Abdelkader Bensalah s’entretient avec François Hollande à Paris

Bensalah reçu par François Hollande. D. R.

Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, s’est entretenu avec le président français, François Hollande, à l’occasion du Forum de coopération parlementaire franco-algérien organisé à Paris par le Sénat, indique un communiqué de l’ambassade de France à Alger.

Le président français a rappelé le «partenariat d’exception qui unit la France et l’Algérie et a transmis au président Bensalah un message d’estime et d’amitié pour le président Bouteflika. Il s’est félicité du rôle essentiel de la coopération parlementaire pour alimenter la dynamique engagée depuis 2012 entre nos deux pays», ajoute le communiqué.

L’entretien a permis de «souligner l’importance des relations économiques bilatérales et l’engagement d’investisseurs français dans des projets conjoints permettant d’accompagner l’Algérie dans la diversification de son économie», ajoute le communiqué.

Rappelant le «tribut très lourd» payé par l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme, François Hollande a remercié Bensalah pour «l’expression de la solidarité des plus hautes autorités algériennes» après les attentats qui ont frappé la France ces derniers mois. Le président français et le président du Conseil de la nation ont évoqué le «renforcement de la coopération bilatérale dans ce domaine, le partage d’expérience en matière de lutte contre la radicalisation et la poursuite de (notre) étroit partenariat pour le règlement des crises régionales», conclut le communiqué.

Lina S.

Comment (15)

    TheBraiN
    21 septembre 2016 - 8 h 45 min

    Taxe immobilière , taxe
    Taxe immobilière , taxe foncière …..
    Même les biens des étudiantes n’y échappent pas !!




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    21 septembre 2016 - 7 h 04 min

    Dans le cadre du « Mariage
    Dans le cadre du « Mariage pour tous », Hollande donne sa main à Bensalah, voilà tout ce que cette photo signifie ! On m’a fait visiter la masure des Bensalah, que longe la route nationale menant de Tlemcen à Maghnia, LALLA MAGHNIA aurait été horrifiée en regardant cette photo, comment ??? Donner la main au pire ennemi de La Femme… N’est-ce pas Colonel Lotfi ?
    Non, Fafa, tu es fou et foutu, tu dois La Fermer et écouter, suivre !
    Comment ! Bensalah reviendra t-il vivant après avoir reçu les flèches de L’Archer du Sénat !!!




    0



    0
    selecto
    20 septembre 2016 - 20 h 18 min

    Les deux ont un point commun:
    Les deux ont un point commun: Ils apprécient Marrakech.




    0



    0
      Anonymous
      21 septembre 2016 - 1 h 56 min

      Disons que l’un est le
      Disons que l’un est le parrain de l’autre..Et que Marrakech et les Maroc sont des lieux qui les rapprochent beaucoup…




      0



      0
    Anonyme
    20 septembre 2016 - 20 h 02 min

    Bensalah à Paris : Un tour
    Bensalah à Paris : Un tour puis s’en va…

    Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah va achever demain mercredi une visite de deux jours en France à l’occasion du Forum de coopération parlementaire franco-algérien organisé à Paris par le Sénat. Pas grand-chose à signaler de cette escale parisienne de Bensalah dont les déclarations sont, le moins que l’on puisse dire, sans relief et sans épaisseur par rapport aux enjeux des relations algéro-françaises.

    Il a certes était reçu aujourd’hui par le président Hollande comme le veut le protocole, mais rien de bien sensationnel n‘a été annoncé. Hollande s’est borné à réitérer le «partenariat d’exception qui unit la France et l’Algérie», dont les algériens ont du mal à comprendre où est son caractère exceptionnel sinon que l’Hexagone a brassé des milliards de dollars dans des contrats juteux sur le marché algérien.

    Il n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler à Bensalah «l’importance des relations économiques bilatérales et l’engagement d’investisseurs français dans des projets conjoints permettant d’accompagner l’Algérie dans la diversification de son économie», selon un communiqué de l’ambassade de France à Alger.

    Le président du Sénat a tout de même eu le mérite de préciser que la «coopération qui doit dépasser l’aspect commercial et favoriser davantage l’investissement productif, le transfert technologique et la réalisation de pôles de compétitivité et de centres d’excellence». Mais comme il est difficile de faire bouger les lignes dans le domaine économique à cause également des hésitations algériennes à faire les vraies réformes, François Hollande a loué et remercié Bensalah pour «l’expression de la solidarité des plus hautes autorités algériennes après les attentats qui ont frappé la France ces derniers mois».

