Les dirigeants locaux du MAK s’apprêtent à éjecter Ferhat Mehenni de leur mouvement ?

Ferhat Mehenni à Paris. D. R.

Le conflit resté larvé au sein du mouvement séparatiste dit Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK), et révélé par Algeriepatriotique il y a quelques semaines, commence à éclater au grand jour. Le président de cette structure, Bouaziz Aït Chebib, a, dans un message plein d’allusions mais facile à décoder, contesté les injonctions du «guide» de cette organisation séparatiste, Ferhat Mehenni, qui avait menacé, la veille, de sévir contre tout manquement à la discipline et décidé de fusionner la structure activant en Kabylie (le MAK) avec le «réseau Anavad», représentation du mouvement à l’étranger qui est sous l’autorité directe de Ferhat Mehenni. Dans un message vidéo diffusé ce mardi par l’organe du Mouvement, Aït Chebib a appelé à la création d’une commission de réflexion pour examiner les dernières «propositions» de Ferhat Mehenni, tout en rejetant d’emblée toute volonté d’imposer aux «militants» du MAK des décisions d’en haut.

Aussi, conteste-t-il la directive annoncée par son chef, selon laquelle le président de l’Anavad (c’est-à-dire Ferhat lui-même) s’empare du pouvoir de décision en cas de «conflit d’autorité» au sein de l’organisation. Pour Aït Chebib, les statuts et le règlement intérieur du mouvement prévoient, dans pareille situation, la nécessité d’aller vers «un congrès extraordinaire». Dans la même optique, il dit ne reconnaître que les résolutions du «troisième congrès» tenu en été dernier.

Par ailleurs, le président du MAK s’en est pris à ceux qui, selon lui, propagent des «rumeurs» sur l’émergence d’un courant prônant la violence au sein de son organisation, en disant que son mouvement «a fondé sa démarche sur la non-violence», mais tout en reconnaissant que des divergences d’opinion divisent ses militants sur les réseaux sociaux. «Nous vous laissons Facebook, à nous la lutte sur le terrain !», lance-t-il en direction de ses détracteurs qu’il ne veut pas nommer.

Pour rappel, Ferhat Mehenni avait promis, lundi, à partir de Paris, «une révolution dans l’organigramme» de son organisation, annonçant ainsi une purge sans précédent. «Refuser l’autorité ou la contester est une atteinte grave à la cause qu’on est censé défendre. L’absence de loyauté est une trahison», a-t-il mis en garde. Mehenni avait, en outre, annoncé la fusion des deux structures du mouvement : le MAK et le réseau Anavad, qui activeront désormais sous forme de confédérations «avec le principe de primauté du président de l’Anavad en cas de conflit d’autorité», a-t-il prévenu.

B. K.

Comment (86)

    Aziz le Chéllalien
    20 novembre 2016 - 13 h 24 min

    Je comprends la rage d’une
    Je comprends la rage d’une bonne partie des kabyles qui veulent s’autodéterminer après avoir essayer par ‎tous les moyens pacifiques à amener le pouvoir de changer son mode de gouvernance par l’institution ‎d’une vraie démocratie qui mis fin à l’arbitraire et au dénie d’une identité multimillénaire. Mais je vous dis ‎une chose si jamais vous l’aurez cette autonomie le pouvoir va nous (…) dessus donc de grâce patientez ‎vous jusqu’au jour où les algériens prennent conscience et à ce moment on va le chasser ensemble. Je vous ‎comprends…. l’autonomie …..vous nous laisser seul face à ce pouvoir ……Hram Alikoum‎

    rouss
    15 novembre 2016 - 13 h 38 min

    Le mal qui divise les kabyles
    Le mal qui divise les kabyles…

    Farid1
    29 septembre 2016 - 10 h 30 min

    Imaginons que l’état accorde
    Imaginons que l’état accorde un referendum pour l’autodétermination de la Kabylie …..
    Qui devra voter??? Les Amazighs , les berbères , les Kabyles, les Chaouis, les Mozabites, les chenouias, ….
    Si on devrait choisir que les Kabyles…Comment reconnaitre un Kabyle d’un non Kabyle ? Par la langue, il y’a des Kabyles qui ne parlent pas le berbère et des non berbères qui parlent le berbère.. Par la carte de résidence: il y’a des Kabyles qui vivent et sont nés ailleurs qu’en Kabylie, et des non kabyles qui sont nés et vivent en Kabylie… Par le sang, il y’a des mariages entres kabyles et non kabyles depuis des lustres….
    donc aura le droit de voter??

