Sabotage d’un manuel scolaire : nouveau complot islamiste contre Nouria Benghebrit ?

Nouria Benghebrit avec le directeur de l'ONPS. New Press

La célérité avec laquelle le chef de file des islamistes en Algérie, Abderrezak Mokri, a réagi à l’annonce du retrait d’un manuel scolaire par le ministère de l’Education nationale suite à une grossière erreur «glissée» à l’imprimerie fait peser des doutes sur l’existence d’un énième complot contre Mme Nouria Benghebrit, après deux tentatives ratées en l’espace de quatre mois. Ainsi, après les fuites organisées des épreuves du baccalauréat de juin dernier, suivies des rumeurs tout aussi planifiées sur une éventuelle suppression de l’épreuve de l’éducation religieuse dans les prochains examens du baccalauréat, cette «bavure» tombe à point nommé pour les milieux islamo-conservateurs, hostiles à toute réforme du système éducatif, afin de relancer la campagne contre l’actuelle ministre, notamment à travers les réseaux sociaux. Surtout que le motif invoqué – ou supposé, parce que le ministère parle seulement d’une «erreur» commise par l’éditeur –, à savoir «le remplacement de la Palestine par Israël» sur une carte géographique, s’y prête à merveille.

Un bon filon pour ces islamistes qui, dans leurs discours de propagande, se montrent comme les pires ennemis de l’entité sioniste, mais ferment l’œil quand c’est leur parrain turc, Recep Teyyip Erdogan, qui annonce la normalisation des relations entre son pays et Israël. C’est pourquoi, politiquement, cette nouvelle polémique peut servir de tremplin à ces partis en mal de mots d’ordre mobilisateurs, durant cette période préélectorale.

Dans un texte posté sur sa page Facebook et aussitôt repris – pour marquer «l’urgence» et «la gravité» du sujet – par le site officiel de son parti, l’incorrigible chef du MSP estime que la décision prise par le ministère de l’Education de retirer le manuel de géographie destiné aux élèves de première année moyenne «confirme la pagaille totale» qui règne, selon lui, au sein des sphères décisionnelles sur les grands axes idéologiques de l’Etat. Du coup, il annonce la création d’une «commission spéciale», composée d’experts afin d’«examiner l’ensemble des manuels scolaires», pour présenter ensuite un rapport circonstancié «sur tous les aspects identitaires et pédagogiques», tout en assurant que cette commission collaborera avec toutes les instances et personnalités intéressées par la question, «pour faire face, dit-il, aux périls qui planent sur le système éducatif».

R. Mahmoudi

Comment (121)

    AHAGGAR
    24 septembre 2016 - 5 h 29 min

    A quand le retrait aussi des
    A quand le retrait aussi des manuels scolaires qui pretendent qu’il y a 80% d’arabes en Algerie? Chiche je defie ce Vendu de Mokri , ses acolytes et ses parrains d’accepter des tests d’ ADN pour tous les algeriens! il va etre surpris en apprenant que le gene arabe en algerie ne represente meme pas 0,01 % . Alors ou est le vrai mensonge et le vrai scandale? ecoutez LES REVELATIONS DE SACI ABDI sur youtube, puis cherchez la verite!

    remilik
    23 septembre 2016 - 8 h 22 min

    Arrêté de jouer avec des jeux
    Arrêté de jouer avec des jeux de mots votre buts c’est juste pour saliré l’image de l’islam d’ailleurs c’est le buts d’Israël

      merad
      18 octobre 2016 - 1 h 18 min

      c’est trop facile aux
      c’est trop facile aux integristes de montrer du doigt chaque fois israel.je suis contre le sionisme d’ou qu’il vient.et si les musulmans se mettaient a travailler se seraient pas mieux. ils s’entretuent entre eux . et ne connaiisent pas du tout la democratie.a leur tete les pays du golf. je pense que meme dieu les a mis dans un piege a cons ,le petrole.et malheureusement les autres pays musulmans ont a des responsables indignes se leurs peuples.

