L’Afrique du Sud quitte la Cour pénale internationale

Maite Nkoana-Mashabane. D. R.

L’Afrique du Sud va se retirer de la Cour pénale internationale (CPI), selon une lettre de Pretoria transmise à l’ONU et diffusée ce vendredi par la télévision publique SABC. «La République de l’Afrique du Sud se retire» de la CPI, «un retrait qui prendra effet dans un an, à compter de la date de réception de cette lettre par le secrétaire général de l’ONU», a annoncé la ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Maite Nkoana-Mashabane, dans ce courrier daté de mercredi. «L’Afrique du Sud estime que ses obligations en matière de résolution pacifique de conflits sont, dans certains cas, incompatibles avec l’interprétation des obligations» par la CPI, a expliqué le gouvernement sud-africain. «Par conséquent, la situation nécessite que la République de l’Afrique du Sud se retire du statut de Rome de la Cour pénale internationale», conclut la ministre.

Cette décision est un camouflet pour la CPI, le deuxième en quelques jours. Mardi, le président burundais Pierre Nkurunziza avait promulgué la loi prévoyant que son pays se retire de cette instance judiciaire internationale partiale créée pour détourner l’attention de la communauté internationale des crimes de guerre commis par les armées occidentales dans plusieurs régions du monde. Il ne reste désormais plus au Burundi qu’à en notifier l’ONU pour lancer formellement le processus. D’autres pays suivront.

L. S./Agence

Comment (11)

    AKPA
    26 octobre 2016 - 11 h 02 min

    Il commence à faire jour en
    Il commence à faire jour en Afrique, les écailles commencent à tomber des yeux de nos dirigeants qui découvrent maintenant leur valeur et leur importance réelle pour le bon fonctionnement du monde. Ils sont Blancs avec des Cœurs Noirs, des ingrats, hypocrites à l’image de Sarko. Nous nous sommes Noirs avec des Cœurs Blancs.

    kazmer
    24 octobre 2016 - 22 h 40 min

    Il y a 34 états Africains
    Il y a 34 états Africains signataires du statuts de Rome pour cette foutue CPI, au service exclusif des occidentaux qui sont les plus coupables de crimes de guerre. L’Algerie a signé le statut de Rome mais ne l’a pas encore ratifié à juste titre d’ailleur, car Cette juridiction ne s’est jamais exercée contre un dirigeant d’un pays développé ce CPI se comporte comme un tribunal du nord contre le sud. Il faut d’abord commencer par Bush et Sarkozy et leurs acolytes. il y va de Notre souveraineté qui a été chèrement payée .

    Jamil
    24 octobre 2016 - 19 h 46 min

    Sachant que la CPI est
    Sachant que la CPI est totalement instrumentalisée par les puissances occidentales, que fait l’Algérie dans ce machin ?

    EDDY
    22 octobre 2016 - 12 h 40 min

    Merci aux Burundi et L
    Merci aux Burundi et L’Afrique du Sud…et nous demande a toute l’Afrique de faire bloc derrière cette initiative très salutaire.Que chaque Etat fasse de même car ces occidentaux cherchent plutôt a nous intimider avec cette institution et nous appauvrir davantage.Qu’ils jugent ce criminel de Sarkozy pour la désorganisation totale de la lybie et la mort de kadafi.REVEILLE TOI AFRIQUE TON PEUPLE TE REGARD ET TON HISTOIRE DÉPENDRA DE TON ENGAGEMENT

    un simple citoyen
    21 octobre 2016 - 22 h 41 min

    Excellente initiative de nos
    Excellente initiative de nos amis SUD AFRICAINS.,TOUS LES PAYS épris de justice doivent se retirer ,ils reviendront lorsque ce CPI jugera NETANHYAHU ,pour ses crimes en PALESTINE,SARKOZY pour avoir ruiné la LYBIE, BUSH . pour avoir disloqué et renvoyé au moyen âge l’IRAK et la liste n’est qu’exhaustive.

    hmed
    21 octobre 2016 - 22 h 09 min

    la cpi n a pas reagit pour
    la cpi n a pas reagit pour les crimes commis par bush en irak ni contre sarkozo pour ce qui se passe en lybie ni contre tony blair ou natanyaho ou shamir pour leurs crimes a gaza ou au liban ni contre al saud pour leurs crimesau yemen la cpi s attaque uniquement aux dirigeants africans qui sortent du bon vouloir des usa et des sionistes

    Tichy
    21 octobre 2016 - 17 h 25 min

    BRAVO ET CHAPEAU BAS !!!
    BRAVO ET CHAPEAU BAS !!!

    djlali
    21 octobre 2016 - 16 h 49 min

    a l Afrique de créer sa cour
    a l Afrique de créer sa cour pénale et s attaquer aux criminels qui cassent de l arabe et de l africains

    TheBraiN
    21 octobre 2016 - 14 h 32 min

    Tout arabe et tout Africain
    Tout arabe et tout Africain qui se respecte n’a absolument rien à faire avec cette farce « CPI » !!
    L’Afrique du Sud , un état souverain faut-il le rappeler, montre la voie !!
    L’Algérie ne doit en aucune façon ratifier une adhésion à cette cour ni à aucun organisme transnational du genre !!!

    Ain El Berda
    21 octobre 2016 - 13 h 30 min

    THE WAY TO GO ! LET US ALL
    THE WAY TO GO ! LET US ALL QUIT THIS DAMN ORGANISATION THAT IS FINANCED BY PRIVATE INVESTOR…WE KNOW THE REST…MON PROBLEME EST QUE CE CPI NE FAIT QUE JUGER LES PAUVRES DE CE MONDE ALORS QUE LES GRANDS SALOPARDS ONT NE LES TOUCHE PAS …MOI JE DEMANDE QUE TOUT LES PAYS AFRICAINS QUITTENT CE CPI QUI A ETE MIS EN PLACE POUR SERVIR LES INTERETS DES RICHES AMERICAIN ET EUROPEENS.. MERCI L AFRIQUE DU SUD MERCI LE BURUNDI..A QUI LE TOUR…RESTONS EN CONTACT

    ya de quoi !
    21 octobre 2016 - 11 h 31 min

    il était temps ….la CPI a
    il était temps ….la CPI a été cousue main juste pour juger et condamner des africains principalement …..!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.