L’Algérie et la France affichent leur volonté pour une «nouvelle phase qualitative» de leurs relations

L’Algérie et la France ont souligné leur volonté de faire évoluer leurs relations bilatérales vers une «nouvelle phase qualitative» en «adéquation» avec les orientations des chefs d’Etat des deux pays, a indiqué, lundi à Alger, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Hassen Rabehi. A l’issue d’une réunion de travail avec son homologue français, Christian Masset, M. Rabehi a déclaré que les deux parties ont affirmé leur «attachement à faire évoluer les relations bilatérales vers une phase qualitative nouvelle en adéquation avec les orientations du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et de son homologue français, François Hollande». Il expliqué avoir présidé avec son homologue français les travaux de la 3e session du comité de suivi du Comité intergouvernemental de haut niveau et du dialogue stratégique entre l’Algérie et la France. «Cette rencontre s’avère un cadre très approprié pour faire le point sur l’évolution de la coopération bilatérale dans tous les domaines et pour évoquer le calendrier des rencontres et les projets de coopération qui demandent à être conclus à l’avenir», a-t-il ajouté. Il a relevé, en outre, avoir abordé les questions régionales et internationales d’intérêt commun «en faisant valoir les principes, notamment de la non-ingérence dans les affaires intérieures des pays, du respect de la légalité internationale et du recours aux voies pacifique pour le règlement des conflits». «Nous sommes très satisfaits des résultats qui ont sanctionné nos discussions empreintes de franchise et marquées par une disponibilité sincère à approfondir, à consolider et à densifier les relations entre les deux pays amis», a-t-il affirmé. De son côté, le secrétaire général du ministère français des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a qualifié les relations avec l’Algérie d’«extraordinairement vastes», précisant avoir évoqué la coopération bilatérale en matière d’emploi, la circulation des personnes, la santé, l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique. «Nous avons une relation unique et extrêmement productive», a-t-il dit, affirmant que cette coopération est en «plein essor» depuis la visite d’Etat du président Hollande en Algérie en 2012.

Comment (7)

    Anonymous
    22 novembre 2016 - 12 h 47 min

    Pffffffffffffffffff ! Trop de
    Pffffffffffffffffff ! Trop de déceptions et de roublardises, il ne faut pas faire confiance et redoubler de vigilances.




    0



    0
    JeanBoucane
    22 novembre 2016 - 0 h 19 min

    C’est bien ce type de
    C’est bien ce type de rencontre… d’aulleurs vous constaterez qu’il y a de plus en plus de brouille entre le Maroc et la France depuis les rencontres Algerie/France… je n’avais jamais vu cela depuis 30 ans… maintenant la France commence a se tourner vers nous et petit a petit on va arriver a faire changer leur vision car la cooperation c’est le long terme… d’ailleurs vous remarquerez que Mimi6 attend toujours une reunion Algerie France poir annoncer en fanfare un accord avec une entrepeise francaise… cela montre qu’il essaie a tout prix de casser la dynamique France et Algerie… mais maintenant c’est trop tard le train Algerie commence a decoller!!!




    0



    0
      Moh
      22 novembre 2016 - 3 h 15 min

      Chiatte, vous vous préparez
      Chiatte, vous vous préparez le 5e mandat.




      0



      0
      Lyes Oukane
      22 novembre 2016 - 8 h 34 min

      @ Jean Boucane /// Bonjour ,
      @ Jean Boucane /// Bonjour , franchement qu’attendre des relations franco algériennes quand on sait que le président Français sera viré des commandes de son pays , dans peu de temps (…) ? Qu ‘attendre des relations bilatérales (…) ? (…)  » … le train Algérie commence à décoller …  » Perso ,je me contenterais juste que notre train roule sur des rails , dans la bonne direction et sans laisser personne sur le quai . Le jour ou nous arriverons à faire décoller les trains , Boutef remarchera comme il a dit l’autre . J’interprète le texte du dessus de la façon suivante : l’Algérie s’est outrageusement fait plumer , nous avons déjà attaqué le duvet qui repousse et dans peu de temps nous passerons votre pays à la casserole . Tout le monde sait que vos dirigeants dociles épluchent les carottes et les oignons et que moi je déguste .Alors ,Surtout ne bougez pas , laissez vous faire , ça mijote , j’ y rajoute juste mon petit grain de sel …




      0



      0
        Bison
        22 novembre 2016 - 12 h 11 min

        ((« …le train Algérie
        ((« …le train Algérie commence à décoller … »))!
        On a vu des train qui roulent doucement et avec beaucoup de bruit, des train qui arrivent en retard, qui dérapent (ça arrive souvent ces dernier temps chez nous) …mais des trains qui décollent…!!
        Certes ça arrive au Japon que des trains décollent par lévitation magnétique ( train à sustentation magnétique) en revanche chez nous malheureusement un train ne décolle que quand il dérape (et encore)! Donc, parler de train qui décolle est de mauvais goût !!




        0



        0
    RasElHanout
    21 novembre 2016 - 21 h 31 min

    Il est temps de rompre le
    Il est temps de rompre le lien ombilical avec cette france neo-colonialiste notamment pour son soutien indéfectible a (…) Mohammed VI dans sa colonisation du Sahara occidental faisant fie du droit international




    0



    0
      Chelieth
      21 novembre 2016 - 22 h 20 min

      On a ete maintes fois decu
      On a ete maintes fois decu par fafa. Franchement je n’y crois plus. Les relations qu’elle veut continueront a etre a sense unique. Il est temps de voir ailleurs. Sauf si Montebourg est elu (ce qui veut dire jamais avec ces anti algeriens), alors a ce moment la, les doigts du pied peu etre.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.