Les habitants de Ouargla dénoncent un gâchis de dix milliards

Le centre commercial en question. AP

Des citoyens de Ouargla dénoncent l’état d’abandon de l’unique centre commercial de cette wilaya pétrolière. Dans une requête adressée à Algeriepatriotique, ces citoyens expriment vivement leur colère et leur désespoir de voir un signe de développement dans cette wilaya, aux potentialités humaines et matérielles importantes, dépérir. Dans leur requête, ils regrettent qu’un tel centre commercial qui a fait le bonheur des habitants de la région pendant de longues années soit totalement abandonné aux rats et chiens errants. Une série de photographies prises sur place renseigne ainsi sur l’ampleur du gâchis. Situé au centre-ville de Ouargla, ce centre commercial est totalement détérioré et envahi par des détritus et des eaux pestilentielles.

Construit par l’Etat en 1992 pour une bagatelle somme de 10 milliards de centimes, cet immense centre commercial a connu un grand succès durant les premières années de  1990. Ces citoyens pointent d’un doigt accusateur l’Exécutif de la wilaya de Ouargla des années 2000. Pour ces citoyens qui œuvrent pour améliorer la situation et le niveau de développement dans cette wilaya, un tel édifice, s’il est fonctionnel, pourra générer jusqu’à 2 000 emplois. Ce qui est considérable dans une wilaya devenue la destination de prédilection de nombreux chômeurs du pays. Ils estiment ainsi qu’en plus de créer une valeur ajoutée pour la wilaya, ce centre commercial aurait pu être d’un grand apport pour l’économie régionale. Car des grandes sociétés, des banques, des opérateurs mobiles et des investisseurs cherchent à s’implanter dans la région sans pouvoir trouver d’endroits appropriés, assurent ces citoyens, désemparés. Ces citoyens cherchent par tous les moyens à attirer l’attention des hautes autorités afin de donner un coup de fouet au développement local. Ils s’adressent à nous à chaque fois pour dénoncer les graves négligences de l’Exécutif local, loin du contrôle des autorités administratives centrales. 

Les habitants de Ouargla ne sont d’ailleurs pas à leur première dénonciation de la mauvaise gestion et les négligences des responsables locaux. Dans une série de photos adressées à notre site, ils avaient, il y a quelques semaines, démontré l’abandon total d’un parc d’attractions qui aurait coûté aux contribuables la bagatelle somme de 4 milliards de dinars. Par leurs dénonciations de la triste réalité de cette wilaya, ces citoyens mettent à nu le discours du gouvernement qui incite à une meilleure prise en charge du dossier du développement local. Un discours qui est un coup d’épée dans l’eau.

Les mécontentements des habitants du sud du pays se manifestent de plus en plus à travers des actions de protestation qui se transforment parfois en émeutes, comme cela a été vécu il y a quelques jours. Des tensions qui risquent de s’exacerber dans les mois et années à venir en raison de la crise financière qui contraint le gouvernement à réduire les dépenses publiques et à geler les projets de développement.

Sonia Baker

Comment (4)

    amal
    9 octobre 2016 - 4 h 13 min

    Mes respects bien sûr pour
    Mes respects bien sûr pour ces citoyens qui essayent de lutter comme ils peuventt pour leur environnement et leur qualité de vie … mais se plaindre ne résout pas les problèmes; ce qui les résout est de s’organiser et de trousser les manches comme font d’autres wilayas depuis toujours. J’imagine mal le wali en train de déposer ses détritus dans ce centre commercial pour faire ch. les citoyens et j’imagine tout aussi mal d’embaucher des gens pour le nettoyer 24h/24 et de le surveiller de même. Bien sûr les 3 singes qui sont aux commandes doivent être forcés à réagir à cette situation, mais sans la mobilisaton des citoyens eux-mêmes ils ne peuvent rien faire sur le long terme. Ce centre commercial a été notament nettoyé dans le passé plusieurs fois mais ressali de nouveau par des gens plus actifs et plus disponibles.




    0



    0
    Mounir
    8 septembre 2016 - 1 h 16 min

    C’est la Decennie Noir Pour
    C’est la Decennie Noir Pour La Wilaya d’Ouargla , Je Ne Sais Pour Cette Rancune et Ressentiment Pour Cette Wilaya Souffrante, Qui En Profite de la Situation Actuelle, Tant De Question ??




    0



    0
    Anonymous
    7 septembre 2016 - 20 h 36 min

    La Wilaya de Ouargla dort sur
    La Wilaya de Ouargla dort sur un volcan de scandales, de détournements de diverses natures, dépassements Corruptions, dépenses, dilapidations, et gaspillages des moyens, potentialités, et ressources du pays
    Des audits, et inspections crédibles, indépendants, neutres, et transparents
    Pourraient, déterrer, et surtout, et le plus important y remédier les graves anomalies, pour le salut du pays
    Dans un pays aux institutions qui devraient etre crédibles, indépendantes, justes
    Et puissantes pour faire appliquer les lois avec une justice, et une rigueur




    0



    0
      therdet
      9 octobre 2016 - 6 h 14 min

      c’est partout la même chose

      c’est partout la même chose
      il n’y a plus d' »état , tous profitent de cette situation, on va payer très cher notre silence complice
      Cet état a rendu ce maudit peuple avide d’argent et d’argent sale
      Cherche désespérément une autre patrie, tout est pourri il n’y a aucun salut




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.