      Youssef
      29 septembre 2016 - 17 h 34 min

      Y’a pas que ça. Comment
      Y’a pas que ça. Comment délimiter les frontières de la Kabylie. Est-ce que Setif ,BBA Jijel en font parti. les populations de ces villes et de ses régions sont-elles d’accord pour quitter l’Algérie

        h'midouche
        2 octobre 2016 - 17 h 48 min

        Ca,c un appel a la partition
        Ca,c un appel a la partition,prélude a la guerre civile!
        Qui en veut?
        Pas….moi! On a déjà donné!

      haderbache laala
      29 septembre 2016 - 19 h 56 min

      Cette histoire du MAK c’est
      Cette histoire du MAK c’est une sorte de joue de la dernière carte alors y’a des gens qui n’ont pas beaucoup jouer pourquoi les inciter à jouer ce joue la kabylie est très chère la kabylie c’est l’Algérie et l’Algérie c’est la kabylie reste maintenant les conjonctures actuelles sa va rester comme ça c’est un combat et puis il est long alors combattant nous ensembles pour une Algérie meilleure et une démocratie majeure

        kacimi
        9 octobre 2016 - 17 h 16 min

        jamais un vrais kabyle parle
        jamais un vrais kabyle parle de cette façon……pour l’algerie monsieur elle est fotus puisque elle est devenu arabe comme toi….au diable

      UMERI
      15 novembre 2016 - 20 h 40 min

      Y a si Farid, vous avez trop
      Y a si Farid, vous avez trop d’imaginations, vu la lourdeur de la centralisation bureaucratique imposé par le pouvoir et des difficultés rencontrées par les populations de toutes les régions d’Algérie, une partie des citoyens revendiquent une AUTONOMIE pas un camp de regroupement de Kabyles qui vivent ailleurs ou de séparer les familles, vous étes en plein délire. Sans rancunes.

      Itri
      27 février 2017 - 10 h 31 min

      seuls les kabyles auront le
      seuls les kabyles auront le droit de voter! la misère kabyle n’a été supporté ni par les noms que vous citez! Alors de grace, ne soyez pas des rapaces qui ne voient que dans la Kabylie un bon repas à partager.

    Anonymous
    29 septembre 2016 - 6 h 45 min

    c’est un agent du sionisme
    c’est un agent du sionisme paye pour foutre la m… en algérie eh les kabyles fikou ,les algériens ont tous les mêmes problèmes d’est en ouest du nord au sud ,c’est une grosse diversion sur nos réelles difficultés

      sainte adele
      29 septembre 2016 - 20 h 46 min

      Ma mère a besoin d un
      Ma mère a besoin d un traducteur dans ses affaires juridique ils nous oubligent a parler une langue imposé par la France de Damas pour mieux nous gérer ils ont détruit notre identité si tu a pas vécu ça tu diras qui on les même problème on a notre propre mode de gouvernance basé sur la souveraineté populaire qui se prononce a la tajmaat une des ancienne organisation politique la plus simple et qui coûte rien au citoyen si tu a jamais connu ça tu dira on est pas différents mais si par chance un jour tu vivra ça tu comprendra qu’on est différents.

    Anonymous
    29 septembre 2016 - 1 h 56 min

    mak, encore une fois on en a
    mak, encore une fois on en a rien à foutre de ce mouvement, il nous font perdre du temps et de l’énergie inutilement. Allez dans l’Algérie profonde, par-là les gens s’en balance .

