Algérie, Syrie, Russie, Daech : ce qui changera si Fillon est élu président

François Fillon lors de sa visité à Alger. D. R.

François Fillon, la personnalité politique que la droite française va choisir pour être son candidat à l’élection présidentielle qui se déroulera en mai 2017, ne bénéficie, a priori, certainement pas d’une grande sympathie chez les Algériens qui ont pris connaissance de ce qu’il a dit sur le «colonialisme» et n’apprécient pas qu’il en fasse pratiquement l’éloge en passant sous silence les crimes commis durant la nuit coloniale imposée notamment à l’Algérie durant 130 ans. Dans sa campagne électorale pour les primaires de la droite, dont il vient de remporter le premier tour, François Fillon a enfourché un thème cher à l’extrême-droite française, qui est celui de la «grandeur de la France», et il s’est promis de «réhabiliter» le passé de son pays en corrigeant les enseignements scolaires qui apprennent, selon lui, à en avoir honte. «Non, la France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord. Non, la France n’a pas inventé l’esclavage», avait-il lancé dans un discours donné dimanche 28 août à Sablé-sur-Sarthe, son fief électoral. Il compte donc rouvrir la page du colonialisme français pour en réécrire l’histoire.

Cela signifie clairement qu’il ne faudra pas attendre de François Fillon, s’il devient président de la République et s’il maintient cette position favorable au colonialisme, le moindre mot ou geste de repentance ou de regret sur les crimes commis en Algérie durant l’occupation coloniale. Au contraire, il pourrait continuer à chasser sur le terrain du Front national à propos du passé colonial et aller jusqu’à le glorifier.

Sur une autre question très sensible, l’immigration et en particulier les musulmans en France, l’impression qui domine chez les Algériens est que la position de Fillon n’est pas tellement différente de celle de Nicolas Sarkozy, dont on ne peut pas dire qu’il est aimé chez nous. A ce propos, les médias français qui ont commenté la victoire de Fillon au premier tour des primaires de la droite ont retenu deux points de son programme sur cette question : réduire le nombre d’étrangers autorisés à venir en France, en créant notamment des quotas ; réserver les prestations sociales aux immigrés en situation régulière depuis au moins deux ans. Nul doute qu’un vent de panique a commencé à souffler sur la communauté maghrébine en France systématiquement visée en la matière.

Il est également à peu près sûr que Fillon voudra séduire et gagner l’électorat de la candidate du Front national, Mme Le Pen, dont les sondages prévoient la présence au second tour de la présidentielle. Il ne faut pas exclure enfin l’effet du président américain élu, Donald Trump, dans le champ électoral français avec une tendance au regain du nationalisme dont devra tenir compte Fillon et qui serait tourné en premier lieu contre les immigrés musulmans, en particulier maghrébins. Cette position trouve son prolongement dans la démarche envisagée par l’ex-Premier ministre de Sarkozy, qui consiste à interdire le retour sur le territoire national des mercenaires français partis combattre essentiellement en Syrie dans les rangs des groupes terroristes Daech et le Front Al-Nosra, contrairement, faut-il le rappeler, à l’avis de Laurent Fabius, quand il était ministre des Affaires étrangères, qui trouvait que ces djihadistes faisaient du «bon travail». On se souvient que François Fillon s’était déclaré favorable à l’expulsion des «individus dans la mouvance terroriste».

Sur le conflit syrien, Fillon veut rompre avec la politique de François Hollande. Il rejoint Sarkozy, en prônant un rapprochement stratégique avec la Russie et la Syrie. Il est opposé à l’embargo imposé à Moscou et veut coopérer avec le Kremlin sur la question syrienne. Autre aspect qui rappelle la politique étrangère de Donald Trump : Fillon souhaite une alliance avec Bachar Al-Assad et une coalition avec la Russie pour éradiquer Daech. C’est sur la Libye que François Fillon se démarque de Sarkozy. Il a reconnu que l’intervention militaire en Libye décidée par l’ancien Premier ministre britannique, David Cameron, et Nicolas Sarkozy, a été un désastre et a conduit au chaos dans ce pays. Fillon ne refera pas cette grossière erreur. Pour le reste, le fait que Sarkozy ait décidé de reporter les voix de son camp sur Fillon est significatif de la similitude de leurs programmes.

Houari Achouri

Comment (58)

    OMAR
    23 novembre 2016 - 8 h 50 min

    La participation ou non des
    La participation ou non des sympathisants de gauche déterminera l issue

    La veille du premier tour les sondages ne donnaient pas un grand écart

    ceux de gauche se sont mobilisés pour surtout faire tomber sarkozy

    POUR LA SUITE SANS CEUX DE GAUCHE CE SERA SERRE…..

    CHEZ NOUS LES RESULTATS SONT PREVUES A LAVANCE!!!!!

