Lettre ouverte au président de la République

Par Nacer Boufelfel – Je suis un jeune citoyen algérien, âgé de 30 ans. Je ne suis ni du camp de l’opposition ni de celui des loyalistes. Je demande juste l’application de l’article 67 de la Constitution amendée, relatif aux mesures incitatives pour la construction de logements et de facilitation d’accès au logement au profit des couches démunies.

Abandonné par ma famille dès le jeune âge, j’ai longtemps galéré dans les rues d’Alger, après avoir tenté vainement d’intégrer les centres d’accueil de Beaulieu, puis de Draria. Même les démarches louables entreprises par les autorités pour me faire admettre au domicile familial, suite à la convocation de ma mère biologique, n’ont eu aucune suite.

A cause des conditions dures et impitoyables dans lesquels j’ai évolué pendant des années, sans toit ni famille, j’ai sombré dans le monde de la délinquance et de la criminalité. Ce qui m’a conduit à connaître l’établissement pénitencier de Serkadji, suite à une condamnation à 18 mois de prison. Gracié durant la même année, je me retrouve de nouveau dans les rues de la capitale. C’est ainsi que je suis devenu ce qu’on appelle dans le jargon des juristes un «récidiviste». J’ai alors engagé une longue bataille de procédures pour recouvrer mes droits et obtenir la réhabilitation. Je découvre que si l’ancienne loi ne ferme pas toutes les portes au récidiviste, dans le domaine de l’emploi notamment, la loi actuelle lui interdit tout : le travail, la liberté de déplacement, le droit au logement, etc. Autant le priver de sa nationalité algérienne !

En 2009, je me suis adressé à un centre de formation professionnelle pour m’inscrire en comptabilité, mais je n’y ai pas été autorisé à cause d’une circulaire ministérielle interdisant aux élèves littéraires de suivre une formation dans cette discipline. En mai 2011, je me suis marié, mais mon mariage n’a pas duré longtemps, puis j’ai loué un appartement dans une cité à Saïd Hamdine, de 2011 à 2013. Depuis cette date, je suis hébergé par un bienfaiteur, et ce, jusqu’au jour d’aujourd’hui.

Votre Excellence,

N’ai-je pas le droit à une vie digne ? Jusqu’à quand pourrais-je continuer à vivre dans le dénuement et sans logement ? Sachant que j’avais déposé une demande de logement social auprès de la daïra d’El-Harrach en date du 22 décembre 2011, et n’ai reçu aucune réponse à ce jour. Aussi, ai-je adressé des correspondances au président de la République, au ministre de l’Habitat et au wali d’Alger, sans résultat. C’est pourquoi, en guise d’ultime recours, je me suis adressé au «quatrième pouvoir», espérant que cette fois-ci je trouverais une réponse à mes doléances.

Je vous saurais gré, Votre Excellence, de recevoir ma demande et d’user de vos compétences pour me permettre d’accéder à un logement pour y construire un foyer comme tout citoyen appartenant à cette chère patrie.

Gloire à nos martyrs !

N. B.

Comment (47)

    Anonymous
    12 septembre 2016 - 12 h 58 min

    Aux députés, aux sénateurs,
    Aux députés, aux sénateurs, aux ministres, au ministre de la justice, aux directeurs centraux,
    Chefs de départements centraux, aux walis, et leurs responsables subordonnés…..
    Des dizaines de milliers de cas similaires, sans qu’aucune solution ne soit trouvée, avec portes bien verrouillées?!
    A cause de l’incurie, de l’anarchie, des interventions irrégulières, et injustes, de la corruption, du népotisme,
    Des dépassements, des débordements illégales, et illégitimes qui ont rendu le peuple, malade,
    Et souvent dépressif (une majorité du peuple algérien),
    A la limite des débuts des symptotes de la folie, où du suicide




    0



    0
    مسعود زغار
    11 septembre 2016 - 11 h 10 min

    أسمعت لو ناديت حيـا

    أسمعت لو ناديت حيـا
    ولكن لا حياة لمـن تنـادي
    ولو نارٌ نفخت بها أضاءت
    ولكن أنت تنفخ في الرمـادِ




    0



    0
    Diplomate SDF
    8 septembre 2016 - 19 h 32 min

    Lettre ouverte à ce que l’on
    Lettre ouverte à ce que l’on désigne par convention « Son Excellence » et par titre « Monsieur le Président de la République » (Anciennement Gouverneur Général d’Algérie et cela ne semble pas avoir trop changé)

    Je suis un diplomate « algérien » ayant assisté à la chute de Baghdad en avril 2003 et au début des évènements sanglants en Syrie le 15 mars 2011 (jusqu’au 23 juillet 2014), je suis un simple fonctionnaire ayant une rémunération moindre que celle d’un policier agent de la circulation. Je me retrouve après plus de 17 ans de service actif à la rue, carrément. En d’autres termes SDF (Sans domicile Fixe). Je ne suis pas le seul agent diplomatique dans cette situation difficile; beaucoup le sont et il n’y a que la location qui leur sert de cache-misère.
    Pourquoi nous refuse t-on le logement social alors que certains d’entre-nous ont un salaire mensuel de 26 000 DA (190 euros) et pourquoi nous a t-on exclus des programmes aux acronymes d’oiseaux tels l’AADL ou je ne sais pas quoi encore?
    Ceux qui ont été chefs de poste diplomatiques peuvent se permettre la promotion immobilière que j’assimile dans le fond et dans la forme aux colonies de peuplement israéliennes. Mais nous le menu fretin? A l’hotel? Trop onéreux? Au Hammam? Certains diplomates méritant y sont logés. Location clandestine? Seule alternative.