    Prolétaire
    28 septembre 2016 - 17 h 52 min

    Ainsi, l’instance locale du
    Ainsi, l’instance locale du fantomatique gouvernement kabyle se rebiffe contre sa direction établie en Israël, oh pardon, en France. Elle songe même à éjecter cette déjection de patron Mehenni de sa poubelle organisationnelle où sont venus s’échouer quelques déchets kabyles indépendantistes pour tenter de recycler leur boueuse existence. La nauséabonde ambiance qui règne au sein de ce dépotoir institutionnel berbériste ne présage rien de bon. Ça sent le roussi. Le soufre. De cette décharge groupusculaire du MAK s’exhale une pestilentielle odeur de cadavre en décomposition. Tout indique que c’est le début de la fin. Même si son président auto-proclamé s’est drapé, dans un sursaut de survie, dans l’uniforme de Staline pour s’imposer en chef incontesté de son gouvernement hallucinatoire, et menacer de purger l’organisation de ses trublions, une grande partie des membres de l’intérieur du pays ne semble pas décider à se plier à la discipline exigée par le nouvel autocrate. Déterminés à lui tenir tête, certains sont résolus à ériger sur le cadavre de leur dirigeant historique une nouvelle structure gouvernementale au programme politique plus agressif : belliciste. Quitte à provoquer une scission au sein de cette tribale institution, ces dissidents montagnards sont disposés à s’accaparer et s’attribuer les pleins pouvoirs pour mener à leur guise une politique radicalement frontale contre le régime de l’Algérie. Même au prix d’un affrontement armé, comme le souhaitent certains. Mais, ils ne feront ainsi que signer leur mort..définitive.

      Bouzid
      29 septembre 2016 - 11 h 43 min

      Elementaire comme
      Elementaire comme raisonnement mon vieux .Vision étroite proletaire Je ne crois pas que le MAK soit seul.Les charognards sont tout autour .ils n »attendent que le moment pour entrer en scène.Prudence!

        Prolétaire
        29 septembre 2016 - 13 h 23 min

        Zid ya Bouzid, Zid ya Bouzid,
        Zid ya Bouzid, Zid ya Bouzid, ZID…Argumente, développe ta pensée, illustre tes propos, éclaire notre lanterne, tu nous laisses dans les ténèbres avec ta partielle allusion à quelque nébuleuse organisation embusquée derrière je ne sais quel bosquet complotiste….

          BOUZID
          1 octobre 2016 - 6 h 55 min

          Ya le prolétaire ! faut il te
          Ya le prolétaire ! faut il te faire un dessein ? tu veux donner l »occasion à une intervention armée étrangère sous le prétexte d »éviter un génocide en kabylie? répéter le scénario libyen et syrien ? j »éspére que non!

    l algerie mon amour
    28 septembre 2016 - 16 h 26 min

    pour mieux comprendre le mak
    pour mieux comprendre le mak c est un chantage que le makhzen fait a l algerie sur la question de sahara occidentale c est a dire le marooc veut faire comprendre a l algerie tu me derange sur le sahara je te derange pour ton territoire et bien sur avec la complicite de l attache commerciale ferhat mehenni
    le mak c est une marque commerciale au plus offrant

      Retour à Tizi
      28 septembre 2016 - 17 h 14 min

      Oui, mais pour que le Makhzen
      Oui, mais pour que le Makhzen puisse faire ce chantage, il a bien fallu qu’il trouve des vendus comme Ferhat & Cie pour jouer les p…

      SI KADDOUR
      28 septembre 2016 - 17 h 38 min

      Aucune connection avec le
      Aucune connection avec le sahara. C’est normalement entre le polisario et le maroc. L’Algerie pourrait s’en laver les mains donc l’intersection entre mak et le polisario est vide.

      Alilapointe59
      28 septembre 2016 - 19 h 18 min

      Ce partie de m…., ne
      Ce partie de m…., ne dérange en rien l’Algérie c’est juste pour essayer de diviser, mais ça ne marche pas, la preuve c nous le peuples qu’ont souhaite que l’état explose ce partie de racistes, idiots. Le makzen arrêter de croire qu’ils ont le bras long, c’est juste la France qui essaie par tout les moyen de foutre la merde chez nous, le Maroc le jour ou ce seras une puissance les poules auront des dents.

    algerien
    28 septembre 2016 - 16 h 20 min

    j’ai vu il y a une semaine
    j’ai vu il y a une semaine mitterand parler des origines des français.il a dit à peu près ceci.:les français ont des origines italiennes,espagnoles …..et il a fini par cette phrase dont je me suis rappelé très bien » et peut être même arabe

    Anonymous
    28 septembre 2016 - 16 h 16 min

    Monsieur OUKANE je suis tout
    Monsieur OUKANE je suis tout comme toi,mais voir ces makaque tourner en dérision l’Algérie pour soi disant une autonomie m’à un peu chatouillé, au lieu de rester unis ces derniers tentent de créer une division du pays.cordialement.