    Mokrane
    21 septembre 2016 - 8 h 15 min

    Moi depuis longtemps que je
    Moi depuis longtemps que je suis contre les islamiste et leur conservateurs. L’éducation religieuse commence par les parents. L’enfant suit. Je ne pourrai jamais admettre les matières scientifiques et mathématiques et même philosophiques comparées à celles des affaires religieuses. La preuve nos enfants souffrent énormément . Nous sommes devenus le dernier pays du monde en matière d’éducation. Vive l’école laïque . Il y a bien des instituts islamiques inscrivez vite vos enfants. Moi je connais des responsables du ministère des affaires religieuses qui ont leurs enfants inscrits dans des universités occidentales. Quelle hypocrisie.
    Je suis religieux pratiquant et j’espère toujours la miséricorde et la clémence de Dieu à chaque prière,

    UMERI
    18 septembre 2016 - 21 h 17 min

    A messieurs Mokri, Djabala,
    A messieurs Mokri, Djabala, Hamadouche, sachez que nous sommes des musulmans qui croyons en Dieu le tout puissant, au Prophète Mohamed son Messager, ainsi que ses vrais compagnons, mais personne ne vous croit, parce que vous avez dévie de la ligne du Coran, pour faire de la politique. Nous ne voulons pas que nos enfants aillent au paradis, surement pas le votre, en tant qu’ abrutis du systéme scolaire, que vous voulez leurs imposer. Alors de grâce, fermez la et laissez Mme Benghebrit faire son travail, cessez d l’agresser et de fomenter des coups bas, pour saboter son programme. Seule, elle ne peut pas se battre sur plusieurs fronts, déjà que la réorganisation du secteur de l’éducation et complexe et astreignant.

    lhadi
    18 septembre 2016 - 17 h 34 min

    Le travail de Sisyphe dans
    Le travail de Sisyphe dans lequel nous a habitué madame la ministre de l’éducation nationale prend source dans le bricolage permanent. Ainsi pour échapper à l’emprise de ses erreurs et de ses errements, certaines bonnes consciences veulent nous infuser l’idée que c’est les puces des chiens qui font miauler les chats: c’est-à-dire la faute des autres. La notion de responsabilité est bannie dans le verbiage des ministres. Afin de mettre un terme aux confusions stigmatisantes, je suis ouvert à une escrime des idées avec madame la ministre de l’éducation nationale. fraternellement lhadi ([email protected])

    Anonymous
    18 septembre 2016 - 12 h 13 min

    A TOI QUI LIS CE COMMENTAIRE
    A TOI QUI LIS CE COMMENTAIRE TU SAIS TRE BIEN QUE TU ES ENTRAIN DE MENTIR DONC CA VEUT TOUT DIRE PLUSIEURS FOIS J,ETAIS CENSURER DANS VOTRE SITE AZUL SALAMALIKOM.

    Elias B.
    18 septembre 2016 - 9 h 03 min

    Laisser la justice faire son
    Laisser la justice faire son travail. Il ya beaucoup d’erreurs dans les livres, est ce que c’est un complot, les jours nous le dira. Ne jouer pas par l’unité de notre pays en créant des zizanie entre X et Y.

    Exil
    18 septembre 2016 - 6 h 56 min

    MESSAGE IMPORTANT — Ce n’est
    MESSAGE IMPORTANT — Ce n’est pas propre ce qui se passe contre Benghebrit. Ce sont des sabotages. Mais tout malheur est bon, cela instruit et permet de répondre avec des armes de neutralisation. Quelqu’un a voulu saborde le travail actuel, c’est évident. Si la ministre lit ce message ou si AP peut lui transmettre, il faut saisir cette occasion pour créer une structure indépendante de relecture des ouvrages scolaires par Wilaya avec des des personnes de la société civile. Un membre du système éducatif du type directeur académique qui supervise le tout et composée d’enseignants (primaire/secondaire), des chercheurs, des journalistes spécialistes dans l’éducation et dans les disciplines sociales et historiques et littéraires, des parents d’élèves et des membres d’associations culturelles (amazigh, association de moudjahids), des rédacteurs techniques, une secrétaire par wilaya et que tout remonte auprès de trois collaborateurs de confiance pour éviter la main-mise d’un seul collaborateur sur l’information réelle. Plus encore, créer un numéro de téléphone et une adresse ou la société civile pourrait faire remonter les incongruités des ouvrages. Voire aussi les maltraitances contre les élèves si elles existent, mais aussi les maltraitances contre les professeurs car si ceux-ci ne sont pas revalorisées, rien ne sert à rien… Benghebrit doit être pédagogue. Expliquer toujours et rendre publiques ses réalisations. Il faut qu’elle associe le peuple à ce travail d’envergure. Seul l’information libre peut dévoiler les manipulations idéologiques. Le système éducatif est central pour la cohésion d’un peuple. Il ne faut plus l’idéologiser et Benghebrit doit solliciter auprès des médias la mise en place d’une émission ou d’un programme radiophonique et télévisé hebdomadaire sur les questions éducatives pour que le débat ne soit plus pris en tenaille par les serviteurs des sectes des Frères Musulmans et des wahhabites. Erdogan a déclaré sa fidélité pour Erdogan : on en prend acte. Seules les personnes et les personnalités loyales à l’Algérie et au peuple algérien sont en droit de faire partie du débat sur l’éducation nationale algérienne. Les autres ont leurs mentors. La ministre doit s’appuyer sur le peuple et sur les relais de la société civile. Les intellectuels doivent dissocier ce débat de la question politique de savoir si oui ou non en agissant le gouvernement est soutenu. Si ce gouvernement peut déplaire, tout n’est pas pourri. Le débat sur l’éducation actuelle est une occasion positive pour accéder à la maturité politique de la totalité de notre peuple. Un pays avec la meilleure armée du monde ne pourra jamais se préserver si les cerveaux ne sont pas bien formés. Il faut rendre l’école dans ses missions premières : apprendre et comprendre, puis agir dans l’intérêt de soi et de son pays et de son peuple. PS : je m’étonne du peu de soutien des ministres en activité, ainsi que des intellectuels algériens. Très décevant et surtout irresponsable.

