Abderrahmane Belayat à Algeriepatriotique : «C’est le Président qui a démis Saïdani»

Abderrahmane Belayat. New Press

Les redresseurs du FLN se sont réunis ce matin à Tizi Ouzou, sous la direction d’Abderrahmane Belayat, dans le cadre des séries de réunions statutaires organisées à travers tout le territoire national pour «remettre le parti sur la voie de la légalité». Après les réunions de Constantine, Biskra, Béchar, Laghouat, Bordj Bou-Arréridj, Mostaganem, Ténès, Tlemcen et d’autres wilayas du pays, les opposants à Amar Saïdani se sont donc rencontrés dans la «capitale de la Wilaya III historique» pour poursuivre leur action qui ne s’est pas arrêtée avec le départ de l’ancien secrétaire général. Bien que cette destitution soit perçue comme une victoire, les redresseurs estiment que le travail doit se poursuivre jusqu’à ce que le FLN «retourne à la légalité». Dans une déclaration à Algeriepatriotique, le coordinateur du mouvement de redressement, Abderrahmane Belayat, a expliqué que la rencontre de ce samedi a pour but de «faire le point» sur la décision du président de la République et néanmoins président du FLN, qui «a répondu à notre demande d’écarter celui qui représentait un blocage pour le FLN».

Dans un communiqué en cours de rédaction – au moment où nous rédigeons ces lignes – les redresseurs notent que «la direction unifiée et élargie aux militantes et militants et aux membres des deux chambres du Parlement et des Assemblées populaires communales et de wilaya, dans sa réunion tenue aujourd’hui dans la ville de Tizi Ouzou, capitale de la Wilaya III historique, sous la direction de son coordinateur Abderrahmane Belayat, déclare sa satisfaction» suite au limogeage d’Amar Saïdani. Les redresseurs «saluent» et «approuvent» la «position et l’initiative» du président du parti, «une position historique et responsable qui a permis d’évacuer et de libérer le poste de secrétaire général du comité central».

Les opposants à Amar Saïdani, qui soutiennent la désignation de Djamel Ould-Abbès à la tête du parti, confirment ainsi que l’ancien secrétaire général du FLN n’a pas démissionné, mais a bel et bien été démissionné par le chef de l’Etat «de manière diplomatique». Interrogé sur d’éventuels contacts avec le nouveau patron du parti, Abderrahmane Belayat a affirmé qu’un membre de la coordination a effectivement discuté avec Djamel Ould-Abbès «lors d’un enterrement», mais qu’il n’y a eu aucune rencontre officielle pour le moment, précisant que le nouveau secrétaire général devrait recevoir une délégation de la coordination dans les jours à venir. Abderrahmane Belayat a assuré, à ce sujet, que sa coordination accepterait de rencontrer Djamel Ould-Abbès «sans aucune condition préalable».

Karim Bouali

Comment (58)

    abdou
    31 octobre 2016 - 20 h 10 min

    et si les chouhadas se
    et si les chouhadas se reveillent, ,

    Alilapointe59
    30 octobre 2016 - 11 h 35 min

    Nord Sud Ouest Est aimons le
    Nord Sud Ouest Est aimons le FLN, il ne mourra jamais ce parti tant qu’ont aura pas éradiquer tout les traîtres…

    Ain El Berda
    30 octobre 2016 - 9 h 50 min

    YA NOURAB LES REDRESSEURES YA
    YA NOURAB LES REDRESSEURES YA BOURAB , QUI SONT INCAPABLE DE FAIRE QUOI QUE CE SOIT..SONT SATISFAIT DES RESULTAT DU BREZIDENE…ALORS LES REDRESSEURES QUEL ROLE AVEZ VOUS BANDE DE ZARNAZIA…CONTINUER A BOUFFER ET ENFONCEZ LE PAYS DANS LA BOUE PROFONDE…VOUS ETES TOUS DES CHAMPION DE LA MEDIOCRITE…BIEN SUR LES GRAND MOUJAHID SONT ALGEROIS ET ONT TOUS FAIT LA GUERRE D ALGERIE ET LA BATAILLE D ALGER…CHEZ NOUS ON A FAIT CENT FOIS PLUS CE QUE VOUS AVEZ FAIT MAIS ON EN PARLE JAMAIS..MAIS VOUS LES ALGEROIS VOUS ETES DES GRANDS MOUJAHID ..DES GRANDS STRATEGES DES GRANDS TOUT…VOILA POURQUOI TOUTE L ALGERIE EST DANS LA BOUE ET AUSSI POURQUOI LE PAYS EST DEPENDANT DE FRANSSA