    Le paradoxe est qu’une fois, on nous a prié de répondre à un journal étranger qui a écris soit-disant tendancieusement sur la supposée crise de logement en Algérie. Et devinez qui a fait le travail? Des fonctionnaires SDF ou passant la nuit dans leur propre véhicule.

    Mais c’est quoi ce pays de rapaces et de voleurs car il semble que les valeurs actuelles ne valorisent que ces catégories?

    Publiez je vous prie car notre calvaire n’a que trop duré. On a perdu nos familles et nos vies pour rien!




    0



    0
      Flippant...
      8 septembre 2016 - 21 h 25 min

      Ce témoignage fait froid dans
      Ce témoignage fait froid dans le dos. Mais qu’est ce que c’est ces choses effrayantes ? Dans quel pays vit-on ? J’ai en de l’effroi. Est-ce ainsi que sont traitées les personnes ??? Je n’ai plus de mots.




      0



      0
      Lghoul
      9 septembre 2016 - 12 h 11 min

      Si un diplomate, supposé etre
      Si un diplomate, supposé etre le défenseur des interets du pays se fait traiter de cette facon, qu’en est il du commun des mortesl que nous sommes ? Mais il faudrait naitre sous la bonne étoile, de préférence marocaine ou tunisienne.
      Il y a des quartiers en haut qui n’aiment pas les algériens car ils veulent se venger sur eux.




      0



      0
      Anonymous
      10 septembre 2016 - 8 h 32 min

      Si au lieu de céder aux
      Si au lieu de céder aux caprices puérils d’un homme, on avait réservé les fonds de la grande Mosqué et du nouveau palais CCI club des pins, aux logements et aux unités de dessalement d’eau de mer, très utiles pour nos populations, ces dernières seraient plus heureuses. Dommage.




      0



      0
      Bekaddour Mohammed
      10 septembre 2016 - 8 h 41 min

      L’informatique, Internet
      L’informatique, Internet ouvrent à la possibilité de mettre à nu commune par commune, maison par maison, ce qui se passe EN ALGERIE, nous avons des compatriotes aptes, il suffit qu’ils jurent en composant une équipe impartiale, impitoyable envers les errants qui ont où loger, les cupides, les éponges insatiables, les détenteurs d’un pouvoir qui le corrompent, mais il faut réécrire le code pénal, un code ni juif ni chrétien, ni flou, un code avec un préambule, qui répond à la question : Qu’est-ce que être Jazairi ? Alors cette équipe, descendante des 22, gouvernera un peuple, difficile à gouverner, mais pas invincible, la saleté morale et physique n’est pas invincible ! Disons, vu le fait démographique, qu’il faut 220, ou 2200, le Sahara est assez spacieux pour lancer le second souffle de la Décision Divine appelé 1er Novembre 1954… Oses ! Ne crains pas les violences de L’Histoire, Oses partout, là où tu vis, Jazaïri




      0



      0
      fonctionnaire de l interieur
      10 septembre 2016 - 22 h 56 min

      la reglementation est
      la reglementation est applicable pour tous..26000da vous etes exclus..A.combien vous avez change l euro A ce moment ilfallait profiter et construire son logt ou au moins en acheter un ..comme tous ls emigres qui ont construit de villas




      0



      0
      Sancho
      10 septembre 2016 - 23 h 56 min

      Edifiant à plus d’un titre!

      Edifiant à plus d’un titre!

      Ce témoignage rappelle la véritable détresse d’une grande partie des agents diplomatiques en Algérie et dont la plupart n’ont pas trouvé où se loger. Exclus des programmes sociaux et autres, ils n’ont qu’une seule option: tenter d’acquérir un pas de porte dans la clandestinité.

      Drôle de pays de brigands où la spéculation monstre a emporté tout.




      0



      0
    Nadir
    8 septembre 2016 - 0 h 33 min

    Chi va piano, va sano è chi
    Chi va piano, va sano è chi va sano, va lontano. Qui va doucement, va sûrement et qui va sûrement va loin. Essayez !




    0



    0
    amal
    7 septembre 2016 - 22 h 37 min

    Allah iykon fi 3onak et ncha
    Allah iykon fi 3onak et ncha allah les autorités vont vous venir en aide. En effet, vous êtes là à dire au monde que vous voulez travailler, vous intégrer et je sens que vous êtes prêt et à mon avis, puisque vous avez l’expérience de la vie difficile des gens qui ont été « rejetés » par la société, ils devraient vous aider à créer une associaton d’aide aux jeunes dans votre cas, si vous n’avez pas été auteur de violences physiques ou psychiques envers d’autres personnes faibles et démunies, bien sûr.
    Je ne sais pas pourquoi vous voulez faire de la comptabilité. C’est vrai que certains de nos riches compatriotes ont commencé leur vie en tant que comptables, mais c’est une mnorité qui réussi dans ce domaine, les autres restent des comptables toute leur vie. Comme vous avez fait de la prison, vos supéreurs risquent fort de faire des choses et de vous faire accuser. Ce dont vous avez besoin, c’est d’un ancrage, une place de travail qui vous permettra d’aider à protéger les jeunes qui connaissent ce que vous avez connu et leur éviter de commetre des erreurs qui rendront leur réputaton vulnérable.
    Bonne chance. Allah iywafqak fi fi3l al khayr et que dieu éloigne de vous tout ce qui pourrait vous nuire.




    0



    0
    El-Hef
    7 septembre 2016 - 22 h 11 min

    Mr. Boulfelfel, vous vous
    Mr. Boulfelfel, vous vous adressez à Kouider, une momie sénile vivant dans une sixième dimension coupé de toute réalité.




