Compromission avec les islamistes, affaire Aït Hamouda, participation aux législatives : le RCD au bord de l’implosion

Le président du RCD devant le siège du parti islamiste FJD d'Abdallah Djaballah. New Press

La crise qui a ébranlé la maison RCD suite à l’exclusion «non assumée» de son dernier membre fondateur, Nordine Aït Hamouda, ne finit pas d’avoir des prolongements au sein de ce parti. Les causes qui avaient motivé l’ex-député et vice-président de l’APN à ne pas mener campagne au profit du candidat du RCD aux sénatoriales 2015, semblent peser sur la position d’un groupe de membres du conseil national. Ces derniers avaient interpellé le président Mohcine Bellabas par un courrier dans lequel ils avaient alerté la direction sur des pratiques étrangères au parti, consistant à entériner des décisions par un groupe du bureau régional que Nordine Aït Hamouda avait surnommé ironiquement «GIC», et peser, par la suite, grâce à leur proximité avec le président «réel» du parti qui continue à convoquer chez lui les cadres de Tizi Ouzou «pour leur donner les dernières instructions».

Au conseil national qui se tiendra aujourd’hui vendredi, les membres en voie de dissidence au sein de cette instance, à leur tête deux ex-députés, «sont décidés à dire tout haut ce que la base militante pense tout bas», a révélé une source informée à Algeriepatriotique. Ils comptent interpeller leurs collègues et les membres de la direction nationale afin de les mettre devant leurs responsabilités «quant aux circonstances qui découleront d’une décision à la hâte de participer aux prochaines élections législatives».

Bien que la décision de participer ait été arrêtée et serait entérinée par les membres du conseil national de Tizi Ouzou, en surnombre par rapport à ceux d’autres régions presque démissionnaires, ces cadres frondeurs exposeront leurs arguments pour «avertir contre un coup de force légalisé». Ils évoqueront les raisons qui ont poussé le parti à boycotter les mêmes élections législatives en 2012, quand le parti avait demandé la mise en place d’une commission indépendante, a encore indiqué notre source. «Non seulement ladite commission n’a pas vu le jour, mais, pire encore, le pouvoir a verrouillé l’action des partis politiques par la nouvelle loi électorale qui réduit les formations politiques à collecter des signatures comme toute liste d’indépendants», fait remarquer cette source, qui note que les frondeurs reprochent à l’actuelle direction du RCD d’avoir réduit le parti au rang de «simple spectateur» à l’Isco et à la CTLD.

«Le RCD, estiment-ils, a été contraint de céder sur la plateforme de la Soummam qui a été rejetée par les islamistes comme texte fondateur de l’Etat algérien». En effet, dans la plateforme de Mazafran, il n’est pas fait référence au congrès de la Soummam, mais uniquement à l’appel du 1er Novembre, car mentionnant les principes islamiques dans son texte. Ces cadres demanderont aussi un état des lieux par rapport à ce rapprochement avec les islamistes et toute les concessions qui leur ont été faites pour qu’enfin de compte, ils décident de participer seuls sans prendre l’avis de leurs partenaires aux prochaines législatives. Notre source rappelle que ce sont ces mêmes partis islamistes qui ont pesé dans la dernière réunion de l’Isco pour entériner leur décision et laisser le libre choix aux partis de participer ou boycotter. La base militante du RCD demande à comprendre «pourquoi, alors, s’encombrer avec des alliances contre nature si la décision devient individuelle».

Le conseil national de ce vendredi va être décisif pour ce groupe de cadres, qui seront appuyés certainement pas d’autres militants qui feront entendre leur voix «contre les dérives» de leur parti. Ils sont restés observateurs, pour la plupart, «pour favoriser la voie organique», mais, à présent, «ils comptent bien dire leur mot», note notre source. Selon certaines indiscrétions, le RCD s’oriente vers une participation à ces élections législatives sur fond de crise qui risque de le fragiliser davantage. On murmure même qu’un conflit couve entre le président «légal» qui commence à «être jaloux» de ses prérogatives et le président «réel» qui multiplie ses ingérences dans le fonctionnement du parti.