    amal
    30 octobre 2016 - 8 h 45 min

    Celui qui a senti le mal de
    Celui qui a senti le mal de la misère dans la tête s’en rappelera toute la vie et fera tout pour la babnnir de son entourage, mais seules les âmes nobles ressenent ce genre de msère; les autres ne ressentet que la msère de la panse. Ils s’acharneront toute leur vie à la remplir et s’étonneront que ce petit grand quelque chose qu’est la dignité ne prend pas. Alors ils remplissent encore pour en imposer aux autres. Or la panse est comme un entonnoir; rien ne le rempli … et ils passent leur ve à essayer de remplir, adhèrent au fln le part le plus près de la marmite. Tfooooo! au rebut de l’humanité!

    Anonymous
    30 octobre 2016 - 8 h 29 min

    S’en prendre à ce vieillard,
    S’en prendre à ce vieillard, il n’est pas venu tout seul,c’est pour faire une partie de domino avec son patron pour pas qu’il s’ennuie sur son fauteuil ,et le peuple est là en spectateur muet comme une carpe.Avec ça l’avenir est tracé.

    Fayçal Ché
    30 octobre 2016 - 7 h 17 min

    Le mouvement nationaliste
    Le mouvement nationaliste Algérien n’est le domaine personnel de personne. Il n’appartient ni à un courant intestin ni à une cohorte de politiciens mais à l’Algérie et aux Algériens. Arrêtons la politique politicienne et recentrons les temps d’efficacité de nos neurones sur l’intérêt national.

    Erdt
    29 octobre 2016 - 23 h 39 min

     » c le président qui a limogé
     » c le président qui a limogé saadani » !!!!! C évident si belhait !!! C le président qui décide de tout,de tous temps! Le mythe de toufik rab dzaer est un leurre,faux,c bouteflika qui a été rab dzaer ,mais les souteneurs larbins ont dévié la ci ke vers toufik. Bouteflika peut lettre en retraite ,limoger qui il veut,qui oserait s’opposer?? Le pouvoir est tellement verrouillé ,les khobzistes larbins applaudisseurs nombreux,les hommes ,les vrais,rares,que ce pouvoir fait ce qu’il veut.

    Riadh
    29 octobre 2016 - 23 h 04 min

    Un macchabée de près de 83
    Un macchabée de près de 83 ans, sorti du grenier du Senat ou il faisait sa sieste, Tlemcenien, lécheur de bottes invétéré (Barnamedj fakhamatouhou) de Bouteflika, grand corrompu et incompétent ministre de son oueld blad… voila qui promet des jours heureux au FLN et a son jumeau RND et…tant pis pour l’Algérie du 4eme mandat! Le pouvoir, rien que le pouvoir qui compte pour ces prédateurs de la République. Pauvre Algérie, quand reviendras-tu a toi-même?

      Raselkhit
      30 octobre 2016 - 7 h 57 min

      Comprendre qu’en politique la
      Comprendre qu’en politique la question d’age est manifestement secondaire Aux USA Hillary Clinton candidate à la présidentielle 80 ans à la fin de son mandat elle aura 90 ans Trump même âge

        souk-ahras
        30 octobre 2016 - 11 h 20 min

        69 ans seulement cher ami. À
        69 ans seulement cher ami. À cet âge là, ça tourne encore très bien aux US où l’espérance de vie était, en 2012 déjà, évaluée à 78.74 ans. Entourée des plus grands experts en tout genre, elle POURRAIT effectuer deux mandats, c’est à dire le temps nécessaire à la destruction de l’ordre mondial courant. C’est une va-t-en-guerre de type schysophréne.

