Arnaud Montebourg : «Mon grand-père algérien a prêté main forte à l’ALN et au FLN»

Arnaud Montebourg. D. R.

Le candidat à la primaire socialiste française, l’ex-ministre de l’Economie, Arnaud Montebourg, s’est dit fier de ses origines algériennes dans un court entretien à la chaîne de télévision BRTV. «J’ai deux France en moi, les deux rives de la Méditerranée», a-t-il affirmé, en évoquant sa mère. «Ma mère est franco-algérienne, j’ai hérité de cette histoire et j’en suis très fier», a soutenu l’ancien ministre sous François Hollande. «Il ne s’agit pas d’en faire un argument, il ne s’agit pas non plus de ne pas en concevoir la juste fierté», a fait remarquer Arnaud Montebourg, pour qui «cela fait, d’ailleurs, partie de l’histoire de la décolonisation», puisque son grand-père «était dans l’armée française dans les années 30, ensuite, il était devenu paysan et, au moment de la guerre d’indépendance, il a prêté main forte à l’ALN et au FLN».

«C’est l’histoire d’une séparation entre l’Algérie et la France mais, en même temps, du maintien du lien puisque, finalement, il (son grand-père, ndlr) est venu s’installer en Saône-et-Loire et c’est comme ça que je suis devenu moi-même un élu de ce département, étant né de ces deux origines», a encore affirmé Arnaud Montebourg.

Le député français a estimé que les relations algéro-françaises «doivent s’engager sur le chemin d’une alliance puissante et durable», tout en rappelant qu’«un pont humain» existait entre l’Algérie et la France. «Ce sont les deux plus grands pays des deux rives et leur histoire commune leur permet d’imaginer un avenir commun très fort», a-t-il soutenu, ajoutant qu’il voyait cet avenir commun «comme une relation puissante, pas seulement affective, mais aussi très politique».

«Nous avons beaucoup de choses à faire ensemble», a encore déclaré Arnaud Montebourg qui dit avoir «toujours défendu l’idée que les Français devaient investir en Algérie et que les Algériens devaient investir en France». «C’est très important, parce que cet échange permet d’imaginer la solidité et l’imbrication de nos intérêts pour l’avenir», a-t-il relevé, tout en insistant sur la nécessité de «construire des relations bilatérales fortes avec un grand pays comme l’Algérie». «Cela s’impose», a conclu Arnaud Montebourg.

Sarah L.

Comment (69)

    Ourieche
    10 décembre 2016 - 0 h 57 min

    Je pense que c est La
    Je pense que c est La personne qui pourrais avance L algerie ét La France dans le bon sens ét qu îl va fait expolisie la réussi des deux payés dans la une avvenir sur ét faire sortir La France De cette crises et tournée la page De notre histoire et commence une v’autre vie plein de volonté et la réussite dans tout les domaine algero françaises




    0



    0
    Algerien
    4 décembre 2016 - 19 h 48 min

    on est en 2016 et on fit
    on est en 2016 et on fit encore de la ségrégation , juifs ,arabe etc…
    chers concitoyens appliquez et suivez le chemin du prophète qui ne fait pas de distinction entre les uns et les autres
    Etc…




    0



    0
    UN ALGÉRIEN EN FRANCE .
    7 octobre 2016 - 17 h 57 min

    BONNE ROUTE MR MONTEBOURG .
    BONNE ROUTE MR MONTEBOURG . .VOUS AVEZ BIEN FAIT DE QUITTER LE GOUVERNEMENT HOLLANDE QUI N’EST PAS A LA HAUTEUR . .HOLLANDE MOI PRÉSIDENT ,,A MIT LA FRANCE AU SERVICE D’ISRAËL ET USA , DU.GÂCHIS , UN RATAGE ,.«AL NOSRA FAIT DU BON BOULOT » , UNE TÂCHE DANS LE REGNE HOLLANDE . .UN DÉBUTANT , FALCIFICATEUR , …. .BONNE ROUTE MR MONTEBOURG POUR LA PRÉSIDENCE .




