Réaction tardive du FLN aux propos insultants de certains Français envers les symboles de la Révolution

Le BP du FLN. New Press

Le FLN a réagi tardivement aux propos attentatoires aux acteurs et aux symboles de la guerre de Libération nationale. Dans un communiqué sanctionnant la réunion de son bureau politique publié aujourd’hui sur le site du parti, le FLN d’Amar Saïdani s’élève ainsi contre les déclarations d’officiels ou non officiels français qui portent atteinte aux symboles de la Révolution algérienne. «Le bureau politique condamne toutes les tentatives de porter atteinte aux symboles de la Révolution et les considère comme une attaque au peuple algérien», lit-on dans la deuxième page du communiqué. Le BP du FLN poursuit en affirmant que «les déclarations de responsables français, officiels et non officiels, concernant les affaires algériennes sont totalement rejetées» et qu’«elles sont contraires aux principes régissant les relations entre les deux pays». Le FLN rompt ainsi son silence plusieurs semaines après sur les propos du président de l’Association française de victimes du terrorisme (AFVT), Guillaume Denoix de Saint Marc, qualifiés par des moudjahidine de «très graves».

Guillaume Denoix de Saint Marc avait qualifié l’attentat de Milk Bar durant la guerre de Libération nationale d’attentat terroriste contre la France. Des propos qu’il avait tenus dans une réunion officielle à laquelle avait pris part tout le gouvernement français, dont François Hollande. Après une dizaine de jours sans réponse officielle, Zohra Drif-Bitat, mandatée par de grandes figures historiques, avait interpellé les hautes autorités du pays en leur rappelant avoir failli à leur devoir envers les symboles de la Révolution protégés par la Constitution. Elle avait également dénoncé le silence «honteux» du parti FLN qui se présente comme le digne héritier du FLN historique.

Pour Mme Zohra Drif, la Constitution est claire à ce sujet. «L’Etat et le gouvernement sont responsables de la défense et de la protection de tout l’héritage de notre glorieuse guerre de Libération nationale, de ses acteurs et de ses symboles.» «Je n’attends pas un banal exercice de communication. J’attends de mon Etat, de mon gouvernement et de mon ministre de tutelle qu’ils assument leurs responsabilités constitutionnelles», a-t-elle exigé. La moudjahida n’a pas épargné l’Organisation nationale des moudjahidine dont les statuts «visent clairement la défense des intérêts moraux des moudjahidine», avouant qu’elle attendait «surtout» la réaction du FLN qui prétend, selon elle, continuer le combat mené par le FLN historique. «Mais à l’évidence, la direction actuelle du FLN a complètement rompu et divorcé avec ce pour quoi le FLN avait été créé : l’indépendance nationale», a-t-elle déploré. «Nous n’avons jamais été humiliés de la sorte.»

Il est à souligner qu’Amar Saïdani n’avait nullement évoqué ce sujet lors de sa courte intervention, samedi, à l’ouverture de la réunion du BP.

Sonia Baker

 

Comment (37)

    amal
    21 novembre 2016 - 21 h 25 min

    ki natfakkar saidani …
    ki natfakkar saidani … anmout bedda7k.
    En algére pour dire que quelqu’un a dépassé les limites, on dt de lui: « hada qal lihom, roho tergdo » et saidani le leur a dit, vraiment « ro7o tergdou! »
    le probleme, c’est que homa ragdine 3am tnache, ils se réveillent juste pour peser la chkara.




