Les dirigeants du Hamas palestinien chez Saïdani et Mokri

Le vice-président du bureau politique du Hamas, Moussa Abou Marzoug, s’entretenant avec le chef du MSP. New Press

Des responsables du parti Hamas palestinien ont été accueillis mardi soir par le secrétaire général du FLN, Amar Saïdani, qui revient d’un long congé à l’étranger. A leur tête Moussa Abou Marzoug, vice-président du bureau politique, la délégation du Hamas palestinien a donc évoqué la situation dans les Territoires occupés et l’aide de l’Algérie envers les Palestiniens à tout point de vue.

Selon le compte-rendu de la rencontre fait par le site du FLN, Amar Saïdani a rassuré sur la constance de la position de l’Algérie à l’égard de la Palestine et de la poursuite de ses efforts au niveau international pour mettre fin à la colonisation. Les dirigeants de Hamas palestinien ont été ensuite accueillis en grande pompe par les responsables du MSP, à leur tête le président de cette formation politique, Abderrezak Mokri. La cérémonie organisée par le MSP en faveur de ses «invités de marque» a vu la participation de quelques chefs de parti et personnalités politiques nationales, à l’image de Sofiane Djilali, Ahmed Benbitour et Abdelaziz Rahabi.

Les dirigeants du Hamas palestinien ont décrit la situation dramatique et catastrophique dans les Territoires occupés, notamment dans la bande de Ghaza. Ils ont aussi abordé la situation régionale et les grands développements politiques au niveau international et leur impact sur l’évolution du dossier palestinien. Le parti de Abderrezak Mokri semble avoir mis le paquet sur cet événement pour tenter de se redéployer sur la scène politique, en montrant à l’opinion publique son «soutien» pour la cause palestinienne.

Secoué par des dissensions internes, notamment entre l’actuel président et son prédécesseur, Abou Djerra Soltani, qui ne rate plus aucune occasion pour exprimer son opinion sur le fonctionnement du parti, le MSP cherche ainsi un bain de jouvence pour mieux affronter les échéances à venir.

Amar Saïdani semble, lui aussi, avoir bien calculé son retour politique en le coïncidant avec la visite de cette délégation palestinienne. Annoncé pour le début septembre, Amar Saïdani est finalement rentré plutôt que prévu, lui qui fait l’objet d’un mouvement de contestation qui ne cesse de s’élargir.

Sonia Baker

Comment (7)

    NATION
    1 septembre 2016 - 10 h 55 min

    les berbères ne sont pas des
    les berbères ne sont pas des imbéciles et la majorité écrasante des algériens savent que derrière les fanfaronnades de Mokri et ses acolytes de la section des frères musulmans égyptiens en Algérie se cache la vérité de l’islamisme wahabiste … Les tuteurs , les rois arabes et son sultan ottoman en Orient sont des alliés et des mais d’Israel et Mokri vient « nous casser les cacahuètes  » pour faire sa surenchère sur l’État national algérien et sur le peuple algérien berbère .. l’Arabie saoudite et le Qatar ont des relations stratégiques , militaires et diplomatiques avec l’entité sioniste et sont en voie d’avoir des ambassades ( voir le voyage à Tel Aviv du général saoudien Anouar Ashki) . La section jordanienne des frères musulmans cautionne les relations de la Jordanie avec Israël , le président islamiste déchu Mohamed Morsi a cautionné camp David et voulait le maintien des relations égypto-israéliennes , le président islamiste turc Erdogan membre de l’Otan a confirmé les relations stratégiques avec Israël , les milices islamistes wahabistes salafistes et frères musulmans de Syrie sont en relation militaire avec Israël contre le hezbolah et le régime de Bachar El Assad ….les berbères ne doivent pas être des idiots et des aventuriers fanatiques comme les perses qui sont entrain de mettre leur pays en danger alors que tous les états arabes ( cousins et alliés d’Israël et du sionisme international) les frappent dans le dos a cause de cette surenchère .. nous appelons les dirigeants algériens à faire attention à cette surenchère des frères musulmans égyptiens et leur représentant Mokri , et nous appelons les algériens à marqué ce point politique négatif sur le Hamas palestinien qui veut s’ingérer dans les affaires nationales de l’Algérie en faisant ce voyage en dehors de la diplomatie d’Etat algérienne .. il regrettera ce voyage par dessus la diplomatie de l’état algérien et ce geste et cette forfaiture qui ont profité de la maladie du président légal …. mais l’Algérie se souviendra !!!