Pour affirmer son autorité, le président «légal», appuyé par l’aile Jeunesse libre du RCD et des femmes démocrates, qui échappent au contrôle du bureau de Tizi Ouzou, compte organiser un meeting à la Maison de la culture Mouloud-Mammeri le 14 de ce mois, obligeant ainsi les organisateurs du festival d’Aakufi, organisé par la fondation Afud, à annuler carrément cet événement auquel Saïd Sadi avait «consacré beaucoup de temps et de moyens».

Les prochains jours nous éclaireront sur les tenants et les aboutissants de cette crise qui finira par éclater au grand jour au RCD.

Tahar Ouali

Comment (30)

    LOL & LOL
    25 novembre 2016 - 14 h 59 min

    je n’ai jamais douté de la
    je n’ai jamais douté de la malhonnêteté du rcd et des boulahya ….les deux sont dans les extrémes et donc dans le faux-damentalisme !!! lol




    0



    0
    Hibeche
    9 octobre 2016 - 16 h 23 min

    Nous étions parmi ceux qui
    Nous étions parmi ceux qui soutenaient l’arret du processus électoral, moi même qui étais militant de gauche, j’ai été condamné à mort par la horde islamiste en mars 1989. On pensant qu’en arrêtant l’accès du fis au pouvoir on épargnera au pays le retour à la djahilya. 25ans après, où en est-on ? a-t-on gagné en libertés ? en démocratie ? en modernité ? en justice ? Je crois que les islamistes ont évolué et nous avec, mais le pouvoir se « maffioise » de plus en plus, et est prêt à tout faire pour tuer toute velléité de changement. Autant allier de l’extrême gauche à l’extrême droite pour le déguerpir parce qu’il devient un danger pour la nation. Donc la « compromission  » du RCD avec les islamistes n’a rien de choquant, elle est même à encourager, applaudir et saluer
    Démocratiquement votre




    0



    0
    Erracham
    8 octobre 2016 - 11 h 49 min

    Le RCD est comme le panache
    Le RCD est comme le panache du coq, il change de direction en fonction du vent. Ne serait-il pas un de ces partis créés uniquement pour servir de feuille de vigne à un pouvoir soucieux de se donner une crédibilité. Après 1988, notre pays a sollicité de nombreux pays à excédent de capitaux de nous prêter de l’argent pour sortir la tête de l’eau. Leur réponse a été oui à condition de « démocratiser la vie politique ». Nos dirigeants ont alors pondu une loi scélérate sur les Associations à Caractère Poliltique. Subitement, on a agréé une myriade de parti-croupions… Alors que ladite loi interdisait des partis basés sur la religion, le FIS a eu son agrément, puis Hamas et pour faire contrepoids le RCD. Moralité, ce parti est à la solde du pouvoir pour zaama prouver qu’il y a une réelle opposition. Said Saadi ne résidait-il pas au Club des Pins avec la nomenklatura qu’il dénonçait? En conclusion, je dirais qu’il ne faut rien attendre du RCD sinon qu’il va encore jouer le rôle du lièvre de service pour le KLAN, au même titre que le RND et le PT. Koulech rachi, koulach faux!




    0



    0
    nation
    8 octobre 2016 - 8 h 53 min

    les RCD , FFS , PT et tous
    les RCD , FFS , PT et tous les autres partis dits démocratiques , depuis qu’ils sont nés , ils n’ont fait que donner l’alibi démocratique aux milices islamistes sous forme de partis d’opposition et d’ouvrir grand ouvert le couloir à l’Arabie Saoudite pour étendre son pouvoir , sa propagande et son influence en Algérie .. ces partis dits démocratiques qui seront égorgés les premiers en cas de victoire militaire wahabiste en Algérie doivent se taire , ils ont fait assez de mal à la nation algérienne , à la berbérité , à l’Histoire algérienne , à l’état national et au nationalisme algérien .. le FLN , lui , grand marécage baathiste de corruption et d’arriération depuis les années 80 , il a fini par devenir une honte nationale … le peuple ne demande pas la démocratie , il demande une république respectable et respectée qui développe le pays et le protège