    Discours de circonstance

    Transition tout faite, Hollande et Bensalah ont évoqué le «renforcement de la coopération bilatérale dans ce domaine, le partage d’expérience en matière de lutte contre la radicalisation et la poursuite de (notre) étroit partenariat pour le règlement des crises régionales», selon le communiqué.

    Il est donc difficile de soutenir que la visite de Bensalah à Paris a été fructueuse économiquement parlant. Devant le Forum de coopération parlementaire franco-algérien, il a surtout invité les entreprise françaises a venir investir en Algérie où il y a un «énorme programme de développement en cours en Algérie, et ce à travers des partenariats gagnant-gagnant».

    L’éternel marché

    Mieux, Bensalah avouera même que les entreprises françaises, «sont favorisées par des facteurs propres aux relations particulières entre les deux pays», et que à ce titre, elles «sont les mieux placées pour saisir les nombreuses opportunités» rendues possibles par les programmes lancés en Algérie. De fait, le discours de Bensalah à Paris renforce un peu plus l’idée largement répandue en France à savoir que l’Algérie est juste un marché destiné à écouler les produits des firmes du CAC40.

    Visiblement le président du Conseil de la nation, n’a pas vraiment l’étoffe d’un homme politique d’envergure capable de faire sensation en France et lancer des messages subliminaux à ses interlocuteurs. Le fait est que pas un mot n’a été soufflé sur la question de la mémoire par exemple. Il a terminé sa visite aujourd’hui par un petit tour à l’Institut du Monde arabe (IMA) où il visité l’exposition « Biskra, sortilèges d’une oasis : 1844-2014 ». Un voyage somme toute qui ne fera pas date dans la chronique passionnelle algéro-française.




    0



    0
    Aldjazairi
    20 septembre 2016 - 14 h 28 min

    Qu est qu il du se fendre la
    Qu est qu il du se fendre la tronche le Hollande . On voudrait juste pour le Fun et detendre les relations HollandeAlgerie avoir un apercu du Verbatim de cette rencontre ……..




    0



    0
    AMAZIGH
    20 septembre 2016 - 10 h 37 min

    C’est le lancement officiel
    C’est le lancement officiel de la campagne présidentielle française. On commence, d’abord, par récolter les voix de la communauté algéro-française….. Tout d’abord, une première séance de lèche-frite aux Algériens par les frangao puis une fois les élections remportées, les patos oublieront tout pour tomber ensuite à bras racoursis sur les franco-algériens, comme toujours….. et le film « sans fin » continue. Les roumis tiennent les « dirigeants » prédateurs du pouvoir algérien par les c……. ! Les mangeurs de grenouilles leur disent : si vous ne nous donnez pas vos voix, on dévoilera TOUT au peuple Algérien sur vos comptes bancaires, vos villas, vos appartements cossus à Paris et sur vos…. TRAHISONS contre votre propre peuple et votre propre pays !!! Voilà pourquoi les « dirigeants » Algériens baissent la tête comme de véritables toutous…. devant leurs maîtres français qui connaissent TOUT… mais alors vraiment TOUT…. sur le passé de collaborateurs de leurs pères, grands-pères et arrière grands-pères depuis l’entrée de la France en Algérie en 1830…… Tfouhhh aâla r’khass al harka !!! ILS ONT TRAHI ET DETRUIT L’ALGERIE AU GRAND BONHEUR DE NOS ENNEMIS…….




    0



    0
      Aldjazairi
      20 septembre 2016 - 16 h 24 min

      Quand on recoit un » Prix »
      Quand on recoit un » Prix » dans lequel a Mouillé le plus grand criminel de l Histoire Humaine, le nommé Kissinger , apres le Ramassis des « chefs » de la Horde Nazisioniste qui sevit encore en Palestine , c est que que l on a vendu son âme au Diable .




      0



      0
    Dzair
    20 septembre 2016 - 9 h 29 min

    François Hollande, homme d
    François Hollande, homme d’État mondial de l’année. » Voilà le prix qu’a reçu lundi soir aux États-Unis le président de la République. Une distinction remise lors d’un dîner dans le très chic hôtel Waldorf Astoria, et qui a dû ravir le chef de l’État en quête de popularité. Le hic : la fondation qui lui a remis ce prix, Appeal of Conscience, est très mystérieuse et pose question.

    Sur son site Internet, celle-ci se présente comme une organisation américaine « interconfessionnelle » qui se consacre à « la liberté de culte, aux droits de l’homme et à la tolérance », et qui a été fondée en 1965 par Arthur Schneier, un rabbin rescapé de la Shoah.