    0



    0
    Prolétaire
    7 septembre 2016 - 21 h 05 min

    Permettez-moi de douter de la
    Permettez-moi de douter de la véracité de la requête, et par voie de conséquence de l’identité de l’auteur. De toute évidence, il s’agit là d’un canular. Cela me rappelle l’histoire de ce livre publié dans les années 70 qui défraya la chronique. En effet, en 1975, un ouvrage anonyme avec comme pseudonyme « CENSOR » tiré à 520 exemplaires, intitulé  » Véridique rapport sur les dernières chances de sauver le capitalisme en Italie « , a commencé à circuler dans les milieux patronaux italiens, chez les ministres, leaders politiques. Ce pamphlet décrit avec un extrême cynisme la maladie bien réelle du capitalisme notamment italien, et y propose froidement les plus démentiels remèdes. L’opinion italienne (c’est-à-dire : ceux qui la font) prit donc Censor pour le plus lucide des capitalistes ; et lui pardonna la cruauté indiscrète du diagnostic parce qu’elle se réjouissait hautement de l’excellence des remèdes, et de la franchise inouïe du propos. Tous les dirigeants italiens saluèrent le courage de l’auteur de ce livre, considéré comme un des leurs. Mais, quelques temps après le véritable auteur du livre se manifesta et dévoila son identité. Il s’agissait d’un marxiste appartenant à la mouvence situationniste. Avec son ouvrage dans lequel il proposait des solutions pour sauver le capitalisme avec un sérieux et un cynisme inouïs, Gianfranco Sanguinetti a voulu à sa manière ridiculiser la bourgeoisie. L’auteur
    se flattait de n’avoir agi que pour nuire au capitalisme mondial.




    0



    0
    W19 - TP
    7 septembre 2016 - 20 h 17 min

    Chose promise pour Nacer
    Chose promise pour Nacer Boufelfel.
    Il existe deux pistes de travail qui feront votre bonheur si vous voulez ne plus vivre mal. Je vous envois la seconde piste de travail des que j’ai les idees claires sur le sujet. J’espere dans la semaine.
    =
    1 – D’abord, l’Agriculture, c’est un domaine que personne ne veut faire et qui sera demain le secteur cle de l’Algerie pour l’autonomie alimentaire. Vous avez l’embarras du choix : production laitiere, production cerealiere, production de volailles, production de salaison des viandes, etc. Je vous conseille les fruits secs (noix, amandes, pistaches, olives) qui sont tres chers sur le marche mondial. Vous pourriez etre novateur dans le domaine des pistaches.
    2 – Pour ce faire, des que vous recevrez la lettre du president (et vous la recevrez par son cabinet, ils ne sont pas betes, de laisser une lettre publique dans le silence et je doute que tous soient des personnes inhumaines), il faudra suivre une formation, des aides de l’etat sont donnees pour la formation, l’achat de materiel avec des conditions honorables. Vous aurez le luxe de vivre dans le grand air, dans une vie saine, loin de la vie que vous aviez eu. Avec un mariage simple, des enfants simples.
    3 – Le prix des fruits secs est cher pour le consommateur. Une vraie guerre agricole d’achat et de vente a lieu sur les marches mondiaux
    4 – Autre conseil : si votre femme devait etre une femme instruite, ouvrez une ferme pedagogique dans ce lieu et vous aurez, moyennant finances, la venue des classes d’ecoles du primaire voire du secondaire pour des visites dans leurs cours de sciences naturelles.
    5 – quatrieme conseil : les europeens soucieux de manger bio, recherchent des oleaginaux transformes aussi comme les cremes d’amandes (amandes broyees finement jusqu’a obtention de son huile et rien d’autre!), cremes de noix, creme de noisettes, creme de pistache, creme de sesame. Un pot de 330 grammes de ces cremes coutent environ sur le marche 9 voire 10 euros. Si vous choisissez un partenaire bio en europe vous devez le vendre 8 euros pour attirer la clientele. Moins en Algerie evidemment, le pouvoir d’achat n’est pas le meme. Vous devez accepter de travailler pour l’etat qui vous aidera pendant 10 ou 15 ans et profitez de ce moment pour acheter votre terre ou continuer a travailler pour l’etat pour un travail de qualite.
    6 – En Europe du Nord, des tas de gens quittent la ville (avec des metiers de ville) pour changer de carriere et créer des villages d’agriculture biologique (mais non bio-dynamique, ce n’est pas la meme chose, l’agriculture bio-dynamique fait partie d’une secte, a eviter) ou vous pourriez a plusieurs familles créer une agriculture de pointe.
    7 – Je vous conseille aussi de permettre a cette exploitation d’etre supervisee par une faculte des sciences agricoles pour ne pas perdre de temps et pour ne pas faire d’erreurs d’exploitations.
    8 – Si vous vous debrouillez bien, vous pourrez meme créer sur place un centre de reinsertion des jeunes a travers l’agriculture, vous aurez le soutien des ministeres des affaires sociales, de la jeunesse, de la justice, de la sante publique et de l’interieur.

    Ne croyez personne, lachez votre passe et vos mauvais souvenirs et faites-en une force au service de la vie et des autres. Je suis persuade que ca marchera. Dieu vous aide et vous ouvre les portes. Debarquez a la presidence avec cette lettre. Soyez aimable, patient et ouvert aux propositions et demandez un rendez-vous. Ca marchera ! Tout n’est pas pourri, le croire est la pire erreur.

    Quand on ne reussit pas dans un endroit (la ville), il faut penser a changer d’endroit.