    Mohamedz
    28 septembre 2016 - 14 h 52 min

    Le Mak ? C’est quoi ce machin
    Le Mak ? C’est quoi ce machin ? Un autre FIS avec un autre dogme ou quoi ?

      bend
      28 septembre 2016 - 15 h 57 min

      le fis na rien avoir la
      le fis na rien avoir la dedans ;et il na jamais voulais partager l algerie; ( une majorité des algerien a voter pour le fis et meme la grande majorité de nos freres de la kabylie etais pro fis ;;donc ne melange pas les choses

        amastanaqvayli
        28 septembre 2016 - 18 h 32 min

        Majorite du FIS en Kabylie?
        Majorite du FIS en Kabylie? Juste un gros mensonge. Aucun député ni commune. Désinformation (…)

        Anonymous
        28 septembre 2016 - 22 h 32 min

        va vendre tes salades
        Pour l’histoire : 3,3 % c’était le score du FIS en Kabylie en 1990, dans mon village et il comptait quelques 7 000 âmes quand même, je me souviens qu’il y avait 3 voies FLN et 0 FIS toutes les autres voix étaient RCD ou FFS. D’ailleurs sur les 3 voies FLN on avait identifié un mec ( ancien Marsien) qui avait oublié sa veste dans le bureau vote, pour savoir à qui elle appartenait pour la lui envoyer, une personne avait fouillé une poche et il découvre tous les bulletins sauf celui du FLN aucune personne n’était étonnée, mais les jeunes étaient bien remonté contre cet individu, ils ont pris la veste et lui ont mis le feu dehors. c’était l’année où le FIS avait raflé la mise d’une façon écrasante partout en Algérie hors Kabylie.

    Anonymous
    28 septembre 2016 - 14 h 47 min

    A cause de ce mak et de de
    A cause de ce mak et de de son ferhat je suis sous antidépresseur.

    Anonymous
    28 septembre 2016 - 14 h 41 min

    Mes descendants c’est les
    Mes descendants c’est les pirates dont barberousse était le chef à Alger. Prouvez moi le contraire.

      Lyes Oukane
      28 septembre 2016 - 15 h 28 min

      @ anonymous de 15h41

      @ anonymous de 15h41

      Je veux bien te croire . Cela implique que tu n’es qu’un petit fils de voleurs ottomans ou de janissaires . Avoue qu’il n’y a pas vraiment de quoi pavoiser .

    Mokrane
    28 septembre 2016 - 14 h 38 min

    Qu’ils partent regler leurs
    Qu’ils partent regler leurs compte au Marokistan ou en « Israel ». Nous on a autre chose de plus important a faire pour notre pays l’A L G E R I E .

    AOMAR
    28 septembre 2016 - 14 h 22 min

    ILS ONT CERTAINEMENT COMPRIS
    ILS ONT CERTAINEMENT COMPRIS QUE CE SIEUR DE FERHAT MEHENNI EST UN AGENT DOUBLE DU MAKHNEZ ET DU MOSSAD ET PAR CONSEQUENT A DISCREDITE L’ACTION DE CE MERCENAIRE MEME AUPRES DES KABYLES DONT JE FAIT PARTI ET QUI SUIS FIER D’ETRE ALGERIEN AUSSI ET SURTOUT

    NATION
    28 septembre 2016 - 12 h 13 min

    la seule chose qui sauvera le
    la seule chose qui sauvera le MAK c’est le retour de ses militants à leur vraie source : la lutte berbériste nationale et de prendre leur place naturelle dans la lutte nationaliste berbère avec les autres algériens contre l’empire Ommeyade de l’Arabie saoudite et ses mercenaires wahabistes .. Ferhat Mehenni les a plongés dans une aventure honteuse et sans lendemain , comme larbins du sionisme israélien allié et complice des pires ennemis de la Berbérité : les rois arabes et le wahabisme … les militants du MAK s’ils leur reste le moindre honneur berbère doivent changer de cap et aller sur le chemin de la libération nationale de l’Algérie berbère …