    0



    0
    iffis
    4 octobre 2016 - 23 h 35 min

    moi il me représente pas ce
    moi il me représente pas ce s3idani ni ce FLN je pense que c le cas de tout les fhoulas algériens
    message a nos journalistes ne nous parlez plus de cette crotte ya plus intéressant comme sujet




    0



    0
    reflex
    4 octobre 2016 - 22 h 35 min

    Non ce n’est pas une réaction
    Non ce n’est pas une réaction tardive ! c’est juste que Amar Saïdani était très occupé à Neuilly-sur-Seine. Il est tout simplement très respectueux des règles hospitalité …




    0



    0
    Hayrane
    4 octobre 2016 - 20 h 39 min

    Mme Drif qui a fait sa
    Mme Drif qui a fait sa revolution Historique contre la france, fait un reproche à une équipe qui est entrain de faire sa revolution avec la france. pas besoin d’un dessin,




    0



    0
    FLN BISNESS
    4 octobre 2016 - 20 h 12 min

    N’attendez plus rien de ce
    N’attendez plus rien de ce nouveau bisness FLN pour redonner la fierté aux Algériennes et Algériens quant il se font insulter, car ce sont des traitres, rien à voir avec nos anciens de ce mouvement !




    0



    0
    Rien-ne-va-plus
    4 octobre 2016 - 16 h 36 min

    Il semble que la France
    Il semble que la France coloniale – Et non pas la France-Etat – profite toujours de l’inaction ou pas du tout de l’Algérie en faisant à chaque fois prévaloir cyniquement, dans ses relations algéro-françaises son esprit colonial chronique, plutôt qu’étatique ; respectueux malgré plus de 54 ans d’indépendance. Ce Guillaume Denoix de Saint Marc aurait-il osé s’il savait que la nature d’une réponse algérienne à ses propos humiliants serait fulgurante ? S’agit-il, comme disait un journaliste, d’une politique algérienne soucieuse d’Œsophage, point barre, au grand dam de la dignité et de la fierté de soi-même.
    A titre d’exemple : Il a fallu tout simplement que l’hymne national français ait été sifflé dans un stade de foot pour que tous les membres du gouvernement français et Partis d’opposition réagissent pour le défendre avec célérité. Encore sous-prétexte de protéger la laïcité de la France, toute une loi a été instituée pour interdire uniquement le port du foulard islamique à la bonne heure de la Kippa juif etc.
    Jamais l’Algérie n’a été confrontée à de telles séries d’atteintes touchant à ses principes et à ses valeurs. Sont-elles réellement le fruit du hasard ou sont-elles habilement concoctées jusqu’au point de paralyser toute réaction immédiate partisante ou officielle. Pourtant l’objectif de ces atteintes est flagrant. Ne s’agit-il pas de saper le moral, à moyen ou à long terme, du citoyen algérien et de lui faire douter de sa guerre de libération nationale, de son algérianité pure, et par-delà affaiblir son identité et son esprit illustres ; legs de ses valeureux ancêtres. Sans lesquels le peuple algérien ne se serait-il jamais, dans toute son histoire contemporaine, soulevé dans le feu et le sang pour se libérer justement du joug français qui persiste, toute honte bue, et signe diversement sa nature coloniale à chaque occasion.
    En Algérie Il est toujours regrettable de constater qu’il n’y a plus ou presque d’observatoire qui veille en permanence à la protection des flancs sans protection de l’Etat national. Les valeurs intrinsèques de l’Algérie indépendante, et les sacrifices de ses fils sont-ils devenues de simples coquilles vides qu’on expose tambour battant à l’occasion, à des fins politiques, ou électorales et qu’on jette par la suite aux oubliettes ; en attendant les prochains échéances nationales et ainsi de suite… Reste-t-il encore dans ce pays un homme d’Etat au sens propre du terme au milieu de cette multitude de responsables politiques ?