        Anonymous
        30 octobre 2016 - 13 h 52 min

        Menteur ! Elle tout juste 69
        Menteur ! Elle tout juste 69 ans et surtout pas aucun AVC. autre détail : elle n’est pas corrompue et ne vendra jamais son pays aux frenchies.. el fahem yefhalm w lahmar yetwaham

    Anonymous
    29 octobre 2016 - 22 h 22 min

    Ceux qui saluent aujourd’hui
    Ceux qui saluent aujourd’hui le Président de la République pour « avoir écarté Saidani à leur demande », étaient contre la candidature du Président pour les présidentielles de 2004 et faisaient campagne pour Benflis. Ils scandaient tous les jours « non à l’ingérence de la présidence de la république dans les affaires du parti ».Ils ont pourchassé tous les militants qui étaient avec le Président de la république et pour son 2ème mandant. Beaucoup de militants du FLN se sont retirés du parti depuis.

    Anonymous
    29 octobre 2016 - 21 h 57 min

    Abderrahmane Belayat à
    Abderrahmane Belayat à Algeriepatriotique : «C’est le Président qui a démis Saïdani»
    Merci, Mr. Abderrahmane Belayat, pour votre franchise

    Implicitement ainsi,
    Le FLN est devenu, malheureusement pour l’Algérie, et pour son peuple, complétement marginalisé
    Un parti de militants-jouets, et de militants-marionettes, manipulés, derrière les rideaux noires, épais,
    Et opaques, de la salle de spectacle, par un puissant clan du pouvoir qui tire intelligemment, secrètement,
    Et discrètement les ficelles,et les …..marrons du jeu, avec habileté, loin des écrans, et des curieux

    L’édification « des institutions démocratiques » qui ne disparaissent pas,
    Après la disparition des hommes, n’est pas prete, d’etre parachevé, et de terminer,depuis,…..1962

    La longue nuit, emportant le sommeil de l’Algérie, continuent dans …..la régression, et la stagnation de l’Algérie

    Quenelle
    29 octobre 2016 - 21 h 20 min

    Faisons un constat : moyenne
    Faisons un constat : moyenne d’âge de cette nomenclatura : 75 ans ! Ils ont eu tout le temps de rafler le beurre, l’argent du beurre et même la crémière ! Aucun d’eux n’a réellement travaillé ( je rappelle qu’être ministre chez nous n’est pas un job ! ) et apporté un plus à l’Algérie durant au moins 40 ans !
    Un indice de malhonnêteté : aucun d’eux n’a fait valoir ses droits à la retraite !
    PAR PUDEUR !
    Mais ils vivent dans une bulle, ces faiseurs de mots !
    Leur fantasme le plus cher ? Etre embaumé et mis sous cage de verre, un peu comme Lénine, histoire de continuer à nous narguer !

      Raselkhit
      30 octobre 2016 - 8 h 00 min

      Hillary Clinton candidate aux
      Hillary Clinton candidate aux présidentielles aux USA 80 ans comme son concurrent Trump à la fin du mandat ils auront 90 ans .A moins que Halal 3alik haram 3aliya

    Bouabsa
    29 octobre 2016 - 20 h 31 min

    Regardez Belkhadem sur CNN.
    Regardez Belkhadem sur CNN. Il a changé même le look pour ressembler à ses nouveaux maitres KHarabo-islamistes du Golfe: http://arabic.cnn.com/middleeast/2016/10/27/me-271016-belkhadem-interview?hpt=sidebar

    Bouabsa
    29 octobre 2016 - 19 h 24 min

    Le FLN de nos valeureux
    Le FLN de nos valeureux Chouhouda est devenu un ramassis d’hypocrites et de menteurs. Mais que fait Belkhadem sur CNN? Et en qualité de quoi fut-il invité? Qui a usé de son influence pour que ce Moumerin (moniteur) soit invité sur CNN? Derrière tout cela, un seul objectif, c’est de lui faire de la PUB et un format. Les KHarabo-islamistes du Golfe (associés à FAFA) ont un plan de déstabilisation en Algérie. Et Belkhadem est probablement un de leurs pions. Quelqu’un à Alger est au courant et il a sifflé à mot à Saidani, qui l’a traité d’agent de la France sans que cet islamo-intégriste ait jugé nécessaire de saisir la justice. Cet individu est un danger pour l’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.