Limogeages en série à Mobilis : que se passe-t-il chez l’opérateur historique ?

Houda-Iman Feraoun. New Press

Le limogeage du PDG de Mobilis, une année après celui de son prédécesseur, laisse l’opinion publique perplexe quant à la gestion de cette entreprise qui peine à s’imposer face à la concurrence redoutable des deux autres opérateurs privés, autrement plus offensifs. Désigné en décembre 2015 pour assurer l’intérim, Mohamed Habib n’aura pas tenu plus de onze mois, subissant le même sort que Saâd Dama. On ne connaît pas pour l’heure la raison exacte qui a poussé la ministre à prendre cette décision radicale, mais certaines sources évoquent une interdiction de sortie du territoire national qui aurait été signifiée au désormais ex-PDG de Mobilis. L’année dernière, Saâd Dama avait été renvoyé par Houda-Iman Feraoun pour avoir passé un contrat avec le français Orange. Mobilis devait ouvrir 20% de son capital à l’opérateur français, suite à une rencontre qui avait eu lieu entre entrepreneurs algériens et français à Alger en 2013.

Des fuites organisées avaient fait état de la décision de l’opérateur des télécommunications français de s’installer dans notre pays. En février 2015, Orange avait ouvert sa première boutique en Algérie, prélude à une présence durable. Orange visait, à travers sa filiale Horizons, à se faire une place sur le marché algérien. En l’absence d’une quatrième licence GSM, l’opérateur français cherchait, à travers des lobbyistes algériens, à entrer dans le capital de l’opérateur public Mobilis à hauteur de 15% à 20% comme première étape, pour prendre progressivement le contrôle de cet opérateur qui compte plus de dix millions de clients. La ministre de la Poste et des TIC avait évoqué un accord favorable aux Français et sans aucun impact sur les abonnés de Mobilis. Houda-Iman Feraoun avait, en effet, affirmé devant les députés qu’elle regrettait que l’opérateur public algérien n’ait pas négocié des communications gratuites pour le client algérien, «alors que le groupe français a obtenu la gratuité totale des appels vers l’Algérie».

Autre grief – non révélé – retenu contre Orange, son association avec l’opérateur de téléphonie israélien Partner Communications, avec lequel la société française est liée par un contrat commercial. Or, Partner Communications n’est pas seulement un opérateur de la téléphonie mobile en Israël, il est également l’un des financiers de la colonisation en Cisjordanie et sur le plateau occupé du Golan. Cet opérateur pas comme les autres dispose de 176 antennes et relais sur des terres confisquées par l’armée israélienne et les colons aux Palestiniens. Il assure également à travers son réseau le service aux colons et à l’armée d’occupation israélienne pour qu’elle communique mieux lors de ses opérations militaires contre les Palestiniens.

Karim Bouali

Comment (56)

    betka
    24 novembre 2016 - 8 h 22 min

    c’est le secteur le plus
    c’est le secteur le plus corrompu en Algerie , surtout dans la wilaya de tiaret elle a placé des directeurs qui ne cherche que de l’argent ,les postes sont cédés au plus offrant ,j’ai un proche qui gagné un concours de recrutement mais il a été doublé par un proche d’un officier de la douane, le receveur n’a trouvé d’argument que: l’ordre est venu de haut .wallah ghir l’algerie rahet fi kill ezit.




    0



    0
    DFGA
    24 novembre 2016 - 8 h 01 min

    Pour reprendre ce qu’a écrit
    Pour reprendre ce qu’a écrit ce monsieur.. C’est bien plus grave.. A partir des logiciels et systèmes de surveillances presque indécelable, les services français et autres savent qui parle, ce qu’il dit mais quel avion il prend avec qui il le prends et comment il est habillé à son arrivé à l’aéroport. (Mr Ouyahia doit savoir cela normalement… non?)

    Et ces ignorants pensent que c’est grâce directeur.. les Algériens ont un besoin reel de communiquer, n’importe quel opérateur sortirait ces billets du feu. Pour la ministre je lui chapeau et quelle continue à faire le ménage, car nous avons certains Algériens qui lorsqu’un français leur sourit jaune, ils enlèvent leur pantalon..

    Ce limogeage « dépasse » la ministre ! Cette décision prouve qu’il y a encore des nationalistes influents au sein du pouvoir. Que de fois avais-je dénoncé le lobby pro-Orange qui voulait installer cette firme sioniste pour « ouvrir » nos secrets les plus intimes à la DGSE et au MOSSAD !!!!!!!!!! J’ose espérer que la justice Algérienne (civile ou militaire) ouvre une enquête sur cette scabreuse affaire !!!!! On ne parle ni de concurrence commerciale , ni de qualité de service ni encore moins de couverture territoriale mais de sécurité nationale .