    0



    0
    Rachid Hdey
    4 octobre 2016 - 15 h 44 min

    saidani, DEGAGE… Comment
    saidani, DEGAGE… SAIDANI, DEGAGE. le FLN ne peut être dans les mains d’un, d’un, franchement ça donne envie de vomir quand je le vois. DEGAGE…




    0



    0
    La Cigale
    4 octobre 2016 - 13 h 12 min

    Il aurait du convoquer l
    Il aurait du convoquer l’ambassadeur de France d’Alger et le mettre en demeure d’obtenir des excuses publics télévisé par les auteurs des diffamations qui qu’ils soient.
    Et que les journalistes francais en parlent ardemment comme ils l’ont fait quand il s’agissait de vomir sur nos valeureux chouhadas.
    Le roitelet 666 du maroc à obtenu des excuses en personne de Ban ki-moon président de l’ONU .
    Et pourtant le roitelet 666 était à 100% en tort en expulsant la MINURSO du Sahara occidental.
    Et il y en a tellement des cas à cité comme celle là d’où le roitelet ou des officiels du gouvernement marocains ont obtenus des excuses ou des revirements de propos où situations de la part des français ou autres pays.
    Les nôtres ils leurs signes des chèques et en remerciement ils se font cracher dessus.
    Ou est l’époque de HOUARI BOUMEDIENNE ALLAH YARAHMOU .
    NOUS SOMMES DEVENUS LA RISÉE DU MONDE AUJOURD’HUI.




    0



    0
      selecto
      4 octobre 2016 - 13 h 31 min

      N’est pas Boumedienne ou
      N’est pas Boumedienne ou Zeroual qui veut.




      0



      0
        reflex
        5 octobre 2016 - 9 h 49 min

        Boumedienne était dans la
        Boumedienne était dans la même classe que Saddam, Bachar et Kaddafi qui ont tété dans le panarabisme de Nasser. Comme visionnaires on aurait pu avoir mieux. Mais quand on crée le désert autour de soi par élimination de toute intelligence on se retrouve avec ce qu’on a maintenant, des ruines ! Irak, Syrie et Libye, ruines à ciel ouvert. En Algérie la ruine couve sous la manne pétrolière, jusqu’à quand ? sans doute jusqu’au jour où les algériens regardent vers l’avenir et non toujours tournés vers le passé et se positionnent par rapport à leur propre pays et non par rapport à cet orient qui les aime pas, pour ne pas dire qui les déteste …




        0



        0
    Anonymous
    4 octobre 2016 - 12 h 31 min

    N’allez pas tirer de
    N’allez pas tirer de conclusions hâtives sur « tardives » et ne tirez pas de plan sur la comète (ce n’était qu’un météorite) vu dans le ciel de Constantine. La cause du retard (à l’allumage) était que le Feuleuneu attendait l’arrivée (qui n’a jamais eu lieu) du grand moujahed, ancien responsable de moujahidine depuis plus 10 ans et retiré (en retraite, donc) à Lyon. Aux dernières nouvelles, ce grand patriote a été nommé directeur de la bibliothèque Jean Moulin, victime de la collaboration avec les Nazis. Donc ce grand moujahed écrit ses mémoires en demandant conseil au tortionnaire du chef de la Résistance française qui clame haut et fort que si Moulin n’avait été dénoncé par ses pa&irs, il n’aurait jamais été pris ni encore moins tortué.




    0



    0
    HAOU-HAOU
    4 octobre 2016 - 12 h 10 min

    Afin de comprendre ce parti,
    Afin de comprendre ce parti, j’ai fait une recherche sur le comportement des humains dans différents cas de figure. Le résultat pour cette situation est que le FLN est une création qui subit toujours le conditionnement répondant, conditionnement de type I ou conditionnement Pavlovien qui dit que l’apprenant ne doit jamais s’opposer aux décisions de son maître. De ce fait le retard mis pour répondre aux insultes de Sarko et compagnie est expliqué et même que c’est sorti aux forceps.




    0



    0
    ANTARES
    4 octobre 2016 - 10 h 28 min

    Parfois je me demande
    Parfois je me demande pourquoi certains de nos dirigeant ne souhaitent pas mettre notre nation en avant comme digne successeur de l Egypte d en temps.Connaissant notre mentalité je me dit souvent que cela fait surement partis d une stratégie a long terme évidement!
    Notre PAYS EST PARADOXAL soit nous semblons fragile soit c est le contraire on pense être sur la bonne voie d une unité mondiale pour une nouvelle gouvernance mondiale comme le souhaiter les HISTORIQUES en tous les cas jamais au non jamais après ce que des anciens mon conte je renierais ma nation algérienne.