    0



    0
      amal
      7 septembre 2016 - 22 h 52 min

      La pistache et l’amande sont
      La pistache et l’amande sont trés gratifiants. Celui qui veut faire de la pistache devrait visiter gaziantep en turquie, qui sont des spécialistes de la pistache dans le monde; il y a même un village qu porte le nom de village de la pistache. Il faut acheter les arbres chez eux. Mais une entreprise de ce genre est trés exigeante sur le côté personnel et convient aux gens qui n’ont pas de blessure morale et qui ont un entourage stable prêt à les soutenir.




      0



      0
        W19 - TP
        8 septembre 2016 - 0 h 12 min

        J’ai un couple d’amis qui ont
        J’ai un couple d’amis qui ont change de carriere et qui ouvert un centre de therapie par la nature (jardinage, transformations des fruits en compotes, fabrique de pain au levain, fabrication de fromages frais) et par les animaux. Ils recoivent des gens qui veulent se soigner a leur rythme, en suivant les saisons. Ils font faire beaucoup de bains dans la journee (trois douches et unmoment de vaignade dans le lac). Ils enlevent progressivement la viande, font des periodes de dietes, nettoient les intestins avec une machine pour qui fait rentrer de l’eau et sortir les dechets non sortis. J’ai vu des personnes qui se sont sortis de la toxicomanie sans passer par les produits de substitution, mais en dormant normalement, en mangeant sainement, en travaillant dans la nature et avec un esprit d’equipe. Ces centres sont pour les gens qui n’ont personne prioritairement vu l’urgence de leur parcous. Quand on a une blessure morale, je vous le promets, je l’ai vu : rien ne vaut le temps, la confiance, la nature, les animaux, c’est un ancrage dans la vie naturelle. Des etudes sur les consequences anxiogenes des villes existent. Ne serait que l’effet massif des architectures de banlieues, il a ete prouve que cela influaient sur les rapports humaine et les liens d’agressivite. Ce monsieur ne sera pas seul, si les autorites le recoivent il sera accompagne, car cela peut etre un laboratoire d’expertise pour la justice, les psychologues et la police. un laboratoire qui va explorer la vertu curative de l’ancrage. Je suis sur que si les autorites saisissent cette opportunite, des pratiques nouvelles auront lieu en accompagnant les decouvertes des cures pour contrer la criminologie reactionnelle (liees aux mauvais departs, a la consommation des drogues). Pour vous dire, j’ai assiste personnellement chez cet ami au bienfait de la prise du charbon vegetal pour limiter les intoxications intestionales d’origine vegetal. Ce monsieur a le droit de ses reves evidemment, mais je pense comme vous, le monde de la comptabilite quand on n’est passe par la vie dure a peu d’utilite. Ce monsieur en s’accrochant, en demandant le parainnage de l’etat et le soutien d’un psychologue-policier et en suivant au fur et a mesure des etudes pourrait, du fait de son experience, etre la porte pour aider des personnes qui ont connu des ruptures de parcours de vie. Etre comptable quand on a vu l’enfer du monde, ca ne sert a rien. Autant qu’il devienne une forme d’ange gardien. Ce monsieur peut apporter beaucoup s’il le souhaite. J’en suis sur. J’ai aime son courage. Enfin les egoistes n’ont jamais aide personne. Les pionniers dans ce monde, ce sont toujours ceux qui en ont bave et qui font prendre conscience de l’aveuglement du monde. Il doit faire un flash-back, il peut beaucoup apporter.




        0



        0
          W19 - TP
          8 septembre 2016 - 13 h 04 min

          Correction : pour limiter les
          Correction : pour limiter les intoxications intestines des metaux toxiques. (plomb, mercure, etc.)




          0



          0
          amal
          8 septembre 2016 - 18 h 58 min

          Il est encore jeune et il
          Il est encore jeune et il croit que l’argent peut tout arranger et il crois qu’y arriver passe par la comptabilté. Je le comprend fort bien car je connais des gens dans sa situaton. On peut bien sûr réussir, mais tout passe vraiment par l’entourage, mais à qui faire confiance en ces temps de gourous et de gens qui veulent se fare passer pour des mahdy? trés difficile. allah iykon fi 3awno, hada ma netmannaw lo. wa yba3ad a3lih el 9om addalimine.




          0



          0
          Omria
          8 septembre 2016 - 21 h 29 min

          Vous êtes déprimante. C’est
          Vous êtes déprimante. C’est dans ce genre de messages qu’on voit la froideur qui a ravagé les gens. D’un coté les mystificateurs et de l’autre les cyniques. J’ai plus envie de lire, c’est effrayant.




          0



          0
          Grandtlemcen
          8 septembre 2016 - 22 h 50 min

          w19 c’est pas grave,on sait
          w19 c’est pas grave,on sait ton niveau faible.




          0



          0
          Nadir
          9 septembre 2016 - 10 h 32 min

          W19 a tout sauf un faible
          W19 a tout sauf un faible niveau… La jalousie rend con. Contredis-le avec un argumentaire Makoko.




          0



          0
        anonyme
        10 septembre 2016 - 18 h 52 min

        Vous avez raison.

        Vous avez raison.
        le premier pays producteur de pistache est l’IRAN suivi des USA.