    Hocine
    18 septembre 2016 - 4 h 12 min

    focalize sur le problem et
    focalize sur le problem et arête de disperser l attention du people sur ordogan et la turkey

    bmommed
    17 septembre 2016 - 22 h 41 min

    Pourquoi retirer ce manuel ?.
    Pourquoi retirer ce manuel ?…J’estime qu’il faut utiliser cette erreur a faire rectifier par les éléves au moment de la leçon sur la Palestine….Qu’ils dessinent eux meme l’emplacement de la Palestine sur la carte, ce serait plus profitable a tout le monde, sauf peut etre a mokri et son harem….

    GHEDIA Aziz
    17 septembre 2016 - 22 h 07 min

    Ya el khaoua, il faut savoir
    Ya el khaoua, il faut savoir raison garder et ne pas incriminer Mme la ministre sur tout ce qui se passe dans son secteur à savoir le secteur de l’éducation nationale. Il faut bien comprendre que dans ce secteur il y a des milliers de crétins qui s’opposent aux réformes, qui ne veulent pas d’une école moderne et ouverte sur l’universalité. Ces crétins, vous les connaissez tous et Mme la Ministre, seule, n’y peut rien. Personnellement, je suis dans l’opposition à ce régime, à ce système qui nous enfonce chaque jour un peu plus dans la m…., mais je n’ai rien contre Mme Benghebrit. Bien au contraire, je la soutiens et je suis avec elle de tout mon cœur et j’exhorte l’ensemble des algériens et des algériennes qui aiment ce pays, l’Algérie, de la soutenir. Il faut savoir qu’il s’agit là de deux projets de société qui s’affrontent. L’un moderne et l’autre rétrograde. A vous de choisir ce qui est bon pour vos enfants et pour l’Algérie et ce qui ne l’est pas.

    Tetbirt
    17 septembre 2016 - 21 h 34 min

    Ce sont les prémices de la
    Ce sont les prémices de la décadence ,les memes qu’on a vecu à la fin des années 80 pourquoi laisse t on les mêmes personnes qui ont mis le pays à feu et à sang pendant une dizaine d’années s’exprimer . je dis à ceux qui les écoutent BARAKAT on ne veut plus revivre l’enfer on n est pas plus les arabes que les arabes !

    les damnes de la terre
    17 septembre 2016 - 21 h 14 min

    Je reponds au titre de l
    Je reponds au titre de l article.Il n y a ni complot ni tentative de complot. C une gestion au pifometre .Tt est fait ds la precipitation.Ce qu il faut retenir c d inverser les roles :l homme qu il ne faut a la place qu il ne faut pas.Moi tt ce que j ai retenu de tt ca c l irresponsablite des responsables.Il faut s attendre au pire.Un pouvoir sans vision ne peut engendrer que de la casse et rien que la casse.