    François Hollande et son prix, entourés notamment
    (de gauche à droite) par le milliardaire Carlos Slim et l’ancien
    secrétaire d’Etat Henry Kissinger le 19 septembre 2016.
    AFP PHOTO / STEPHANE DE SAKUTIN(…)

    « François Hollande ? Un homme de paix ? Lui qui a lancé plusieurs guerres dont celles au Mali ? », ironise [Michèle Sibony, membre de l’Union juive française pour la paix], convaincue que la fondation « soutient surtout des hommes et des femmes politiques qui soutiennent Israël ».




    0



    0
    Anonymous
    19 septembre 2016 - 22 h 06 min

    Les relations algéro
    Les relations algéro-françaises sont revenues à leur niveau, d’avant la dernière visite de Manuel Valls
    Les tensions entre les deux pays l’Algérie, et la France ne sont que des épisodes de comédies
    Savamment préparées, dans les coulisses, et rouages diplomatiques, par les professionnels de la diplomatie
    L’approche des élections présidentielles françaises de Mai 2017, la mobilisation a sonné
    Pour barrer la route au « karcher » N. Sarkozy, (pro-marocain),
    L’architecte-commanditaire de la destruction de la Libye
    Puis de l’anarchie, et du chaos qui ont suivi l’élimination du régime de Khadhafi, par la force des armes
    Avec son complice, l’anarchiste, agent d’Israel, et militant du sionisme mondial B.H. Levy
    Et empecher l’éxtreme droite de Marinne Le Pen ,d’un victoire large




    0



    0
    ض الاحرار
    19 septembre 2016 - 17 h 35 min

    البلد العجوز الذي يحكمه
    البلد العجوز الذي يحكمه الشباب و البلد الفتي الذي يحكمه العجاءز هذا في احضان الاخر و يدرسون مستقبل اكثر من 7000 مؤسسة فرنسية تنشط في التراب الوطني مع ازمة بترولية خانقة عكرت مزاج الجميع تستلزم على الحكومة الفرنسية ان تجد الحلول لشعبها بينما حكومتنا تستنجد بشعبها بتعداد سكاني يساوي نصف سكان فرنسا و بمساحة تعد 2من مساحة فرنسا وبخيرات باطنية وسطحية لا توجد عند فرنسا ومع ذالك نصف تعداد سكانها تحت خط الفقر فلا ندري اين المشكل هنا في البلاد ام في التسيير ام في النهب ولا مبالات وعقلية تخط راسي ومن بعدي الطوفان المهم ربي يجيب الخير ! _




    0



    0
    Slam
    19 septembre 2016 - 17 h 24 min

    On a donc un Président
    On a donc un Président officiel qui dirige le pays par courrier… et un président « clandestin » qui recoit l’ambassadeur partant du maroc et qui discute avec des présidents étrangers… même à la Présidence on embauche des Présidents « au noir » sans les déclarer aux impots. Mais on a combien de présidents au juste ?




    0



    0
    el wazir
    19 septembre 2016 - 17 h 09 min

    La coopération entre la
    La coopération entre la France et l’Agérie et indispensable pour l’interet des deux pays, les deux parties pourront exploiter profitablement la parfaite connaissance les avantages a forte valeur ajoutée que recelent les potentialités complémentaires des deux pays. Maintenant si nos représentants sont incapable de tirer le meilleur profit de notre coopération, il ne faut en vouloir qu’a l’incompétence de nos représentants, dans tous les cas quelque soit le domaine une coopération FRANCE ALGERIE ne peut etre que naturellement profitable (la maitrise de la langue , la proximité sont des avantages qui permettre d’atteindre nos objectifs aussi facilement que rapidementest;




    0



    0
      ca suffis
      25 septembre 2016 - 13 h 30 min

      Et aussi notre reflex et
      Et aussi notre reflex et complexe de bni ouioui




      0



      0
    Chelieth
    19 septembre 2016 - 16 h 44 min

    Mais qu’est ce qu’ils
    Mais qu’est ce qu’ils attendent de nous ces socialistes? L’allegeance des emigres double d’un cheque lourd signe par Bouteflika maintenant qu’ils ne sont plus qu’a quelques mois des elections avec des sondages qui ne les favorisent pas. C’est trop tard! On a compris votre hypocrisie a travers les « usinettes » que vous nous avez envoye au prix fort et la transformation de l’Algerie en un vaste bazar pour vos produits invendables grace a la presence des harkis dans les rouages du « gouvernement ». Contentez vous de votre « maitresse » marocaine. L’Algerie des millions de chahids (depuis le 14 juin 1830) est une autre paire de manches. Elle n’est pas a vendre.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.