Ouargla : les habitants se plaignent de l’absence totale de développement

Une image édifiante. D. R.

Des citoyens de Ouargla, complètement désabusés, se sont adressés à Algeriepatriotique pour décrire leur désarroi face à la dégradation intenable du cadre de vie dans leur région. Par des images édifiantes, voire même choquantes, qu’ils nous ont fait parvenir, ces habitants démontrent que, bien qu’officiellement riche notamment grâce à son pétrole, Ouargla souffre d’une totale absence de développement, alors que le gouvernement dit œuvrer, depuis une décennie, pour rattraper le retard dans le Grand Sud. Tout un fonds a été créé pour assurer le développement de cette immense partie du pays. Mais les images affreuses qui nous ont fait parvenir ces habitants donnent une preuve bien palpable et visible de cette absence de développement dans cette région.

On voit bien des routes abîmées, trouées, des trottoirs qui n’ont que le nom, des bâtisses en ruines, des édifices publics totalement dégradés, des eaux usées qui remontent à la surface en plein centre urbain, des gravats et des détritus qui auréolent les allées et les artères de la ville. Et comme le soulignent ces habitants qui ne cachent pas leur colère, ce triste décor est malheureusement le même dans toutes les communes et les localités de cette wilaya, considérée comme l’une des plus riches d’Algérie. Nous pouvons même dire que c’est le propre de toutes les régions du Sud, qui n’échappent pas à cette triste réalité de manque criant de développement, à tout point de vue.

Le manque d’infrastructures de base, de structures de soins avec un personnel médical qualifié, le chômage endémique et plus simplement l’absence d’un cadre de vie décent ont poussé les habitants de cette région à sortir manifester dans la rue. Plusieurs rassemblements, marches et même émeutes ont été enregistrés ces dernières années dans plusieurs régions du Grand Sud. De Ouargla à Béchar et de Ghardaïa au fin fond du désert dans la région d’In Guezzam, les habitants protestent contre leurs épouvantables conditions de vie.

Des plans ont été élaborés et des mesures ont été prises par le gouvernement sans que cela se répercute positivement sur les populations qui continuent de souffrir de cette situation qui n’honore assurément pas un pays pétrolier comme l’Algérie.

Sonia Baker

Comment (7)

    Douillet
    25 août 2016 - 14 h 15 min

    Commencez d’abord par vous
    Commencez d’abord par vous discipliner vous même et les choses iront mieux. Si les rues de la ville sont jonchées de déchets en tout genre c’est principalement la faute à la population indiscipliné et incroyablement sale. Le manque de civisme est criant et non pas seulement à Ouargla. Ils jettent tout et n’importe quoi, ils crachent, ils polluent avec leurs égouts et leurs déchets et avec la fête de l’Aid ça va être pire. Après cela, c’est la faute à Sellal, et Bouteflika.




    0



    0
      Hamid Zouawid
      26 août 2016 - 7 h 05 min

      en bref c’est un article qui
      en bref c’est un article qui concerne le développement dans la Region sud en Générale et il ne s’agit pas d’aborder la problématique de l’hygiène et de environnement ,




      0



      0
    Madjid
    25 août 2016 - 12 h 42 min

    On sens de plus en délaissé a
    On sens de plus en délaissé a Ouargla, croiez nous Ouargla des Annees 80 Mieux qu’aujourd’hui ,depuis 2000 Ouargla se degrade de jour en Jour , je ne sais qui en profite de la situation actuelle, mais ca reste un secret , un intrigue quoi??,Pauvre Ouargla




    0



    0
    الهوارية..في أمريكا
    25 août 2016 - 12 h 12 min

    Pourtant les Nordistes
    Pourtant les Nordistes viennent pomper leur Pétrole, leur Gaz et toutes les autres ressources.
    Et le Wali? le Maire où sont ils?
    Il faut boycotter les chauffages au Gaz l’hiver, chauffez vous avec les radiateurs électriques pour être solidaires avec nos frères de Ouargla !!
    Inchallah Rabi Ya3nhoum
    Quant à moi je vais prendre un café à leur santé il 08:12 heure ici




    0



    0
    Mounir
    25 août 2016 - 11 h 39 min

    Un Grand Merci pour Notre
    Un Grand Merci pour Notre honorable Journal Patriotique surtout de venir a notre secours vue le Grand embargo et mutisme que traverse la Region de Ouargla autrefois connu sous le nom des Oasis , Promu Wilaya Depuis 1957 helas meme dans la Meteo on Omis sciemment a la citer , la wilaya depuis presque une decennie connait un Grand retard de développement , en plus de detruire de qui deja existait, flambee des prix de location de logement, les prix de lot de terrain sont hors portee, absence de soins medicale specialisee , tout les habitant optent pour la Tunisie, le projet de CHU tant promis et attendu est gele, ou annulee, degradation des cadre de Vie de citoyens , Route Degradee, grand surpeuplement dans les ecoles, tout les executives sont que des Directeur par interim, inverstissement absent , absence des Piscine dans une region ou la chaleur bat sont record a 59 degree, chomage accru, Aucun Jardin Publique, ???on ne sais pourquoi tout cette rancune pour une wilaya nationaliste qui as tout donne pour Notre Algerie, la manifestation du 27/02/1962 en temoingne, la frustration est assez Grande , et prend de l’ampleur , mais malgre tout Vive Algerie, Vive Algerie, Vie Monsieur Kaddour a Bien Dit: Que ce passe t’il a Ouargla ????




    0



    0
    lhadi
    25 août 2016 - 10 h 44 min

    On ne gouverne pas une
    On ne gouverne pas une Algérie en délaissant l’autre (…)
    .
    Cette conception antagoniste des rapports est tout à fait contraire à mon idée d’une bonne gouvernance laquelle n’a pas vocation, selon moi, à propager la discorde et l’incompréhension entre citoyens d’une même nation.
    .
    Le pire serait de ne pas tout mettre en oeuvre pour consolider cette tradition qui fonde le pacte républicain.
    .
    IL faut en finir avec l’alpha et l’oméga de la médiocrité.

    Une réorganisation d’ensemble au niveau gouvernemental répondra, sans aucun doute, à la double nécessité de rompre avec les pratiques liées à l’obésité du médiocre, comme celle de l’actuelle politique, et de coordonner les efforts pour oeuvrer à une politique de décentralisation ou de déconcentration seule à même capable de mettre fin aux secousses telluriques régionales.
    .
    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    kadour
    25 août 2016 - 9 h 58 min

    Madame , j’ai beaucoup de
    Madame , j’ai beaucoup de peine en vous lisant non pas que vous soyez désobligeante loin de là.
    Non ,c’est la situation dans laquelle se trouvent nos concitoyens qui est pénible.
    J’ai eu l’occasion de visiter cette ville il ya quelques années de celà, elle était en plein essor, j’y ai rencontré des gens c entrepreneurs haleureux, accueillants et d’une sagesse étonnante. On ne peut que se poser la question: »Que se passe t-il à Ouargla?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.