    Pro BENGHEBRIT
    17 septembre 2016 - 20 h 44 min

    depuis le jour de la
    depuis le jour de la nomination de Mme Benghebrit a la téte de l’éducation, la ministre avait essuyé toutes sortes d’attaques laches en allant sur son origine de pseudo juif, en passant par les gréves répétées, les fuites du bac jusqu’à ce dernier complot du livre scolaire.
    ces attaques sont l’œuvre d’illuminés islamistes/ takfaristes/ wahabistes en général et de mokri le disciple dévoué de salmane ibn yahoud et d’erdogan le bcbg islamiste en particulier.
    le MSP est entrain de tisser sa toile dans tous les quartiers d’Algérie comme dans le temps du fis dissous, il ouvre des bureaux et des pseudos associations éducatives a l’image du quartier du 1er mai (2eme groupe) et le quartier de nacira nounou a belcourt d’où une grande villa avec plusieurs salles qui servent de pseudo soutien scolaire, bibliothéque et de location pour féte de mariage (faut bien renflouer les caisses).
    le MSP est un grand danger pour le pays, a surveiller comme le lait dans une casserole.
    au faite je suis un ancien imprimeur et avant chaque tirage d’un manuel, livre et autres, on doit impérativement présenter un modèle pour BAT (bon a tirer) signer et approuver par le client !!

    Pravda
    17 septembre 2016 - 17 h 03 min

    Messieurs Mokri, djabaalah ,
    Messieurs Mokri, djabaalah , islamistes &Co vous pouvez continuer vos petites besognes pour essayer de casser les patriotes algeriens/inennes mais ce que vous avez oublier qu´on vous a tester durant une decennie et on sait quel genre de monstres vous êtes.Vous dites à vos maîtres wahabo-islamistes banboula (Arabie, turquie etc,,) qu´il ya toujours des Ali la pointe, des Hassiba des Amirouche, des Abanes, des Krim, des Ben boulaid et je peux en citer nos braves et courageux hommes et femmes de l´Algerie libre. Maintenant des pinguins comme vous veullent casser notre education, notre culture Algerienne et nous rendres comme vos Wahabistes ou Turques,Dites à vos maîtres d´aller essayer ailleurs car une l´Algerie est plus grande que quiconque et celui qui joue avec le feu risque de se brûler. Donc un conseil  » Cesser vos manigances  » .

    Algeriens /algeriennes de dormer pas car une lueure d´espoir viens d´apparaitre avec Benghebrit et il ne faut surtout pas la perdre sinon vos enfants seront eduquer comme des terros et leurs avenir et de s´eclater.

    .

    beau gosse el houma
    17 septembre 2016 - 17 h 01 min

    Le dangers c’est les gens
    Le dangers c’est les gens comme Mokri et compagnie qui veulent plonger l’Algérie dans l’ignorance .il nous la font à l’envers.il osent condamner l’ouverture et nous imposer l’obscurentisme. Reiveilld toi pauvre peuple.tu mérites mieux

    HASSENE
    17 septembre 2016 - 16 h 12 min

    Abdelkader (non vérifié)

    Abdelkader (non vérifié)
    16 Sep 2016 – 19:47

    bien sûr il faut beaucoup de tact et de finesse pour nous faire avaler un programme ingurgité à nos enfants totalement destructeur de la créativité : le but de l’école c’est d’ouvrir l’esprit pour l’accès à la science. des experts l’expliquent dans google où tout y est et la ministre n’en fait qu’à sa tête, on ne sait pas pour qui. Demain l’histoire lui exigera des comptes, matkhafouch men faâla dourra charrane yaraho.

    MALIKA
    17 septembre 2016 - 16 h 03 min

    Anonyme (non vérifié)

    Anonyme (non vérifié)
    17 Sep 2016 – 15:50
    votre grande dame doit voir la pédagogie internationale et l’appliquer bêtement car ce n’est pas son domaine. Pas la peine de détourner les esprits avec cette nouvelle histoire. Il existe des personnes conscientes : l’école algérienne détruit l’esprit de nos enfant car elle est basée sur des automatismes inculqués à l’élève pour que demain il soit un asservi un docile et un robot : voir chaque leçon du programme et comparer le tout avec les programmes allemand, égyptien, français, tunisiens et marocains, …. faut pas vous tromper !

