Comment le Maroc a tendu un traquenard aux présidents africains à Marrakech

Mohammed VI joue et perd. D. R.

Le roi du Maroc cherche à tout prix à créer une fissure au sein de l’Union africaine. Profitant de la présence de nombreux dirigeants africains à Marrakech où se déroule la COP22, il n’a rien trouvé de mieux à faire que d’improviser, ce matin, un sommet de chefs d’Etat et de gouvernement africains. Officiellement, il s’agissait de parler écologie et de développement durable. En coulisses, tout le monde a vite compris néanmoins que le Maroc cherchait surtout à s’assurer des soutiens dans le but d’adhérer à l’Union africaine.

Pour réussir ce stratagème, des sources ont confié à Algeriepatriotique que la diplomatie marocaine s’est démenée ces derniers jours comme pas possible pour réunir un maximum de chefs d’Etat. Au final, ils n’étaient qu’une petite vingtaine de chefs d’Etat à avoir répondu favorablement à l’invitation de Mohammed VI. Le Sénégal, le Gabon et le Congo-Brazzaville étaient les premiers à soutenir la démarche. Ce n’est pas une surprise car ces pays sont connus pour être les fidèles alliés de la monarchie marocaine. En revanche, les grandes puissances du continent ont eu l’intelligence de ne pas tomber dans le traquenard marocain. Ce qui, d’ailleurs, a failli provoquer une syncope à Mohammed VI.

Ce énième affront montre que le Maroc est loin d’être en terrain conquis en Afrique, ainsi que le laissent croire les médias proches du Makhzen. Mieux, la tournée effectuée dernièrement par Mohammed VI en Afrique de l’Est pour promouvoir la candidature de son pays visant à intégrer l’Union africaine a été un vrai flop dans la mesure où les pays visités ne se sont, certes, pas opposés à une adhésion du Maroc à l’UA mais n’ont pas voulu, non plus, remettre en cause leur soutien au Front Polisario.

Après son périple au Rwanda et en Tanzanie, le roi du Maroc fait un discours à Dakar et organise chez lui une conférence internationale sur le climat. Tout cela fait partie d’une vaste campagne de propagande dont le but est de restaurer son image de marque, gravement altérée depuis son occupation du Sahara Occidental et son refus de se plier aux décisions de la Communauté internationale. Et le fait que ce faisceau de faits ait lieu le jour même de la célébration de la «Marche Verte», c’est-à-dire la célébration de l’annexion d’un territoire, cela n’a évidemment rien d’une coïncidence. C’est la preuve, au contraire, qu’il s’agit d’une énième manœuvre du roi pour tenter d’induire en erreur les opinions et de consacrer le fait accompli colonial. Et cela, la majorité des pays africains l’ont compris.

Khider Cherif

Comment (61)

    siko
    20 novembre 2016 - 1 h 04 min

    @ nacer /// il n’y a pas de
    @ nacer /// il n’y a pas de peuple moins ou plus colonisé qu’un autre . Soit on est libre soit on ne l’est pas . Tu me rappelles un copain marocain qui fanfaronnait  » nous ,nous étions un protectorat pas une colonie  » à qui j’avais répondu  » vous étiez tellement protégés par le colon que feu Mohamed 5 avait fini au bagne de Toulon puis dans un cachot à Madagascar  » . Ce copain m’a fait la tête un bon semestre puis à fini par venir me parler en balbutiant  » wallah ,je ne savais pas  » http://www.google.com




    0



    0
    b.otmani
    17 novembre 2016 - 19 h 26 min

    se que le monde comprend des
    se que le monde comprend des manœuvres du roi du Maroc lors de l’improvisation du sommet de chefs d’état et de gouvernement africains durant la COP 22 Ce n’est pas une surprise de voir le Sénégal présidant le débat et la France invité d’honneur. et le reste c’est des allies pour l’occasion.




    0



    0
    Anonymous
    17 novembre 2016 - 18 h 59 min

    Beaucoup de pays « amis de l
    Beaucoup de pays « amis de l’algérie  » étaient présents à ce sommmet, qui à réuni une cinquantaine de chefs d’états et non une vigntaine. Meme le rwanda et le négéria étaient présents, c’est dire. D’ailleurs, Ramtane Lamamra y était aussi.




    0



    0
    Fayçal Ché
    17 novembre 2016 - 10 h 05 min

    Je reste convaincu que la
    Je reste convaincu que la propagande imaginée autour de l’Afrique et de la profondeur du royaume en Afrique et tout le bla bla qui consiste à présenter le Maroc comme un pays qui investit des milliards en Afrique n’est fait que pour la consommation interne du Maroc à savoir à l’attention des peuples du Maroc. La monarchie est actuellement sur un fil très fin qui la découpera aux prochains faux pas. Personne au sein du Makhzen ne croit à ses cracks de leadership. Si le leadership du roi ou du Maroc sur quelques sujets qui soient était réel, il s’imposerait de lui même. Ils n’y auraient pas besoin de le répéter au peuple avec cette insistance et d’en faire un objet de propagande.
    La faiblesse de cette stratégie : le Makhzen gonfle les petits peuples du Maroc avec de l’air au lieu de les gonfler de faits avérés et sérieux. Il les infantilise et se joue de leur misère avec l’ennemi utile tantôt incarné par le polisario, Alger, les Algériens et parfois même des complots venus d’un compte de fée imaginaire…

    Quel monarque de quelle royaume accèpterait que l’aventure s’arrête à son reigne et que le pays devienne une république qu’il ne transmettera pas à son fils ?

    M6 ne facilte en rien la tâche à son successeur. Enfin, si d’ici là, le royaume tient toujours…

    Au train où vont les choses, le roi lui même se proclamera bientôt Républicain et tentera de se faire élire afin que le pouvoir ne lui échappe pas.




    0



    0
    anir
    17 novembre 2016 - 9 h 58 min

    il n(y a pas plus difficile
    il n(y a pas plus difficile que l’autodetermination d’un peuple sous occupation interieure!!!




    0



    0
    Moskosdz
    17 novembre 2016 - 9 h 13 min

    +ANONYMOUS// il paraît que
    +ANONYMOUS// il paraît que vous vous réjouissez de la mort des Algériens par trahison,pas la peine de nous le faire savoir,on sait que la lâcheté et la trahison,c’est votre spécialité,vous en faites même de cela votre unique fierté.




    0



    0
    Anonymous
    17 novembre 2016 - 8 h 54 min

    Deux soldats et un civil
    Deux soldats et un civil égorgés dimanche 13 nov sur une route de Ain Defla à seulement une centaine de km d’alger.




    0



    0
      Wallace
      17 novembre 2016 - 10 h 10 min

      Ces terro sont recherchées…
      Ces terro sont recherchées…
      À capturé mort ou non vif.




      0



      0
    anaALGERIEN
    17 novembre 2016 - 7 h 52 min

    Le roitelet momo 6 quand il n
    Le roitelet momo 6 quand il n’est pas content de quelqu’un il lui fait la tète comme une gonzesse avec son mac comme il l’a fait avec M.Mugabé au moment où ce dernier le saluait en lui tendant la main , le roitelet d’un geste dédaigneux tendait sa main en regardant ailleurs indigne petit fils de Mohamed 5.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.