Bouteflika aux walis : «Redoubler d’efforts pour développer le pays dans la paix et la fraternité»

Boutef_0.jpg

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a encouragé, samedi à Alger, «à redoubler d’efforts pour atteindre les objectifs de développement du pays dans la paix et la fraternité».

«Le chef de l’Etat vous assure de son soutien et vous encourage à redoubler d’efforts pour l’atteinte des objectifs que nous nous sommes fixé, à savoir développer notre pays dans la paix et la fraternité et bâtir un avenir meilleur pour tous ses enfants», a affirmé M. Sellal dans son allocution d’ouverture de la rencontre gouvernement-walis.

«Je suis heureux de vous rencontrer à nouveau et de vous transmettre les salutations de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, notamment à ceux parmi messieurs les walis qui ont été nommés dans leurs nouvelles fonctions ou redéployés vers d’autres wilayas», a-t-il ajouté.

En ce sens, le Premier ministre a estimé que «le génie et la sagesse» du peuple algérien «sont notre bien le plus précieux», soulignant que «l’adhésion massive» qu’affichent les Algériens en faveur de la personne et du programme du président de la République «exige de nous un respect profond, un engagement total et des résultats concrets».

A cet effet, M. Sellal a demandé aux walis d’agir «constamment dans le strict cadre des lois et des règlements et dans le respect de l’autre, en privilégiant le dialogue».

R. N.

Comment (20)

    lhadi
    12 novembre 2016 - 22 h 04 min

    Le président de la république
    Le président de la république doit prendre la mesure du mécontentement de la plus grande masse populaire qui aspire à la nomination d’un chef de gouvernement qui, tel Héraclès, pourra nettoyer les écuries d’Augias.

    Un homme loyal, de conviction, pour mettre en pratique le programme idoine qui engagera le pays dans la voie d’une transformation sociale profonde permettant l’essor national et fera du bonheur une idée neuve.

    Il gouvernera avec une vision politique qui ne peut naître que par l’intégration d’un triple héritage :

    1/ Celui du libéralisme politique – protection de la liberté individuelle, tolérance, distinction entre société civile et Etat, place du marché, etc.

    2/ Celui du républicanisme – recherche du « bien commun », rôle clé du civisme, complémentarité entre liberté et égalité.

    3/ Et enfin, indissociable du mouvement ouvrier, celui du socialisme – exigence de dépasser du moins de réguler collectivement le capitalisme selon un idéal de justice.

    Renouant avec la tradition socialiste et républicaine, cette voie vise à rendre effectives la citoyenneté et la solidarité, dans une relation critique aux principes du libéralisme économique.

    À partir de cette vision naîtra le programme qui offrira la perspective claire et cohérente d’un changement profond, correspondant aux intérêts et aux aspirations des travailleurs, des démocrates, de l’ensemble du peuple algérien.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
      Anonymous
      13 novembre 2016 - 8 h 45 min

      A force de t’écouter parler
      A force de t’écouter parler en vain en répétant les mêmes lieux communs, tu es en train de.tomber dans un vulgaire plagiat d’étudiant…D’autres intervenants à qui tu reprends la construction syntaxique à défaut de tenir les mêmes propos bien plus audibles et réalistes.
      Le Courage très cher.. ayez du courage pour une fois…




      0



      0
    Bouabsa
    12 novembre 2016 - 19 h 51 min

    Lire pour comprendre encore
    Lire pour comprendre encore mieux que le clan Bouteflika n’est prêt à partir, car leur modèle c’est le Maroc: « Une superficie de 600 000 hectares a été attribuée pour la réalisation de projets structurants d’un montant total de 600 milliards de dinars, a annoncé, ce samedi 12 novembre, Abdesselam Chelghoum, ministre de l’Agriculture lors de la réunion gouvernement-walis qui se tient jusqu’à demain au Palais des Nations.  » Les résultats enregistrés jusque-là confortent la pertinence de notre démarche affichant une attribution totale de 638 000 ha dont 86% (552 000 ha) à près de 1 500 investisseurs porteurs de projets structurants et intégrés dans les filières stratégiques avec une valeur estimée à 600 milliards de dinars », a affirmé le ministre cité par l’agence APS. Le ministre n’a pas fourni de détails sur les projets ni les dates de leur attribution. Abdesselam Chelghoum a également évoqué des « méga projets » de partenariat agricole avec des étrangers d’une valeur d’investissements de 25 milliards dinars qui sont en cours de mise en œuvre au niveau des wilayas de Khenchela, Adrar, El Bayadh et de Ghardaïa. Ces projets concernent notamment les filières céréalière et laitière et dont la superficie dépasse 10 000 hectares par projet, a-t-il précisé. (Copyright TSA). Les Francais ont dépossédé les Algériens de leurs terres. La Révolution de 1954 a corrigé cette injustice. Bouteflika est entrain de distribuer les terres algériennes aux étrangers.