    Les faibles participations le prouvent aussi…




    0



    0
    Omar
    23 novembre 2016 - 8 h 47 min

    Et qui vous dit que Mr.
    Et qui vous dit que Mr. Fillon sera élu président ?




    0



    0
    mouatène
    22 novembre 2016 - 19 h 17 min

    ne voyez vous pas que dans
    ne voyez vous pas que dans cette primaire il y a du louche ? certe sarko personne n’en veut, meme le crif, mais n’y aurait il pas eu un stratagème de la gauche ? j’irais meme à dire que dans cette primaire, la gauche a participer au vote dans le bute de façonner ce qui s’est passé. fillon a été porté au premier rang pour qu’il soit ensuite balayer au deuxième tour. reste juppé qui, tout le monde sait qu’il n’est pas innocent dans l’assassinat des moines ( témoignage de pasqua), sera confronté à une meute de loups et surtout le fn. mon pronostique est que au deuxieme tour ce sera juppé et ensuite il sera éliminé au premier tour et ce sera le fn et la gauche. attention le petit françois a plusieurs tours dans son sac. ce n’est pas loin, on verra. ce qui est certain c’est que la guache participe à tous les TOURS. c’est une des stratègie.




    0



    0
    Mazouzi
    22 novembre 2016 - 14 h 42 min

    Tout d’abord entre les
    Tout d’abord entre les paroles et les actes se trouve parfois un fossé voir une mer…attendant qu’il soit élu(ce n’est pas encore le cas) et palabrer après!
    Ensuite, si c’est le cas et que ce dernier n’est pas loin des thèses de l’extrême droite, il faut envisager de faire rentrer au pays (presque 5fois la France) ceux qui l’ont dans le coeur et leur donner les moyens (sans exclure qu’ils peuvent en avoir aussi) ,de développer notre immense territoire…sauf si, les faux moudjahidines encore en place et autres harkis, dissimulés dans les places stratégiques ne font obstacle. là…Allah Yastourna.
    Comme cela, on réglera une partie du problème avec cette arrogante France.




    0



    0
    Erracham
    22 novembre 2016 - 10 h 32 min

    Les Français sont libres d
    Les Français sont libres d’élire qui ils veulent, ce n’est pas notre problème. En tant que pays indépendant l’Algérie se doit d’y faire face en défendant ses intérêts de manière ferme. Ce n’est pas en tenant des discours enflammés contre la colonisation aujourd’hui, ici en Algérie, et en envoyant la nomenklatura (et sa progéniture munie de passeports rouges) se faire soigner en France le lendemain que l’on forcera toute forme de repentance; il n’y en aura pas, car ils nous tiennent par la barbichette! Personnellement, je n’en attends pas! Ce qui me conforte dans le peu de crédit que j’ai pour la classe politique française. L’Histoire a retenu que nous avons botté les fesses à cette soi-disant puissance de l’OTAN. En outre, la France s’avilit davantage en s’entêtant à refuser de se repentir et demander des excuses, elle qui encourage d’autres pays à le faire. France, que devient ton sens de l’honneur!




    0



    0
      Alilapointe59
      22 novembre 2016 - 11 h 50 min

      Tu a raison erracham. Je
      Tu a raison erracham. Je soutient boutlefika mais de là à ce faire soigné en France est un déshonneur pour nous, je ne c pas qu’est-ce boudiaf attend d’ouvrir et de ramener tout nos médecins de l’étranger. Il manquerait plus que boutlefika meurt en France, ce que je ne comprend pas c’est que nous avons de très bon médecin à ‘hôpital militaire. Pourquoi ne pas ce faire soigner en Algérie, au moin donner l’exemple, soutenir nos médecins locaux. Je ne veux pas entendre que c un traitre où la France nous commande parceque c faux. Je voudrais comprendre pourquoi il est en France et ça va faire 2 semaine. Pour les haineux ne vous réjouissez pas, l’Algérie ne rentrera pas en guerre civile, on veut des explications.




      0



      0
        Anonymous
        22 novembre 2016 - 22 h 03 min

        Va vendre ta guerre pour les
        Va vendre ta guerre pour les na¨fs nous, on est vaccinés et on ne supporte pas, mais alors pas ! les parasites de la nation. qui se font passer pour des hypers patriotes.




        0



        0
      Philenice
      22 novembre 2016 - 13 h 38 min

      En temps que français de
      En temps que français de souche je pense qu’il faut tourner les pages, les français d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec ceux des années soixante.




      0



      0
        mouatène
        22 novembre 2016 - 15 h 30 min

        bien !!!! alors !!! est ce
        bien !!!! alors !!! est ce que les fils des déportés de 40-45, ont quelques choses à voir avec les fils de la milice de l’époque ????? et pourtant jusqu’à l’heure actuelle ils sont bien mis à l’écart par le CRIF. est ce que les fils des déportés savent pardonner ???? NON !!! alors !!!!!




