Tourisme : Nouri sidéré par l’«héritage» de ses prédécesseurs

Le nouveau ministre pourra-t-il redresser la situation ? New Press

Le ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelouahab Nouri, a fustigé jeudi, à Tipasa, la distribution «illégale» de quelque 65 ha sur un total de 1 059 ha, du Parc des grands vents (Dounia parc) d’Alger, destinés à constituer un parc citadin de villégiature pour les habitants de la capitale.

Dans une déclaration à la presse, au terme d’une visite de travail dans la wilaya, le ministre s’est dit «abasourdi» après avoir pris connaissance du dossier Dounia parc, qualifiant la situation de «très grave» et nécessitant des «mesures urgentes et rigoureuses». «Des lots de terrains ont été distribués dans un irrespect total de la législation en la matière et loin de toute transparence, en vue de l’implantation de projets imaginaires, représentés pour la plus part d’entre eux, par des fast-food», a souligné le ministre.

Après avoir souligné la résiliation, par ses services, des contrats relatifs à 96 projets, dont une quarantaine de fast-food, Nouri a soutenu qu’il est «impossible d’insuffler le développement du secteur touristique, par l’encouragement de la culture du fast-food, et du déni de la loi», assurant que la distribution des lots en question s’est faite, également, en l’absence de plans d’aménagement territoriaux, d’ou la gravité de la situation.

S’exprimant à propos des bénéficiaires de ces lots, il a signalé qu’ils seront indemnisés, et que les terrains seront récupérés. D’autre part, Abdelouahab Nouri a fait cas de l’élaboration en cours d’une «évaluation globale de la saison estivale 2016, en vue de faire le constat de ses insuffisances, afin d’y remédier à l’avenir», estimant que «l’Algérie possède les capacités l’habilitant à offrir de meilleurs prestations touristiques».

Il a notamment relevé le problème de parcage des véhicules rencontrés par les automobilistes sur tout le littoral algérien, parallèlement à des insuffisances en matière d’hygiène du milieu, appelant les citoyens à s’impliquer d’avantage dans la préservation de l’environnement. S’exprimant sur les Zones d’expansion touristique(ZET), le ministre a signalé des préparatifs en cours pour évaluer la situation de ces zones créés en vertu d’une circulaire, datée de 1989. «Le foncier touristique est un sujet sensible qu’il faut traiter avec toute l’attention nécessaire, et dans le respect des Plans d’aménagement territoriaux pour éviter l’anarchie», a-t-il soutenu.

Interrogé sur les travaux de réhabilitation, en cours, au niveau des complexes touristiques publics de Tipasa (Matares, la Corne d’or, entre autres), le ministre, s’est dit «insatisfait» du rythme imprimé aux chantiers et de la faiblesse de leur suivi. Le ministre a annoncé, sur place, le lancement d’un concours  pour le recrutement d’ingénieurs et techniciens  pour le suivi de ces opérations de réhabilitation, affectées d’une dotation publique de 70 milliards de da.

A Tipasa, Nouri a visité l’entreprise algérienne des tapis, qui devrait bénéficier d’une aide financière de l’Etat, à condition d’intégrer le processus de formation. Le ministre s’est, également, rendu à des foires artisanales à Cherchell et Tipasa, appelant à la promotion de l’artisanat local avant de visiter un hôtel privé à Cherchell et une ferme d’élevage aquacole, au niveau de la plage Kouali 3 de Tipasa.

R. N. 

Comment (61)

    soundesse connue
    29 août 2016 - 13 h 55 min

    entre ministres de ce
    entre ministres de ce gouvernement c’est »la casse des os » ils se font une guerre de nerfs et d’usure au plan des budgets, de la bureaucratie, des chiffres… pas sur des initiatives et du savoir faiore….comment voulez*vous qu’un monsieur qui n’a pas mis les pieds dehors (pour visiter et, admirer les autres pays) prenne en charge ce secteur ! il est à court d’idées. a chaque métier, si j’ose dire, ses hommes.Ce monsieur n’a jamais fait du tourisme!




