Espagne : près de 20 tonnes de cannabis saisies sur un navire «à destination de la Libye» (garde civile)

La garde civile espagnole a annoncé mardi avoir saisi 19,6 tonnes de résine de cannabis, dissimulées dans un navire battant pavillon panaméen «à destination de la Libye».

«Le navire Marti N battant pavillon panaméen et qui naviguait en Méditerranée à destination de la Libye pourrait contenir une grande quantité de stupéfiants», précise un communiqué de la garde civile.

Le navire a finalement été intercepté avec l’aide d’Europol, l’office européen de police, et l’appui aérien de la Guardia di Finanza, la police financière italienne, le 23 septembre au petit matin, non loin du détroit de Gibraltar. Après inspection dans le port d’Almeria (sud de l’Espagne), les enquêteur sont découvert 19,6 tonnes de résine de cannabis dissimulées dans des sacs au milieu d’une cargaison de bois. Tous les membres d’équipage, «onze Ukrainiens et un Ouzbek», ont été arrêtés, selon le communiqué.

La garde civile précise que l’opération s’inscrit dans le cadre d’une enquête internationale menée sous la houlette d’Europol. Au total sept navires ont été interceptés dans le cadre de cette enquête, tous partis de Turquie. Cinq navires étaient chargés de haschich en provenance du Maroc. L’enquête a démarré en 2013 après l’identification par les services antidrogue d’une nouvelle route empruntée par les trafiquants impliquant des transports de cannabis à très grande échelle en Méditerranée orientale.

En raison de sa position géographique, l’Espagne est une des principales plateformes de transit de la cocaïne et du cannabis en Europe.

Commentaires

    Patriot DZ
    12 octobre 2016 - 17 h 24 min

    الحمد لله
    الحمد لله




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.