        0



        0
          Erracham
          22 novembre 2016 - 16 h 11 min

          Je ne veux pas entrer dans
          Je ne veux pas entrer dans une polémique stérile et, parce que je suis cartésien, je ne comparerai que ce qui est comparable. J’en resterai là! End of story.




          0



          0
        Erracham
        22 novembre 2016 - 15 h 35 min

        Merci pour le commentaire!
        Merci pour le commentaire! Que dire des Turcs d’aujourd’hui qui n’ont rien n’à voir avec ceux de l’Empire ottoman? Et pourtant, la France officielle s’était entêtée pendant de longues années à exiger d’eux des excuses pour un pseudo-génocide qui n’en était pas un. Ne dit-on pas, en français qu’une faute avouée est à moitié pardonnée. En outre, pourquoi alors, sous les coups de boutoir du lobby juif, la France s’est-elle officiellement excusée pour les crimes commis par le régime de Vichy? Ce qui n’était pas comparable avec les massacres commis en Algérie au nom de la « mission civilisatrice de la France ».




        0



        0
    TheBraiN
    22 novembre 2016 - 10 h 14 min

    La repentance , le regret et
    La repentance , le regret et les excuses , ça ne se donne pas ça s’arrache !




    0



    0
      Erracham
      22 novembre 2016 - 11 h 32 min

      C’est vrai! C’est un combat
      C’est vrai! C’est un combat digne d’être mené, mais avec quels combattants? Ceux dont c’est la mission, le devoir, la cause sacrée, se font rares et plus soucieux de faire aboutir leur dossier pour la fameuse Carte de Résidence.




      0



      0
    nectar
    22 novembre 2016 - 7 h 49 min

    Je ne suis pas franco
    Je ne suis pas franco-algérien et je ne vois pas en quoi, la position d’un homme puisse être un souci pour les algériens..Le souci de tout algérien est d’abord, en premier lieu de se soucier de notre avenir, qui est compromis par ceux qui sont censés être ses défenseurs. Fillon ou Tartempion, ça ne changera rien à notre destin, à part de vouloir toujours cacher nos insuffisances par la position de tel ou tel Président ou homme politique français, en ce qui concerne la colonisation..L’ algérien doit se réveiller de sa torpeur, qui dure depuis l’indépendance, pour se mettre réellement au travail. L’état providence prendra fin avec les dernières gouttes de pétrole et le réveil sera vraiment douloureux..Quant à Fillon, il est notre dernier souci, qu’il soit pour ou contre les crimes de guerres, ce n’est pas ça qui va donner à manger à cette populace habituée et formée seulement à attendre l’arrivée des produits made in là bas…




    0



    0
    Abou Stroff
    22 novembre 2016 - 6 h 56 min

    « Algérie, Syrie, Russie,
    « Algérie, Syrie, Russie, Daech : ce qui changera si Fillon est élu président » titre H. A.. et bien; moua, avec ma naïveté confirmée, me pose une question et une seule: pourquoi nous intéressons nous aux positions de fillon concernant divers sujets, au lieu de penser à nous « armer » pour faire face à toute éventualité et ceci quel que soit le président de l’ancienne (??) puissance coloniale qu’est la france? en effet, si nous acceptons l’hypothèse que « La cause fondamentale du développement des choses et des phénomènes n’est pas externe, mais interne; elle se trouve dans les contradictions internes des choses et des phénomènes eux-mêmes » (Mao Zé Dong), alors, nous devrons, d’abord et avant tout, tracer une linge de démarcation entre nous et nos adversaires potentiels grâce à une vision claire et juste de nos propres ambitions. ainsi, nous ne gaspillerons pas notre précieux temps à papoter sur nos adversaires ou ennemis potentiels mais nous travaillerons pour qu’il y ait une osmose totale entre nos augustes dirigeants et nous mêmes, l’osmose entre le peuple et ses dirigeants etant la condition sine qua none de l’invincibilité d’une nation ou d’un Etat. quant à fillion, reconnaissons qu’il sera un fidèle serviteur des intérêts bien compris de son pays. le reste, tout le reste n’est que prose émasculée pour nias confirmés




    0



    0
    USMS
    22 novembre 2016 - 6 h 50 min

    Il faut arrêter de
    Il faut arrêter de tergiverser sur une élection d’un pays aux ordres des grands de ce monde et souhaiter l’élection de Mme Lepen dont la politique est on ne plus clair et, qui nous permettra à nous ALGÉRIENS de voir d’après leurs réaction du principe de réciprocité, si nos dirigeants en ont entre les jambes ou pas.




