Limogeages en série à Mobilis : que se passe-t-il chez l’opérateur historique ?

Houda-Iman Feraoun. New Press

Le limogeage du PDG de Mobilis, une année après celui de son prédécesseur, laisse l’opinion publique perplexe quant à la gestion de cette entreprise qui peine à s’imposer face à la concurrence redoutable des deux autres opérateurs privés, autrement plus offensifs. Désigné en décembre 2015 pour assurer l’intérim, Mohamed Habib n’aura pas tenu plus de onze mois, subissant le même sort que Saâd Dama. On ne connaît pas pour l’heure la raison exacte qui a poussé la ministre à prendre cette décision radicale, mais certaines sources évoquent une interdiction de sortie du territoire national qui aurait été signifiée au désormais ex-PDG de Mobilis. L’année dernière, Saâd Dama avait été renvoyé par Houda-Iman Feraoun pour avoir passé un contrat avec le français Orange. Mobilis devait ouvrir 20% de son capital à l’opérateur français, suite à une rencontre qui avait eu lieu entre entrepreneurs algériens et français à Alger en 2013.

Des fuites organisées avaient fait état de la décision de l’opérateur des télécommunications français de s’installer dans notre pays. En février 2015, Orange avait ouvert sa première boutique en Algérie, prélude à une présence durable. Orange visait, à travers sa filiale Horizons, à se faire une place sur le marché algérien. En l’absence d’une quatrième licence GSM, l’opérateur français cherchait, à travers des lobbyistes algériens, à entrer dans le capital de l’opérateur public Mobilis à hauteur de 15% à 20% comme première étape, pour prendre progressivement le contrôle de cet opérateur qui compte plus de dix millions de clients. La ministre de la Poste et des TIC avait évoqué un accord favorable aux Français et sans aucun impact sur les abonnés de Mobilis. Houda-Iman Feraoun avait, en effet, affirmé devant les députés qu’elle regrettait que l’opérateur public algérien n’ait pas négocié des communications gratuites pour le client algérien, «alors que le groupe français a obtenu la gratuité totale des appels vers l’Algérie».

Autre grief – non révélé – retenu contre Orange, son association avec l’opérateur de téléphonie israélien Partner Communications, avec lequel la société française est liée par un contrat commercial. Or, Partner Communications n’est pas seulement un opérateur de la téléphonie mobile en Israël, il est également l’un des financiers de la colonisation en Cisjordanie et sur le plateau occupé du Golan. Cet opérateur pas comme les autres dispose de 176 antennes et relais sur des terres confisquées par l’armée israélienne et les colons aux Palestiniens. Il assure également à travers son réseau le service aux colons et à l’armée d’occupation israélienne pour qu’elle communique mieux lors de ses opérations militaires contre les Palestiniens.

Karim Bouali

Comment (56)

    betka
    24 novembre 2016 - 8 h 22 min

    c’est le secteur le plus
    c’est le secteur le plus corrompu en Algerie , surtout dans la wilaya de tiaret elle a placé des directeurs qui ne cherche que de l’argent ,les postes sont cédés au plus offrant ,j’ai un proche qui gagné un concours de recrutement mais il a été doublé par un proche d’un officier de la douane, le receveur n’a trouvé d’argument que: l’ordre est venu de haut .wallah ghir l’algerie rahet fi kill ezit.




    0



    0
    DFGA
    24 novembre 2016 - 8 h 01 min

    Pour reprendre ce qu’a écrit
    Pour reprendre ce qu’a écrit ce monsieur.. C’est bien plus grave.. A partir des logiciels et systèmes de surveillances presque indécelable, les services français et autres savent qui parle, ce qu’il dit mais quel avion il prend avec qui il le prends et comment il est habillé à son arrivé à l’aéroport. (Mr Ouyahia doit savoir cela normalement… non?)

    Et ces ignorants pensent que c’est grâce directeur.. les Algériens ont un besoin reel de communiquer, n’importe quel opérateur sortirait ces billets du feu. Pour la ministre je lui chapeau et quelle continue à faire le ménage, car nous avons certains Algériens qui lorsqu’un français leur sourit jaune, ils enlèvent leur pantalon..

    Ce limogeage « dépasse » la ministre ! Cette décision prouve qu’il y a encore des nationalistes influents au sein du pouvoir. Que de fois avais-je dénoncé le lobby pro-Orange qui voulait installer cette firme sioniste pour « ouvrir » nos secrets les plus intimes à la DGSE et au MOSSAD !!!!!!!!!! J’ose espérer que la justice Algérienne (civile ou militaire) ouvre une enquête sur cette scabreuse affaire !!!!! On ne parle ni de concurrence commerciale , ni de qualité de service ni encore moins de couverture territoriale mais de sécurité nationale .