      HASSIBA
      18 septembre 2016 - 16 h 16 min

      effectivement Mme Benghébrit
      effectivement Mme Benghébrit est une grande dame courageuse qui fait face a toutes sortes d’attaques laches d’islamo-wahabistes de ton espéce, et contrairement a toi qui est juste une chouwaffa marokia qui veut jetter le discrédit sur la ministre.
      quant a assimiler ou comparer notre école aux autres programmes d’autres pays, j’accepte volontairement sauf 2 pays l’égypte et ton royaume de la narcomonarchie en particulier qui n’ont absolument rien a nous apprendre.
      c’est a toi de ne pas te tromper !!

    Anonyme
    17 septembre 2016 - 14 h 50 min

    L’islam n’a rien à voir avec
    L’islam n’a rien à voir avec les frères musulmans, qui ces derniers font partie intégrante des Francs maçons et ils veulent mettre la main sur le ministère de l’éducation en Algérie et dans tous les pays arabe , notre Grande dame Mme la ministre dérange ,on essaye de lui barrer la route du redressement et la mise sur la bonne voie de l’école Algérienne qui depuis nuit des temps ne cesse de chavirer , aujourd’hui ni les partis qui se prétendent Islamiste ni le représentant de certains syndicats de l’enseignement , ni même certains députés qui veulent sa tête et même convoitent son poste ne peuvent ébranlé cette dame de fer .

    saleh/Algerie
    17 septembre 2016 - 14 h 49 min

    Abderzak Mokri : « On ne veut
    Abderzak Mokri : « On ne veut ni de tamazight ni de français dans nos écoles » ( لا نريد فرنسية ولا أمازيغية في مدارسنا ) .

      MALLOUL
      17 septembre 2016 - 15 h 23 min

      Tu n’a pas ton mot à dir dans
      Tu n’a pas ton mot à dir dans notre pays qui est l’Algérie vas enseigne ta langue soit disant du paradis chez les saoudiens

        Anonymous
        17 septembre 2016 - 15 h 46 min

        Il rapporte seulement une
        Il rapporte seulement une phrase dite par le terroriste islamiste Mokri, une phrase qu’il a mis entre guillemets

      Amazhir
      17 septembre 2016 - 17 h 39 min

      Nous les berbère ont veux pas
      Nous les berbère ont veux pas de vous les bédouins rentrer chez vous

      TKOUT
      21 septembre 2016 - 8 h 52 min

      SALEH @ ON NE VET PAS DE L
      SALEH @ ON NE VET PAS DE L ARABE DANS NOS ECOLES . MAIS TAMAZIGHT ET LE FRANCAIS SEULEMENT …….

      CHERIF VRIROUCHE
      21 septembre 2016 - 8 h 58 min

      [email protected] VAS AU DIABLE ON NE
      [email protected] VAS AU DIABLE ON NE VEUT PAS DE L ARABE LANGUE DES KHARABES .ON EST CHEZ NOUS EN TAMAZGHA .TON ISLAMISME EST DE LA FOUTAISE ET PUIS FAKOU ON A JAMAIS VU UN REVENANT NOUS CONFIRMER VOS MENSONGES SIGNE UN DESCENDANT AMAZIGHT DE SAINT AUGUSTIN LE NUMIDE

    Loli yazid
    17 septembre 2016 - 14 h 43 min

    Les islamistes n ont plus
    Les islamistes n ont plus rien à nous apprendre ils ont déjà fait suffisamment de mal chez nous et ailleurs pour se permettre de nous donner des leçons de morale, de religion ou autres. Ils feraient mieux de se la fermer.

    Mustapha
    17 septembre 2016 - 12 h 23 min

    Faut-il être islamiste pour
    Faut-il être islamiste pour soutenir nos frères Palestiniens?!! Donc le peuple en entier est islamiste!!

    horra
    17 septembre 2016 - 11 h 27 min

    corrigeons les erreurs et
    corrigeons les erreurs et avançons!!! nous n’avons plus le temps les générations poussent vite
    ouf!!! la majorité des commentaires sont trés rassurants
    courage et bonne continuation à madame la ministre,

    [email protected]
    17 septembre 2016 - 10 h 12 min

    Arrêtez de parler d’islamiste
    Arrêtez de parler d’islamiste, vous souillez l’islam. Ces primitifs sont en guerre contre l’intelligence, il lui préfère leurs fantasmes.