    0



    0
      Bibi
      22 novembre 2016 - 10 h 26 min

      bien dit, et occupons nous de
      bien dit, et occupons nous de nos affaires au lieu de nous occuper de ce qui ne nous regarde pas




      0



      0
    Anti frenchys
    22 novembre 2016 - 5 h 35 min

    La seule facon de les forcer
    La seule facon de les forcer au pardon c est de les occuper pendant 1 annee ou 2 et qui sai peut etre qu on sera ranquniers et on decidera de rester 100 ans et quand sentira qu ils en ont marre on fera demi tour lol




    0



    0
    Yaou T'hardate
    22 novembre 2016 - 5 h 00 min

    Chers concitoyens,

    Chers concitoyens,

    J’ai lu éa et là les commentaires de chacun et je suis persuadé que si on montre un certain attachement pour la candidature de François Fillon, ils feront leur possible pour qu’il ne devienne pas le prochain Président de la Republique car en france on s’amuse à faire tout à fait le contraire de ce que pensent les algériens.

    Ne le croyez-vous pas ?




    0



    0
    Benhabra brahim
    22 novembre 2016 - 1 h 56 min

    La france d aujourdh ui???!!.
    La france d aujourdh ui???!!…kima louis de funes qui tamponna fi la 2ch entaa bourvil.
    c est parti en pieces detachees!!…(extreme droite,droite,centre droite…..extreme gauche,gauche,centre gauche).Une brioche rassie qui s emiette .
    Le comble c est que nous en face,on met des gants pour dialoguer avec eux.Jusqu a quand ce manege??!!..ki enouwar el kronfel fel melh.




    0



    0
    abdellahsidi
    21 novembre 2016 - 22 h 29 min

    Alain Juppé Président de la
    Alain Juppé Président de la France pas autre. Et il le sera. le reste c’est du cinéma.




    0



    0
    Umeri
    21 novembre 2016 - 22 h 29 min

    Il est preferable, d’ avoir
    Il est preferable, d’ avoir un adversaire, francais de souche en la personne de Mr Fillon ou d’ autre homme de gauche, qu’ une pale copie, Sarkozy.On demande seulementqu’il n’ interfere pas dans nos affaires, pour nous destabiliser.




    0



    0
    Expressions
    21 novembre 2016 - 21 h 27 min

    C’est tout simple tourner le
    C’est tout simple tourner le dos à la France plut de commerce plut de contact rien et on verras comment réagiras la France a ce moment là ?




    0



    0
      Nô boutef
      22 novembre 2016 - 7 h 35 min

      Ah bon? Tu rois je ce sera
      Ah bon? Tu rois je ce sera facile avec Boutef qui se soigne chez eux?
      Soyons réaliste ya rajel.




      0



      0
        el milia kvayl
        22 novembre 2016 - 12 h 16 min

        Soyons realiste?Bouteflika et
        Soyons realiste?Bouteflika et tant d autres auraient beau plebisciter la france qu ils ne changeraient rien à notre volonté populaire,celle qui ferait qu aucun produit francais ne serait jamais consommé par l Algerien lambda.
        Sauf que le peuple lui aussi aime la france….




        0



        0
    Expressions
    21 novembre 2016 - 21 h 25 min

    C’est tout simple tourner le
    C’est tout simple tourner le dos à la France plut de commerce plut de contact rien et on verras comment réagiras la France a ce moment là ?




    0



    0
      UMERI
      21 novembre 2016 - 23 h 16 min

      Se sont nos dirigeants qui
      Se sont nos dirigeants qui courent derrière la France et non l’inverse et pour les produits, a par le pétrole, tout est importé. C’est dommage mais c’est la réalité amère.




      0



      0
    marlboro
    21 novembre 2016 - 21 h 05 min

    typique des arabisants cette
    typique des arabisants cette approximation !!!! ce ne sont pas 130 ans mais 132 ans !




    0



    0
    Lyes Oukane
    21 novembre 2016 - 19 h 19 min

    Bonsoir à toutes et à tous //
    Bonsoir à toutes et à tous /// l’auteur écrit  » … la nuit coloniale imposée notamment à l’Algérie durant 130 ans …  » . Comme je l’ai déjà dit et répété plus d’une fois c’est 132 ans de colonisation . 730 jours ce n’est pas rien .Les deux dernières années de notre guerre de libération ( et non pas révolution comme entendu sur Canal Algérie ,il y a une semaine ) ont été autant , sinon plus , meurtrières que les précédentes . Chercher à deviner ce qui se passera chez les autres dans 6 mois c’est bien .Rétablir la vérité , l’enseigner , éviter les erreurs chez nous et aujourd’hui c’est mieux . Fillon , Le Pen , Trump ou Merkel feront comme tous les prédateurs . Ils nous tondront la laine sur le dos tant que nous leurs offrirons le flanc comme depuis 1962 .Finalement et à bien y réfléchir ,le mot révolution serait le terme le plus approprié . Après tout , une révolution c’est faire un tour complet ( 360 ° ) pour revenir à son point de départ . C’est de là que viendrait Le fameux  » avanci l’arrière  » qu’on entend tous les jours en Algérie ? ça m’en a tout l’air .