      AOMAR
      28 septembre 2016 - 14 h 43 min

      @NATION

      @NATION
      VOUS SEMBLEZ AVOIR OUBLIE DANS LA BROCHETTE DES ENNEMIS CETTE FEODALE NARCO-MONARCHIE DONT LE ROITELET EST PRES A DECHIRER LE PAYS RIEN QUE POUR SE MAINTENIR AU SAHARA OCCIDENTAL SACHANT QUE L’IDEPENDANCE DE CE PAYS (SO) VEUT DIRE AUSSI LA FIN DE CETTE PREDATRICE FAMILLE ALAOUITE VENUE DE LA PENINSULE ARABIQUE POUR FAIRE DU PEUPLE MAROCAIN BERBERE UNE PEUPLADE D’ESCLAVES

    SIDI MAKHLOUF
    28 septembre 2016 - 12 h 06 min

    Les CHOUHADA ont versé leur
    Les CHOUHADA ont versé leur sang pour que vive une Algérie unie et indivisible et AMAZIGHO ISLAMISTE et rien.
    d’autre Celui qui n’accepte pas ce principe fondamentale, n’a qu’a aller vivre ailleurs. L’ETAT qui est le garant de la constitution, n’a qu’a sévir lorsqu’il rencontre des individus qui propagent des conneries pareilles. GLOIRE A NOS CHOUHADA ET VIVE L’ALGERIE UNE ET INDIVISIBLE.

      Le Patriote
      28 septembre 2016 - 14 h 47 min

      Vous avez tout dit, Plus rien
      Vous avez tout dit, Plus rien a rajouter.

    archer31
    28 septembre 2016 - 11 h 44 min

    A.P, vous êtes en train de
    A.P, vous êtes en train de faire l’apologie de ce guignol qui ne représente que lui même.
    Manquez vous de sujets à ce point?
    Salutations.

    elkhayam
    28 septembre 2016 - 9 h 17 min

    La balkanisation de l’Algérie
    La balkanisation de l’Algérie sera l’oeuvre des islamo-salafo-baathiste valets d’Erdogan et de l’Arabie saoudite. Ils persistent dans leur furie à arabiser et islamiser chaque pan de l’ Algérie. Ils ont tout falsifié de la révolution algérienne jusqu’à l’identité algérienne millénaire qu’ils rattachent à Al Saoud. Pour eux l’an 0 de l’Algérie c’est l’invasion islamique avant c’est le néant et c’est ce qui fait d’eux les fossoyeurs de l’Algérie.

      Ahmed chabane
      28 septembre 2016 - 11 h 33 min

      C une pure imbécilité de
      C une pure imbécilité de parler de l’histoire de l’ Algérie avec de tels propos qui ne reflètent rien à la réalité ,car tout est bien définie depuis l’antiquité jusqu’à ce jour ,de plus tous les pays de l’univers ont subis plusieurs civilisations et brassages de populations de tous les origines ce n’est pas en accusant l’arabe ou l’islam qu’on met en doute l’existence glorieuse de notre cher Pays . Depuis les phéniciens jusqu’à la colonisation française .Si bien l’Algérie à conserver sa véritable existence c’est grâce à l’Islam et à la civilisation Arabo andalouse Alors de grâce arrêtons de mettre en doute notre véritable identité nationale .

      algérien
      28 septembre 2016 - 12 h 05 min

      Mmmm. les USA avec le plus
      Mmmm. les USA avec le plus grand nombre de races dans le monde avancent. Et chez nous, on ne parle que de division alors qu’il y a la mutiplication. La multiplication de l’entreaide et du travail pour bosster ce pays et se passer définitivement de la cooptation et du régionalisme.
      Si El khayem est passé du coq à l’ane. Car le sujet parle du makake qui n’a plus le soutien financier en Euro du makhnez et ses acolytes veut prendre du dinar. Hi Hi
      Pourquoi ces divisions perssitent maintenant? Alors que notre beau pays se trouve au niveau d’un carrefour où bien on travaille et on espère prendre dans ce monde la place qui devrait nous échoir. Ou rester à pinailler jusqu’au ridicule et laisser les opportunités que Dieu nous a donné.
      Vive l’Algérie avec sa diversité culturelle et géographique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.