    0



    0
    dévocratie
    7 octobre 2016 - 20 h 32 min

    eh bien quoi ce belabbes veut
    eh bien quoi ce belabbes veut refaire un autre 5 octobre ?? 300 ou 500000 innocentes victimes tous corps confondus de la decennie noire, ne le suffisent pas ?? ces déclarations est une sorte d’appel a la désobéince civile et a un soulévement populaire. une fois l’Algérie replongeras dans le chaos et la désolation, bellabes et tous ses copains avec femmes et enfants plieront bagages et partiront se refugiés en france chez leur guides sarko le nabot, BHL et autres du « qui tue qui ». ya bellabes grace aux innocentes victimes de la decennie noire que toi, ton parti et les autres existent, et peuvent s’exprimer haut et fort tout ce qu’ils pensent, ainsi que les libertés de la presse, et d’expression avec bcp de dénonciations calomnieuses, frisant l’absurdité sans omettre les réseaux sociaux. n’est ce pas saidani le drabki de gafsa ?? si bellabes si tu souhaites un second 5 octobre, je te conseilles d’aller le tester dans le laboratoire du makhnez, ton parrain homo6 apprécieras. SVP dévorez vous entre vous, prenez tous les pouvoirs et foutez nous la paix.
    le peuple Algérien n’est pas amnésique.
    elle n’est pas belle la  » DEVOCRATIE » !?:?
    LE MALHEUR DES UNS FAIT LE BONHEUR DES AUTRES.




    0



    0
    Erdt
    7 octobre 2016 - 20 h 17 min

    Le rcd,le pt,jil djadid,le
    Le rcd,le pt,jil djadid,le ffs,le parti de benflis…devraient se retirer de la cldt et créer un groupe à part. Leurs positions dont très proches et même identiques. Ils ne devraient pas aller aux élections séparément mais en tant que coalition en se répartissant des régions par exemple: présenter des candidats communs selon la région: en Kabylie présenter un candidat du rcd,a bejaia un du ffs…a batna un de benflis..etc..etc..pour lesquels tous les militants et sympathisants de ce groupe voteront.. Sinon boycotter,ça ne sert à rien d’être des figurants! L’opposition a raté son offensive contre le pouvoir,en ne l’accablant pas sur la faillite économique à laquelle il nous a conduits!! Le pouvoir a été plus malin et a fait oublier sa responsabilité dans cette faillite!!




    0



    0
    Aguellidh
    7 octobre 2016 - 17 h 17 min

    Aya chiche accelerons la
    Aya chiche accelerons la cadence pour nous remettre a etudier de nouveau. Ma question: c’est quoi la democratie et c’est quoi la chari3a? La democratie est elle soluble dans la chari3a ou la chari3a est elle soluble dans la democratie? C’est quoi la democratie et la laicite vue par le rcd? C’est quoi la democratie vue par les non rcdistes?




    0



    0
    Mergou
    7 octobre 2016 - 16 h 15 min

    Les clichés ont la peau dure,
    Les clichés ont la peau dure, pour ma part j’aimerai bien assister à un débat entre Bellabes et Saidani, ou bien Bellabes Ouyahia comme j’aimerai, en général assiter a des debats entre les leaders l’opposition à ceux du pouvoir pour situer le niveau de compétence de chacun.




