Le gardien de parking et Donald Trump

Par Abdelouahab Zaatri – Au-delà du choix personnel de chaque Américain et tout en restant autant que possible neutre, on ne peut pourtant manquer d’observer que ces dernières élections américaines ont révélé le rôle que des citoyens déterminés peuvent jouer dans une démocratie pour imposer le changement contre la volonté des systèmes contrôlés, manipulés, scellés par des groupes ayant conquis le pouvoir et se prévalant de la mainmise sur ces pays.

Comme les gaz qui tendent naturellement à s’expanser pour peu que les contraintes le permettent, l’expérience a montré que lorsqu’un pouvoir, même élu démocratiquement, atteint un niveau élevé de contrôle des institutions et de la société, les citoyens se retrouvent face à un état de fait accompli. Le pouvoir semble devenir invincible et indomptable. Les citoyens commencent à souffrir de la difficulté à faire entendre leur voix, à défendre leur droit et à provoquer le changement nécessaire, tant le système oppose une forme de paralysie, d’immobilisme inertiel et de résilience.

Hillary Clinton fait partie du système. Elle connaît les rouages et les méandres des sphères du pouvoir et y participe activement à sa consolidation. Vu de l’extérieur, le système américain est fort complexe à saisir. Il doit assurer en permanence, avec un dosage alchimique, un équilibre dynamique entre la Maison-Blanche, le Pentagone, le Sénat, le Congrès, la CIA, les groupes bancaires, les groupes militaro-industriels, les médias, etc. Hillary Clinton est familière un peu de tout cela. Lors de sa campagne électorale, avec un ineffaçable très large sourire, elle roulait sur du velours, confiante dans le système qui l’a désigné a priori gagnante de fait.

Donald Trump est un milliardaire au caractère qui semble un peu rude. C’est un entrepreneur qui a aussi flirté avec les médias télévisuels. En tant qu’entrepreneur, il connaît les mécanismes des milieux d’affaires, le système de production et de la finance américains. De par son expérience avec les médias, il connaît les éléments de base de la manipulation. Il sait donc comment on fabrique les stars, les puissants, les héros, etc.

La bataille est engagée. Le système américain donne l’impression qu’il est parfait et que tout va bien. Dans sa logique, ne se plaignent que les ratés, les faibles et les incompétents. Le système est tellement sophistiqué que les rares qui osent le critiquer passent pour des désaxés, des déviants et des anarchistes, même s’il s’agit de Roger Moore ou d’Oliver Stone. Le système est scellé comme ne cesse de le répéter Donald Trump : «The system is rigged.» Lutter contre cet «establishment», c’est lutter contre une machine de guerre pratiquement invincible.

Donald Trump joue le rôle de l’outsider, contrairement à Hillary Clinton qui est un bébé du système. Le système soutient donc H. Clinton et s’attaque à Donald Trump. CNN et The New York Time, entre autres, sont ouvertement enragés contre Donald Trump. Wikileaks est bloqué pour éviter de révéler de possibles messages compromettant H. Clinton. Présenté comme politiquement incorrect, Donald Trump est même isolé par de nombreux membres de son propre parti.

Donald Trump est contre le système politique américain, il est contre la réduction du CO2. Il est pour l’exploitation à outrance des hydrocarbures. Il est contre les musulmans, il est antisémite, il est contre les noirs, il est contre les afro-asiatiques, il est contre Daech, ses concepteurs : la CIA et le ministère des Affaires étrangères, ainsi que son géniteur, l’Arabie saoudite. Il est contre les femmes, il est contre les réfugiés. Il n’est pas loin du KKK.

Donald Trump est contre un tas de choses. Mais ce n’est pas vraiment la question. Il est surtout contre le système de fait accompli. Il gêne et déstabilise les stratégies de domination et risque de soulever le voile sur des objectifs discrets et secrets du pouvoir en place. Assez de cette politique étrangère que le citoyen moyen ne parvient plus à en saisir ni les fondements ni les simples éléments au point qu’un candidat indépendant à cette élection présidentielle n’arrive même pas à reconnaître c’est quoi Alep, la ville démolie de Syrie. Donald Trump demande à recentrer la politique américaine comme les Anglais ont quitté l’Union européenne. Dans ce contexte, il tire profit et réveille les démons de l’extrémisme comme en Europe ces dernières années avec le déploiement de l’extrême droite. En effet, historiquement, l’Amérique s’est développée grâce à l’intégration de tout porteur de valeur ou de bénéfice, mais les temps changent.