    BENZITOUNI FAYCAL
    17 septembre 2016 - 7 h 42 min

    Que dit la loi dans se cas là
    Que dit la loi dans se cas là : Peut on considéré que l’incident et une erreure de typographie ; Admettons seulemnt a t’on vérifier-corrigé le manuscrit avant et après sa mis en librairie après avoir revue tous le processus d’édition là on peut cerner toutes les responsabilités en prendre les mesures a hauteur de la faute si faute il y a le reste se n’est que de la mousse voir chahut d’enfants  » La politique n’est pas un bac a sable pour enfants handicapés »

    raf dz
    16 septembre 2016 - 22 h 51 min

    Google heart a supprimé
    Google heart a supprimé complètement la Palestine de la carte pour mettre Israël ,personne de c,et islamiste na parlé ,toz ya trabendistes

    l'éveillé
    16 septembre 2016 - 21 h 15 min

    on dit « a map is not
    on dit « a map is not territory » » , la carte n’est pas le territoire. le monde de benghebrit n’est pas mon monde. elle peut rendre toute la planète Israel, ce sera son monde à elle. mais ce ne sera pas mon monde à moi . une grossière manœuvre de la part d’une gourmande . la Palestine et el qods n’ont pas besoin de la carte de benghebrit pour exister dans la carte de mon monde .

    Tinhinane
    16 septembre 2016 - 20 h 12 min

    On demande plus de fermeté

    On demande plus de fermeté envers ces islamistes qui veulent vendre le pays aux barbus du désert.
    En tout cas, c’est un sabotage flagrant à l’encontre de Mme la ministre
    Qui sont ces pseudo-Algériens qui sont en train de tout faire pour offrir notre pays aux chameliers-wahhabo-obscurantistes

      tharwla
      17 septembre 2016 - 0 h 16 min

      le.pouvoir a une grande
      le.pouvoir a une grande responsabilité dans. cette secte quelle ont créé eux.même .maintenant elle se retourne contre eux. et encore leur enfants sont dans des grandes écoles .pour tuer le peuple il faut lui enlever le savoir pour le gouverner en toute tranquillité .maintenant que d’autre facteur a l’échelle mondial arrive . la Syrie .la Libye etc ils ont peur pour leurs intérêts et l’héritage qu’ils vont laisser a leur géniteurs même pour leur vie .ils commencent a parler des salafistes de l ‘Arabie saoudite car le feu et près de leur porte .avant il ya pas de soucis .avant dans notre région il ya 20ans de ça il y avait deux barbus ou trois .maintenant la moitié des gens sont des salafistes et extrémités .comment tous ça est arrivé.c’est pas un hasard .cest une volonté de l’état.pour arabise et islamise le peuple .le rendre idiot ..et puis les plus intelligent ils ont fais des accords avec le Canada pour faire faire les nouveaux intellectuels .aussi pour venir faire des études en France. apres une fois parti il se retrouve comme drs sans papiers en france et des chômeurs aux canada tout ça a été calculer minutieusement .pour leur intérêt.voilà il.essaye de rétablir un peux de l’ordre dans l’éducation pour sauver leur face mais cest déjà trop tard ..ces islamos saoudiens salafiste isl ont fais des nids partout dans toutes couches sociales .il attendent le moment venus pour passer a l’action .cest qui qui vas payer encore cest le peuple

    1962, les Muppet Show
    16 septembre 2016 - 20 h 05 min

    Quand un terroriste scieur de
    Quand un terroriste scieur de poteaux électriques et téléphoniques (Mokri) du coté de l’Arba – Sidi moussa – Meftah dans les années 80 donne une leçon de nationalisme à une authentique algérienne……. Vraiment l’Algérie à l’envers

    W19 - TP
    16 septembre 2016 - 19 h 52 min

    Et boom contre les tenants de
    Et boom contre les tenants de l’arabite des algeriens !!!

    Les traces les plus anciennes des hommes en Afrique du Nord viennent d’etre decouvertes par les brittaniques : c’est a la frontiere tuniso-algerienne il y a 100 000 ans !

    Les arabes tout comme les juifs descendent eux-memes des peuples noirs. D’ailleurs le Coran parle bien de la main de Moise qui blanchit pour effrayer les magiciens….

    Alors ou sont nos arabo-baathistes a vouloir sans cesse ridiculiser l’histoire berbere ??

    Une americaine vient de trouver un lien interessant sur l’influence berbere (peuples lybiques) sur la civilisation pharaonique, De plus, toute la mythologie grecque se passe en Afrique du nord… Atlas, les hesperides, naissance d’Athena, Promethee….. Les colonnes d’Hercule, appelees les deux sycomores de turquoise dans la mythologie egyptienne sont le detroit de Gibraltar et etaient consideres comme le royaume des dieux.

