Maroc : la colère est toujours vive, poursuite des manifestations

Des dizaines de milliers de personnes avaient défilé à Al-Hoceima. D. R.

Les manifestations se sont poursuivies hier soir dans plusieurs villes marocaines, notamment à Al-Hoceima où des citoyens, émus par les circonstances effroyables de la mort tragique du poissonnier Mouhcine Fikri, ont appelé à des rassemblements un peu partout dans le royaume aujourd’hui pour réclamer justice et réparation. Des dizaines de milliers de personnes avaient défilé à Al-Hoceima, nord du Maroc, mais aussi dans les principales villes du Maroc, dont Casablanca, la capitale Rabat, Fès, Marrakech et Agadir. Une semaine après la mort atroce du vendeur de poissons originaire du Rif, nord du Maroc, broyé par la benne d’un camion-poubelle, la colère est toujours vive au Maroc.

Un geste de désespoir, une mort atroce

Mouhcine Fikri tentait, dans «un geste de désespoir», de récupérer le stock d’espadons que venaient de lui confisquer des officiers de police. Dans une scène horrible capturée par un passant sur son téléphone portable, la vidéo montre «les fonctionnaires donnant l’ordre d’activer le compacteur à déchets quand Fikri tente d’en sortir», rapportaient des médias vendredi. Des images et des vidéos, avec la tête de Fikri et l’un de ses bras dépassant du compacteur, ont rapidement circulé sur Internet, et des manifestations de masse ont éclaté à travers le Maroc dimanche, le jour des funérailles de Fikri. Les manifestants d’Al-Hoceima ont défilé avec des slogans dont «Mouhcine est un martyr» et «A bas le Makhzen». Beaucoup d’entre eux scandaient des slogans contre la corruption et la prévarication. Beaucoup de slogans sont en rifain. Des manifestants ont choisi aussi de défiler avec des bougies pour rendre hommage à la mémoire de Mouhcine Fikri.

Le «Makhzen» en butte à une colère sociale

Cependant, les manifestations se sont répandues bien au-delà de la région du Rif et se sont transformées en colère sociale contre les conditions de vie au Maroc et d’opposition politique au Makhzen. Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les grandes villes du pays, exprimant leur opposition à la «hogra», c’est-à-dire l’impunité avec laquelle la monarchie et les autorités oppriment les citoyens.

L’ancienne présidente de l’Association marocaine des droits Humains (AMDH), Khadija Ryadi, a soutenu que les Marocains qui ont manifesté un peu partout dans le pays pour protester contre la mort tragique de Mouhcine se sont identifiés à ce vendeur de poisson broyé par le mécanisme d’un camion-benne. «L’image de ce citoyen broyé par la pelle de la benne d’un camion d’ordures est choquante et dramatique, mais aussi très significative. La relation de l’Etat (le pouvoir) avec le citoyen est perçue comme cette image», explique-t-elle, citée par des médias mercredi dernier. La militante a d’ailleurs pu observer l’«évolution des mobilisations depuis 2011».

Selon elle, la tragédie illustre le «grand malaise de la société» qui n’en est pas à son premier événement déclenchant la révolte. Selon elle, l’AMDH, de par «son ancrage national et son ouverture aux organisations internationales reste la seule association à même de mobiliser». «Son rôle aujourd’hui est de veiller à l’organisation d’un procès équitable : «Il ne faut pas que les responsables de ce qui s’est passé se cachent derrière des boucs émissaires et bénéficient de l’impunité», a-t-elle ajouté.

Mises en garde contre une possible répétition des manifestations de 2011 

Dans un communiqué publié dimanche, l’Association marocaine des droits humains a «condamné l’Etat marocain qui foule aux pieds la dignité des citoyens» et  «maintient la région (nord) dans un état de tensions». L’Association a mis en garde contre «une possible répétition» des manifestations de 2011 et exigé que «toutes les responsabilités soient établies».

Pendant plusieurs semaines début 2011, de nombreuses villes marocaines avaient été le théâtre de manifestations exigeant plus de démocratie et de justice sociale et dénonçant la corruption. Une enquête a été ouverte mais, selon des observateurs, «tout indique que cette dernière servira probablement à blanchir non seulement les fonctionnaires locaux, mais surtout les conditions de pauvreté et d’oppression imposées à la population par la monarchie tandis que les témoins présents sur les lieux accusaient les fonctionnaires de donner délibérément l’ordre d’activer le compacteur de déchets alors que Fikri se trouvait à l’intérieur, selon des médias.