Hillary Clinton veut perpétuer un système US internationalisé au bénéfice de quelques lobbies et infesté de guerres et de sabotages contre les plus faibles. Un nouveau modèle agressif de guerre technologique du type «no boots on the ground» et de manipulation par la fabrique et le contrôle des intégrismes et des extrémismes.

Les citoyens américains et le vote. Ce qui permit à Donald Trump de gagner les élections contre Hillary Clinton, c’est la solidarité de nombreux citoyens qui se reconnaissent dans son langage, dans sa représentation et dans sa projection des Etats-Unis. Donald Trump représente le citoyen bâtisseur, entrepreneur, sincère et courageux. Il représente le self-made man qui enrichit l’Etat et non à l’inverse un petit médiocre profiteur. Les citoyens ont tenu bon contre la manipulation, la ruse, la propagande d’un système complexe, mais le plus accepté au monde. Ils ont refusé le fait accompli. Ils ont imposé le changement malgré le contrôle de presque toutes les instances et la manipulation des citoyens.

Je fais faire le parallèle entre la démocratie de façade à l’algérienne et celle de l’Amérique. Si l’Amérique est un pays très développé et si le fonctionnement de son système est très sophistiqué, le fonctionnement du système algérien est très simple à comprendre, car il procède de la même logique que celle du gardien de parking : l’état de fait accompli. Si on stationne, un fantôme s’improvise gardien de parking et exige un payement, on paye et on s’en va.

N. B. : Les personnes qui en veulent à Donald Trump et à ceux qui ont voté pour lui oublient toujours d’en vouloir à la majorité de leurs concitoyens quand ils manifestent un racisme, un régionalisme et une religiosité primaires. Il suffit d’entendre la réaction de certains Algériens contre la présence des réfugiés africains, des travailleurs chinois et autres pour comprendre que nous sommes l’un des pays les plus fermés de la planète.

En conclusion. Quoi qu’il en soit, qu’ils soient bons ou mauvais, les Américains peuvent changer leur système. Les Algériens, pas encore.

Abdelouahab Zaatri
(Constantine)

Comment (20)

    Ahcene Moussi
    9 décembre 2016 - 2 h 58 min

    On ne peut mieux dire cher
    On ne peut mieux dire cher ami Abdelouahab En tout cas j’apprécie fortement tes riches interventions. Encore une fois bravo, ta lettre est pleine de sens et j’appelle les lecteurs à la lire 2 fois pour saisir son contenu et sa portée. Ton ami du Canada.




    0



    0
      wahab Zaatri
      25 décembre 2016 - 14 h 31 min

      Merci Si Ahcene,
      Merci Si Ahcene,




      0



      0
    mohamed
    23 novembre 2016 - 0 h 58 min

    mes chers amis l amerique l
    mes chers amis l amerique l europe iils on la democratie ses pour sa son tres avance du tiers monde moi normal soie trump ou clinton ce pays ou l europe cherche leurs interet pas a ses bogosse du saoudis khalijienes ou arabes trump veut leur peuple avant tout je suis algerien americain 25 ans ici je travail j ai une maison voiture walahi ici ses pas l europe ici la loi a tout le monde medirch matkhafche nous ghir bla bla bla bla regarder chez nous fel blede les sac plastique pars tout j ai visiter a la wilaya iva l algerie de tlemcen ses la honte zbel plastique pars tout on son les maires je sais pas mes on parle de nous apres on parle d un pays super puissant merci mes freres 123 viva l algerie




    0



    0
    Anonymous
    16 novembre 2016 - 18 h 21 min

    Ce que ue crains c’est l
    Ce que ue crains c’est l’émergence de nouveaux fronts de guerres, du « cassage » de musulmans à travers le monde, eux les riches devient de plus en plus riche et les pauvres de plus en plus pauvre au fur et à mesure que le temps avancé, les Américains sont hégémoniques et belliqueux, un affrontement avec la Chine et la Russie serait explosif pour le monde entier.