    0



    0
    Anonymous
    12 novembre 2016 - 19 h 36 min

    Mr bouteflika nous avait
    Mr bouteflika nous avait traité de médiocres . Auriez-vous oubliez ? Qu’a-t-il fait depuis 17 ans ? Les deux critères qu’il faut prendre pour me répondre sont le bonheur et l’avenir.




    0



    0
    Bouabsa
    12 novembre 2016 - 19 h 28 min

    Ces messages lus en nom de
    Ces messages lus en nom de Bouteflika sont une insulte au peuple algérien: 1/ on essaye de nous vendre l’image d’un président qui remplit ses devoirs, alors que ce grabataire est en France depuis une semaine pour se soigner et non pour jouer au bridge. 2/ on essaye de nous vendre l’image d’un homme indispensable pour le fonctionnement de l’état algérien, alors que l’état algérien fonctionnait beaucoup mieux sans avant 1999. 3/ Le meilleur service qu’il rendrait aux Algériens c’est de rester en France une fois pour toute ou de partir à Oujda, sa ville natale, car les Algériens ont oublié depuis longtemps qu’ils ont un président de la République. Les gamins de 10 ans ont vu ce monsieur peut-être une vingtaine de fois à la télé, alors que nous voyions nos Présidents Boumediene et Zeroual tous les jours.




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    12 novembre 2016 - 19 h 25 min

    A LA LETTRE… POUR LA PAIX
    A LA LETTRE… POUR LA PAIX ET LA FRATERNITÉ… J’ai lancé un appel en plusieurs morceaux au wali de Batna, en lui expliquant que j’entendais ce toponyme en Beytna, Notre Maison par opposé à la maison de Marine Le Pen, (Et du Crif), je prends AP et vous tous à témoin, mon repère ce faisant a été Mostefa Ben Boulaid, celui qui, riche, donna sa vie ET les biens que Dieu lui a donnés pour… VOUS ! Vous, dont rares sont ceux qui sont à la hauteur. Mortels, nous sommes, chacun de nous quittera ce bas monde éphémère sans n’emporter que le bilan de ses bonnes et mauvaises actions, Dieu Seul est le Juge infaillible, alors Monsieur le Wali de «  »BEYTNA », (en somme vous êtes LE WALI DES WALIS), évitez la malveillance juive, NOUS sommes musulmans ! Invitez moi, je suis chargé d’une Amende à signifier à France qui, déchue, marie même deux hommes, même deux femmes !




    0



    0
      Anonymous
      13 novembre 2016 - 8 h 46 min

      C’est quoi ce charabia ?
      C’est quoi ce charabia ?




      0



      0
    Erdt
    12 novembre 2016 - 19 h 03 min

    Vous avez eu entre les mains
    Vous avez eu entre les mains 1000 milliards$ ,16 ans de règne pharaonique a tel point qu’on vous désigne fakhamat des dépenses sans compter sans aucun contrôle et le résultat est la faillite!! Pourquoi? La cause est que vous êtes invompetents,sans courage ni dignité: on peut être incompétent mais réussir si on écoute l’avis contraire,si on a le courage de dire  » non » a de mauvaises décisions,mais vous n’avez pas c qualités. On vous a prévenus depuis des années sur le Titanic, prendre le virage à temps avant le mur! Vous nous avez traités d’alarmistes anti nationaux, vous avez poussé le bouchon jusqu’à nous insulter!! Le courage? Vous n’en avez pas car vous chantez.  » le programme du président » depuis 16 ans,et vous savez qu’il n’y a pas de programme sérieux,sauf dépenser 200 milliards$ a chaque mandat. Le plus grave est que vous persistez dans vos erreurs et plus grave vous voulez quintupler!!!




    0



    0
    MOMO
    12 novembre 2016 - 19 h 00 min

    BIENVENUS MESSIEURS LES WALI
    BIENVENUS MESSIEURS LES WALI .LES MECHOUIS VOUS ATENDES LES AGNEAUX DE LAIT ORANGES POMMES GOLDEN ET BANNANES MERCEDES PASSATS LARBINS DEVOUER .BONNE CONTINUATION…MOI JE DOIT ALLER TROUVER DU LAIT POUR MES ENFANT.




    0



    0
    Anonymous
    12 novembre 2016 - 18 h 32 min

    Bouteflika aux walis :
    Bouteflika aux walis : «Redoubler d’efforts pour développer le pays dans la paix et la fraternité»

    Réformer , et démocratiser l’état ,
    Reconstruire ses institutions malades, sur des bases démocratiques, de justice, et de transparence




    0



    0
    ow ?
    12 novembre 2016 - 18 h 11 min

    déja que « doubler d’efforts « 
    déja que « doubler d’efforts  » veut dire deux fois plus d’efforts , alors là REdoubler d’efforts ….c’est fois 4 !