    0



    0
    Anonymous
    29 août 2016 - 0 h 28 min

    Si tu cherches bien ,tu vas
    Si tu cherches bien ,tu vas trouver, pas sidéré, le mieux c’est de démissionner, sinon tu es comme eux.




    0



    0
    Anonymous
    28 août 2016 - 23 h 58 min

    nous sommes des musulmans
    nous sommes des musulmans alors laissons le tourisme ou les femmes sortent dévêtus dans les villes du mekhzen
    et ou les spiriteux coulent à flot dans la discothéque ou david guetta mix sous cocaine pendant que les marokis meurent de faim
    vous voulez que les belles plages d algerie se’ transforment en repére de chanteuse libanaise et marocaine ou elles se baladent avec les sains et les fesses à l air devant les touristes Français qui les méprisent à Agadir ,saidia ou tanger
    vous voulez quoi que l algerie devienne comme le maroc avec tous ces trafiquants de drogue
    le tourisme doit rester une affaire algerienne sans aucun touristes étrangers qui viendraient en algerie pour nous insulter et se ballader en toute liberté et ainsi faciliter l espionnage de nos entreprises de notre armée et de nos universités qui sont presque aussi bonne que celle de l Espagne et que le maroc copie sans cesse dans le secteure bancaire ,le btp,la grande distribution, les assuarances etc…
    le tourisme est bon pour les misérables et les pays de catins




    0



    0
    sami
    28 août 2016 - 18 h 00 min

    Il n’a pas une tête à faire
    Il n’a pas une tête à faire mieux que ses prédécesseurs Il ne fait que tirer la couverture vers lui puisqu’il sait qu’il ne sera pas capable de faire mieux.Mais plutôt que de parler de tourisme,pourquoi ne pas commencer par résoudre le problème de tous les emballages plastiques (sachets et bouteilles ) qui se retrouvent dans la nature.Comment peut-on parler de tourisme lorsque les toilettes que ce soit celles des administrations et/ou des hôtels puent l’urine et la m…..Comment peut-on parler de tourisme lorsque les élus locaux ou les autorités wilayales sont incapables en dépit des budgets colossaux mis à leurs disposition de régler la collectes des ordures ménagères qui se retrouvent également entassés dehors pas loin des habitations.
    Parler de tourisme en occultant la saleté qui sévit partout dans nos villes et nos campagnes c’est tout simplement placer la charrue avant les boeufs.Dans l’immédiat le seul tourisme qui peut porter ces fruits,c’est le tourisme saharien.




    0



    0
    sami
    28 août 2016 - 17 h 54 min

    Il n’a pas une tête à faire
    Il n’a pas une tête à faire mieux que ses prédécesseurs Il ne fait que tirer la couverture vers lui puisqu’il sait qu’il ne sera pas capable de faire mieux.Mais plutôt que de parler de tourisme,pourquoi ne pas commencer par résoudre le problème de tous les emballages plastiques (sachets et bouteilles ) qui se retrouvent dans la nature.Comment peut-on parler de tourisme lorsque les toilettes que ce soit celles des administrations et/ou des hôtels puent l’urine et la m…..Comment peut-on parler de tourisme lorsque les élus locaux ou les autorités wilayales sont incapables en dépit des budgets colossaux mis à leurs disposition de régler la collectes des ordures ménagères qui se retrouvent également entassés dehors pas loin des habitations.
    Parler de tourisme en occultant la saleté qui sévit partout dans nos villes et nos campagnes c’est tout simplement placer la charrue avant les boeufs.Dans l’immédiat le seul tourisme qui peut porter ces fruits,c’est le tourisme saharien.




    0



    0
    Anonymous
    28 août 2016 - 3 h 29 min

    A mon avis en Algérie c’est
    A mon avis en Algérie c’est symptomatique les coups bas. Ils ne changeront jamais, vite zappons ce bled bizarre.