    0



    0
    G31
    16 novembre 2016 - 7 h 58 min

    Le peuple américain est a
    Le peuple américain est a connaissance de la situation de sa patrie pas comme la majorité des algériens .
    Alors ils veulent changer le système par un acte démocratique .
    Quelques heures avant l élection de trump les dirigeants algériens en pèlerinage à Paris pour demander la protection de la dame de fer , Au moment ou leur mamans protectrice ( Clinton) est balayée par l origan TRUMP .
    oui ces lâches dirigeants ont violé l Algerie plusieurs fois avec la protection de Clinton et holland .




    0



    0
    Abou Choun
    15 novembre 2016 - 10 h 47 min

    Dire de Trump qu’ « Il est
    Dire de Trump qu’ « Il est surtout contre le système de fait accompli » c’est un peu fort. Cet homme est l’archétype du conservateur américain. Dans cette mascarade il a été plus la marionnette qu’il n’a tiré les ficelles. Il a été plus sujet qu’acteur dans son élection. Par contre, il me semble, qu’on pourrait dire ça du vote, même s’il n’est pas cohérent. Aujourd’hui les systèmes politiques en Europe, et un peu partout dans le monde, sont devenus anachroniques et tentent de forcer la main aux électeurs pour se maintenir. La persistance d’Hilary, malgré l’avertissement Sanders, est outrageante. C’est l’obsolescence de ces systèmes dans un monde mutant qui est révélateur de la crise de la démocratie de nos jours. Une crise gramscienne ; où le vieux tarde à mourir et le neuf peine à naitre. Sinon comment expliquer que le pays le plus avancé du monde dans l’évolution du capitalisme est incapable d’offrir de choix qu’entre Trump et Hilary ?
    Mais: qui nous parlera de crises cycliques du capitalisme aujourd’hui ? Snif snif !




    0



    0
    TheBraiN
    15 novembre 2016 - 9 h 09 min

    Cette élection Américaine
    Cette élection Américaine ressemblait plus à un combat de catch ou le « mauvais » a fini par battre le « bon » ou plutôt la « bonne »!!




    0



    0
      MELLO
      15 novembre 2016 - 16 h 21 min

      L’audace est pernicieuse dans
      L’audace est pernicieuse dans les méchants ; elle est d’un grand secours à ceux qui veulent faire le bien.
      L’homme prudent voit le mal et se cache; les simples avancent et sont punis.
      Le méchant suppose tous les hommes perfides comme lui : les bons sont faciles à tromper.
      S’il cache sa haine sous la dissimulation, sa méchanceté se révélera dans l’assemblée.
      Comme une fontaine troublée et une source corrompue, ainsi est le juste qui chancelle devant le méchant.
      Celui qui médite de faire le mal s’appelle un homme plein de malice.




      0



      0
        Plagia
        15 novembre 2016 - 17 h 43 min

        Il faut peut-être citer ceux
        Il faut peut-être citer ceux qu’on plagie, non?

        …L’audace est pernicieuse dans les méchants ; elle est d’un grand secours à ceux qui veulent faire le bien(.Pseudo-Phocylide( L’homme prudent voit le mal et se cache; les simples avancent et sont punis.( bible de Louis Second ) Le méchant suppose tous les hommes perfides comme lui : les bons sont faciles à tromper. Bias de Priène). S’il cache sa haine sous la dissimulation, sa méchanceté se révélera dans l’assemblée. Comme une fontaine troublée et une source corrompue, ainsi est le juste qui chancelle devant le méchant. Celui qui médite de faire le mal s’appelle un homme plein de malice.( La bible)




        0



        0
          MELLO
          17 novembre 2016 - 16 h 53 min

          Au nom d’Allah, le Tout
          Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
          Louange à Allah, Seigneur de l’univers.الْحَمْدُ لِلَّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ
          Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
          Maître du Jour de la rétribution.مَالِكِ يَوْمِ الدِّينِ
          C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours. إِيَّاكَ نَعْبُدُ وَإِيَّاكَ نَسْتَعِينُ
          Guide-nous dans le droit chemin,اهْدِنَا الصِّرَاطَ الْمُسْتَقِيمَ
          le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.
          صِرَاطَ الَّذِينَ أَنْعَمْتَ عَلَيْهِمْ غَيْرِ الْمَغْضُوبِ عَلَيْهِمْ وَلَا الضَّالِّينَ

          Il faut peut-être citer ceux qu’on plagie, non? .