    0



    0
    BOUARIF- AURES
    21 novembre 2016 - 18 h 56 min

    Le Dimanche 27/11/2016 Non à
    Le Dimanche 27/11/2016 Non à FILLON !!!
    Il n’arrivera pas au pouvoir suprême, et dans les cas les plus fou, s’il arrive au pouvoir suprême , ce seront nos dirigeant qui vont lui faire la courbette et lui lécher ses mains, et les premiers à le féliciter pour son élection, mais, il ne parviendra pas au pouvoir ce vote est une sanction anti-Sarkozy le Sioniste, et la Diaspora de tous les RANCAIS D’origines étrangère lui barrons le chemin de ce rêve, car ce vote est un Anti-Sarkozy, ni plus, ni moins, mais toute la gauche et tous les hommes et femmes de la Gauche lui feront face, et nous serons aussi Dans ce train pour le vote de la primaire du dimanche 27/11/2016, Fillon Rachida DATI, à bien dit une très belle phrase sur ce pantin de bourgeois raté, (Pour l’ancien ministre de la Justice, la candidature de François Fillon « n’est pas du tout une candidature de reconquête, c’est une candidature de pantouflage ». Pire, selon elle: cette candidature « nuit à la campagne de Nicolas Sarkozy, qui a besoin d’unité, de sérénité ». Vraiment c’est une prostitution la preuve sa fille est née d’un père qui refuse de la reconnaitre, où est passée l’ADN ?
    Mais au-delà des considérations politiques, Rachida Dati n’apprécie pas le comportement du locataire de Matignon, venu marcher sur ses plates-bandes. « J’attendais du Premier ministre beaucoup plus d’élégance, beaucoup plus de courage », a-t-elle commenté, rappelant que François Fillon ne l’a « jamais appelée, ni informée » ; CHAHHHHH fik.
    Voici la Nature de Rachida DATI, l’encontre du Premier ministre avec une violence peu coutumière, notamment avec cette phrases choc:  » Il y en a un peu assez qu’on s’essuie toujours les pieds sur les femmes! ». Elle même se voyait déjà au non de la mixité, de la parité et de la diversité, valeurs promues par Nicolas Sarkozy, déjà en train de balayer pour succéder au socialiste Bertrand Delanoë à la mairie de Paris.

    Il faut dire que les relations entre François Fillon, « le bourgeois de la Sarthe », et Rachida Dati d’origine Marocaine, n’ont jamais été au beau fixe. Les conditions de son départ du gouvernement et son exil à Bruxelles comme députée européenne ont laissé beaucoup de haine et d’amertume. Rachida Dati avait par ailleurs rejoint le club de Jean-François Copé, l’actuel patron de l’UMP et ennemi intime de François Fillon. Jean François Copé est lui même candidat déclaré pour les présidentielles de 2017. Il verrait d’un très mauvais œil la consolidation des remparts de guerre à Paris, d’un François Fillon le Bourgeois.
    Nous serons là le dimanche 27 novembre 2016 au deuxième tour de la primaire et Alain Juppé sera le candidat idéale contre ce petit Bourgeois, au pays où on élève les poulets de la Sarthe, «100% Sarthe et les poulets de Loué où Loués ! et là voila entrain de cirer les chaussures de Fillon, pour un poste, qu’elle honte Mme DATI €€€€€€€€€ !
    Cordialement : Un Algérien dans ses Montagnes des Aurès !!!

    .




    0



    0
    k
    21 novembre 2016 - 18 h 50 min

    Plus l’Armée Syrienne,le
    Plus l’Armée Syrienne,le Hezbollah,La Russie et l’Iran détruisent les terroristes,cette armée occidentale…plus les politiques occidentaux vont changer de cap….c’est comme ça que ça marche.




    0



    0
    Farid1
    21 novembre 2016 - 17 h 33 min

    Je crois avoir compris une
    Je crois avoir compris une chose: tous les votes sont déjà préparés avant…Quand c’est la Gauche à la » » Mode » », c’est la gauche qui gagne à travers tous les pays…Quand c’est la droite idem, extreme droite idem…
    Les votes, c’est du cinéma pour la galerie




    0



    0
    New kid
    21 novembre 2016 - 16 h 20 min

    La France vient de placer
    La France vient de placer Sarkozy dans la poubelle à sa juste place !
    Fillion dit François, ne sera qu’un autre Flamby !
    Tant que la gouvernance algérienne se soignera dans les hôpitaux français, l’attitude condescendante de la France envers les algériens restera assurée.
    L’attitude de nos gouvernants se conduisant comme des asservis ne feront qu’encourager l’esprit néo-colonialiste qui devient de plus en plus gourmand et hardi à s’accaparer de nos richesses !