    0



    0
    DFGA
    24 novembre 2016 - 8 h 00 min

    Pour reprendre ce qu’a écrit
    Pour reprendre ce qu’a écrit ce monsieur.. C’est bien plus grave.. A partir des logiciels et systèmes de surveillances presque indécelable, les services français et autres savent qui parle, ce qu’il dit mais quel avion il prend avec qui il le prends et comment il est habillé à son arrivé à l’aéroport. (Mr Ouyahia doit savoir cela normalement… non?)

    Et ces ignorants pensent que c’est grâce directeur.. les Algériens ont un besoin reel de communiquer, n’importe quel opérateur sortirait ces billets du feu. Pour la ministre je lui chapeau et quelle continue à faire le ménage, car nous avons certains Algériens qui lorsqu’un français leur sourit jaune, ils enlèvent leur pantalon..

    Ce limogeage « dépasse » la ministre ! Cette décision prouve qu’il y a encore des nationalistes influents au sein du pouvoir. Que de fois avais-je dénoncé le lobby pro-Orange qui voulait installer cette firme sioniste pour « ouvrir » nos secrets les plus intimes à la DGSE et au MOSSAD !!!!!!!!!! J’ose espérer que la justice Algérienne (civile ou militaire) ouvre une enquête sur cette scabreuse affaire !!!!! On ne parle ni de concurrence commerciale , ni de qualité de service ni encore moins de couverture territoriale mais de sécurité nationale .




    0



    0
    légumes de Déco.
    24 novembre 2016 - 7 h 20 min

    chaud devant …..poussez
    chaud devant …..poussez vous :
    Mais un sinistre ça ne décide pas ….ça exécute juste des ordres venus du sommet de la pyramide de la meute , croyez le ou pas .
    ça peut décider de dégommer des cadres ….mais pas un pdg avec en exercice positif , c’est venu d’en haut !




    0



    0
    nabil
    23 novembre 2016 - 13 h 29 min

    vous voulez savoir pourquoi
    vous voulez savoir pourquoi il a été limogé, lisez el watan, le gars fait presque 1 Milliard de dollar de bénéfice loin devant DJEZZY ; elle a peur pour son poste voila.




    0



    0
      Anonymous
      24 novembre 2016 - 4 h 47 min

      commentaire vide de tout sens
      commentaire vide de tout sens tel son propriétaire




      0



      0
        Der Spiegel
        24 novembre 2016 - 8 h 12 min

        Et pourtant Anonymous 05:47,
        Et pourtant Anonymous 05:47, c’est une éventualité fort possible. La jalousie dans les performances politiques et économiques est un facteur et une raison possibles de mise à l’écart de concurrents qui font de l’ombre! L’explication personnelle de Nabil n’est pas dénuée de sens. La prendre avec des pincettes mais ne pas l’écarter totalement.




        0



        0
    Ain el Berda
    23 novembre 2016 - 13 h 03 min

    ECOUTEZ MES CHER COMPATRIOTES
    ECOUTEZ MES CHER COMPATRIOTES..MEME LES PATRIOTES DU DIMANCHE! MOBILIS EST UNE GRANDE ENTREPRISE AVEC DES GENS FANTASTIQUE…LE PROBLEME EST AILLEURS. JE VOUS LE REPETE LE PROBLEME EST AILLEURS. LIMOGER CE MONSIEUR EST UN CRIME! VOUS VOUS DITES MAIS COMMENT UN CRIME CAR LA MINISTRE LA LIMOGER ET ELLE SAIT TOUT! LA REPONSE EST LA SUIVANTE..UN MINISTRE N AS RIEN AVOIR AVEC LE RECRUTEMENT OU LE LIMOGEAGE (…). CA C DE L ABUS DE POUVOIR..MOBILIS DOIT AVOIR UN BOARD QUI DECIDE PAS UNE MINISTRE SANS EXPERIENCE. JE PEUX MEME AVANCER AVEC CERTAINETE QU ELLE NE SAIT MEME PAS CE QUE CONSTITUE UNE ENTREPRISE ET COMMENT CA FONCTIONNE.. VOILA NOTRE PR9BLEME CHEZ NOUS ..LE PROBLEME EST UN PROBLEME DE GOUVERNANCE (…). CE EX PDG PEUT ETRE A EU LES MAINS LIER OU N AS PAS VOULUE FAIRE CE QUE LE CLAN VEUT FAIRE ET VOILA VOUS ETES LIMOGER PAR UN MINISTRE SOUS LES ORDRE. MA QUESTION AUX LECTEURES …LES VRAI PATRIOTES AINSI QUE LES PATRIOTES DU DIMANCHE..QUE PENSEZ VOUS DU STYLE DE MANAGEMENT DE CETTE MINISTRE?




