Le président du MAK Bouaziz Aït Chebib forcé à la démission

Bouaziz Aït Chebib. D. R.

Comme révélé par Algeriepatriotique, le président du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (séparatiste), Bouaziz Aït Chebib, a fini par céder aux pressions qui sont exercées sur lui par l’aile radicale du Mouvement depuis plusieurs mois, en décidant de présenter sa démission au chef du Mouvement, Ferhat Mehenni. 

Dans une lettre de démission diffusée par l’organe central du mouvement, Aït Chebib justifie sa décision, en écrivant : «Au vu des derniers événements qui ont agité nos structures, et pour écarter définitivement la problématique absurde du bicéphalisme et la fausse compétition entre l’intérieur et l’extérieur (entre le MAK et l’Anavad), j’informe la base militante du MAK que j’ai pris la décision de me retirer de la présidence du mouvement.» Et d’enchaîner : «De fait, ma démission entraîne naturellement celle de l’ensemble de l’exécutif que j’ai formé. Je rassure néanmoins les militants de mon indéfectible soutien et de ma totale disponibilité, en particulier en ces périodes de harcèlements policier.» Il prétend avoir laissé un bilan «chargé de victoires resplendissantes sur le régime d’Alger, sachant que le MAK a d’ores et déjà réussi la plus importante de ses missions : la conscientisation du peuple kabyle». 

Il y a une semaine, Aït Chebib annonçait avoir été victime d’une agression physique dans un village de Kabylie, accusant un cadre local d’en être l’instigateur. 
Début septembre dernier, Algeriepatriotique a révélé que les dirigeants du MAK se livrent, en coulisses, à une guerre totale qui risquait de le mener rapidement à l’implosion. Selon des échos qui nous sont parvenus, deux courants se disputent le pouvoir au sein de cette organisation clandestine, qui l’est de moins en moins : l’un, plus radical, reprochait à l’actuelle direction sous la conduite de Bouaziz Aït Chebib sa «modération», son «universalisme» et, surtout, son «manque» de sectarisme. Ce courant est représenté par un noyau de militants très actifs dans les structures régionales et aussi dans les circuits associatifs et les réseaux sociaux.

L’autre aile est incarnée par Bouaziz Aït Chebib qui a été réélu à la tête du MAK par le dernier «congrès», organisé fin février dernier à Aït Zellal, dans la wilaya de Tizi Ouzou. Présents dans toutes les structures du mouvement, les représentants de la ligne dure n’hésitaient pas, d’après nos sources, à s’en prendre publiquement au président du Mouvement, Aït Chebib, pour tenter de l’isoler. C’est ainsi que des militants auraient même essayé d’occulter, sciemment, l’interpellation du président du MAK par la police lors de la vague d’arrestations qui avait ciblé les activistes autonomistes fin juillet dernier dans la ville de Tizi Ouzou.

Ces radicaux tentent de faire pression sur le «guide suprême» du mouvement, en l’occurrence Ferhat Mehenni, pour l’amener à recadrer l’orientation politico-idéologique de leur mouvement dans le sens d’une plus grande radicalisation qu’ils estiment «légitime» après les démonstrations populaires du 20 avril dernier dans les wilayas de Béjaïa et Tizi Ouzou. 

Enfin, Ferhat Mehenni reprochait à son lieutenant d’avoir mené des négociations avec des émissaires du pouvoir, sans l’avoir avisé. Ce que Bouaziz a reconnu, à demi-mot. 

B. K.

Comment (31)

    Derradji
    17 novembre 2016 - 18 h 51 min

    Qui sont ceux qui gouvernent
    Qui sont ceux qui gouvernent actuellement le pays ne sont ils pas ces gens se disant Kabyle Ce mouvement se fiche éperdument des populations de cette contré de l’Algérie, sa seule ambition est d’être reçu par les ennemis de l’Algérie et qui flattent son égo il n’est rien d’autres qu’un malade rancunier qui on veut à tous le monde probablement pour n’avoir pas obtenu une approche du système pour pouvoir lui aussi se goinfrer voracement au dépend des Algériens Lambda. Moi qui suis originaire de cette région je n’adhérerai jamais à son funeste projet quoique que j’aie de l’aversion pour ces bédouins du moyen orient et leur relais une chose il me trouvera à travers son chemin pour lui botter le cul et le renvoyer chez ses maitres BHL et autres Sarkozy.