    0



    0
      Anonymous
      21 novembre 2016 - 21 h 05 min

      ceux qui ont fait de la
      ceux qui ont fait de la guerre d’Algérie un fond de commerce, nous les connaissons ce sont des minables capables de marcher sur le cadavre de leur mère pour aller vivre en France quitte à le faire comme clandestin.




      0



      0
        citoyen algerien
        21 novembre 2016 - 21 h 48 min

        Je parle de guerre d’algérie
        Je parle de guerre d’algérie mais je n’ai jamais utilisé mon passeport pour aller en france ou ailleurs.




        0



        0
    Al 'hmamdji
    21 novembre 2016 - 15 h 26 min

    Ce fillion de m…. declarait
    Ce fillion de m…. declarait que quand il etait etiudiant , il a tremblé pour Israel lors de la guerre de « 67 et il etait si heureux d’apprendre la victoire de Israel et jusqu’au jour d’aujourd’hui c’est un fervent defenseur de Israel et un anti-arabe dans le sang
    alors faut lui faire comprendre des maintenant qu’il est personna non gratta en algerie meme si les interets de l’etat algerien sont un peu bousculés , enfin pour l’instant c’est eux qui viennent faire la manche en algerie
    faut juste une volonté politique pour les remettre au pas ces fringaouis dem….




    0



    0
    tamaskaart
    21 novembre 2016 - 15 h 04 min

    Juppé reste tout de meme plus
    Juppé reste tout de meme plus « hostile » à l’Algérie, et ce depuis la décennie noire ou son anti-algérianisme et ses ambitions politiciennes internes ont fait tuer les moines, par la suite c’est lui qui était impliqué avec Sarkozy pour détruire la Libye et c’est lui qui qualifiait la position algérienne pro-libyenne, et non pas » pro-kadafiste » comme le veut la propagande otaniste, de position « ambiguë ».
    pour ce qui est des manuels scolaires, travaillons sur le renouveau de notre éducation nationale sinistré et pas seulement sur le volet « anti-colonialiste », et la repentance ne viendra qu’avec un rééquilibrage des rapports de forces, sur l’immigration je trouve qu’il vaut que les algériens tous autant qu’ils sont doivent faire en sorte que l’Algérie soit un territoire ou il fait bon vivre (socialement et sociétalement) pour que notre diaspora que ce soit ceux qui souffrent et les cerveaux qui font le bonheur des puissances étrangères puissent regagner l’Algérie, on devrait aussi contrôler notre croissance et surtout une meilleure répartion démographique, plutot que de cadnasser l’Algérie à ses enfants et aux étrangers (et j’épargne personne que ce soit le pouvoir l’élite ou le reste de la population) au lieu de chercher indignement à ceux qui puissent nous nourrir ailleurs, chercher ailleurs les pro-migration est stupide indigne et signe de faiblesse surtout si on est pas bien placé pour donner des leçons.




    0



    0
    Dounia
    21 novembre 2016 - 14 h 56 min

    Il ne passera pas, c’est du
    Il ne passera pas, c’est du copié-collé de sarko, et puis franchement sont-ils cédibles pas du tt, apes ttes ces guerres sur le dos, qui leur ferra confiance, si sarko a soutenu juppé, il sait qu’il ne passera pas, ces hommes qzront du passé. Attendons la suite




    0



    0
      el milia kvayl
      21 novembre 2016 - 15 h 37 min

      En toute modestie je crois
      En toute modestie je crois devoir vous dire que vous ne comprenez absolument rien à ce qui est entrain de se tramer.
      Il y a une très très forte adhésion en Occident en général et en france en particulier à tous les discours populistes racistes et islamophobes.Peu importe que les médias jouent un rôle dans tout cela,il se trouve qu’il y a une
      Au contraire de ce que vous dites fillon a désormais plus de chances de passer d abord parce-qu’il a donné des gages au lobby sioniste,ensuite parce qu’il représente les mêmes idées du front national versus marion maréchal le pen et surtout.
      Si sarko n est pas passé c est simplement parce-qu’il était le moins capable de faire gagner ses idées extrêmes et non pas à cause d elles.
      Tout le sud pied-noir a vote fillon au lieu de sarko.
      Ne vous bercez pas d illusions,les français veulent prendre une revanche,ils veulent nous faire payer la france humiliée par les sionistes.
      Je remarque souvent des commentaires comme le votre où l on croit que les français ne laisseront pas faire,vont s insurger etc….mais il n en sera rien…ils collaboreront point barre contre nous




      0



      0
        Le filon
        21 novembre 2016 - 18 h 41 min

        La vie est comme un bateau,
        La vie est comme un bateau, il reste en surface selon des vérités précises, il faut des forces contraires, et un certain « point » d’équilibre. Nous n’aurons vécu qu’un vrai moment, heureux, d’équilibre, à l’enseigne Houari Boumédiène, et Liamine Zeroual, (ce dernier contrarié), Fillon, ou autre, sont proportionnels au Nous politique actif, ils nous respecteront si ce nous politique est respectable, se rend respectable… Fillon a dit : « J’ai tracé mon sillon, je ne dévierai pas ma marche »… Nous, nous sommes politiquement en déviance, sortis du sillon tracé par les « Ben M’Hidi », alors un Filon a porte ouverte y compris pour nous dire que la France nous a apporté La Civilisation, et notre prolongement sur son territoire, nos parasites surtout, nos délinquants donnent de l’eau à son moulin… Fillon alias Sarkozy Juppé a son filon, NOTRE connerie !