    0



    0
    Isshak
    6 octobre 2016 - 12 h 00 min

    C’est un type honnête,
    C’est un type honnête, compétent qui connaît bien son travail.
    Parler de l’Algérie est un courage politique de sa part
    Au moins il a montré qu’ il n’ a rien à cacher.
    Il mérite




    0



    0
    Farid1
    5 octobre 2016 - 18 h 31 min

    Il n’ya pas de vote ni en
    Il n’ya pas de vote ni en France ni aux USA…. Celui que l’Empire veut qu’il passe, passera…Les autres ce ne sont que des concurrents pour remplir la course..




    0



    0
    Anonymous
    5 octobre 2016 - 18 h 23 min

    L’époque quand le régime qui
    L’époque quand le régime qui sévit à Alger pouvait d’une façon effective et importante donner un coup de pouce à un candidat en France est bel et bien révolue.
    ce mec ne franchira pas les primaires de son parti.
    Il ne connait pas les algériens de France au sens large du terme, même si on vote à gauche, il hors de question de voter pour une mec qui vient nous vendre la guerre d’Algérie avec la face FLNesque en … France ça fait rire.




    0



    0
      AURES
      6 octobre 2016 - 8 h 33 min

      DEHORS !!! anonymous minus
      DEHORS !!! anonymous minus mococo. Tu n’as rien à faire sur un site ALGERIN !!!




      0



      0
    Marc Dupart
    5 octobre 2016 - 15 h 26 min

    Chers compatriotes
    Chers compatriotes internautes, il faut quand même rester honnête. Montebourg a parlé de ses origines algériennes bien avant sa candidature aux primaires de la gauche. C’est une réalité. Maintenant qu’il en reparle encore, c’est parce que ce sont les journalistes qui reviennent sur cette question. Ce n’est pas lui qui a pris l’initiative de le faire récemment, bien qu’il faille rester conscient qu’à la veille de toute élection on essaye de grappiller çà et là de l’électorat. En tout cas, Montebourg est « moins pire » qu’un Hollande ou un Sarkozy, ces deux intrigants et comploteurs chacun à sa façon, dont on connait aujourd’hui les fumisteries , les tromperies et les mensonges envers le peuple français et l’opinion internationale.




    0



    0
      Erdt
      5 octobre 2016 - 18 h 01 min

      Grappiller des voix??? Je
      Grappiller des voix??? Je crois pas,plutôt en perdre,avec la droitisation de la société française!!




      0



      0
        AMOKRANE
        7 octobre 2016 - 9 h 56 min

        « …la droitisation de la
        « …la droitisation de la société française!! » Mais la question nodale est la suivante : QUI EST DERRIERE TOUT ÇA ??? C’EST ÇA LA VERITABLE QUESTION. QUAND ON SAIT QUI ET QUE L’ON A IDENTIFIE LE/LES CRIMINEL/S VOUS AUREZ ALORS TOUT COMPRIS. C’EST LES JUIFS DE FRANCE D’ORIGINE ALGERIENNE…. ZENOUR L’OLIVE ET TOUS LES AUTRES B.H.L. etc, etc, etc… UN POINT, C’EST TOUT. CE NE SONT JAMAIS ! AU GRAND JAMAIS ! DES VRAIS FRANÇAIS DE PURE SOUCHE…. CE SONT TOUJOURS LES FRANÇAIS DE SECONDE ZONE PAR DECRET QUI FONT DES CHOSES PAREILLES AUSSI DEGUEULASSES CONTRE LES FRANCO-ALGERIENS SUROUT…. TOUT LE RESTE N’EST QUE DE LA LITTERATURE POUR AMUSER LA GALERIE.




        0



        0
    benchikh
    5 octobre 2016 - 14 h 41 min

    Vous avez tout à fait raison
    Vous avez tout à fait raison Mr Arnaud Montebourg,l’Algérie est les Algériens vous avez une dette envers eux,après le colonial brutale qui a détruit tout sur son chemin ,pendant un siècle pour des raisons égoistes qui a rien donner à notre civilisation humaine sauf « LA POLLUTION »




    0



    0
    anti-khafafich
    5 octobre 2016 - 14 h 30 min

    un Nekkaz BIS ?
    un Nekkaz BIS ?