R. I.

Comment (11)

    fenec
    8 novembre 2016 - 20 h 53 min

    les marocains sont des
    les marocains sont des traitres par leurs natures, hypocrites dociles et soumis, ce n est pas notre probleme et surtout ne jamais leurs retourner notre dos, a bon entendeur salem!




    0



    0
    nordine aljazairi
    6 novembre 2016 - 6 h 35 min

    tout rentrera dans l’ordre
    tout rentrera dans l’ordre les marocains n’ont pas la culture de contestation
    jamais ne mettrons pas en colère le commander des croyants marocains
    un bouc émissaire et vive le roi




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    5 novembre 2016 - 10 h 43 min

    Tout les observateurs serieux
    Tout les observateurs serieux avaient annoncé une explosion social au Maroc .On peut nier la réalité mais le constat c’est que le Maroc craque de partout.La non ouverture des frontières commence a payer .Quand je vous disait qu’on appliquait l’étranglement Ottoman sur ce pays pour le chatier de son agressivité envers nous on n’y voie les fruits.

    Étranglement Ottoman= supplice pour étouffer sa victime a petit feu ou le visage de la victime agonise a petit feu et ou le bourreau fait avouer a sa victimes ses fautes passés en le regardant pousser son dernier cri.




    0



    0
    Mokrane
    4 novembre 2016 - 19 h 12 min

    Ca va finir au mieux comme en
    Ca va finir au mieux comme en Tunisie et au pire comme en Libye pour la simple raison que le peuple marocain berbère a fait tomber son masque de la peur.




    0



    0
      selecto
      4 novembre 2016 - 19 h 47 min

      Une grande partie des colons
      Une grande partie des colons au Sahara occidental sont originaires du Rif, donc Marocains berbères, arabes ou juifs c’est la même racaille colonialiste.




      0



      0
        HIND
        6 novembre 2016 - 0 h 44 min

        MOI JE SUIS MOITIER MAROCAINE
        MOI JE SUIS MOITIER MAROCAINE MOITIER ALGERIENNE ET JE TE DIS QUE LA RACAILLE C EST NI LES RIFS NI LES SOUSSSS MAIS LE PEUPLES ENTIER A TROP LAISSER FAIRE ET JE VOIS PAS QU EST CE QUE VIENNENT FOUTRE LES JUIFS ET LES AMERLOCKKK DANS NOTRE PAYS MEME LE SAHARA AVEC LES FRANCAIS DEJA C EST RUINA AVEC LE NORD ET LE SUD ET FAUT ARRETER AVEC LA CORRUPTION TOUS LE MONDE SAIS COMMENT CA MARCHE AU BLED SVP MON PERE ALLAHIRAHMOU ETAIT LE MAIRE DE SAIDIA ET J EN AI VU DES CHOSES …….
        MALGRER QU ILS N ETAIT PASD COMME LES AUTRES JE PEUX VS DIRE QUE TS A UN PRIX AU BLED




        0



        0
    TIBERTIFINE
    4 novembre 2016 - 17 h 51 min

    pourvu que nos frères
    pourvu que nos frères ,marocains, nous débarrassent de ce DESPOTE pour que nous puissions enfin vivre en paix,en bon voisinage,avec nos fréres dans une République Marocaine.




    0



    0
      selecto
      4 novembre 2016 - 18 h 22 min

      Royaume ou République le
      Royaume ou République le Maroc restera toujours un pays colonialiste, qu’ils se bouffent entre Marocains c’est pas notre problème.




      0



      0
      Kamel
      4 novembre 2016 - 19 h 24 min

      Une peuplade d’esclaves
      Une peuplade d’esclaves consentants ne peut jamais avoir comme frère un peuple de dignes patriotes




      0



      0
    mouatène
    4 novembre 2016 - 15 h 05 min

    la contestation populaire au
    la contestation populaire au maroc a une base tres solide. la question est: MEDIOURI Mohamed « 6 », successeur de GLAOUI Hassen « 2 », est il le souverain légitime de la courone marocaine ?????. du fait que le roi Mohamed 5 a laissé un fils « Abdallah » souverain légitime mais assassiné. à ce peuple de demander ses droits.




    0



    0
    HANNIBAL
    4 novembre 2016 - 14 h 12 min

    ya pas plus de manif !! ca a
    ya pas plus de manif !! ca a fait pschitt au départ les agneaux ne s’attaquent pas au loup
    ca a l’air que tout va bien d’après la presse du royaume enchanté !!!!!!!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.