        0



        0
    Mahmoud
    7 septembre 2016 - 19 h 05 min

    Monsieur le président de la
    Monsieur le président de la république.
    Je souhaite saisir l’occasion de ce fil de discussion pour vous faire part de ma situation. Autant vous le préciser tout de suite, ce n’est pas pour vous demander votre aide car je préfère m’aider moi-même comme des millions de jeunes algériens. Voilà, donc, monsieur le président. J’ai 29 ans, originaire de M’sila et je travaille en ce moment à Boumerdes, où je bitume les routes sous un soleil de 45 degrés. Je ne m’en plaint pas. Enfant, j’étais obligé de quitter l’école pour aider ma mère, qui m’a élevé seule avec mes deux autres frères. Nous avions quelques chèvres et deux brebis qui nous ont permis de vivre difficilement mais debout. Mes frères et moi avons fait quelques économies et avons l’intention de nous construire une petite maison près de mon village. Dans une ou deux années, nous aurons, nous l’espérons, assez d’argent pour réaliser notre rêve. Encore une fois, je ne veux pas de votre aide car je ne veux pas faire parti des troupeaux d’assistés et autres corrompus qui sont en train de bouffer le pays comme des sauterelles, dévorant le vert et le sec sur leur passage. Si je vous écris c’est seulement pour vous dire que l’Algérie, comme on a tendance à le croire, n’est pas peuplée de bras cassés mais d’hommes et femmes qui aiment leur pays, qui sont patients, mais qui ne sont pas des idiots. Alors, qu’on se le dise et à bon entendeur salut.




    0



    0
    Patriote arabe???
    7 septembre 2016 - 18 h 35 min

    Dance avec les loups.

    Dance avec les loups.
    Martyrs.
    Orange mécanique.
    C’est arrivé près de chez vous.
    L’opium et le bâton.
    Le timbre.
    Dar sbitar.
    Assassins.
    Les vacances de l’inspecteur tahar.(Allah y rahmou.)
    Irréversible.

    Voilà quelques titres de films qu’on peut donner à cette lettre ouverte de si boufefel.Que Dieu te (nous)vienne(ent)en aide.




    0



    0
    Le rôle des mosquées
    7 septembre 2016 - 18 h 04 min

    A chacun les épreuves de sa
    A chacun les épreuves de sa destinée, qui exigent le savoir requis pour rester debout… Il y a longtemps que je ne mets plus les pieds dans les mosquées, je pense toutefois que le ministre des affaires « religieuses »a un rôle vis-à-vis de ce type de situations, toutes les situations de détresses authentiques. Jadis existait LA TOUIZA, l’entraide, elle existe encore mais moins. Le ministre peut ordonner aux imams de dresser des listes, et d’alerter l’assemblée des priants, ce serait une initiative d’islam vrai, qui ouvrira à la solution des cas concrets, car les prêches soporifiques, basta ! Il n’est pas une commune qui n’ait pas au moins une mosquée, ça animera les communes, et installera la fraternité vraie au lieu de La KHOKHOMANIE




    0



    0
      Zidane
      7 septembre 2016 - 18 h 47 min

      Mais appremment Dieu a crée
      Mais appremment Dieu a crée les riches et les pauvres et c’est ce qui se dit par ces imams.
      Demandez vous aussi pourquoi c’est autour des mosquées que les mediants se rassemblent.




      0



      0
        Le rôle des mosquées
        7 septembre 2016 - 19 h 03 min

        Dieu n’a pas « apparemment »
        Dieu n’a pas « apparemment » créé les riches et les pauvres, Il les a créés, (Avec une roue qui tourne, rien n’est acquis !), comme épreuves, et les dires des imams ne pèsent rien sans les actes, dans notre cas l’imam des imams est le ministre. Quant aux mendiants, il y a les vrais et les faux, comme chez les bénéficiaires du ministère des moudjahidines ETC. Comme il y a des gens qui font la vraie prière, et ceux qui font semblant, alors oui c’est le résultat qui compte, le cas de ce monsieur qui écrit une lettre ouverte dit bien que la porte est fermée, au vrai bien chez nous, état et communauté ! Mais attention, ne pas oublier que tout est Destin, c’est Dieu Le Maître, et non le président de la république, ou l’imam des imams fonctionnaires d’état




        0



        0
        Commandeur de qui ... ?
        7 septembre 2016 - 19 h 27 min

        Ces Imams s’ils osent dire
        Ces Imams s’ils osent dire cela, c’est qu’ils détournent le message coranique. Dans l’Islam il est clair que si une personne dans le besoin est par les circonstances obligée de mal agir, la responsabilité première en incombe aux tuteurs (famille) et aux riches de ne pas prendre leur responsabilité sociale de compensation de la pauvreté. C’est le sens de l’import, permettre aux pauvres de ne pas sombrer et de s’en sortir Ce monsieur pour pour l’indifférence et l’abandon de sa prime jeunesse. Il faut le vivre pour le savoir ou garder un cœur vivant. Ces imams avilissement le message : s’il y a toujours des pauvres et des riches, Dieu a recommande l’action des seconds pour les premiers en raison des bienfaits qu’il leur a accorde. Cette approche comme celle des télé-évangélistes. Une vulgaire déformation des raisons profondes de Dieu. Je rappelle que le Coran pardonne a la prostituée obligée de le faire mais pas aux proxénètes (femmes ou hommes). je rappelle que Dieu dit dans le Coran qu’il ne pardonnera la calomnie contre la réputation d’une femme, si la femme pardonne, Dieu refuse d’oublier la diffamation. Je rappelle que les liens de la famille coupées sont un de éléments de refus d’accéder au paradis. Je rappelle que Dieu a dit dans une sourate contre le prophète lui-même qu’il ne fallait pas se renfrogner quand une personne demande de l’aide. L’Islam ne tolère ni la sécheresse des cœurs, ni l’humiliation de celui qui demande de l’aide (c’est contraire aussi a nos traditions berbères qui accueillait les pauvres, les persécutés surtout avec la 3anaya), l’Islam ne tolère pas l’injustice sociale, l’islam ne tolère absolument pas l’abandon des enfants. L’islam ne tolère pas la calomnie, la moquerie en public. Qu’avons eu depuis l’émergence des islamistes et des affairistes (les deux vont toujours ensemble) : prostitution, enfants abandonnées, enfants enlevés, pédophilie, drogue. Que chacun prenne ses responsabilités et s’il a envie que l’Algérie recouvre sa légendaire fierté et dignité, il faut cesser d’appeler ces gens par le noms imams/. Le coran les congédie du nom de gens qui SAVENT et qui se DÉMETTENT de la vérité et de l’action : « ils vendent les signes de leur Seigneur à vil prix ». Ou est l’Islam de nos aïeux ? Serons-nous complices de son assassinat alors que les bandits (Maroc, Arabie saoudite) se font passer pour les commandeurs des croyants, eux gens de extraction ? Laisserons-nous notre peuple s’avilir dans la falsification de la religion ?




