUNE ÉTAIT POUR UNE ALGÉRIE DEBOUT ET POUR LE FAMEUX QUATRIÈME MANDAT. AU TOTAL ON SE RAMASSE AVEC UNE ALGÉRIE À MANDEMENT SUR UN FAUTEUIL ROULANT. N’AYANT PAS PEUR DES MOTS, MADAME, VOUS AVEZ VOUS AUSSI UNE GRANDE RESPONSABILITÉ DANS TOUT CE QUI ADVIENT À NOTRE ALGÉRIE CHÈRE À NOS CŒURS DE SIMPLES CITOYENS.




    0



    0
    RasElHanout
    24 août 2016 - 13 h 11 min

    Il ne faut pas en vouloir a
    Il ne faut pas en vouloir a Louiza, elle est victime d’une ménopause spéciale.




    0



    0
    Rouichedz
    24 août 2016 - 12 h 52 min

    Moi j’ai compris a temps que
    Moi j’ai compris a temps que Tata Louiza ne vaut pas mieux que la brochette de traîtres composée par les Amar Saidani, Wahid Bouabdellah, Ferhat M’henni, Mohcine Bellabbes and Cie.




    0



    0
    Anonymous
    24 août 2016 - 9 h 18 min

    Cette femme vit dans l
    Cette femme vit dans l’imaginaire, le train est passé Madame Hanoun, nous attendons un aide étranger pour nous débarasser de cette femme donton ignore ses intention et qui représente l’algérie d’aujourd’hui : corruption vol viol mal honnêté trahison etc…c’est virus




    0



    0
      ithran
      25 août 2016 - 2 h 13 min

      je pense que cette femme
      je pense que cette femme mérite du respect .une brebis au milieu des loups depuis longtemps .elle nest pas encore été dévoré donc cette femme a du panache comme les femmes qui on fait la révolution .je connais pas son parcours politique ni ces ereures politique mais quelle personnalité politique qui na pas fais des erreurs meme les grd de ce monde de Mandela a Kennedy surtout en Algérie .durée toute cette période donc elle aime son pays elle a du caractère




      0



      0
    lhadi
    24 août 2016 - 8 h 46 min

    La qualité du personnel
    La qualité du personnel politique d’un Etat moderne se mesure sans aucun doute à sa capacité d’adaptation aux défis qui surgissent dans la réalité sociale. Par là, on entend l’aptitude à anticiper les difficultés, à prendre en charge attentes et exigences avec les mots qui conviennent, à imaginer des solutions compatibles avec les moyens dont peut disposer la puissance publique. À l’inverse, la fermeture élitiste de la classe politique sur elle-même incline à la surdité aux attentes des citoyennes et des citoyens. Ces comportements contribuent à délégitimer l’Etat, produisant indifférence par dépolarisation ou brusques flambées de revendications erratiques.

    Le rôle d’un homme politique n’est pas de polémiquer sur des futilités. Il se singularise par la recherche permanente du perfectionnement des institutions, l’élargissement des droits des citoyens, l’accroissement des moyens permettant l’exercice de ces droits, faciliter la participation de masses de plus en plus larges à la gestion du pays, des affaires publiques etc.

    Il ne doit pas se consacrer, uniquement, à la critique de ce qui ne va pas , faire de la chronique. Cette stratégie du verbe ne peut servir que ceux qui veulent tisser les fils d’une conspiration permanente. Il doit être l’instrument de transformation de la société existante, l’avant-garde de la société nouvelle.

    Il lui convient donc d’employer l’observation pour voir, le raisonnement et le jugement pour prévoir, l’activité pour rassembler les matériaux de la décision, le discernement pour décider et quand il a décidé, la fermeté et l’empire sur lui-même pour s’en tenir qu’à sa décision délibérée. Et plus la portion de sa conduite qu’il règle d’après son jugement et ses sentiments est grande, plus toutes ces diverses qualités lui sont nécessaires. En d’autres termes, comprendre, et après avoir compris, agir car la fidélité à une politique s’arrête là où commence la lucidité. Regarder et comprendre est une vérité première.

    Nombreuses les citoyennes algériennes et nombreux les citoyens algériens, qui comme moi, ont plus qu’assez des porteurs d’incendie et de faiseurs de procès d’intention en manque de propositions. Ces » généraux sans armée », ces « prêcheurs sans fidèles » sont incapables de devenir le berger qui doit combattre les loups parce qu’ils n’obéissent à aucune conscience morale.

    Parmi les remous de notre époque agitée, le pays est dans l’attente de d’un bon navigateur qui sache gouverner, c’est-à-dire bien tenir le gouvernail et posséder la science de manœuvre, celle qui oblige à louvoyer pour prendre les vents porteurs ou à biaiser pour éviter les écueils.

    Le pays est au bout du gouffre et il lui faut un guide pour le conduire au salut ; le pays frôle l’abîme et il a besoin d’une politique de redressement national.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    CHERIH HANACHIO
    24 août 2016 - 8 h 13 min

    SI TU FAIS ALLUSION AU FFS
    SI TU FAIS ALLUSION AU FFS RCD OU LE MAK NOUS TE DISONS RETOURNE CIRER LES CHAUSSURES DE GAID AHMED SALAH ET DE TON FAUTEUIL ROULANT.TON PRESIDENT EST L AMI DE TLIBA ET SAIDANI CEUX QUI T ONT TRAITE DE POULE STERILE.AU FAIT ATTENTION TU ES DEVENUE UN CHIFFON TOI ET TON PARTI ARABO TROISKISTE ISLAMISTE.NOUS ON EST DEMOCRATE ET LAIC …..