    0



    0
      Wallace
      28 août 2016 - 10 h 40 min

      Oh que non et que du
      Oh que non et que du contraire.
      Nous allons l,amélioré ce « bled » comme tu le dis si bien avec l,aide de tous ses enfants.
      L,Algerie reste néanmoins ma destination privilégié.




      0



      0
        Bougamouss
        29 août 2016 - 6 h 57 min

        Je suis totalement d’accord.L
        Je suis totalement d’accord.L’Algérie, j’y vais au moins une fois par an.Je ne m’en lasserai jamais.Et je ferai tout pour quechaque année, au moins 5 millions d’Algériens émigrés viennent y passer les vacances.Pour ce qui est des querelles de « fauteuil », il y en aura toujours.Mais les citoyens peuvent faire quelque chose.Du positif, bien sûr.Car détruire c’est trés facile.Vive l’Algérie




        0



        0
    dédé la sardine
    27 août 2016 - 22 h 25 min

    le marché auto ne béneficie
    le marché auto ne béneficie plus des prets financiers de l état car mon oncle a voulu acheter une voiture comme mon pére l an dernier et on lui refuse le crédit alors qu il touche plus d argent que mon pére
    ce qui est bien c est que l on nous a échelonné le credit sur 12 ans pour une symbole
    il faut refaire des aides pour vendre des voitures sinon comment va t on faire pour en acheter
    j ai des copains à qui l on a donné l argent pour acheter des voitures pour leur fausse entreprise mais ca ne marche plus et c est dommage car on pouvait les exporter vers le maroc en piéce détaché et récupéré l argent pour quitter l algerie
    des carroseries de symbole algerienne se retrouve à présent sur des logans marocaines
    ce n est pas la classe algerienne de vendre du chameau_ à des chameaux de marocains
    il n y a pas plus intelligent que les algériens et ce sont les maitres de l afrique dont bouteflika est le véritable seigneur car il comprend les algeriens




    0



    0
    Arris
    27 août 2016 - 22 h 05 min

    Nouri va t-il remplir le rôle
    Nouri va t-il remplir le rôle de saidani qui se retire progressivement?
    pour un coup de pub, c’est raté! quel message veut-il nous faire parvenir: que les pattes blanches arrivent et vont faire le procès aux pourris, on connait la chanson.
    un caillou est jeté dans le pave mais cette histoire est sans lendemains.
    le non dit du peuple est: faites ce que bon vous semble dans votre auberge mais n’empiétez pas les plates bandes populaires, en attendant le déluge: on est voisin tant que c’est encore vivable mais tous conviennent qu’il y a qqchose de pourri dans le royaume (pour paraphraser un écrivain célèbre)




    0



    0
    Anonymous
    27 août 2016 - 22 h 02 min

    ce n est pas le ministre
    ce n est pas le ministre algerien du tourisme mais le touriste algerien du ministére
    qu en dites vous ?
    Habib a regardé kosaco irrité
    algerien
    rigolo
    kouffards
    idenditaire




    0



    0
    Anonymous
    27 août 2016 - 21 h 50 min

    le ministre de l artisant et
    le ministre de l artisant et du tourisme a le culot de pretendre defendre l artisanat algerien et pourtant il a fait construire un hotel pour les simaires d entreprises dans le sud algerien et pourtant il a fait importer du maroc la porte d entrée principale de l hotel qui est en cuivre ciselé mais aussi les poseurs de porte marocains et cela plutôt que faire appel aux artisants algériens qui sont très largement plus compétent que chez ses maitres du gang marochiens de oujda ttffou qu ils font travailler et apres il ose parler de l artisanat algerien
    je me demande si ce n est pas lui qui avait importé des navires de péche de merde du maroc avant de se faire voler par les amis turques qui sont les grands complkices des marochiens dans le trafic de drogue
    les turqures et les marocains en hollande et en Belgique n aime pas les algériens et ne veulent pas de relations avec nous alors qu ils sont amis copain comme cochon lorsqu ils sont entre eux