        0



        0
    Sifax
    21 novembre 2016 - 14 h 41 min

    « Ma 3andak ma tkhayar fi wled
    « Ma 3andak ma tkhayar fi wled el kelba, ga3 klab », dit le proverbe algérien (en ouest) j’imagine que les autres régions l’utilise à un mot près




    0



    0
    Mokrane
    21 novembre 2016 - 14 h 14 min

    Je suis certain que le Roi du
    Je suis certain que le Roi du Maroc doit etre tres triste puisque apres avoir perdu Cliton voila que Sarkozy viend de disparaitre de ses ecrans




    0



    0
    Anonymous
    21 novembre 2016 - 14 h 09 min

    A lire les commentaires on
    A lire les commentaires on constate que vous allez regretter votre ennemi intime, à savoir Nicolas Sarkozy!




    0



    0
      khadafi
      21 novembre 2016 - 19 h 28 min

      à l’enfer!!!
      à l’enfer!!!




      0



      0
    anaALGERIEN
    21 novembre 2016 - 13 h 57 min

    Ce couillon de Fillon (M.Le
    Ce cou… de Fillon ….dit sans vergogne et sans rire ce qui suit : »la France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord  » , comme si les africains , les asiatiques et les nord américains lui ont demandé de partager (de force) leur cul ‘ ture , nous en Algérie et avec véhémence et acharnement ,on n’en a jamais voulu ni de la présence de ces gaulois ni de leur cul ‘ ture , alors Fillon basta !! ce n’est pas en mentant ainsi que tu deviendras plus raciste que les racistes et que tu glaneras les voix des éternels amoureux transis de « l’Algérie française ». Essaie autre chose. Pauvre type.




    0



    0
    Alilapointe59
    21 novembre 2016 - 13 h 19 min

    Il a été ministre pendant 5
    Il a été ministre pendant 5 ans et ça c fini par un désastre, Fillon président ce sera la fin pour la France, il est peut-être malin pour finir président. Mais les diplomates étrangers vont faire qu’une bouchée de cette homme. Maintenant il faut que l’Algérie arrête de faire du surplace en espérant un président honnête et qui cherche la paix. Il faut que nos gouvernants est les épaules d’envoyer chier les pressions occidentaux, le peuples algériens en à assez des guerres mais nous défendrons notre pays quoiqu’il arrive,(…) on perd du temps à attendre que vous déjouer les déstabilisations. Faite comme la Corée du Nord, arrêtez d’importer et envoyer chier tout le monde.




    0



    0
    UMERI
    21 novembre 2016 - 13 h 15 min

    Immense soulagement après la
    Immense soulagement après la défaite humiliante de N.Sarkozy, l’ennemi des africains, l’ami d’Israël et du Maroc.
    Quant a Mr Fillon, on lui souhaite bonne chance, l’ Algérie qui a eu sa revanche, en arrachant l’indépendance, au prix d’un grand sacrifice, n’a pas besoin de repentance, puisque le colonialisme a était totalement défait par le peuple algérien, qui demande seulement au pouvoir français, de ne pas se mêler de nos affaires et soutenir l’insoutenable. Nous souhaitons un partenariat équitable, des relations apaisées et le respect de notre émigration.




    0



    0
      Anonymous
      21 novembre 2016 - 18 h 41 min

      Tout est si bien dit
      Tout est si bien dit




      0



      0
    HANNIBAL
    21 novembre 2016 - 13 h 09 min

    Le meilleur du moins pire !
    Le meilleur du moins pire ! avec Fillon aux commandes c’est la continuité pour la france
    de garder les oeuillères ; d’ailleurs la bande maléfique des trois forme un trio le bon la brute le truand
    sans plus ; leur chef d’orchestre le Crif qui mene la danse et de Gaulle qui se retourne dans son cercueil ; a Colombey les deux mosquées quand a Sarko il est a sa place dans l’égout de l’histoire francaise les trois se battraient pour avoir la 1ere place pour la défense du $ionisme
    les francais peuvent désormais chanter ( non non rien a changer tout tout a continé ) chanson des années 70 !Ouf quel challenge ca me fais penser qu’il a gagner les 24 heures du Mans c’est un vrai muppet show j’en pisse de rire !!!!!!!!!!!