    0



    0
      LotfiALN
      24 août 2016 - 10 h 44 min

      LES FAITS SONT SACRES COMME
      LES FAITS SONT SACRES COMME LES COMMENTAIRES SONT LIBRES.
      LA LAÏCITÉ EST UN CONCEPT TOTALEMENT ÉTRANGER A NOTRE PAYS. REGARDEZ LES DÉGÂTS CAUSES EN FRANCE PAR UNE LAÏCITÉ DEVENUE UNE ARME DIRIGÉE CONTRE UNE CATÉGORIE DE LA POPULATION.
      LE MAK EST UN OUTIL DE DÉSTABILISATION DU PAYS. IL N’A AUCUNE ASSISE POPULAIRE.
      MME HANOUN AVEC QUI JE NE PARTAGE PAS GRAND CHOSE A ÉTÉ UNE DES RARES PERSONNALITÉS POLITIQUES A DÉNONCER LES GRAVES DÉRIVES QUE NOUS AVONS CONNU CES DERNIERS TEMPS.
      OU ÉTAIENT,, OU SONT LES HOMMES DE CE PAYS QUAND LES SAADANI TLIBA ET LES AUTRES OFFENSENT AVEC LE PLUS GRAND MÉPRIS TOUT UN PEUPLE, SON HISTOIRE…
      TRAITER BOUTEFLIKA DE FAUTEUIL ROULANT EST CHOQUANT POUR TOUTE PERSONNE DOTE D’UN PEU D’HUMANITÉ.
      L’HISTOIRE RETIENDRA QUE C SOUS SON RÈGNE OU FIN DE RÈGNE QUE L’ALGÉRIE VIT UNE DE SES PÉRIODES LES PLUS TROUBLES. MAIS JE CONDAMNE VOTRE MÉPRIS A L’ÉGARD D’UNE PERSONNE ÂGÉE ET HANDICAPÉE PAR LA MALADIE.
      COMME JE CONDAMNE TOUS CES AFFAIRISTES, OPPORTUNISTES, RENEGATS, CORROMPUS …
      MAIS CONDAMNER NE SUFFIT PLUS! IL FAUT AGIR EN PATRIOTE MAINTENANT.




      0



      0
    No man Land
    24 août 2016 - 7 h 40 min

    Est ce que c’est la meme Tata
    Est ce que c’est la meme Tata Louisa qui a avait fait campagne pour Fakhamatouhou afin de briguer un 4eme manda en le qualifiant de patriote et nationaliste qui defend les interets nationaux?? Tata Louisa mange a tous les râteliers maintenant, ce n’est plus l’ancienne militante du début des années 80. En avançant dans l’age elle a blêmit et tous ses penchants a gauche balancent du côté droit. Ouvriérisme qu’elle essaie de nous fourguer comme sa reference ne lui colle plus. Rien ne la différencie des affairistes et autres chiyatines du pouvoir. C’est fini Tata Louisa, tu as vendu ton âme au diable en 2014, la repentance est devant dieu, le peuple ou si je puisse dire les travailleurs ne te pardonneront pas ta trahison. Tu as participé a la pérennité de ce système ca ne sert a rien de nous embobiner avec ton baratin qu’il faut un changement radical du système. Nous on le savait depuis longtemp et on le sait toujours, C’est toi qui a perdu les repères.




    0



    0
    SOFIANE
    24 août 2016 - 7 h 15 min

    PFF CETTE FEMME EST
    PFF CETTE FEMME EST INCROYABLE ELLE CRITIQUE LA MAIN QUI LA NOURRI

    BREF UNE OPPOSITION A DEUX BALLES QUI EN VAUT pas UN CLOU EST FINI PAR SERRE LES MAIN DES SOIT DISANT MÉCHANT




    0



    0
    Mouloud
    24 août 2016 - 6 h 25 min

    Le PT ne pèse pas plus que 0
    Le PT ne pèse pas plus que 0,1% des voix en Algérie ce qui n’est pas le cas de ses interventions dans la presse Nationale. Quand elle parle de démocratie, elle devrait montrant l’exemple et céder la place à une nouvelle génération. A la tete de son depuis 25 ans : Barrakat, c’est un record mondiale! A véhiculer des idées économiques obsolètes , elle ne fait pas avancer le débat et elle fait parti des freins dans le personnel politique.
    Si Me Hanoune était une référence en Economie cela se saurait. Heureusement que le PT ne représente rien.
    Quand un pays ne produit rien et ne dépend que de l’exportation des hydrocarbures ou tout est subventionné sans aucune distinction sociale, ou la collecte de l’impot est faible, l’informel est fléau National, la corruption au plus haut, le niveau d’éducation au plus bas, la bonne gouvernance inexistante, il faut remettre les fondamentaux à leurs place.
    La notion travail, le mérite, l’esprit Entrepreunarial, la vérité des prix, l’éducation, la bonne gouvernance, libérer les initiatives économiques, culturelles, sociales,… promouvour la jeunesse et les femmes afin qu’ils accèdent aux pistes de responsabilités, ect….
    Alors les modèles Venezuelien, Russie, Mizanbicain, Correen du Nord, …on en connaît les résultats, on arrête avec là stérilité, l’immaturité et là bêtise politique. L’Algérie à assez perdu de temps et je voudrais voir ce pays aux potentiels fomidables se réaliser et devenir émergent dans 5 ans. Comme disent les AMÉRICAINS THINK BIG.
    ALGÉRIEDEBOUT . Alors Me Hanoune faites nous plaisir alors rejoindre le musée des antiquités TROTSKISTES au musee de Moscou.
    AlgériensDebout




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.