Surfacturation d’électricité : graves accusations du syndicat des travailleurs

Noureddine Boutarfa, ministre de l'Energie et ancien PDG de Sonelgaz. New Press

Le syndicat national autonome des travailleurs de l’électricité et du gaz (Snategs) jette un véritable pavé dans la mare. Dans un communiqué de presse, ce syndicat dit informer l’opinion publique sur la surfacturation des primes fixes d’abonnement dont ont été victimes huit millions de clients. Se référant à une étude technique qu’il a réalisée, le Snategs dit ainsi confirmer «la violation des directives de la Commission de régulation d’électricité et gaz (Creg) par la surfacturation au niveau des primes fixes (frais d’abonnement) sur les factures de huit millions d’abonnés dits “ordinaires”». Cette violation, précise ce syndicat, a été pratiquée pendant «une durée de dix ans».

Le Snategs dit avoir communiqué ce dossier au P-DG du groupe Sonelgaz en sa qualité de partenaire social afin de «procéder au redressement de la situation et rembourser chaque victime de cette surfacturation». Ce syndicat autonome explique le sens de sa démarche qui voulait sauvegarder l’image de marque de l’entreprise par devoir moral à la protection des droits du consommateur.

Le Snategs regrette que «le groupe Sonelgaz s’est contenté uniquement du redressement des primes fixes (frais d’abonnement) dès réception du dossier d’expertise, sans pour autant donner suite à notre doléance». Il affirme avoir été obligé de «saisir la Commission de régulation d’électricité et gaz ainsi que l’Inspection générale des Finances (IGF) et le président de la République pour inciter le groupe Sonelgaz au remboursement des victimes de cette surfacturation.

Le Snategs relève non sans regrets qu’«aucune suite n’a été donnée à ce jour par (ces) organismes et par la présidence de la République». Le syndicat souligne, en revanche, que le directeur de distribution de Guelma (Sonelgaz) a déposé plainte contre son président, Raouf Mallel pour «vol de documents et divulgation de secrets professionnels». Le Snategs déplore ainsi l’attitude «fortuite et inexpliquée» de ce directeur et affirme avoir agi en tant que syndicat de l’intérêt de l’entreprise et de sa réputation.

Le syndicat assure être prédisposé à coopérer sur ce dossier «auprès de la société civile et des associations de défense des droits du consommateur». Il dit être prêt à fournir tous les éclaircissements nécessaires sur cette affaire de surfacturation et sur les dispositions réglementaires. «Nous sommes déterminés à lutter contre la mauvaise gestion et contre toute forme de corruption à l’intérieur et à l’extérieur du groupe Sonelgaz», précise le Snategs dans le même communiqué, assurant qu’il restera «fidèle à (ses) principes et (ses) valeurs afin de défendre les intérêts des travailleurs, de la nation et donner une nouvelle image du groupe tout en rétablissant la confiance des consommateurs. Ce syndicat autonome refuse ainsi de renoncer à ce dossier.

Sonia Baker

Comment (25)

    MUMUS
    27 août 2016 - 21 h 42 min

    Mais pourqoui ont ils
    Mais pourqoui ont ils restructurés sonelgaz et crée plus de 40 filieres avec a leurs tetes des PDG,des chefs de departements,des chefs de services,des cadres superieurs et inferieurs ,qui sont payés avec des salaires exorbitants,tout en beneficiants des primes de vehicules,de responsabilités,de logements,de communication ect…
    voila pourqoui,l’abonné,doit payer de sa poche ces avantages offerts a des pistonnés recrutés ,a des incompetants.
    Dites moi SVP,dans quel organisme ont devient cadre superieur avec trois années d’ancientée parceque on est titulaire d ‘une licence?




    0



    0
    Anonymous
    27 août 2016 - 14 h 30 min

    Ce sont les pauvres classes,
    Ce sont les pauvres classes, les plus démunis, les laissés pour compte qui vont payer les surfacturations de L’éléctricité, du gaz, et de l’Eau, et renflouer injustement les caisses intentionnellement, sciemment, et volontairement vidés par l’incurie des « élites dirigeantes » censées de gérer l’économie, et les finances du pays avec grande prudence, efficacité, et sagesse depuis 1999
    Les « riches », les  » nantis , et dignitaires du régime » les Mafias de l’informel, du foncier, et de l’immobilier
    Ne seront pas touchés, ils deviendront de plus en plus ostentatoirement riches, jusqu’à la provocation des misérables en Algérie,
    Les » riches » , les nantis du régime, les Mafias de l’informel, du foncier, et de l’immobilier continuent a faire fuir discrètement leurs capitaux en France, en Europe, aux U.S.A, et ailleurs,…..au Panama
    Des  » très compétents, des génies, ,et de lumières » responsables qui nous gouvernent
    Les « riches », et « les nantis, et dignitaires du régime » ne payent pas légalement, et équitablement l’impot sur la fortune, et les différentes taxes, et obligations, parce que la justice est instrumentalisée, paralysée, et dans un état comateux
    « Les misérables…..algériens de Victor Hugo » vont réagir à cette grande injustice pour un impot juste, et égal
    et pour une austérité rigoureuse, et sévère juste, et équitable pour tous




    0



    0
    ikzera
    27 août 2016 - 14 h 28 min

    La SONELGAZ a déclaré par la
    La SONELGAZ a déclaré par la bouche de son Ex PDG qu’il n y a pas eu d’augmentation du prix de l’électricité. Il n a pas informé les clients du plafonnement de la deuxième tranche au même niveau que la première, basculant ainsi la plus grosse part des consommations sur la troisième tranche, une forme technique déguisée d’augmenter les tarifs.