    0



    0
    TheBraiN
    7 octobre 2016 - 14 h 43 min

    On est dans le post-printemps
    On est dans le post-printemps arabe Américano-sioniste qui avait rassemblé toute la racaille laiciste Arabe (dont le RCD) avec la racaille islamiste Arabe dans un plan bien ficelé .
    En Tunisie on en a vu l’application avec le dégénéré Marzouki et le franc-maçon Ghanouchi !
    En Algérie c’était les fameux Samedis de Said Sadi et des islamistes !!!!
    La aussi le Dr , je me demande ou il a eu son diplôme lui aussi, s’était trompé de peuple et croyait ,manipulé par son « ami » BHL qu’il était, que le peuple Algérien était un copier-coller ce certains Libyens (présentés par la propagande comme les libyens) qui s’étaient alliés à leur ancienne puissance coloniale contre leur propre pays …




    0



    0
    Khendek
    7 octobre 2016 - 14 h 35 min

    Vous serez déçus, le RCD sort
    Vous serez déçus, le RCD sort plus tôt renforcé.E




    0



    0
    <(*_°)>
    7 octobre 2016 - 11 h 35 min

    La division des Kabyles
    La division des Kabyles continue de provoquer celles de tous les Amazighs. La division des Amazighes pose la problématique identitaire de la région la plus emblématique du monde. La problématique identitaire est l’enjeu majeur de la politique du XXIème siècle. La solution : ramener les choses à leurs plus simples expressions possibles. Un chef d’une formation politique se doit de faire bouger les choses sur un temps bien déterminé ; deux à trois années pas plus. S’il n’y arrive pas, il doit donner l’exemple de sincérité en rendant son tablier. La politique est à peu près tout sauf un jeu, c’est elle qui donne du sens à une société.




    0



    0
      Anonymous
      7 octobre 2016 - 12 h 59 min

      tes militants sont des
      tes militants sont des traîtres, ils veulent s’unir avec notre pire ennemi, le Mekhnez. ils ne méritent pas cette amazighité. Jugurtha a été trahi par les marocains mais vous ne voulez pas comprendre car vous n’êtes pas de bons élèves. l’Amazighité sera défendu par d’autres gens cette fois-ci, les autres citoyens du pays que vous n’arrêtez pas de pointer de doigts comme étant des arabes, et cela a bien commencé, sans vous les mauvais élèves. pour preuve, votre RAB edzayer était à la tête du pays pendant 25 ans, qu’a t il fait pour l’Amazighité ? rien, il a fallu attendre la venue de quelqu’un qui n’ pas saoulé le peuple d’amazighité, pour officialiser le Tamazight, donc le reste du peuple se mobilise avec des actions concrètes et sans vous.




      0



      0
        abed
        7 octobre 2016 - 14 h 36 min

        Ce serait une issue
        Ce serait une issue inattendue des plus salutaires.




        0



        0
      Retour à Tizi
      7 octobre 2016 - 14 h 07 min

      La question identitaire n’est
      La question identitaire n’est une problématique que pour les personnes à la mentalité figée et à l’esprit obtus. Dans les pays gouvernés par des gens intelligents, il y a longtemps qu’on a compris que les identités, surtout de nos jours, sont évolutives et en en perpétuel mouvement. La diversité identitaires en Algérie est une richesse et devrait être traitée comme telle. Au diable les haines tribales qui ravagent les sociétés pauvres et enrichissement les manipulateurs occidentaux.




      0



      0
    missoum
    7 octobre 2016 - 11 h 32 min

    votre dogmatisme et vos
    votre dogmatisme et vos œillères idéologiques vous empêchent de comprendre une démarche politique dont la portée vous dépasse. Vous parlez de l’adhésion du RCD à une déclaration commune qui ne reconnaît que la déclaration du 1er novembre et exclut la plate-forme de la Soummam! On ne savait pas que la réunion du mazafran était là pour refaire la révolution ou réécrire l’histoire. La proclamation du 1er novembre est, et restera, l’acte fondateur de la révolution algérienne. La plate-forme de la soummam, n’a pas exclut « les principes islamiques » par dogmatisme mais pas stratégie pour laisser la porte ouverte aux Français et aux Juifs qui souhaiteraient continuer à vivre en Algérie, après l’indépendance. Abane ramdane et Larbi ben m’hidi et bien d’autres n’étaient pas contre l’édification d’un état social dans le cadre islamique, mais ne voulaient pas grossir le nombre des ennemis à combattre en mettant la communauté française dans le lot. C’était une opération tactique et rien d’autre. D’ailleurs, après le congrès de la Soummam, un appel a été lancé en direction des Juifs les appelant à choisir leur camp.