        0



        0
    anaALGERIEN
    7 septembre 2016 - 16 h 59 min

    Il y en a tellement de jeunes
    Il y en a tellement de jeunes diplômes et non diplômes dans ton cas que s’ils se mettent à écrire au Président qu’il mettra plus de 6 mois à dépouiller ce courrier , quant à y répondre c’est une autre question , donc prend ton mal en patience et inscrit toi comme tout le monde chez AADL ou à ton APC d’origine sur les listes LSP. je te souhaite bon courage .




    0



    0
    Thidhet
    7 septembre 2016 - 16 h 40 min

    Si Alger ne vous réussit pas,
    Si Alger ne vous réussit pas, essayez donc le pays profond. Vous aurez plus de chances de trouver un travail et un logement. De plus, ça vous permettra de mieux savoir ce que ça signifie d’être ALGERIEN. Des centaines voire des milliers d’étudiants venus à Alger des quatre coins du pays ne trouvent même pas un coin pour poser leurs livres et ils continuent d’étudier et de rêver discrètement en prenant leur mal en patience et vous, vous venez étaler votre misère de repris de justice. Vous voulez une chance? Vous l’avez, alors saisissez-là?




    0



    0
    Algérien kabylien for ever
    7 septembre 2016 - 16 h 15 min

    Désolé, mais on ne quémande
    Désolé, mais on ne quémande pas un logement. On le gagne. Et quand vous aurez obtenu votre logement et « construit un foyer » comme vous dites, il faudra aussi vous vêtir et vous faire manger? Cela revient à justifier toute la corruption, le laisser-aller dont on se plaint. Un peu de dignité, nom d’un chien. AP, faite-nous part plutôt, des citoyens démunis (personnes âgées, mères élevant seules leurs enfants, handicapés, etc, qui méritent l’assistance de la société.




    0



    0
      W19 - TP
      7 septembre 2016 - 16 h 32 min

      L’indulgence, l’entraide face
      L’indulgence, l’entraide face a celui qui reconnait ses erreurs et qui a mal debute dans la vie est d’utilite publique. Cet homme a raison, il ne quemande pas, il explique. Les coeurs froids envers leurs compatriotes et obsequieux envers les autres, voila notre drame. Foncez Nacer et n’ecoutez pas les juges auto-proclames. Chez nous, on dit : tant que le foie des autres n’est pas touche, il ne peut pas comprendre la douleur des autres. L’humanite et l’indulgence sont des signes de civilisation poussee. Les reproches sont le fait de gens qui ne savent pas ce que les autres peuvent vivre. You are not in his shoes, so just put your nose in your plate. Ne regrettez pas votre lettre Nacer, au contraire. Le nouveau programme politique sera : la tendresse des algeriens pour les autres algeriens. Quant a vous, soyez sur de fonctionner toujours dans la stabilite, quand vous ne pourriez pas vivre sa trajectoire, c’est evident, vu votre morgue.




      0



      0
    Abou Stroff
    7 septembre 2016 - 15 h 30 min

    missiou nacer, primo, je m
    missiou nacer, primo, je m’incline devant votre maîtrise ô combien parfaite de la langue de molière. deuxio, en vous lisant je me dis qu’il était impossible que vous ayez été un élève de l’e-cool de benbouzid. tertio, il me semble que votre avocat vous ait mal aiguillé. en effet, il me semble qu’une demande aussi précise requière que vous l’adressiez à un vivant, car, seul un vivant, me semble t il, pourrait répondre à votre requête. quant à votre requête « d’accéder à un logement pour y construire un foyer comme tout citoyen appartenant à cette chère patrie », je vous suggère de commencer par nous expliquer comment vous pourriez construire un foyer dans un logement (l’idée me parait intéressante à condition qu’elle soit étayée par de solides arguments). enfin, permettez moi de souligner que, si tous les algériens lambda se mettaient à écrire des lettres de la teneur de celle que vous venez d’envoyer, les services de la poste seraient dans l’incapacité manifeste de remplir la tâche pour laquelle ils sont payés.




    0



    0
    Wallace
    7 septembre 2016 - 15 h 20 min

    Voila un exemple pour lequel
    Voila un exemple pour lequel l,état Algériens doit revoir sa copie en matière de subvention!
    Les subventions doive être cibler comme pour le cas de jeune homme dans tous les cas pour les couches défavorisé!
    Monsieur boufelfel votre missive es on ne peut plus touchante et j’ai honte en tant que citoyen Algériens pour vous.
    J,espère un dénouement rapide de vitre situation.
    Ce qui es le plus choquant es qu,aucune réponse n,es donné à votre courrier.