    0



    0
    Amar
    12 novembre 2016 - 15 h 57 min

    Ah pourquoi l’Algérie n’est
    Ah pourquoi l’Algérie n’est encore développée, donc tous les discours que vous nous faites avaler depuis des décennies n’étaient que des mensonges?




    0



    0
    New kid
    12 novembre 2016 - 15 h 01 min

    Ainsi va la démocratie à l
    Ainsi va la démocratie à l’algérienne !
    Messieurs les Wallis, refaites l’industrialisation de l’Algérie avec les cacahuètes que mon ancien ministre Khalil vous a laissé !
    Cela nous rappellent la fable de la Fontaine ; la cigale et la fourmi.
    Pendant les années ou l’or noir s’échangeait pour 15o dollars le baril, il a acheté la paix sociale et les islamistes a coup de milliards. Maintenant avec des caisses vides il nous sérénade comme un Roméo a Juliette en nous promettant de vivre d’amour et d’eau fraîche !




    0



    0
    Rascasse
    12 novembre 2016 - 14 h 54 min

    Un pouvoir qui n’a aucune
    Un pouvoir qui n’a aucune attache avec le peuple disparaîtra tôt ou tard, ca ils le savent raison pour laquelle ils veulent faire disparaître l’état nation




    0



    0
    Anonymous
    12 novembre 2016 - 13 h 33 min

    Il est ridicule Sellal de
    Il est ridicule Sellal de lire des messages d’un président qui ne les écrit plus depuis longtemps…La convocation des walis c’est pour contenir toute contestation populaire contagieuses dans l’optique de la perpétuation du makhzen des bouteflika et de leur tribu de larbins.. 2017 et 2019 c’est bientôt là…Le harki marocain khelil attend son heure…




    0



    0
    Anonymous
    12 novembre 2016 - 13 h 25 min

    Ya Sellal ya Bouteflika…Les
    Ya Sellal ya Bouteflika…Les algériens que nous sommes et qui se déplacent dans le pays, ont constaté que 2 walis étaient au dessus des autres ( en termes de moyens et d’investissement étatiques lourds ) : Celui de Oran et celui de Tlemcen.
    Pourquoi un tel régionalisme crasseux ? Pourquoi pas de tramway à Annaba et un tramway à Mosta ?

    Pourquoi avoir fait de l’Algérie une laboratoire de votre nature intrinsèquement régionaliste et tribal ??

    Pourquoi baptisé l’aéroport de Oran de Ben Belkacem au lieu de Zabana?
    Pourquoi Messali à Tlemcen au lieu du géant Colonel Lotfi???

    Les seuls walis qui ont des crédits illimités sont ceux des wilayates de votre clan.
    MR Sellal quel est le ratio logement aidé /population dans chaque wilaya ?

    Bref les algériens pour votre malheurs ne sont ni des esclaves consentants ni des abrutis…Votre hypocrisie n’a d’égale que votre crasse intellectuelle




    0



    0
    OMAR
    12 novembre 2016 - 12 h 01 min

    COMBIEN DE MANDATS SI
    COMBIEN DE MANDATS SI ABDELKADER VOUS FAUDRA T IL POUR DEVELOPPER

    LE PAYS???

    DEPUIS 1999 IL RESTE SOUS DEV..!!! QUE RESTE T IL DES REALISATIONS DE BOUMEDIENNE???

    NOUS IMPORTONS TOUT!!DU MARTEAU AU CLOU!!!

    BIENTOT LES HYDROCARBURES RIEN DU TOUT!!!!

    SAADANI A MAINTENANT LES GROS SOUS!!!

    IL DEVELOPPERA LE BLED ET C EST SON ATOUT!!!

    OU TOUTE L’ EQUIPE S’ EN FOUT!!!!

    EXCUSEZ MA REFLEXION !LES MEILLEURS CADRES SONT OU????

    ILS ONT DECAMPE ILS ONT TOUT ESSAYE HONNETEMENT JUSQU AU BOUT!!!!

    go




    0



    0
    Germinal
    12 novembre 2016 - 11 h 49 min

    i hazik ..
    i hazik ..




    0



    0
    ALI EL FELLAG
    12 novembre 2016 - 11 h 44 min

    Mr,le président de tout les
    Mr,le président de tout les malheurs de notre pays;vous avez optez pour le régionalisme;la corruption;l’injustice;l’inégalité;et un état voyou;Mr le président la vie n’est pas éternelle tot ou tard on passera tous sans exception;es-que ce n’est pas plus prudent de privilégie un meilleur avenir pour le pays que pour soit meme de tenir le pouvoir juste pour servir la famille et les amis et faire profité les bandits de ce pays;Mr le président l’histoire vous jugera comme aussi ALLAH tout puissant et personne n échappera




    0



    0
    Anonymous
    12 novembre 2016 - 11 h 25 min

    Bouteflika aux walis :
    Bouteflika aux walis : « Redoubler d’efforts pour développer ….la corruption et les détournements »




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.