    0



    0
    mostag
    27 août 2016 - 21 h 38 min

    le maroc n hesite pas à voler
    le maroc n hesite pas à voler les idées de l algerie dans le domaine touristique
    depuis des décennies car les marocains réalisent les projets algériens sans argent car pour construire les infrastructures ils font appel aux esclaves ,alors que l algerie paye tres cher aux étrangers, pour posséder des infrastructures de haute qualité .
    le maroc vas avoir la haine de la nouvelle usine de mayonnaise algerienne car les marocains ne connaissent méme pas la mayonnaise et préférent bouffer leur vieille tchermila comme des porcinés bouffeurs de tomatichs pourris que l algerie leur offre
    vive Bouteflica le seigneur de l afrique et de l algerie et son futur cinquiéme mandat




    0



    0
      ali hani
      28 août 2016 - 23 h 50 min

      quel esprit degradant votre
      quel esprit degradant votre seigneur a vous uniquement




      0



      0
    Samir Achoubi
    27 août 2016 - 19 h 41 min

    En regardant les mines
    En regardant les mines patibulaires des individus qui l’entourent je vois l’incompétence, la médiocrité et la suffisance et c’est avec cela qu’il critique ses prédécesseurs et qu’il veut redresser le secteur ?




    0



    0
    midmid
    27 août 2016 - 19 h 39 min

    Encore un scandale qui finira
    Encore un scandale qui finira dans les archives!!!! Pourquoi doit-il en parler, ce ministre veut nous informer ou bien prévenir quelqu’un pour étouffer! S’il voulait vraiment faire quelque chose et de sincère il aurait dû enquêter, informer les services concernés, puis la justice et faire arrêter les coupables et après cela faire son bla-bla. Maintenant c’est au peuple de demander des comptes comme le peuple demandera des comptes aux officiels et accompagnateurs « touristes » et familles qui ont voyagé à Rio. Le dégage ne suffit plus, ils doivent donner des comptes. En période de crise l’État et le Peuple doivent user de tous les moyens pour renflouer les caisses notamment lorsqu’on a voulu dépouiller le Peuple!!!!!!




    0



    0
    Anonymous
    27 août 2016 - 17 h 30 min

    En Algérie c’est pas
    En Algérie c’est pas difficile, si vous savez qui se cache derrière le pouvoir décisionnel vous aurez tout compris. Il n’est pas rare de découvrir un nid de corrompus à l’origine de grand travaux ou de projets valorisant. C’est oulu et consenti.




    0



    0
    Amitou
    27 août 2016 - 15 h 25 min

    Il est fondamental de
    Il est fondamental de proteger le littoral et de respecter la loi sur le domaine public.Les zones touristiques doivent disposer d un plan precis d amenagement du territoire,etabli par des specialistes en la matieres et approuve par une commission d experts.Il doit etre strictement respecte et toute infraction doit etre severement sanctionnee.
    toute construction sauvage doit etre rasee,la loi doit etre respectee sinon ce sera le chaos et les arrangements sous la table.




    0



    0
      momo
      27 août 2016 - 17 h 17 min

      l ex ministre du tourisme
      l ex ministre du tourisme rhoul a ete reconpenser comme senateur .je propose que le mot touriste soi retirer du lot des ministere car sa n existe et n existera pas chez nous.