    0



    0
    DFGA
    24 novembre 2016 - 8 h 00 min

    Pour reprendre ce qu’a écrit
    Pour reprendre ce qu’a écrit ce monsieur.. C’est bien plus grave.. A partir des logiciels et systèmes de surveillances presque indécelable, les services français et autres savent qui parle, ce qu’il dit mais quel avion il prend avec qui il le prends et comment il est habillé à son arrivé à l’aéroport. (Mr Ouyahia doit savoir cela normalement… non?)

    Et ces ignorants pensent que c’est grâce directeur.. les Algériens ont un besoin reel de communiquer, n’importe quel opérateur sortirait ces billets du feu. Pour la ministre je lui chapeau et quelle continue à faire le ménage, car nous avons certains Algériens qui lorsqu’un français leur sourit jaune, ils enlèvent leur pantalon..

    Ce limogeage « dépasse » la ministre ! Cette décision prouve qu’il y a encore des nationalistes influents au sein du pouvoir. Que de fois avais-je dénoncé le lobby pro-Orange qui voulait installer cette firme sioniste pour « ouvrir » nos secrets les plus intimes à la DGSE et au MOSSAD !!!!!!!!!! J’ose espérer que la justice Algérienne (civile ou militaire) ouvre une enquête sur cette scabreuse affaire !!!!! On ne parle ni de concurrence commerciale , ni de qualité de service ni encore moins de couverture territoriale mais de sécurité nationale .




    0



    0
    légumes de Déco.
    24 novembre 2016 - 7 h 20 min

    chaud devant …..poussez
    chaud devant …..poussez vous :
    Mais un sinistre ça ne décide pas ….ça exécute juste des ordres venus du sommet de la pyramide de la meute , croyez le ou pas .
    ça peut décider de dégommer des cadres ….mais pas un pdg avec en exercice positif , c’est venu d’en haut !




    0



    0
    nabil
    23 novembre 2016 - 13 h 29 min

    vous voulez savoir pourquoi
    vous voulez savoir pourquoi il a été limogé, lisez el watan, le gars fait presque 1 Milliard de dollar de bénéfice loin devant DJEZZY ; elle a peur pour son poste voila.




    0



    0
      Anonymous
      24 novembre 2016 - 4 h 47 min

      commentaire vide de tout sens
      commentaire vide de tout sens tel son propriétaire




      0



      0
        Der Spiegel
        24 novembre 2016 - 8 h 12 min

        Et pourtant Anonymous 05:47,
        Et pourtant Anonymous 05:47, c’est une éventualité fort possible. La jalousie dans les performances politiques et économiques est un facteur et une raison possibles de mise à l’écart de concurrents qui font de l’ombre! L’explication personnelle de Nabil n’est pas dénuée de sens. La prendre avec des pincettes mais ne pas l’écarter totalement.




        0



        0
    Ain el Berda
    23 novembre 2016 - 13 h 03 min

    ECOUTEZ MES CHER COMPATRIOTES
    ECOUTEZ MES CHER COMPATRIOTES..MEME LES PATRIOTES DU DIMANCHE! MOBILIS EST UNE GRANDE ENTREPRISE AVEC DES GENS FANTASTIQUE…LE PROBLEME EST AILLEURS. JE VOUS LE REPETE LE PROBLEME EST AILLEURS. LIMOGER CE MONSIEUR EST UN CRIME! VOUS VOUS DITES MAIS COMMENT UN CRIME CAR LA MINISTRE LA LIMOGER ET ELLE SAIT TOUT! LA REPONSE EST LA SUIVANTE..UN MINISTRE N AS RIEN AVOIR AVEC LE RECRUTEMENT OU LE LIMOGEAGE (…). CA C DE L ABUS DE POUVOIR..MOBILIS DOIT AVOIR UN BOARD QUI DECIDE PAS UNE MINISTRE SANS EXPERIENCE. JE PEUX MEME AVANCER AVEC CERTAINETE QU ELLE NE SAIT MEME PAS CE QUE CONSTITUE UNE ENTREPRISE ET COMMENT CA FONCTIONNE.. VOILA NOTRE PR9BLEME CHEZ NOUS ..LE PROBLEME EST UN PROBLEME DE GOUVERNANCE (…). CE EX PDG PEUT ETRE A EU LES MAINS LIER OU N AS PAS VOULUE FAIRE CE QUE LE CLAN VEUT FAIRE ET VOILA VOUS ETES LIMOGER PAR UN MINISTRE SOUS LES ORDRE. MA QUESTION AUX LECTEURES …LES VRAI PATRIOTES AINSI QUE LES PATRIOTES DU DIMANCHE..QUE PENSEZ VOUS DU STYLE DE MANAGEMENT DE CETTE MINISTRE?