    0



    0
    MELLO
    17 novembre 2016 - 15 h 57 min

    Ils ont eu le mérite de
    Ils ont eu le mérite de lancer un mouvement et de fédérer autour d’un projet, qu’il soit rejeté ou accepté le problème n’est pas là. Ce sont de militants qui ont voulu faire avancer leurs idées, bonnes ou mauvaise le problème n’est pas là. Ces deux militants , car ce sont des militants, ont tenté de se placer dans ce paysage politique désertique et désertifiant qui se tarie de jour en jour. Ils ont eu le mérite de lancer un débat d’idées, des pour et des contre, peu importe. Ces deux militants ont fait bougé les lignes d’un climat politique fort frileux dans cette Algérie transit de froid .La politique politicienne est loin de représenter la démocratie, un terme galvaudé par certains pour signifier au monde entier que notre pays est en démocratie. La traque organisée de la vérité , l’effacement des traces qui rappellent l’extra-ordinaire mobilisation des femmes et des hommes libres de tous âges .Cet invraisemblable détournement de sens du combat libérateur , refuge ultime de la mémoire et de l’identité nationales s’est aussi effectué en plein jour et à ciel ouvert . Y compris dans la frénésie des commémorations patriotiques présidées par des démagogues rentiers de leur passé . Le seul deal au sein de ce pouvoir c’est la confiscation , l’instrumentalisation la falsification et la manipulation de la mémoire historique illustrent clairement le caractère délibéré , planifié et totalitaire d’une volonté éradicatrice de toute forme de lutte politique non violente et de toute avancée démocratique .




    0



    0
      B .sihem
      10 mars 2017 - 14 h 29 min

      Du numéro 1 de l UGTA jusqu’à
      Du numéro 1 de l UGTA jusqu’à la bande d oligarques hommes d affaires supposi… du pouvoir . SVP ne sont ils pas kabyles ? Alors stop cette histoire de séparatistes c du n’importe quoi sinon prenez les tous avec vous.




      0



      0
    Abou Choun
    17 novembre 2016 - 13 h 20 min

    Je ne discute pas ici de l
    Je ne discute pas ici de l’idée d’autonomie. J’estime que les peuples ont le droit de se donner le type d’organisation qu’ils veulent. Tout est question de faisabilité et de méthode.
    Il ne faut plus parler de MAK. Ferhat l’a dit clairement. Le MAK est devenu le MIK, mouvement pour l’Indépendance de la Kabylie. Aït Chebib, n’était pas chaud chaud pour cette mutation. On lui a fait croire que ce n’était qu’une question de stratégie et il a laissé venir. Et quand le pouvoir l’a contacté, il y a cru. Sauf qu’on l’a manipulé des deux cotés. Les radicaux du mouvement ont gagné et le pouvoir qui a réussi à faire une fissure dans le mouvement aussi. Dans sa fuite en avant, Ferhat prépare quelque chose que ne dit pas Ait Chebib: et c’est là la véritable raison de sa démission.




    0



    0
    meziane
    17 novembre 2016 - 8 h 33 min

    Pauvres racines de l’homme
    Pauvres racines de l’homme libre! Qui est en train de se à rabaisser. 3Mf




    0



    0
      Hurrr
      17 novembre 2016 - 12 h 31 min

      Racine de l’homme libre :
      Racine de l’homme libre : Elle est au Sahara…




      0



      0
    numide
    17 novembre 2016 - 5 h 38 min

    une seule Chose va fédérer
    une seule Chose va fédérer les courants nationalistes berbères en Algérie et en Afrique du Nord , la lutte à l’échelle mondiale contre la domination impériale saoudienne et ses mercenaires wahabistes terroristes .. le reste c’est du bla bla …




    0



    0
      Hurr
      17 novembre 2016 - 12 h 34 min

      Les habitants de la Numidie
      Les habitants de la Numidie sont des Puniques et ils parlaient Punique l’ancêtre du Deidja.