      0



      0
      anonyme en colère
      27 août 2016 - 21 h 21 min

      c’est déjà le chaos! vous
      c’est déjà le chaos! vous demandez des experts et des spécialistes ils sont où??? ils ont fait fuir tous les gens compétents et de bonne volonté qui vont se réfugier en europe ou ailleurs! la loi littoral mais aussi les terres agricoles les forêts les zones humides enfin tout ce qui concerne l’environnement de notre beau pays doit être sauvegardé des mains des destructeurs incultes et ventrus mais qui le fera ? nous avons besoin de mettre en place un conservatoire du littoral sur une grande partie de notre pays mais qui le fera ? ils veulent tous des terrains pour les saccager les construire les défigurer en y implantant des bicoques immondes…. la nature ils s’en foutent! le problème est culturel et l’état ne fait pas son travail plus grave il participe au carnage! notre littoral risque de ressembler à la costa brava mais en beaucoup moins bien …




      0



      0
    Sidahmed
    27 août 2016 - 15 h 22 min

    Que cherche ce Ministre ? S
    Que cherche ce Ministre ? S’il est vraiment de bonne foi, pourquoi il ne saisit pas la justice sur ce énième scandale ?
    Mais comme il n’a jamais ete de bonne fois et que nous connaissons le Clan qui l’a mis a ce poste alors il ferait mieux de se taire et surtout ne pas prendre le citoyen lambda pour ce qu’il n’est pas.




    0



    0
    Sidahmed
    27 août 2016 - 15 h 21 min

    Que cherche ce Ministre ? S
    Que cherche ce Ministre ? S’il est vraiment de bonne foi, pourquoi il ne saisit pas la justice sur ce énième scandale ?
    Mais comme il n’a jamais ete de bonne fois et que nous connaissons le Clan qui l’a mis a ce poste alors il ferait mieux de se taire et surtout ne pas prendre le citoyen lambda pour ce qu’il n’est pas.




    0



    0
    Khali-al-bir-beghtah
    27 août 2016 - 15 h 13 min

    et cette récente histoire de
    et cette récente histoire de terre agricole déclassifiée pour permettre l’implantation d’une station-service du côté de bouchaoui? 4 hectares pour une station de service!
    Et les terres agricoles du côté de tessala el merdja attribuées dans le cadre  » tesslih al ardaient » qui ont été détournées pour implanter des usines et autres dépôts d’entreposages pour importateurs? Et les milliards pour aménager des piscines haut standing pour les pontes du pouvoir installés aux klebs de pin’s.

    et les suites à donner aux responsables épinglés par panama papers?




    0



    0
    Slam
    27 août 2016 - 11 h 51 min

    Le cirque algérien de bas
    Le cirque algérien de bas étage : un ministre ou un wali qui convoque la presse pour faire son coup de gueule réglementaire. Le prochain fera la meme chose. On dira la meme chose de son predecesseur incompetent et corrompu et ainsi de suite…
    La gouvernance par le coup de gueule et l’inertie sur toute la ligne.
    Pendant que ces clowns amusent la galerie comme ils peuvent, des millions d’algeriens preferent se ruiner et passer quelques jours de vraies vacances en Tunisie ou ailleurs. Dans ces pays où on ne voit jamais de ministre de tourisme ou de wali s’improviser en expert d’un domaine hors de sa compétence. Dans ces pays où l’Etat ne rénove pas des hotels pourris et ne s’occupe pas de la location de transat ou de chaises de plage. Bref dans des pays où le tourisme est une question economique serieuse qu’on ne laisse pas aux mains de fonctionnaires bricoleurs ou de trabendistes du fast food.




    0



    0
    Anonymous
    27 août 2016 - 9 h 51 min

    Toute cette injustice que
    Toute cette injustice que nous vivons par un pouvoir imposé on n a pas le choix nous devons nous débarrasser de cette khalouta mais comment, je serais a appelre un pays musulmans nous défendre en aide mais pas un pays chretien comme la france ou l’amérqiue, je préfère encore cette vermine.




    0



    0
      Le Patriote
      27 août 2016 - 15 h 36 min

      Vas te laver espèce d’esclave
      Vas te laver espèce d’esclave du Roitelet M6. Tu pues le Makhnez. Certes, ces (…) au pouvoir doivent partir et c’est a nous de les faire dégager pacifiquement mais jamais par tes Maîtres français
      et américains.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.