    0



    0
    Amazighkan
    5 octobre 2016 - 13 h 40 min

    Visiblement Montebourg a les
    Visiblement Montebourg a les faveurs des binationaux. Si il se présente aux présidentielles de 2019 il aura ses chances mais pour celles de chez lui, il n’en a aucune.




    0



    0
    rachid505
    5 octobre 2016 - 12 h 15 min

    Le vote ethnique n’a jamais
    Le vote ethnique n’a jamais donner de bon resultat ,il faut voter pour des idées et un programme pas pour une race ,




    0



    0
      Wallace
      5 octobre 2016 - 15 h 01 min

      Surtout quand on voit des
      Surtout quand on voit des belkacem(prenom) najat(nom de famille) prôné des lois qu,elle n,oserait jamais prononcé dans son 2 ème pays le makokistan quoi que?
      Au royaume enchantée tout es possible…




      0



      0
        rachid505
        5 octobre 2016 - 17 h 52 min

        il faut que le candidat de
        il faut que le candidat de 2017 aime la france , on a trop eu de candidats qui n’aimaient pas le pays




        0



        0
          Wallace
          6 octobre 2016 - 12 h 29 min

          Bonjour @rachid 505,il
          Bonjour @rachid 505,il faudrait pour cela faire dégagé la communauté organisée (sioniste) qui fait que la france es devenu une province de l,état d,Israël sioniste sinon les carottes sont cuite.




          0



          0
          rachid505
          6 octobre 2016 - 15 h 05 min

          bonjour wallace

          bonjour wallace

          qu’ils soient des blanc ,juif , noir ou arabe tant qu’ils aiment la France et sont des patriotes ça me va , je ne voterais que pour un candidat patriote et je conseil a tous le monde de faire la même chose .




          0



          0
    Anonymous
    5 octobre 2016 - 11 h 42 min

    Oui il peut-être un candidat
    Oui il peut-être un candidat intéressant, c’est sûr, en marge de ses lients avec l’Algérie, et aussi du fait qu’il pourrait-être un adversaire de taille face à la droite française qui flirte un peu vers le FN de Marine Le Pen. Bref  » wait and see « .




    0



    0
    Erracham
    5 octobre 2016 - 11 h 40 min

    Je suis épaté par son courage
    Je suis épaté par son courage: affirmer être fier d’être » un peu » Algérien dans une France nostalgique de l’Algérie de papa est pour moi remarquable. Ce qui me chagrine, c’est que de nombreux Algériens ne ressentent pas ce sentiment de fierté d’être Algérien. Je ne parle pas seulement des harkis qui ont vendu leur âme au diable depuis belle lurette, mais de ces nombreux véreux qui placent leurs pactole volé au peuple algérien pour le placer dans l’immobilier contre une carte de séjour, comme si celà allait leur assurer une immunité ou une vie heureuse . Un voleur est un voleur, un traitre est un traitre et ils pourrirons tous en enfer, maudits pour l’étermité.




    0



    0
    Sprinkler
    5 octobre 2016 - 11 h 28 min

    …C’est une tradition
    …C’est une tradition électorale en France et en Occident en général…Aux Etats-Unis se sont les Noirs et les Latinos, en France les Nord Africains et les…harkis qui servent de  » chair à urne « . À chaque élection présidentielle, les  » minorités visibles  » sont à l’honneur, les origines  » exotiques  » de certains prétendants politiques, parfois cachées comme une maladie honteuse, sont  » réhabilitées  » et remises en valeur pour récolter les précieuses voix de la  » diversité « … Les candidats d’extrême droite quant à eux y trouvent le parfait  » combustible  » pour leurs discours incendiaires…Sarkozy, Le Pen, Dupont Aignant et tout le  » clan  » de la  » souche gauloise  » ou comme Trump aux EU, les vouent aux gémonies pendant toute la  » gestation présidentielle « , qui se transforme parfois en véritable campagnes hystériques…Pour finalement accoucher de présidents apathiques, improductifs, aigris et usés, souvent aliénés aux puissances financières…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.