    0



    0
      loubna nezzar kebail
      24 novembre 2016 - 6 h 45 min

      Honnêtement c’est un grand
      Honnêtement c’est un grand monsieur, il a donner un coup de pied dans la fourmilière. mais ce que je ne comprends pas pourquoi ces pdg limoges et inculpes ne se défendent pas et mettent a nus les vrai raisons de leur départs et les magouillent de ce gouvernement




      0



      0
        Ain El Berda
        24 novembre 2016 - 13 h 03 min

        LOUBNA C UNE TRES BONNE
        LOUBNA C UNE TRES BONNE QUESTION! POURQUOI CES PDG NE SE DEFENDENT PAS. PEUT ETRE ONT ILS PEUR DE RETRIBUTION..PEUT ETRE WUE PERSONNE NE LES DEFENDRA..PEUT ETRE QU ILS NE VEULENT PAS SE BATTRE CONTRE UNE MACHINE QUI A DE L INFLUENCE ET CAPABLE FAIRE L IMPENSABLE ETC…ETC.. MAIS LOUBNA TRES BONNE QUESTION QUE TU AS POSER.




        0



        0
    Mouloud
    23 novembre 2016 - 9 h 25 min

    Cette ministre n’est qu’une
    Cette ministre n’est qu’une KHODRA FOUK AACHA. Point Barre




    0



    0
    Anonymous
    23 novembre 2016 - 9 h 13 min

    c ‘est malheureux,
    c ‘est malheureux, réfléchissez un peu, ce Habib à dégager prés de 1 Milliard de dollar de bénéfice loin devant Djezzy et Mobilis en moins d un an, et c’est lui qui annulé le contrat avec ORANGE et on le met à la porte, il y a anguille sous roche; AZOUAOU Mehmel Aussi avait dégagé des bénéfices pour AT et il c’est fait limogé. ce qui géré ce secteur ne veulent pas son émergence. en fin c’est dommage pour les telecoms; allez voir la page Fb de mobilis et AT vous verez que les employés sont degoutés.




    0



    0
    TheBraiN
    23 novembre 2016 - 8 h 44 min

    Ce limogeage « dépasse » la
    Ce limogeage « dépasse » la ministre !
    Cette décision prouve qu’il y a encore des nationalistes influents au sein du pouvoir.
    Que de fois avais-je dénoncé le lobby pro-Orange qui voulait installer cette firme sioniste pour « ouvrir » nos secrets les plus intimes à la DGSE et au MOSSAD !!!!!!!!!!
    J’ose espérer que la justice Algérienne (civile ou militaire) ouvre une enquête sur cette scabreuse affaire !!!!!
    On ne parle ni de concurrence commerciale , ni de qualité de service ni encore moins de couverture territoriale mais de sécurité nationale .




    0



    0
      bibi
      23 novembre 2016 - 15 h 48 min

      pour mettre de l »eau à votre
      pour mettre de l »eau à votre moulin je dirais que si cette compagnie a voulu mettre un pied en Algérie et seule celle ci c »est qu »il y a une raison bien claire mais qui a échappé à la vigilance des cadres algériens




      0



      0
        TheBraiN
        24 novembre 2016 - 8 h 52 min

        Un cadre Algérien ça a un bas
        Un cadre Algérien ça a un bas salaire …ça veut acheter une voiture , une maison …
        Parfois ça a besoin d’un visa aussi .
        Tout s’achète malheureusement !!




        0



        0
    Anwa wiggi
    23 novembre 2016 - 7 h 55 min

    Azul fellawen,

    Azul fellawen,
    l’Etat Algérien veut tout faire et tout contrôler et pour finir, il ne fait rien de bon. l’Etat n’a pas vocation à vendre des abonnements téléphoniques, ni vendre des voitures et encore moins produire des machines à laver et cuisinières.
    Il doit tout privatiser et se concentrer sur ses prérogatives régaliennes que sont la securité, la justice et la fiscalité. Faire enfin de la politique.
    Son rôle devrait être de réguler l’économie et de prélever l’impôt mais pas de produire et contrôler le fonctionnement des entreprises.
    Pour ça, il faudrait que cet Etat cesse d’être corrompu et corrupteur et d’être aux mains de vautours..
    Ce n’est pas pour demain




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.