      0



      0
    Érudit
    16 novembre 2016 - 22 h 59 min

    Je suis originaire et berbère
    Je suis originaire et berbère de ce qu’on appelle Kabylie! Que veut dire Kabylie?? Ruen di tout! Ça vient de l’arabe kabila,pluriel kabaiels…je crois. Wallah je suis illettré en arabe. Bon,que veut le mak? autonomie de Kabylie,mais où sont les frontières de Kabylie d’abord et ensuite que veut dire Kabylie,si m’henna?? Nous sommes tous des produits de civilisations diverse de l’est à l’ouest Nord Sud! Personne en Algérie ne peut démontrer ses origines avec précision . Il y’a quelques exceptions de gens qui ont leur arbre généalogique mais c minime. On trouve des noms turcs en Kabylie,a medea,à Alger,à bejaia…les khodja,les Bey suivi de ….des noms de juifs .. guedj,zemmouri amar ..a Constantine les ghenaîsia,les parents d’enrico macias dont g oublié le nom,a blida les said… Nous ne savons pas d’où nous venons ni nous allons c ça le drame. Il faut enseigner a nos enfants le goût de la réflexion de la recherche du doute…qui caractérise l’esprit scientifique.




    0



    0
      Numide
      17 novembre 2016 - 7 h 36 min

      Cela peut choquer ceux qui
      Cela peut choquer ceux qui vivent de certitudes et ne se posent pas de question sur leur identité, mais pour nous autres algériens dans les racines sont bien nacrées dans cette terre d’Afrique, nous ne voyons aucune différence entre la france coloniale qui nous imposait des ancêtres gaulois et cette Algérie islamo-baathiste qui nous impose des ancêtres arabes.
      C’est vrai que l’apartheid s’arrête globalement à ce niveau, nous n’avons pas de 2ème collège, mais le déni identitaire et la batardisation de notre identité est une bombe qui risque de faire imploser ce pays.




      0



      0
      youcef
      17 novembre 2016 - 12 h 10 min

      tu ne sais même pas c’est
      tu ne sais même pas c’est quoi une autonomie (qui n’a rien avoir avec l’indépendance) en usa chaque état est autonome avec un gouvernement , un parlement et des prérogatives. en espagne, italie, allemagne et Canada chaque région est autonome.
      la Kabylie autonome restera toujours algérienne mais c’est t’elle qui gère sa région , c’est t’elle qui décide de son système éducatif, son logement, son investissement, sa culture, sa police de proximité, son environnement…etc.
      le pouvoir centrale gère la défense les affaires étrangères, la monaie, etc.
      documente toi sur Internet tu vas trouver tous les pays du monde sont organisées selon l’autonomie des régions. (allez sur Google)




      0



      0
    G31
    16 novembre 2016 - 22 h 08 min

    Quand je vois ce sabre
    Quand je vois ce sabre symbolique sur le drapeau saoudien, je craque de rage !!!!
    Ce mot répété souvent chez Nou (BESSIF) veut dire devant ce sabre tu t incline si non je te coupe la tête.
    Alors combien de têtes coupées au nord africain berbère?!?!?
    Aujourd’hui j’ai vu sois disant le premier ministre algérien en Arabie saoudite pour préparer sa candidature à la présidence de la république par la bénédiction des aal saoud , mais détrempe toi si sellal les Amazigh du sommet te guetteront et t empêcheront .
    Quelle tristesse tu me fait rappelé BOUKHOUS




    0



    0
      bougamouss
      17 novembre 2016 - 8 h 15 min

      Si les « Saoudiens » étaient
      Si les « Saoudiens » étaient les seuls vrais Arabes et les « Kabyles » étaient les seuls vrais berbères, ce serait beaucoup plus facile.Mais la terre entière est un joyeux mélange.Vivons heureux.Par contre, on doit bien combattre
      l’obscurantisme etc…




      0



      0
      Hurrr
      17 novembre 2016 - 12 h 37 min

      Les Seouds n’y sont pour rien
      Les Seouds n’y sont pour rien dans le massacre de tes ancêtres cherche les responsables entre 1080 et 1120 et surtout le décret signé par Mohamed Ibn Tamourt…