    0



    0
    Libertee
    21 novembre 2016 - 12 h 56 min

    Algériens, pardonnez donc
    Algériens, pardonnez donc sans qu’on vous demande pardon. Pardonnez pour passer à autre chose, avancer. Montrez que vous avez de la grandeur d’âme !
    Il faut arrêter de mendier une demande de pardon pour quelque chose qui a pris fin en 1962. Pardonnez pour fermer cette porte du passé. On est en 2016.
    Pardonner, c’est grandir car le coeur est guerri, on vit mieux le présent et le futur après.




    0



    0
      eh ouiT
      21 novembre 2016 - 14 h 35 min

      si on oublies le passé il
      si on oublies le passé il nous rattraperas ,pour comprendre le present il faut connaitre le passé pour preparer le futur .




      0



      0
      youss
      21 novembre 2016 - 16 h 12 min

      Quand les juifs pardonneront
      Quand les juifs pardonneront aux allemands et arrêterons de quémander des dédommagements et des aides militaires aux ex-Nazis et que l’on trouve ça normal, en France et ailleurs. Quand on arrêtera de bouffer de la shoa matin midi et soir, quand on arrêtera de commémorer le débarquement de Normandie, la fête de Jeanne d’Arc, l’Armistice et j’en passe,alors peut être que, nous aussi, on passera à autre chose…




      0



      0
    Thidhet
    21 novembre 2016 - 12 h 23 min

    Il ne faut rien attendre de
    Il ne faut rien attendre de personne. Le monde a toujours été, est et restera une arène où les plus forts écrasent les plus faibles. Cela vaut surtout pour les pays qui, comme l’Algérie, qui ne veulent être les protégées de personne. Quant à l’histoire de repentance, à supposer que les français viennent à reconnaître leurs crimes, ça changerait quoi au fait qu’il nous ont humiliés, exploités, expropriés, affamés… pendant un siècle et demi ? Ce n’est vraiment pas le moment de se ramollir. Il faut garder le cap et aller de l’avant, contre vent et marrée.




    0



    0
      Anonymous
      21 novembre 2016 - 17 h 55 min

      Tu parles de quelle
      Tu parles de quelle repentance bonhomme ? Celle d’avoir construit des villes modernes des chemins de fer , des hôpitaux dans lesquels on se soigne un demi siècle, des routes, des ….. Tu parles de quelle repentance ? !!
      Moi c’est celle du FLN et de ses égorgeurs comme ceux de Mellouza ou ces vulgaires tueuses d’enfants qu’on essaie de faire passer pour des modèles patriotes devant les générations qui montent . On parlera de repentance lorsque un véritable débat sans exclusion aucune aura lieu.




      0



      0
    el milia kvayl
    21 novembre 2016 - 12 h 06 min

    ‘les musulmans veulent
    ‘les musulmans veulent chasser les chrétiens de l orient,et les juifs d Israel »
    « je ne vois pas pourquoi les catholiques,les protestants,les juifs,les boudhistes et les sikhs devraient subir les conséquences d une révision de la loi sur la laïcité alors que les seuls musulmans posent problème. »
    Ce sont les paroles qu’il a assenées dans tous ses meetings et surtout lors des deux derniers débats télés.

    Mais en même temps que craignons nous ,nous autres Algériens?Qu un réactionnaire catho désormais inféodé au sionisme n emploie un langage négationniste ou révisionniste quand il s agit d Algerie?non car il serait très très très facile de rendre la monnaie à cette france là à l aide de vérités incontestables sur l abomination du colonialisme mais aussi et surtout en leur faisant bien comprendre qu il y aura un prix élevé pour toutes leurs entreprises désireuses de continuer à profiter de notre pays si facile pour leurs produits dont personne d autres au monde que l Afrique et Nous ne voulons.
    Je comprends le rejet que peut représenter ce type chez un certain nombre d Algériens mais je crois surtout que nous craignons la mollesse des nôtres leur servilité et leur docilité.
    Voila l origine en plus de ce que dit l article d AP qui font son succès surprise.




    0



    0
      Thidhet
      21 novembre 2016 - 12 h 29 min

      Exactement. Ce que nous
      Exactement. Ce que nous craignons, ce n’est pas le fait que le monde soit impitoyable. Nous y sommes habitués. Ce que nous effraie le plus, c’est la lâcheté de nos gouvernants.




      0



      0
    BISKRA
    21 novembre 2016 - 11 h 54 min

    Bonjour,

    Bonjour,
    C’est l’homme du Bilderberg comme Alain Juppé. Il a une poignée de main molle. C’est un homme qui n’assumera jamais ses responsabilité mais uniquement au service des grands.
    En ce qui concerne, Juppé c’est l’Atlantisme.
    les deux personnes qui ont été choisi par le systeme vont être imposé par la Trilaterale Europe et les Bilderberg.
    écouté l’interview jusqu’au bout: ( https://www.youtube.com/watch?v=XhAuCSDAy_w )




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.