Le corps sans vie d’un enfant porté disparu à Oum El-Bouaghi retrouvé à Aïn Fakroun (procureur de la République)

Le corps sans vie d’un enfant porté disparu depuis 24 heures, âgé de 5 ans, a été retrouvé vendredi par les services de la Sûreté de daïra de Aïn Fakroun (Oum El-Bouaghi), a indiqué le procureur de la République près le tribunal de la même daïra.

Le corps de l’enfant, Nasredine Telekhet, a été retrouvé au domicile de son oncle paternel, a précisé le procureur de la République au cours d’un point de presse tenu dans la salle de délibérations du tribunal, ajoutant que les services à compétence ont ouvert une enquête jeudi dernier suite à une plainte du grand-père de la victime faisant état de la disparition de l’enfant jeudi après-midi.

Les investigations menées par les enquêteurs ont  permis de localiser l’enfant dont le corps a été retrouvé dans un sac, a détaillé le procureur de la République, soulignant que le constat du médecin légiste révèle que le corps de l’enfant porte des coups avec un outil tranchant dans le dos et à l’abdomen.

Le conférencier a encore ajouté que l’épouse de l’oncle paternel de la victime a reconnu, au cours de son interrogatoire, avoir assassiné l’enfant, a révélé le procureur de la République, soulignant que l’enquête sur cette affaire se poursuit afin de recueillir plus d’informations sur le mobile et les circonstances de cet homicide. 

Comment (4)

    الهوارية..في أمريكا
    11 septembre 2016 - 3 h 21 min

    Allah a honoré les femmes et
    Allah a honoré les femmes et leur a donné le droit de porter un enfant pendant 9 mois et le privilège d’être une maman, c’est la femme qui a peuplé ce monde!
    Or, quand j’ai appris que c’est une femme qui a tué un jeune enfant, j’étais vraiment triste pour ce petit garçon qui a dû souffrir et se sentir seul avant sa mort, meskine
    Je présente mes sincères condoléances aux parents de ce petit enfant martyrisé, qu’Allah l’accueil en son vaste paradis et que la femme de son oncle soit internée dans une cellule à vie puisque la peine de mort n’existe pas après 2019, nous exigerons que ces criminels seront rejugés et pendus pour que la vie d’un enfant soit en sécurité!
    Patience!
    Pauvre petit chaton, pauvre chou, chui trop triste pour toi !!!




    0



    0
    99, la Trahison
    10 septembre 2016 - 20 h 06 min

    Heureusement que la grâce
    Heureusement que la grâce présidentielle de l »Aid elkebir, la politique de la Rahma et la concorde civile de FAKAMATOUHOU Kouider Tab djananou sont là pour acquitter la pauvre femme criminelle de son acte.




    0



    0
    un simple citoyen
    9 septembre 2016 - 22 h 06 min

    dent pour dent , œil pour œil
    dent pour dent , œil pour œil , c’est ALLAH lui même qui préconise la loi du talion . Dans son immense sagesse il sait que c’est le seul moyen pour arrêter la fitna. Nous sommes un pays qui se dit musulman alors APPLIQUONS CETTE LOI OU BIEN CHANGEONS CET ARTICLE DE LA CONSTITUTION




    0



    0
    Nadir
    9 septembre 2016 - 20 h 49 min

    Les récalcitrants de la peine
    Les récalcitrants de la peine de mort… hésiteront jusqu’à quand ? Une société qui ne défend pas les enfants ne peut pas se défendre sur le long terme,




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.