      0



      0
        G31
        17 novembre 2016 - 13 h 55 min

        Oui Mr hur tu m apprend l
        Oui Mr hur tu m apprend l histoire ?!?
        Okba ben nafaa est grand grand Pere je crois ?
        Calme toi et rend à cézar ce qui est à cézar




        0



        0
    kabylalgérie
    16 novembre 2016 - 21 h 04 min

    ce type a bien fait de
    ce type a bien fait de démissionner , il a pas une tête de haineux , je lui propose de fédérer un mouvement anti mak ,là il y aura des millions de kabyles derrière lui, un mouvement pour le renouveau de l’algérie et la disparition des intégristes islamistes




    0



    0
      youcef
      17 novembre 2016 - 12 h 19 min

      la kabylie défendra sa région
      la kabylie défendra sa région seule, que les autres régions défendent les leurs, fini la paternalisme




      0



      0
    Rayes El Bahriya
    16 novembre 2016 - 16 h 03 min

    Paris a mis sur pied son néo
    Paris a mis sur pied son néo zouaves corps.
    Je m’appel octave
    Et je fait le zouave
    Sur le pont d’alma
    où quelques fois
    Comme autrefois
    J’en bave
    Mais plus qu’en Afrique
    Aux temps héroïques
    Quand sous la chechia
    Garance j’avais
    Mission historique
    De coloniser les peuples
    Sauvages et aveugles
    De guider sur des torrents d’idées
    Le grand troupeau qui beugle
    Que j’ai de la peine
    Toute la semaine
    Moi qui aimait tant
    Couler le sang
    Couler la seine

    À suivre sur le lien ci dessous. …

    http://www.paroles-musique.com/paroles-Serge_Reggiani-Le_Zouave_du_pont_de_lAlma-lyrics,p02512047




    0



    0
    Abou-Choun
    16 novembre 2016 - 15 h 40 min

    Dans tous les mouvements
    Dans tous les mouvements politiques les radicaux finissent toujours par l’emporter. Le MAK qui à l’origine n’était qu’un mouvement d’idées issu du milieu universitaire parisien n’avait pas vocation à se structurer en parti. Ce n’est que lorsque Ferhat a mis les mains dessus que ce mouvement a pris la forme qu’il a pris. De Mouvement pour l’autonomie, il est devenu mouvement pour l’autodétermination puis mouvement pour l’indépendance. Les militants de départ qui étaient pour l’autonomie dans la nation algérienne ont tous été éclipsés ou poussés à la porte. Le prétexte de conflit entre l’intérieur et l’extérieur entre l’exécutif et la masse n’est que foutaise et poudre aux yeux. C’est du coté du trafic avec le pouvoir qu’il faut chercher.




    0



    0
    Thidhet
    16 novembre 2016 - 15 h 39 min

    Ces petits merdeux complexés
    Ces petits merdeux complexés et haineux prêts à tout pour leurs petites personnes et qui ont kaboulisé la Kabylie passeront tous à la caisse tôt ou tard. Créés et manipulés par les officines les plus nuisibles du pouvoir, il a suffi que ce même pouvoir leur jette un os et les voilà qui s’ente-déchirent comme des hyènes. Salopards




    0



    0
    Citizen DZ
    16 novembre 2016 - 15 h 31 min

    L’autisme et les
    L’autisme et les manipulations du pouvoir ont ouvert la boite de pandore, ils l’ont déjà fait avec le mouvement islamiste dans les années 80 et on connaît. Il continue avec les mouvements régionaux dont ghardaia qu’il ont faillit implosé il y a pas si longtemps. Avec la kabylie, l’oppression et les manipulation sont une histoire ancienne. La kabylie s’est toujours positionnée contre le viol de juillet 62 et le paie depuis. Après avoir imposé l’apartheid culturel et le déni identitaire, ils ont tout fait pour discréditer le mouvement démocratique et ouvert la voie d’abord à une deuxième force politique créée dans leur laboratoire, avant de déraper avec la manipulation des extrémistes ou désespérés de la cause en ouvrant la voie au mak. Aujourd’hui la situation s’est encore plus détériorée car ce Frankenstein leur échappe et risque de nous amener à la catastrophe nationale. La seule issue, s’ils ont un minimum de sagesse et de nationalisme c’est d’ouvrir la voie d’une aire démocratique attendue depuis 62 et ouvrir la voie d’une Algérie moderne, ouverte, réconciliée avec son histoire et son identité pour remobiliser le peuple qui se chargera de déjouer tous les complots.