          0



          0
        TheBraiN
        16 novembre 2016 - 8 h 16 min

        Bien entendu le bon n’était
        Bien entendu le bon n’était pas forcément meilleur que le mauvais lol




        0



        0
    Anonymous
    15 novembre 2016 - 4 h 04 min

    Oui Mr Zaatri chaque pays à
    Oui Mr Zaatri chaque pays à son système, l’Algérie est une jeune démocratie en construction sans vouloir vous rappeler notre histoire elle est le contraire de l Amérique, les européens ont envahis un territoire appartenant aux indiens se sont accaparé leurs terre en les exterminant et s’y installé pour ne plus jamais repartir, l’Algérie elle, a eu la chance et le courage de dégager ses envahisseurs en créant un pays certes qui rencontre des problèmes mais qui avance tout de même et si tout va bien elle deviendra un grand pays libre et sans gardiens de parking.




    0



    0
      wahab
      15 novembre 2016 - 7 h 59 min

      Oui, Mr anonymous. C’est le
      Oui, Mr anonymous. C’est le reve de tous les algeriens depuis l’independance de voir notre pays ameliorer ses performances et aller vers le developpement et la liberté, la democratie, Mais il ya beaucoup d’obstacles pparemment




      0



      0
      bensaid
      21 novembre 2016 - 22 h 34 min

      inchallah
      inchallah




      0



      0
    wahab
    14 novembre 2016 - 22 h 00 min

    C’est juste, les sionnistes
    C’est juste, les sionnistes ont une influence tres forte. Il ne peux pas s’afficher directement hostile a eu. ceux qui sont contre lui l’ont accusé d’antisemitisme pour l’affaiblir.




    0



    0
    Omar
    14 novembre 2016 - 21 h 22 min

    Mr . President Donald TRUMP
    Mr . President Donald TRUMP va renoncer à son salaire de président durant tout son mandat, il n’acceptera uniquement comme salaire que : UN (01) Dollar Américain par mois, et renoncera ainsi à 32 999 Dollars Américains mensuellement. Voilà le Président du pays le plus capitaliste du monde plus socialiste que les présidents des pays les plus socialistes !




    0



    0
      wahab
      14 novembre 2016 - 21 h 58 min

      en effet, « Il représente le
      en effet, « Il représente le self-made man qui enrichit l’Etat et non à l’inverse un petit médiocre profiteur. »




      0



      0
      Omar
      15 novembre 2016 - 1 h 40 min

      Dans l’histoire des
      Dans l’histoire des Présidents Américains, deux autres présidents ont également renoncé à leurs salaires :
      John Fitzgerald Kennedy et Herbert Hoover. Le premier a été assassiné (en 1963), le deuxième a failli l’être (en 1928) … (Tous les deux étaient extrêmement riches).




      0



      0
      DZ_HORR
      16 novembre 2016 - 16 h 41 min

      Ya si Omar, il ne faut pas
      Ya si Omar, il ne faut pas etre naif a ce point pour croire que DT fait cela de la bonte de son coeur. Il va certainement reclamer cela comme une donation qu’il deduira de ses taxes. DT est un escroc de premiere classe. Il a dit qu’il etait tres intelligeent parce qu’il ne paye de taxes.




      0



      0
    LARBI
    14 novembre 2016 - 19 h 46 min

     » Donald Trump est contre le
     » Donald Trump est contre le système politique américain, il est contre ……….BLA BLA……., il est antisémite, …..BLA BLA….
    COMMENT CA DONALD TRUMP EST UN ANTISIMITE…..ANTI-JUIF OU ANTI SIONISTE …..(JE NE PARLE PAS DES ARABES) IL YA UNE PRECISION A FAIRE..ET DES PREUVES SVP. CAR LE SUL ETAT QUI A FAITER SON ELECTION SONT LES SIONISTES DE NEWYORK ET D’ISRAEL……OUI IL EST UN RACISTES VIS A VIS DE TOUS LE MONDE SAUF LES SIONISTES …




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.