    0



    0
    HANNIBAL
    4 octobre 2016 - 10 h 21 min

    Saidani me fait penser a
    Saidani me fait penser a Casimodo rien de plus !! en faire un soufre douleur pour les
    Algeriens releve du cynisme sa place est au musé des horreurs a coté de frank je t’aime .




    0



    0
    Vangelis
    4 octobre 2016 - 10 h 10 min

    Le FLN qui n’a que le nom
    Le FLN qui n’a que le nom avec sa réaction très tardive et donc hors du temps, surtout du temps Internet ne pouvait avoir lieu qu’après que les feux de l’actualité se sont tus. Il est probable que ce secrétaire général n’a pas voulu régir à chaud à ces insultes étant en France dans ses vrais quartiers. Qui plus est, pourquoi seul le FLN devait régir ? Y-a-t-il absence d’état ? Absence de ministres et surtout de celui des anciens moudjahidines ? Sans oublier le premier d’entre eux. Tous ces pontes du régime ont failli, une énième fois à leur mission, à leur promesse de défendre le pays et les algériens en tout temps et en tout lieu. La vérité est que tout ce « beau » monde se fiche du pays et de ses citoyens. Seuls leurs intérêts comptent.




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    4 octobre 2016 - 9 h 42 min

    La non reaction du
    La non reaction du gouvernement et celle du FLN prouve bien que ceux qui nous dirige et par filiation les premiers ennemie des soldats de l’ALN car il n’y a plus de doute .Il a y a une operation francaise dans les annes 70 apres la nationalistipns du petrole algeriens.Des jeunes cadre du FLN ont ete approché par les services secrets francais et les ont retourne dont Saidani qui fait partie de la promotion charle de Gaulle..




    0



    0
    الهوارية..في أمريكا
    4 octobre 2016 - 7 h 21 min

    Si vous voulez que que cette
    Si vous voulez que que cette Institution qui est le FLN propriété privée de nos Chouhadas et de tous les algériens soit protégée et ses principes soient défendues en Algérie et hors des frontières algériennes. Demandez à ce que cet individus d’origine étrangère qui ne porte pas l’Algérie dans son cœur, soit licencié et expulsé vers Paris et ses Fadas racistes qui portent préjudices à notre histoire, l’histoire de la guerre de libération nationale et la mémoire de tous nos Martyrs vivants et morts.




    0



    0
      Moh del Fobor
      4 octobre 2016 - 10 h 15 min

      Entièrement d’accord avec
      Entièrement d’accord avec vous mais il faut constater que, si le peuple algérien tient encore à sa dignité et aux principes de Novembre, TOUS nos dirigeants sont des vendus. Surtout lorsqu’ils ne sont même pas algériens comme ce Saâdani. Comment peuvent-ils dire quelque chose quand le fric qu’ils ont volé, leurs biens et leurs familles se trouvent chez leur maître français? Quant à la danseuse du ventre, si elle ouvre trop sa gueule, ils lui enlèveront juste sa carte de séjour. Quelle déchéance!




      0



      0
        Anonymous
        4 octobre 2016 - 15 h 02 min

        Toi le marochien, rien qu’à
        Toi le marochien, rien qu’à ton style d’esclave on te reconnait. Tu ne trouveras pas un seul Algérien pour s’exprimer comme tu le fait. On ne dit jamai « del » mais dial ou tout simplement mohel fobor. Quant à la danse du ventre chez vous vous l’agrémenter d’un remuage …que seuls les prostitué(e)s marocains peuvent le faire devant les touriste s pédophiles et sexuels européens.




