Mise en service, début 2017, du permis électronique biométrique à points (Bedoui)

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a annoncé dimanche à Alger que le permis électronique biométrique à points «sera mis en service durant le premier trimestre 2017». «Avant la fin de l’année, le permis électronique biométrique à points sera prêt et mis en service au cours du premier trimestre 2017», a déclaré M. Bedoui en marge d’un séminaire sur «les technologies de l’information et de la communication au service de la sécurité routière». Il a ajouté que la carte d’immatriculation électronique sera également prête avant la fin de l’année et mise en service au courant du premier trimestre 2017.Il a souligné dans ce cadre la nécessité de l’unification des efforts pour faire face aux accidents de la circulation routière qui «occasionnent des milliers de victimes annuellement». «Nous sommes déterminés à ce que l’année 2017 soit celle de la paix et de la sécurité routières grâce à l’implication et la mobilisation de tous les acteurs, notamment la société civile, car c’est une question qui concerne tout le monde», a encore souligné le ministre.

Commentaires

    TOTO
    20 novembre 2016 - 18 h 16 min

    il y en a qui vont se sucrer
    il y en a qui vont se sucrer a souhait .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.