    Encore mieux, les irlandais parlent de leurs origines etant liees aux berberes, on trouve cela dans leur livre Lebor Gabala Erenn (les livres des conquetes d’Irlande).

    Tout est a revoir, on a souhaite faire passer les nords-africains pour des peuples sans histoire, sans traces.

    Courage Madame la Ministre, il faut veiller a l’histoire.

    J’entendais un pasteur americain conseiller a ses ouailles d’infiltrer le systeme educatif americain a travers 2 postes cles : l’enseignement de la langue anglaise et celui de l’histoire. Madame la Ministre depolitisez les enseignements de la langue arabe et de l’histoire algerienne et nous n’aurons plus des fabriques de mutants.
    Ne donnez pas ces postes a n’importe qui mais aux meilleurs (payez-les bien avec des logements de fonction et des supervisions de carriere continues) et nous serons sauves ! L’apprentissage d’un langue et l’apprentissage de l’histoire algerienne ne doivent pas etre donnees a n’importe qui, mais aux meilleurs.

    http://sciencepost.fr/2016/09/preuves-dune-presence-de-lhomo-sapiens-sud-de-tunisie-y-a-100-000-ans/

    faiza
    16 septembre 2016 - 19 h 24 min

    je ne veux pas casser l
    je ne veux pas casser l’ambiance, je n’aime pas les islamistes mais sincèrement je crois que Benghebrit n’est pas à la hauteur, comme tout le gouvernement sellal, une gourde d’ institutrice ose la narguer sur youtube et tout ce que trouve à faire la ministre c’est d’ouvrir une enquête moi j’aurai viré cette pisseuse et je l’aurai radié de l’éducation. Benghebrit aurait dû faire le ménage, supprimer certains établissement qui ne servent à rien mais qui sont budgétivores, s’entourer de compétences au lieu de garder les bras cassés et ramener d’autres incompétents de son clan, elle aurait dû veiller elle-même à passer en revue les livres des différents programmes et surtout s’assurer que ce ne soit pas un de ces éditeurs incultes qui confectionnent les livres en faisant du copier -coller sur google, j’en connais un bout pour avoir travailler dans une maison d’édition, que j’ai quitté d’ailleurs et je sais comment ils travaillent, ces derniers ont des marchés en béton avec certains organismes moyennant la tchipa et c’est toujours les mêmes , ce n’est pas sur la base d’un appel d’offres transparent avec des critères et des qualifications. Chez nous vous pouvez trouver un éditeur avec un niveau d’instruction primaire. Pour ce qui est de la commission chargée de faire les programmes scolaires pareil encore des bras cassés et des incompétents, en fait personne ne demande des comptes à personne,

      Aherbebou
      16 septembre 2016 - 23 h 58 min

      L’enseignante auteure de la
      L’enseignante auteure de la « bourde » n’a pas été virée et une simple enquête devait être déclenchee sur son comportement,quoi la vidéo publiée par elle même est une preuvre irréfutable,d’autant plus qu’on l’a voit en chaire et en os. Donc l’acte est délibéré. Comme vous l’avez suggéré Mme Faiza,cette effrontée devait être licenciée sur place,sans espoir de Reprise Avec interdiction á vie d’exercice dans tout ce qui a une relation avecl’enseignement.Cependant,le fait de ne pas prendre une mesure radicale contre cette « pisseuse » comme vous l’avez surnommée,je dirai qu’elle est bell,avec de grands yeux,bien que maquillée,celle doit la Sauvegarde de sa peau en offrant une bonne « partie de jambes en l’air » á quelqu’un de bien placé. Á réfléchir donc!?

      les damnes de la terre
      17 septembre 2016 - 12 h 48 min

      Je crois que l enseignante
      Je crois que l enseignante maitraisait parfaitement son travail d autant qu elle s exprimait en langue arabe d une maniere extremement correcte avec une pedagogie attractive avec ses eleves.Par contre mon reproche je l adresse a Mme la ministre d avoir evoquee ca a travers les medias lourds.L erreur condamnable c celle de la ministre qui ne cesse d ouvrir des enquetes.Cela signifie clairement qu elle va d echec en echec.Le mieux c de voir ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.