Un général saoudien dément toute médiation algérienne dans le conflit yéménite

Le général Ahmed Al-Assiri. D. R.

Le porte-parole de la coalition arabe sous commandement saoudien engagée au Yémen, le général Ahmed Al-Assiri, a apporté un démenti ferme à l’information rapportée ces dernières 48 heures par de nombreux médias algériens, selon laquelle le gouvernement saoudien aurait sollicité l’Algérie pour mener une médiation entre les différents belligérants de la crise yéménite. Les mêmes médias, se basant sur un article paru sur le site Middle East Eye et citant une source diplomatique algérienne anonyme, ont soutenu également qu’il aurait été proposé à l’Algérie par l’Arabie Saoudite et le Qatar de participer à une force d’interposition au Yémen. C’est ainsi qu’ils ont interprété une récente rencontre à Alger entre le général Ahmed Gaïd-Salah, vice-ministre algérien de la Défense et chef d’état-major de l’ANP, et ses homologue qatari, Ghanem Ben Chahin Al-Ghanem, et saoudien Abderrahmane Ben Salah Al-Baniane.

A ce propos, le général Ahmed Al-Assiri a soutenu, dans une déclaration reprise par Middle Est Monitor, qu’«aucune discussion sur le Yémen n’a eu lieu entre les ministères de la Défense du Qatar, de l’Arabie Saoudite et de l’Algérie». Dans la foulée, Middle Est Monitor rappelle que l’Algérie n’a pas pu être sollicitée sur le dossier yéménite dans la mesure où son ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, avait clairement déclaré à la veille du début des opérations de la coalition arabe en mars dernier, que l’Algérie n’était pas en faveur d’une intervention militaire au Yémen et que son armée ne peut pas s’impliquer dans des opérations militaires extérieures. L’Algérie avait, alors, appelé à une solution politique, basée sur le dialogue national. Depuis, la position de l’Algérie n’a pas changé d’un pouce. 

Le Yémen est, rappelle-t-on, plongé dans une guerre civile qui oppose depuis 2014 des combattants houthis alliés avec les forces fidèles au président déchu Ali Abdallah Saleh, et les forces gouvernementales dirigées par le président Abd Rabbo Mansour Hadi. Ces dernières sont soutenues par des frappes aériennes d’une coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite.

La semaine dernière, la communauté internationale a tenté mais en vain d’instaurer une trêve de trois jours pour secourir des civiles pris entre les feux des parties en conflits. Celle-ci a, cependant, volé en éclats au bout de quelques heures, jeudi 20 dernier.

Négocié par les Nations unies, ce cessez-le-feu a été rompu par les deux parties du conflit. La coalition militaire emmenée par l’Arabie Saoudite a fait état de tirs de roquette sur le territoire saoudien. Des civils ont été blessés par ces tirs. La trêve est la sixième mise en place sans succès au Yémen depuis l’entrée en mars 2015 de la coalition arabe au Yémen, où le conflit a fait au moins 10 000 morts et provoqué le déplacement de plus de trois millions de personnes, selon l’ONU. De précédents cessez-le-feu n’ont tenu que quelques jours, mais ont contribué à une baisse dans l’intensité des combats.

Khider Cherif

Comment (50)

    Zéphyr
    30 décembre 2016 - 5 h 38 min

    Il a fait quelle guerre ce
    Il a fait quelle guerre ce général pour mériter son grade?




    0



    0
    mr so
    30 octobre 2016 - 21 h 00 min

    Les Saoudiens c’est un
    Les Saoudiens c’est un produit sataniste anglais il représente en aucun cas l’islam authentique mais plutôt des pervers satanistes qui tuent des bébés pour faire plaisir à sa tante ils ont vendu leur âme au diable personnellement en tant que algérien musulman sunnite pratiquant je ne suis pas pour les chiites je n’accepte pas qu’on manque de respect à mon cher prophète que le salut soit sur lui mais je n’accepte pas non plus les massacre des Saoudiens qui tue des enfants yéménite une chose est sûre le Yémen sera le Vietnam des Saoudiens c’est un peuple de guerriers les hommes du Yémen sont réputés pour être des guerriers déterminé mashallah comme le peuple algérien pas de marche arrière uniquement en avant j’espère vraiment que les chiens saoudien Péron le mal qu’il faut pas oublier qu’ils ont vendu la Palestine au sioniste..!!!!!