        0



        0
          Anonymous
          5 octobre 2016 - 17 h 28 min

          Ça marche plus de se faire
          Ça marche plus de se faire traiter de mokoko par un mokoko pro bouteflika comme 90% des algériens de souche et de culture marocaine…




          0



          0
    Salah KHIAR
    4 octobre 2016 - 7 h 15 min
    chaoui
    4 octobre 2016 - 5 h 54 min

    Il fallait mettre au placard
    Il fallait mettre au placard ces 3 nobles lettres fln pour les épargner des souillures causées par des voyous tels que tliba saadani




    0



    0
      CHAMOUI MAC
      4 octobre 2016 - 8 h 51 min

      BOUTEFLIKA GAID SALAH EL
      BOUTEFLIKA GAID SALAH EL HAMEL OUYAHIA ET BENSALAH LA LISTE EST LONGUE YA CHAOUI KHOYA




      0



      0
    Rezki Djerroudi
    3 octobre 2016 - 23 h 32 min

    Je me désole à toutes les
    Je me désole à toutes les fois que je constate un manquement verbal ou par écrit à l’endroit de ce qui nous est cher à tous : Les valeurs de sacrifice du 1er Novembre 1954 et son action libératrice du 5 juillet 1962. Je me voie ainsi choqué par cette forme de dérapage commis à l’endroit de cette grandiose Révolution en dépit de ses faiblesses et que mes parents ont sacrifiés leur jeunesse pour la seule et unique raison de vivre dignement et permettre au peuple en entier de se soustraire du joug du colonialisme et de la discrimination. Je comprends parfaitement leur appréhension quant à la défense du pays de nos jours par ceux-là même qui se prétendent détenir la légitimité révolutionnaire. Est-il concevable de rester de marbre devant un tel excès de langage raciste émanant de personnages loufoques et burlesques, qui pêchent par une absence quasi laconique de ne pouvoir gérer un pays en pleine crise communautariste qu’ils ont sciemment entretenue. Où est cette France de Jaurès, Hugo et du général. Ce qui m’attriste le plus ce ne sont nullement les croassements des corbeaux mais notre absence caractérisée de promptitude à la réaction. Quelle honte de vouloir mélanger les intérêts personnels et la dignité d’un peuple. Pourtant la devise de ce peuple est contraire à celle du roseau qui se plie mais ne rompt pas (Dixit Jean de la Fontaine), nous autres on se casse. À bon entendeur…




    0



    0
    Anonymous
    3 octobre 2016 - 20 h 32 min

    Le parti FeLeNe est occupé
    Le parti FeLeNe est occupé prioritairement par organiser des manigances maffieuses et faire des affaires immobilières que par autres choses d’ordre politique




    0



    0
    selecto
    3 octobre 2016 - 20 h 30 min

    Le FLN d’aujourd’hui n’a rien
    Le FLN d’aujourd’hui n’a rien à voir avec le FLN historique car le FLN actuel est récupéré par la France même les dates historique comme le cinq juillet et le premier novembre sont marginalisés pour les faire effacer de la mémoire collective du peuple algérien.




    0



    0
    takchich
    3 octobre 2016 - 20 h 15 min

    FLN= Fédération des Lents des
    FLN= Fédération des Lents des Neurones, au vue de l’âge de certains membres il se pourraient que le nombre élevés d’AVC ( Accident Vasculaire Cérébral) explique le « slow motion » dans les réactions face à l’actualité trépidante de l’heure. Nommez un porte-parole et plus personne ne vous embêtera avec le ralenti.
    A moins que les répétitions de derbouka occupe certains augustes.




    0



    0
    chaoui ou zien
    3 octobre 2016 - 20 h 02 min

    Il est peut etre temps pour
    Il est peut etre temps pour nos « officiels » de recenser les attentats commis par leur resistance durant l’occupation allemande et les qualifier d’attentats terroristes aussi. Les notres n’avaient rien a « envier » aux leurs. Mais il est vrai que de l’histoire, ces « officiels » n’ont appris que celle du moyen orient a commencer par celle d’ el djehilia. In n’y a donc rien a gratter de ce cote…helas.