    Le RCD et bien d’autres partis ont réussit à se réunir, à parler des problèmes de leur pays commun, pour affronter le même pouvoir, trouver des solutions minimalistes et cela est tout à leur honneur….
    Si à vos yeux, les islamistes sont des ennemis ou des non-algériens, cela n’est pas le cas pour pour les algériens sains de corps et d’esprit, qui n’ont pas votre haine dans leurs cœurs. Tous les algériens ne sont pas comme vous….




    0



    0
    INASLIYEN
    7 octobre 2016 - 11 h 01 min

    Franchement que des partis d
    Franchement que des partis d’idéologie des frères « musulmans » s’allient avec des partis comme le RCD ça ne m’étonnerait pas,les intérêts et l’opportunisme étant leur véritable religion, mais des partis comme le RCD s’alliant avec les premiers c’est à se poser des questions!! en effet, les frères musulmans sont toujours prêts à s’allier avec toutes personnes ou parties et meme avec le diable pourvu que cela les fasse approcher du pouvoir et de la rente mais alors un parti comme le RCD s’allier avec des Mokri, djaballah,..dans le machin CTLD ! A ne riens comprendre! a moins que comme on dit un noyé s’accroche au moindre objet flottant qui lui passe sous la main même une crotte! Il existe des alliances en politique pour peser mais pas à n’importe quel prix, un minimum de principe et de points commun avec ses alliés! mais, malheureusement, c’est le mal des démocrates ou plutot des pseudo démocrates chez nous! Et c’est pour ça qu’ilS resteront à jamais marginaux ou des partis faire valoir! le RCD est prêt à s’allier avec n’importe qui a part le FFS et ce dernier la même chose! Oui, oui c’est pour le bien du pays!!




    0



    0
    véritéCmensonge
    7 octobre 2016 - 10 h 43 min

    Article bidon, mensonges
    Article bidon, mensonges flagrants..
    Vous etez haineux, malades, jaloux !
    La poule ponds, le coq se fait mal au..




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    7 octobre 2016 - 10 h 42 min

    Bellabas n’est plus credible
    Bellabas n’est plus credible a mes yeux surtout depuis le pacte de Rabat qu’il a signé en vomissant sur l’Algérie.Ce bonhomme n’arrete pas de nous faire des enfants dans le dos.




    0



    0
    RasElHanout
    7 octobre 2016 - 10 h 39 min

    Le mal de l’Algérie est la
    Le mal de l’Algérie est la triplette Ali Benhadj, Mohcine Belabbes, Amar Saidani qui, comme par hazard n’ont rien d’algérien et ce dernier point est facilement vérifiable.




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    7 octobre 2016 - 10 h 13 min

    Le RCD est devenu comme l
    Le RCD est devenu comme l’actuel FLN ou on exclus ses vrais patriotes et on ramène des voyous au service du Roitelet M6 at qui n’ont rien d’algérien, pour le gérer. Pour preuve le dénominateur commun entre le sieur Mohcen Belabbes et le sieur Amar Saidani c’est leur indéfectible soutien a la narco-monarchie pour la réouverture des frontières du hashich et sa colonisation du Sahara occidental.




    0



    0
    deflat
    7 octobre 2016 - 10 h 00 min

    Les islamistes disaient
    Les islamistes disaient durant les années 90 RCD= Rouge Chema et la Drogue, ils sembleraient avoir évolués vers les paradis artificiels, on comprends le brouillard dans lequel ils se trouvent RCD+Islamistes mëme ligne blanche et politique…!