    0



    0
    W19 - TP
    7 septembre 2016 - 14 h 45 min

    Cher Nacer Boufelfel,

    Cher Nacer Boufelfel,

    Je vous salue pour votre courage et vous remercie du fin fond du coeur d’avoir vide votre peine. C’est avec cette attitude qu’une prise de conscience peut se faire dans la societe pour aider les hommes et les femmes qui ont eu une vie difficile des l’enfance. Ce que vous avez ecrit existe. Quand on commence la vie avec des difficultes, c’est toujours difficile de se construire avec l’indifference, l’ignorance et le jugement hatif de ceux qui nous entoure. D’abord il faudra nous tenir au courant de l’avancee de votre lettre et de la resolution de votre situation, que j’espere prochaine InchAllah. Vous n’etes pas ne criminel, Nacer, vous avez pris de mauvais chemins, car vous n’avez pas recu la bonne base des le depart. Vous payez pour la lachete des autres, notamment celle de votre famille que je ne souhaite pas non plus juger, mais qui vous a alourdi le chemin de vie. Cela existe partout, dans tous les pays, cela existe. Mais nous voulons que ca change dans notre pays. Nous voulons que les notres s’en sortent, pour aboutir un jour prochain a l’emergence d’une nation forte et solidaire envers ses enfants. En cela, votre courage d’appeler a du soutien et a une reintegration dans la vie simple, normale et satisfaisant me comble de bonheur, car il a fallu beaucoup de negociations avec votre amour-propre pour franchir ce pas. Chapeau ! Si je peux, j’essaierai de vous transmettre une idee de travail qui n’existe pas encore en Algerie et avec laquelle vous pourrez avoir une vie honorable. Continuez dans ce sens et ne desesperez pas de Dieu, ni des hommes et des femmes qui aiment ce pays et son peuple. Accrochez-vous. Et Dieu vous comble d’une ouverture prochaine, tres prochaine. Amin. Merci a AP d’ouvrir sa porte aux temoignages. Nous devons connaître la vie de nos concitoyens et sauver le maximum du desespoir et des errances. Tenez bon Nacer. Avec l’aide de Dieu, vous allez vous en sortir. Des que je peux j’essaie d’ecrire sur cette idee. Chapeau a AP, c’est comme cela que nous vous aimons.
    W19-TP. Tetu, chiant, agacant parfois mais qui veut absolument que les Algeriens quittent la division pour la synergie des projets benefiques. Avec mes salutations algeriennes. Merci ! PS = n’ecoutez pas les messages defaitistes ou vains, c’est une perte de temps. Croyez en vous. Ne desesperez pas. Tenez-nous au courant.




    0



    0
      W220
      7 septembre 2016 - 17 h 56 min

      Halte aux magouilles sur le
      Halte aux magouilles sur le dos des citoyens honnêtes qui ont vraiment besoin d’aide. Halte aux parasites à tous les niveaux.




      0



      0
      Wallace
      7 septembre 2016 - 18 h 22 min

      @W19-TP,je suis déjà en
      @W19-TP,je suis déjà en admiration devant ton intelligence et que dire face à ton humanisme?
      Je suis fier de t,avoir à nos côté!
      Tu fais partie des justes et te souhaite bcp de bonheur et réussite mon frère.




      0



      0
        W19 - TP
        7 septembre 2016 - 19 h 41 min

        Il faut qu’on s’en sorte
        Il faut qu’on s’en sorte Wallace. Il le faut. , J’ai peur de mourir et de ne pas avoir le temps de convaicnre les notres qu’ils ont tout pour retourner l’histoire, a condition qu’ils la connaissent pour ne pas la reproduire. Il y a des pays qui veulent notre mort. Pas n’importe laquelle Wallace. Ils ne veulent pas notre mort physique, ils ont besoin d’esclaves. Ils veulent la mort de notre patriotisme, de notre dignite, de notre liberte, de notre Nif. S’ils pouvaient faire de ce pays un autre bordel, ils le feraient. Nous sommes en guerre Wallace, nous sommes dans une guerre morale. Et je n’avais pas saisi le pouvoir de ce pays dans son histoire et dans ce peuple, je ferais autre chose. Ecrire prend un temps fou ! Je ne veux pas que mon peuple soit avili, rabaisse, il vaut mieux que ca. Largement plus. Il nous faut convaincre, chaque jour que Dieu fait. Ce peuple reussira, je le sais, il devao eviter l’arrogance et l’erreur des autres pays arrogants. Mais ce peuple libre est une somme de tresors. Nous l’avons recu en heritage et il faudra botter le cul en beaute de tous ceux qui poussent au desespoir, a la jalousie, au separatisme, a la transfornation de notre vrai nature. Sans pitie aucune. La TPA ! Et ouvrir nos bras a tous les algeriens perdus, amoches par la vie, exiles et les aider a se reinscrire dans leur destin national. Si nous ne faisons pas cela pour eux, alors nous sommes les complices du diable en nous croyant privilegies et meilleurs. Ce sont les enfants de notre peuple.NOUS REUSSIRONS. La seule condition : qu’ils soient patriotes. [PS : tu as oublie de dire AMIN, sinon ca ne marche pas ton souhait :)….]




        0



        0
          Wallace
          8 septembre 2016 - 8 h 17 min

          AMIN W19-TP du fond du coeur.
          AMIN W19-TP du fond du coeur.