    0



    0
    Anonymous
    16 novembre 2016 - 15 h 03 min

    Pour être franc et direct
    Pour être franc et direct avec vous monsieur Bouaziz et en étant quelqu’un qui porte Tamzight dans mes gènes, je vous dirai que j’ai pris conscience sans vous monsieur Bouaziz et sans le régime qui dirige notre pays.Je suis et resterai attaché à l’unité de mon pays.Vous ne représentez pas la Kabylie,alors parlez monsieur uniquement en votre nom et au nom de votre clique, mais pas au nom des Kabyles.Je suis un Kabyle qui vous parle.




    0



    0
      OMAR
      16 novembre 2016 - 15 h 55 min

      UN BERBERE REPOND A UN AUTRE
      UN BERBERE REPOND A UN AUTRE/

      L UNION FAIT LA FORCE

      1 MILLION ET DEMI DE MORTS POUR L’ INDEPENDANCE ET L UNITE DU PAYS !!!!

      DIVISER POUR MIEUX REGNER!!!! M BOUAZIZ A ETE BERNE?????

      L UNION FAIT LA FORCE/ ALORS EVITEZ TOUTES LES FARCES!!!!
      AZUL
      go




      0



      0
        Youva nath laarathe
        16 novembre 2016 - 17 h 06 min

        Omar, on ne serait jamais
        Omar, on ne serait jamais arrivés dans ce foutoire, s’il y’avait un minimum d’entente entre Chawis et Kabyles, les oudjdis et autres intrus n’aurait pas eu les mains libres pour faire ce qu’ils sont entrain de faire de ce beau pays. Derrière le malheur d’un berbère, il y’a toujours son khouya et,…… depuis DYHIA.




        0



        0
          Dihya
          16 novembre 2016 - 18 h 31 min

          Absolument!!

          Absolument!!
          on ne saurait dire mieux !
          Azul




          0



          0
          OMAR
          16 novembre 2016 - 20 h 35 min

          L’ UNION SANS DIVISIONS

          L’ UNION SANS DIVISIONS

          C’ EST LA REUSSITE DES NATIONS

          LE VRAI POUVOIR A T IL TIRE DES CONCLUSIONS???

          C EST LA QUESTION!!!

          PERSONNE NE PEUT PREVOIR DE FORTES TENSIONS!!

          MAIS QUAND TOUT SE BOUCHE DE LA TETE AU TALON!!!?????

          AZUL




          0



          0
          Al 'hmamdji
          16 novembre 2016 - 22 h 02 min

          @Youva nath laarathe

          @Youva nath laarathe

          essmaâ mlih khouya ha toussket ha ‘ndirou ‘el’guirra
          ha barkana min hadha al boukâ lâamaâ
          mouss sbah lil lil win touma teghaitou el berberisme taâkoum
          ca suffit barakat habibi
          kassartoun’a râassna
          travailles pour ton pays au lieu de gemir




          0



          0
          Youva nath laarathe
          17 novembre 2016 - 8 h 02 min

          Au KH’MAMDJI du 16/11/2016 à
          Au KH’MAMDJI du 16/11/2016 à 23h02
          Même pas peur de tes vociférations, vous allez quand même pas nous interdire de l’ouvrir, on est CHEZ NOUS Monsieur (pas habibi comme tu dis, on a pas élevé les couchons ensemble).




          0



          0
          Hurrr
          17 novembre 2016 - 12 h 49 min

          Non monsieur on est en
          Non monsieur on est en Algérie les habitants sont des Algériens et Musulmans.




          0



          0
          Hurr
          17 novembre 2016 - 12 h 43 min

          On en serait pas la si
          On en serait pas la si Lavigerie n avait pas creer les pères blancs.




          0



          0
      Mhand
      17 novembre 2016 - 12 h 02 min

      toi aussi tu ne représente
      toi aussi tu ne représente que ta personne , et tu ne pese pas lourd avec tes idees (…)




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.