    0



    0
    Tangoweb54
    30 octobre 2016 - 13 h 03 min

    L Arabie Saoudite à tous les
    L Arabie Saoudite à tous les droits de se défendre et de protéger les lieux saints du Cancer Chiites pilote par les Iraniens et leur suppôts Arabe traîtres à leur Arabite et leur Islam authentique Sunite. Ceux qui ne soutienne pas la cause de l Islam Sunnites sont de faux Musulmans




    0



    0
      W19 - TP
      30 octobre 2016 - 17 h 20 min

      L’arabie saoudite n’a rien de
      L’arabie saoudite n’a rien de musulman, pour esperer de la defense de cette criminelle, il faudra passer au 36ieme passage de cette constellation. Il faudrait deja commencer par admettre que le sunnisme et le chiisme n’existaient pas du vivant du prophete. C’est une invention de clans. Du vivant du prophete n’existait que l’islam. Faut se reveiller et faire un peu de recherche logique. Ni l’Iran ni l’arabie saoudite ni le freres musulmans ne sont a suivre, ce sont touts des sectes dont le souci est d’avoir le pouvoir en jouant avec la question de Dieu. Plus la peine d’avoir un doctorat pour saisir ca, on voit leurs massacres tous les jours, il faut juste se forcer a emettre la conclusion. Ce sont toutes des sectes et rien d’autre.




      0



      0
    ALGERIE LIBRE
    29 octobre 2016 - 7 h 37 min

    Allez ouste !!!!! on ne veut
    Allez ouste !!!!! on ne veut pas s’ingérer dans vos guerres .. on a aucune espèce de respect pour les saoudiens criminels de guerre ..l’Algérie n’a aucune raison de se faire une complice de ce génocide commis par les saoudiens et leurs larbins et leurs mercenaires arabes au Yemen ..l’ANP n’est pas une armée de mercenaires au service des rois saoudiens .. les frères musulmans et les salafistes sont des wahabistes , c’est la même idéologie et le même projet criminel …ON LES CONNAIT CES SIONISTES DEGUISES EN KAMIS




    0



    0
    Anonymous
    28 octobre 2016 - 21 h 42 min

    Les yemérites sont des
    Les yemérites sont des guerriers éprouvés, ,ils feront mordre là poussière a ces mercenaires,trop bien nourris pour continuer aventure…ils cherchent maintenant la tawla comme on dit chez nous….
    Médiation ou pas ils seront défroqués par ces humbles guerriers




    0



    0
      Orion
      30 décembre 2016 - 5 h 02 min

      C’est pour le pétrole que l
      C’est pour le pétrole que l’Arabie saoudite et usa font la guerre car il a un gros gisement de pétrole sur les mer du Yémen équivalent à Arabie Saoudite




      0



      0
    TheBraiN
    28 octobre 2016 - 15 h 09 min

    L’Algérie n’a pas à se mêler
    L’Algérie n’a pas à se mêler de ce qui ne la regarde pas !
    C’est tout sauf simple comme conflit et les amis d’aujourd’hui redeviendront ennemis (comme ils l’ont été) avant .L’Egypte de Sissi l’a très bien compris , au vu de son expérience malheureuse au Yémen, et le mieux à faire c’est de regarder ailleurs !
    Comme ça au moins aucun Yéménite ne dira que les Algériens ont du sang Yéménite sur la conscience .




    0



    0
    Kassaman
    28 octobre 2016 - 13 h 23 min

    Une coquille s’est glissée
    Une coquille s’est glissée dans votre texte:
    « Le porte-parole de la coalition arabe sous commandement saoudien engagée au Yémen.. »
    vous auriez dû écrire: « Le porte-parole de la coalition arabe sous commandement ISRAELIEN engagée au Yémen, »




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.