    0



    0
    Le sage
    27 août 2016 - 14 h 08 min

    pour [email protected], Je viens de
    pour [email protected], Je viens de prendre ma retraite de SONATRACH, dites vous bien ceci , l’ironie du sort c’est notre entreprise qui vous fournit et vous livre le gaz quand à électricité nous sommes dans la plus part des unités au-suffisant. Mais après plus de 30 ans de loyaux service on a jamais bénéficiè de quoi que ce soit de notre compagnie comme vous le dites ??? c’est ABERRANT ET MÊME INJUSTE. J’espère que la nouvelle gènèration qui nous a remplacer arracherons ce droit car non discipliné comme nous l’étions!!!!! Bon vent à EUX ???




    0



    0
    moi
    27 août 2016 - 9 h 33 min

    c’est du DOING BUSINESS,
    c’est du DOING BUSINESS, braves gens, dormez en paix SONELGAZ vous éclaire et vous …chauffe




    0



    0
    AFAFKIR
    27 août 2016 - 8 h 25 min

    Je rejoins totalement les
    Je rejoins totalement les syndicalistes qui dénoncent la discrimination dans le traitement des factures de la clientèle de Sonelgaz.Moi même j’ai relevé en 1994 cet état de fait à SKIKDA.Des travailleurs et cadres de la zone pétrochimique ont en fait les frais depuis 1992 et ce jusqu’a 2002 ( date de mon départ de Skikda) .Les charges electricité étaient prises en charge par la SONTARACH sur la base des tarifs industriels.Après la cession de ces habitations (changement des propiétaires) Sonelgaz a maintenu ces tarifications exorbitantes sans basculer les factures sur les taux domestiques.Je sais qu’un ancien Président d’Association a intervenu mais n’a pas été suivi par ses concitoyens pour introduire une demande motivée.Je ne sais si ce rpoblème a été traité par la suite..A voir çà ne coute rien en….. électricité. Salutations




    0



    0
    Mlaoua
    27 août 2016 - 7 h 47 min

    Effectivement il y a la prime
    Effectivement il y a la prime fixe sur l’électricité, la prime fixe sur le gaz, droit fixe et aussi « contribution aux coûts permanents du système » que le citoyen paye pour s’acquitter de ses factures d’électricité, sans que les responsables de SONELGAZ ne les justifient en se référant aux lois existantes. Puisque il n’y a pas de lois qui exige le payement de toutes ces primes et droit fixe tels qu’ils sont indiqués dans les factures d’électricité, je dirai alors qu’il y a vol.Dans ce cas les responsables qui ont autorisé ce vol ou d’autres qui se sont tus doivent donner des comptes devant la justice pour vol ou complicité.
    Les factures d’électricités deviennent de plus en plus lourdes à payer pour des citoyens aux revenus moyens.J’espère que l’état Algérien,démissionnaire jusque là, pour avoir laissé le citoyen seul se patauger dans des injustices, se ressaisisse pour exiger le respect des lois et manifester sa présence en permanence au coté du citoyen pour défendre ses droits.On a marre de l’impunité!




    0



    0
    Anonymous
    27 août 2016 - 5 h 24 min

    Merci d’avoir parlé vous
    Merci d’avoir parlé vous dites que ça fait 10 ans pourquoi le dire maintenant et pas avant




    0



    0
      maucef
      27 août 2016 - 14 h 04 min

      Parceque cher ami ,règlement
      Parceque cher ami ,règlement de compte ,auparavant monsieur Mellel ne pouvait parler ,maintenant, il y a Snateg.




      0



      0
    Anonymous
    27 août 2016 - 4 h 38 min

    Tout simplement pays de l
    Tout simplement pays de l’anarchie médiocrité




    0



    0
    الهوارية..في أمريكا
    27 août 2016 - 3 h 13 min

    Durant les périodes de grand
    Durant les périodes de grand froid et de Canicules, l’État doit effacer et prendre en charge les surconsommations, les citoyens doivent payer que la consommation habituelle.
    En Algérie y’a pas des Unité Territoriale d’Action Médico-Sociale chez qui les citoyens oblige l’État et les grosses boites holdings à effacer les dettes ou payer des factures salées par des demandes gracieuses que les assistantes sociales adressent à l’état ou les entreprises associés à aider les citoyens
    En Algérie si tu ne paies pas la Sonelgaz, elle te coupe et si tu es sous oxygène à domicile, tu meures!!!




    0



    0
    Trinita
    27 août 2016 - 2 h 16 min

    Rien d’étonnant. Cela se fait
    Rien d’étonnant. Cela se fait dans beaucoup de pays et surtout en Afrique et ça s’appelle du vol. Du vol pur et simple.
    Tous corrompus!