    0



    0
    UMERI
    7 octobre 2016 - 9 h 56 min

    Depuis que Mohsen Belabas est
    Depuis que Mohsen Belabas est a la tête du R C D, sa ligne politique a changée, s’accoquiner avec Djaballah, Mokri, Guemazi, les quels sont une anti dote de la démocratie, ils ne veulent pas de la langue Amazigh, qui reste leur cauchemar, ils ne veulent pas de la reforme de l’Éducation, ils sont pour une alliance avec les Monarchies du Golf, contre l’Internet, contre les langues étrangères, contre la science. D’ailleurs Mr Ait Hamouda a des raisons de s’inquiéter de la ligne emprunter par la nouvelle direction, sur instruction du Dr Saadi, qui avait dit » les islamistes algériens, ont évolué » c’est faux, ils ont changé de tactique.




    0



    0
    Muhand
    7 octobre 2016 - 9 h 36 min

    même si cela est vrai, je
    même si cela est vrai, je pense qu’il vaut mieux laisser le temps au temps pour comprendre réellement ce que cherche ce parti car, à ceux qui doutent de l a ligne politique de ce parti quant à son opposition au système et aux islamistes, il faut juste se rappeler ce que ce RCD avait fait durant la décennie noire où il a été le seul parti à appeler l a population à prendre les armes contre l’hydre islamiste ( cela lui a d’ailleurs valu des critiques acerbes surtout de la part du FFS du défunt Ait Ahmed qui a vu à travers de cet appel une dérive vers une guerre civile) le temps a finalement donné raison aux responsables du RCD. je ne doute pas donc de la sincérité de ce parti dans la politique qu’il tente de mener avec d’autres partis pour une sortie de crise, alors cessons de jouer l e jeu du pouvoir et de ses alliés en jetant le discrédit sur les plus honnêtes hommes politiques.




    0



    0
    Thidhet
    7 octobre 2016 - 9 h 24 min

    De vieux gamins immatures qui
    De vieux gamins immatures qui nous ont fait perdre des années de notre jeunesse. Des adolescents attardés et incultes convaincus d’avoir la science infuse et qui ont fait de l’arrogance, du tribalisme et de la haine de l’autre leur seule et unique marque de fabrique.




    0



    0
    Larbi
    7 octobre 2016 - 9 h 15 min

    POURQUOI CETTE HAINE ENVERS
    POURQUOI CETTE HAINE ENVERS LES ISLAMISTES ALORS QUE LE POUVOIR SE TROUVE DANS LE CLAN D,OUJDA POUR LES DELOGER IL FAUT UNE ENTENTE AVEC TOUS LES ALGERIENS DE TOUTE IDEOLOGIES SINON SADANI ET LE CLAN BOUTEFLIKA AURONT DE BEAUX JOURS DEVANT EUX AZUL.




    0



    0
      TheBraiN
      7 octobre 2016 - 15 h 34 min

      Le salut national ne viendra
      Le salut national ne viendra ni des islamistes ni des berbéristes mais d’un renouveau patriotique éclairé !!!




      0



      0
        Akli
        7 octobre 2016 - 20 h 33 min

        Tu penses que la salut
        Tu penses que la salut viendra des panarabistes?




        0



        0
    Bougamouss
    7 octobre 2016 - 8 h 29 min

    De toute fâçon, ce parti n’a
    De toute fâçon, ce parti n’a jamais vraiment existé.Alors, qu’il implose ou pas, c’est du kif kif au même.
    ça restera le parti du 1%, maxilum.




    0



    0
      Mokrane
      7 octobre 2016 - 10 h 24 min

      A la différence de notre FFS,
      A la différence de notre FFS, le RCD est une pure création du pouvoir afin de donner un semblant de démocratie en Algérie et celui qui n’a pas compris ce subterfuge c’est qu’il ne connaît rien a la réalité du système




      0



      0
    patriote
    7 octobre 2016 - 8 h 06 min

    A trop vouloir s’accommoder
    A trop vouloir s’accommoder avec des islamistes intégristes le RCD perd toute crédibilité et devient une coquille ide et sans référence




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.