    0



    0
      loubna nezzar kebail
      24 novembre 2016 - 6 h 45 min

      Honnêtement c’est un grand
      Honnêtement c’est un grand monsieur, il a donner un coup de pied dans la fourmilière. mais ce que je ne comprends pas pourquoi ces pdg limoges et inculpes ne se défendent pas et mettent a nus les vrai raisons de leur départs et les magouillent de ce gouvernement




      0



      0
        Ain El Berda
        24 novembre 2016 - 13 h 03 min

        LOUBNA C UNE TRES BONNE
        LOUBNA C UNE TRES BONNE QUESTION! POURQUOI CES PDG NE SE DEFENDENT PAS. PEUT ETRE ONT ILS PEUR DE RETRIBUTION..PEUT ETRE WUE PERSONNE NE LES DEFENDRA..PEUT ETRE QU ILS NE VEULENT PAS SE BATTRE CONTRE UNE MACHINE QUI A DE L INFLUENCE ET CAPABLE FAIRE L IMPENSABLE ETC…ETC.. MAIS LOUBNA TRES BONNE QUESTION QUE TU AS POSER.




        0



        0
    Mouloud
    23 novembre 2016 - 9 h 25 min

    Cette ministre n’est qu’une
    Cette ministre n’est qu’une KHODRA FOUK AACHA. Point Barre




    0



    0
    Anonymous
    23 novembre 2016 - 9 h 13 min

    c ‘est malheureux,
    c ‘est malheureux, réfléchissez un peu, ce Habib à dégager prés de 1 Milliard de dollar de bénéfice loin devant Djezzy et Mobilis en moins d un an, et c’est lui qui annulé le contrat avec ORANGE et on le met à la porte, il y a anguille sous roche; AZOUAOU Mehmel Aussi avait dégagé des bénéfices pour AT et il c’est fait limogé. ce qui géré ce secteur ne veulent pas son émergence. en fin c’est dommage pour les telecoms; allez voir la page Fb de mobilis et AT vous verez que les employés sont degoutés.




    0



    0
    TheBraiN
    23 novembre 2016 - 8 h 44 min

    Ce limogeage « dépasse » la
    Ce limogeage « dépasse » la ministre !
    Cette décision prouve qu’il y a encore des nationalistes influents au sein du pouvoir.
    Que de fois avais-je dénoncé le lobby pro-Orange qui voulait installer cette firme sioniste pour « ouvrir » nos secrets les plus intimes à la DGSE et au MOSSAD !!!!!!!!!!
    J’ose espérer que la justice Algérienne (civile ou militaire) ouvre une enquête sur cette scabreuse affaire !!!!!
    On ne parle ni de concurrence commerciale , ni de qualité de service ni encore moins de couverture territoriale mais de sécurité nationale .




    0



    0
      bibi
      23 novembre 2016 - 15 h 48 min

      pour mettre de l »eau à votre
      pour mettre de l »eau à votre moulin je dirais que si cette compagnie a voulu mettre un pied en Algérie et seule celle ci c »est qu »il y a une raison bien claire mais qui a échappé à la vigilance des cadres algériens




      0



      0
        TheBraiN
        24 novembre 2016 - 8 h 52 min

        Un cadre Algérien ça a un bas
        Un cadre Algérien ça a un bas salaire …ça veut acheter une voiture , une maison …
        Parfois ça a besoin d’un visa aussi .
        Tout s’achète malheureusement !!




        0



        0
    Anwa wiggi
    23 novembre 2016 - 7 h 55 min

    Azul fellawen,

    Azul fellawen,
    l’Etat Algérien veut tout faire et tout contrôler et pour finir, il ne fait rien de bon. l’Etat n’a pas vocation à vendre des abonnements téléphoniques, ni vendre des voitures et encore moins produire des machines à laver et cuisinières.
    Il doit tout privatiser et se concentrer sur ses prérogatives régaliennes que sont la securité, la justice et la fiscalité. Faire enfin de la politique.
    Son rôle devrait être de réguler l’économie et de prélever l’impôt mais pas de produire et contrôler le fonctionnement des entreprises.
    Pour ça, il faudrait que cet Etat cesse d’être corrompu et corrupteur et d’être aux mains de vautours..
    Ce n’est pas pour demain




    0



    0
    Anonymous
    23 novembre 2016 - 6 h 40 min

    L’incompétence veut laisser
    L’incompétence veut laisser la place à la compétence Faut le dire au pouvoir aussi.