    0



    0
    MUMUS
    26 août 2016 - 23 h 47 min

    Mais arretez de ralez ,qui
    Mais arretez de ralez ,qui vous dit que les agents de sonelgaz,ne payent pas leurs redevances d’energies.
    Chaque organisme en algerie offre certains avantages a ses employés,reduction du billet d ‘avion pour le personnel d ‘air algerie a titre d’exemple.
    les criteres ,pour beneficier des avantages energies a sonelgaz sont draconniennes,avec des consonmations limitées dans l’anneé a un prix a ne pas depasser,sinon l’agent paye comme chaque abonné.
    Meme avec l’avantage énergie ,l’agent est soumis a payer toute les primes comme chaque abonné.MERCI




    0



    0
      antar
      27 août 2016 - 10 h 40 min

      Justement, c’est pour ça que
      Justement, c’est pour ça que tout fout le camp et vous le dites sans gene. Bravo




      0



      0
      elfahem
      27 août 2016 - 13 h 34 min

      pource qui estdu personnel d
      pource qui estdu personnel d’Air Algerie et des AYANT DROIT aseendants et dessendants ils ont droit a trois 03 billets d’avion gratuit plus 05 en ne payant que les taxes; Vive aira lgerie




      0



      0
    Le sage
    26 août 2016 - 22 h 00 min

    Moi je poserais franchement
    Moi je poserais franchement la question suivante qui est: celle ci : sur quel base se font les facturations ou le calcul des différentes tranches EX: 1ère tranche pour une consommation ne dépassant pas125 kw = 1.7787 …2ème tranche au delà de la deuxième 125 kw =4.1789 et puis la 3ème tranche , le reste = 4..8120 ça c’est d’un coté de l’autre pour la consommation du gaz le coefficient tenez vous bien il est de 9.70 fois????????????? Celui qui peut m’expliquez ce vol manifeste SVP nous informe
    NB : Le coefficient de électricité est de 1??????




    0



    0
    Anonymous
    26 août 2016 - 20 h 22 min

    Tous les employés de la
    Tous les employés de la SONELGAZ ne payent pas l’électricité et le gaz c’est connu de tous les Algériens. Ces vols sont organisés pour payer les factures des employés de la SONELGAZ AINSI QUE CELLES D’AUTRES PRIVILIGIES.




    0



    0
    Ali Baba
    26 août 2016 - 20 h 09 min

    ……….«aucune suite n’a
    ……….«aucune suite n’a été donnée à ce jour par (ces) organismes et par la présidence de la République». C’est tout à fait normal, l’argent volé aux consommateurs doit servir à améliorer le train de vie de Fakhamatouhou Kouider et sa clique de charognards et payer le tourisme sportif des responsables (genre Brahmia et sa famille)




    0



    0
    anonyme
    26 août 2016 - 18 h 58 min

    Que dire alors du timbre
    Que dire alors du timbre fiscale des passeport biométrique de 60 aux consulats euros alors qu’en Algérie il n’est que de 6000 DA?




    0



    0
      Anonymous
      27 août 2016 - 5 h 54 min

      Le plus grave , c’est que il
      Le plus grave , c’est que il y’a quelques années c’était 40 euros et on nous donnait 40 dinars en timbres fiscaux . Sans aucune facture et la paiement se faisait uniquement en espèces. !! Au consulat de Paris
      J’ai demandé , comment le fisc pouvait récupérer la différence liée au change monétaire . Puisque il a délivré 40 dinars en timbres fiscaux ? Eh bien je me suis fais engueulé par l’agent consulaire ….Avec des menaces à peine voilé, il ne fallait pas que je pose de question .




      0



      0
    Bekaddour Mohammed
    26 août 2016 - 18 h 44 min

    La vie moderne est tellement
    La vie moderne est tellement liée à l’électricité que ça mérite tout un progrès, en urgence absolue.




    0



    0
    anonyme
    26 août 2016 - 18 h 21 min

    waou comment c’est grave!
    waou comment c’est grave!




    0



    0
      anonyme
      26 août 2016 - 19 h 54 min

      Même si c’est grave tu verras
      Même si c’est grave tu verras que c’est ces syndicalistes qui seront condamné car la justice de Louh et Belaiz veille sur le clan.




      0



      0
        buck john
        26 août 2016 - 21 h 10 min

        Vous le prenez au premier
        Vous le prenez au premier degré ? Les syndicalistes se sentent menacés dans leurs avantages indus et essayent de detourner l’attention en sortant la carte « défense du consommateur » alors que c’est le cadet de leurs soucis .




        0



        0
          anonyme
          26 août 2016 - 22 h 46 min

          il faut pas exagérer il y a
          il faut pas exagérer il y a encore des gens honnêtes comme l’ex wali d’Annaba allah yarhamh qui a été tué dans son bureau parce qu’il voulait faire son travail, l’assassin a été blanchi par la justice de Louh.

          Quand à ces syndicalistes par qui sont menacé par les escrocs du gouvernement, par cette justice ?




          0



          0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.