    0



    0
    Vague De Fond
    3 octobre 2016 - 19 h 28 min

    et lorsque le FLN de
    et lorsque le FLN de boumedienne avec son simulacre de tribunal de justice présidé par ahmed benahmed abdelghani (ki si silouila) avait jugé et condamné à mort par contumace Krim Belqacem, premier maquisard Algérien, alors exilé en allemagne, qui avait protesté ?




    0



    0
    Alilapointe59
    3 octobre 2016 - 19 h 00 min

    Que dire de ce harki de
    Que dire de ce harki de saadani, ce n’est pas le que le rôle du gouvernement et du FLN de dénoncer cette insulte envers nos moujahades, il y a tout les partis du pays. La France joue les gros bras par ce qu’elle est entouré d’allier, c’est pour ça qu’ils ce permettent d’insulter nos chahides Allah rahmom. Elle ne vaut plus rien la France et depuis des décennies. Mais moi je pense que le silence vaut mieux que des réponses sans dissuasion.




    0



    0
      Anonymous
      4 octobre 2016 - 8 h 07 min

      Le silence de seydek
      Le silence de seydek bouteflika (je dis bien seydek, c’est pas le notre) vaut constamment. Tous les algériens le savent. Une trahison de plus…next one…




      0



      0
    New kid
    3 octobre 2016 - 18 h 48 min

    Le mot FLN n’est qu’un mot
    Le mot FLN n’est qu’un mot que son représentant illégitime a piétiné après avoir élu domicile à Paris, au cœur même de nos ennemis !
    Certaines sources disent l’avoir vu dans des résidences yehoudiennes dans le sud de la France !
    Hélas si ce n’était pas pour les efforts de notre « illustrious » Moujahida, notre bien aimée Zohra, les vexations des « frogs » envers notre honneur et patrie resteraient lettres mortes avec les incapables du gouvernement par peur de perdre leur Val de Grace, leurs appartements dans les capitales occidentales etc…




    0



    0
    Boubeker
    3 octobre 2016 - 18 h 35 min

    Ils n’ont aucune crédibilité,
    Ils n’ont aucune crédibilité, aucune compétence et aucune légitimité, à part celle de la prédation et faire les courbettes à Fabius et Sarkozy pour une résidence et une surveillance policière des biens immobiliers qu’ils ont acquis frauduleusement. Ils sont fichés comme de vulgaires délinquants à l’étranger, il ne faut pas s’étonner que n’importe qui souille les symboles de notre pays!




    0



    0
    Hadj
    3 octobre 2016 - 18 h 28 min

    Comment un simple agent de
    Comment un simple agent de sécurité et de surcroît glagli de profession peut il être à la tête du glorieux parti qui a arraché l’indépendance à l’impérialisme français, comment une énergumène comme celui là peut il commander les moujahidine de ben mhidi abane zighout zahana si mhamed. .. drifa et tout ceux parmis les vivants de nos glorieux moujahidine et moujahidate vraiment c’est un cauchemar dans lequel je vis ou quoi allah ysalk blad




    0



    0
      anonyme
      4 octobre 2016 - 8 h 16 min

      Ce harki est un protégé de
      Ce harki est un protégé de Bouteflika et de la France.




      0



      0
    Sprinkler
    3 octobre 2016 - 18 h 25 min

    …Les victimes de  » l
    …Les victimes de  » l’attentat  » du Milk Bar se comptaient par dizaines…Celles du colonialisme français par millions ! Que pense Guillaume à la Noix de Saint Marc des 45 000 algériens assassinés par ses congénères entre avril et mai 1945 ? Même les SS n’ont pas fait mieux à Ouradour Sur Glane…




    0



    0
    OMAR
    3 octobre 2016 - 17 h 49 min

    FORT A L INTERIEUR???

    FORT A L INTERIEUR???

    QUAND ON EST FORT A L INTERIEUR

    POURQUOI CRAINDRE LE POSTERIEUR???




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.