          0



          0
    Adam
    7 septembre 2016 - 13 h 56 min

    Ce pauvre jeune homme n’a
    Ce pauvre jeune homme n’a encore rien pigé , personne ne répondra à son appel, il n’y a ni état, ni président. Reveillez vous jeune homme!




    0



    0
    mouatène
    7 septembre 2016 - 13 h 48 min

    Monsieur Nacer bonjour. ne
    Monsieur Nacer bonjour. ne faites pas attention aux écrits de ces personnes sans foi qui n’hésitent pas à vous démoraliser avec leurs problèmes purement politiques. comme vous le constatez, il saisissent toutes les occasions pour nuire à la société. votre lettre est un acte de citoyen responsable et j’espère pour vous un prompt dénouement. Ina Allah maa essabirine. c’est la parole de Dieu, il faut y croire. bonne chance cher compatriote.




    0



    0
    Rabah
    7 septembre 2016 - 11 h 51 min

    « Gloire à nos martyrs ! »


    Monsieur vous vous adressez au vent car personne ne vous écoutera ou vous entendra.
    La population est conditionnée pour des miettes sans rien d’autre. Une fois sa miette dans la poche ni plus personne n’existe. C’est le cas des toubibs, des chauffeurs, des gardes communaux. Chacun veut sa miette mais tout le monde a oublié le vrai probleme de fond.
    Pour résoudre une bonne fois pour toute et a jamais et pour tout le monde ces problemes particuliers, il faudrait résoudre le vrai probleme: Le probleme de gouvernance ! Peut etre avec un 5ieme mandat on poussera encore la charrue, sinon, continuons a gémir pour de la pitié et chacun a son tour car la chaine est tres tres longue.




    0



    0
      mouatène
      7 septembre 2016 - 13 h 44 min

      Monsieur Rabah bonjour.
      Monsieur Rabah bonjour. Monsieur Nacer pose un problème social et vous le terrassez par un problème politique, qui vous est cher à vous mais pas à lui. et vous savez saisir les occasions, et ce n’est pas bien de votre part. votre problème à vous c’est de semer le désorde et vos semblables sont en grande quantité au ruisseau du coté de blida, en allant vers médéa.




      0



      0
        Rabah
        7 septembre 2016 - 19 h 04 min

        Mr Mouautene bonjour a vous;
        Mr Mouautene bonjour a vous; c’est a cause de la mauvaise politique, qu’il y a eu des détournements, de la dilapidations des biens du peuple pour que ce meme peuple devienne pauvre et marcher en guenilles. Si on avait un état de droit, l’Algerie qui est bien un pays RICHE en tout: en hommes et femmes et en ressources, alors le pays aura moins de pauvres et l’état aura mojs de problemes sociaux. Alors monsieur tout est politique meme la nourriture que l’on mange depend du politicien qui donne les directives pour nous l’importer de l’étranger car on ne produit RIEN. Donc si on avait des politiciens qui font un travail honnete et transparent et ne detournent pas des centaines de millions d’euros a l’étranger et ne dilapident pas les biens du peuple pour acheter des appartement de luxe a paris et madrid, on serait, je suis certain, BEAUCOUP MIEUX et ce pauvre malheureux comme d’ailleurs des millions d’autres, seraient aussi beaucoups plus heureux et ne demanderait pas l’aumone comme des mendiants. Ils auraient un emploi, un logement et une famille et tout cela grace au fruit de leur labeur pas de la charité. Mais un peuple conditionné a « recevoir » et attendre des miettes ne restera que pauvre eternellement car une fois les miettes finies, il ne saura plus d’ou viendrait le prochain repas. Méditez un peu et vous verrez par vous meme la réalité car un cas « isolé » comme celui de ce malheureux n’est que la cime de l’iceberg de l’immense pauvreté qui frappe des familles a cause de la mauvaise politique qui a transformé les poiliticiens en voleurs et en escorcs.




        0



        0
          Adam
          8 septembre 2016 - 15 h 41 min

          Merci Rabah!
          Merci Rabah!




          0



          0
      Majid
      7 septembre 2016 - 14 h 48 min

      je rejoins mouatene et vous
      je rejoins mouatene et vous informe qu a ce jour la constitution Algerienne est bien respectee,et en bon democrate,notre President a ete elu et finira son mandat,a moins qu il y ait un empechement ou qu il soit demi par le parlement…Donc un peu de patience par respect a la constitution Algerienne,les prochaines elections tu choisiras qui tu veux.Revenons au sujet de cet article,je pense que notre compatriote ne doit pas flechir,il doit perseverer pacifiquement et frapper a toutes les portes et accepter toute possibilite de travail surtout manuel,apprendre un metier artisanal lui ouvrirait de meilleures possibilites que la comptabilite.On doit compter sur soi meme,pour etre fier un jour de sa reussite.




      0



      0
      W19 - TP
      7 septembre 2016 - 14 h 51 min

      Quelle reponse de naze !
      Quelle reponse de naze ! Enterrez les gens. Avant de nous occuper de la gouvernance comme vous dites, sachez que vous semblez avoir les travers que vous affublez a cette gouvernance : froid, indifferent, decourageant, avec des paroles inhumaines. Cet homme ne gemit pas (vous portez tres mal votre nom de Rabah au passage…), il dit : ne vous meprenez pas sur moi, ne me condamnez pas. Je crois qu’il va au contraire reussir avec l’aide de Dieu et un petit peu celle des personnes qui accepteront d’etre humain avec sa demarche. Je crois en lui et en sa reussite prochaine. Vous devriez travailler dans la branche des medicaments a donner la sinistrose, le cafard et la depression, vous avez l’air d’un as dans le domaine. Message catastrophique et cruel.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.