    0



    0
    anonyme
    1 septembre 2016 - 8 h 52 min

    mokri ce gardien de chèvres
    mokri ce gardien de chèvres est une personnalité importante qui reçoit des délégations étrangères tout aussi improbables que son parti de tayabate el hamam, mais dans quel pays sommes nous ? où est l’algérie forte et volontaire ? où sont les patriotes pour remettre tous ces commerçants de religion à leur place , derrière des barreaux très épais!? qui sauvera ce pays de la conspiration antipatriotique barbue????




    0



    0
    Lghoul
    1 septembre 2016 - 8 h 25 min

    Il ne reste que ces gens
    Il ne reste que ces gens maintenant pour initier un desastre car 10 ans et 250.000 morts ne leur ont pas suffit. Ils veulent allumer le feu en direct car pour l’instant, l’Algerie tient.
    Ils sont le precurseur de troubles et de destruction. Ils sont venus pour leur donner des lecons et des entrainment sur comment tuer encore plus.




    0



    0
    TheBraiN
    1 septembre 2016 - 8 h 24 min

    Le Hamas Palestinien est une
    Le Hamas Palestinien est une organisation spécialisée dans la traîtrise et la sous traitance au profit d' »Israel » .
    Je parle bien entendu de ses dirigeants et de ses « politiques » !
    Tout comme ils ont trahi la Syrie (et le Hezbollah et l’Iran) qui lui donnait des armes et des médicaments (ses dirigeants se sont tous installés au Qatar) ils n’hésiteront pas à nous vendre ou même à faire de leur bureau une annexe du MOSSAD .
    J’ai du mal à voir l’intérêt national Algérien dans ce genre de relations avec des mercenaires .




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    1 septembre 2016 - 5 h 21 min

    Le hamas palestinien création
    Le hamas palestinien création d Israël
    Avec la bénédiction du président Gemayel
    Et le ministre israélien des affaires étrangères
    En 1982 Dans le but de massacrer les
    Résistants palestiniens de l OLP et le massacre
    De Sabra et Chatila par les phalanges
    chrétiennes alliées de Tsahal .
    La preuve Erdogan l’islamiste turc est le frère
    De sang d’Israël.
    Mais est ce que vous avez vu le président
    Sahraoui et du polisaRio être reçu par ces
    Deux guignols saadani et moquerie ( mokri ).
    Voila le coup fourré que nous préparent nos
    Deux traîtres politiques avec un membre Hamas
    Palestinien.
    Je demande à ce palestinien pourquoi il ne va
    Pas faire autant chez son alter ego benkirane
    DU pjd ALAOUITE du MAKHZEN marocain
    Nouvelle terre promise d’Israël. ?
    Voilà le vrai mobile qui fait courir ce gourou
    Islamiste pour fausser la route à l’Algérie
    SOLIDAIRE du Fatah palestinien.
    Méfions nous de la peste noir.




    0



    0
    Yougharithen
    31 août 2016 - 21 h 48 min

    Hamas ainsi que MSP de Mokri
    Hamas ainsi que MSP de Mokri et je dirais même toutes les formations islamiques ne sont que la création des sionistes et des Banksters pour contrer tout éveil nationaliste !




    0



    0
    selecto
    31 août 2016 - 18 h 27 min

    Ces crapulent refusent de
    Ces (…) refusent de soutenir le peuple Sahraoui en solidarité avec les islamistes Marocains.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.