    0



    0
    G31
    22 novembre 2016 - 23 h 17 min

    politique de vitrine .

    politique de vitrine .
    Après la disparition de ce clan de l ouest vous aurez une vue claire sur toutes ces affaires .
    Dommage que les ennemis intérieurs de l Algerie sont nombreux .
    A Oran et Tlemcen tout va bien même dans l austérité actuelle aucun projet n a ète reporter ?!
    Oran avale le budget de 8 wilaya toute seule sans parler de tlemcene , Timouchente , et mosta!!!
    Les autres restent des sous citoyens aux yeux de ce clan de l ouest ,




    0



    0
      Mina
      23 novembre 2016 - 7 h 13 min

      c’est quoi ce régionalisme,
      c’est quoi ce régionalisme, les gens de l’ouest souffre plus que vous à Alger sauf qu’ils ont toujours le sourire même avec le ventre creux. Ils n’ont pas l’habitude de se lamenter et ont toujours le mot Hamdoullah qui sort de la bouche. Il y a autant de gens de l’est et du centre au gouvernement (APN, HCA, Senat, FLN, RND,FFS,RCD, ,Ministères et autres) à commencer par Sellal et Ouyahia sans parler des généraux de l’armée. Ce sont tous ces gens qui nous gouvernent. Et puis sachez que nous sommes tous Algériens d’où que l’on soit. On reste là ou l’on se plait. Les vautours sont à Alger ne l’oublier pas.




      0



      0
        Anonymous
        23 novembre 2016 - 9 h 51 min

        Entièrement d’accord avec G31
        Entièrement d’accord avec G31…Quand ce clan tribal aura disparu personne ne pourra imaginer l’ampleur des désastres tant ils sont sans équivalent.
        Tout ce qu’on apprend de manière parcellaire depuis 1999 n’est que la partie émerger d’un immense iceberg qui va marquer notre histoire pour des décennies.
        C’est une destruction de notre société et de ses fondements par une structure clanique et régionaliste sans liens affectifs ni liens historique avec l’Algérie…




        0



        0
      Anonymous
      23 novembre 2016 - 19 h 40 min

      Je viens d’apprendre que meme
      Je viens d’apprendre que meme l’investissement de Volkswagen a été siphoné vers l’Ouest, à Relizane plus exactement




      0



      0
    Anonymous
    22 novembre 2016 - 22 h 06 min

    interdiction de sortie du
    interdiction de sortie du territoire : ça sent le détournement de fonds à plein nez! l’air des hauteurs ça grise ! espèce d’incompétent destructeur au lieu de faire décoller son entreprise il l’a vole! j’ai remarqué un changement de look des agences mou-bilis, si le décorateur a pris de l’argent pour ça franchement faut porter plainte! un potentiel pareil gâché par des médiocres , ça me sidère ! et ces agents avec leurs foulards verts … qu’est ce qu’on a fait pour que l’algérie ressemble à ça??? ! ya houda feraoun va chercher un vrai manager français ou autre nationalité pour la conduite des opérations , les arabes sont là pour bouffer c des djiaanes!!!!




    0



    0
      ali
      23 novembre 2016 - 0 h 31 min

      n’importe quoi niveau sous le
      n’importe quoi niveau sous le caniveau




      0



      0
      Anonymous
      23 novembre 2016 - 9 h 19 min

      parlez à des gens de la boite
      parlez à des gens de la boite et vous verrez, Mobilis à fait un chiffre d affaire de presque un Millird de dollar loin devant djezzy et ooreedoo pour la 1 ere fois de son histoire pour les 9 premiers mois de 2016 ; ce limogeage n’est autre qu une tentative de freiné mobilis;, les chiffres sont là




      0



      0
    KADA
    22 novembre 2016 - 21 h 43 min

    Bravo madame ce secteur est
    Bravo madame ce secteur est (…)
    Une (…) s’impose




    0



    0
      @kada
      23 novembre 2016 - 6 h 17 min

      et tu crois vraiment qu’elle
      et tu crois vraiment qu’elle a agi avant de recevoir des instructions ??? faut pas réver non plus !




      0



      0
    anonyme
    22 novembre 2016 - 20 h 48 min

    Il faut virer les vendus, et
    Il faut virer les vendus, et les opportunistes, les affairistes qui dirigent MOBILS.
    Il faut les traduire devant la justice pour haute trahison;
    Ils ont pas du sang Algerien dans les veines.
    Ils font des affaires personnelles sur le dos du service public appartenant au peuple.




    0



    0
      Bahloul
      23 novembre 2016 - 10 h 25 min

      Si on devait traduire en
      Si on devait traduire en justices tout les affairistes-opportunistes-corrompus-et-corrupteurs, alors faudra construire des centaines de prisons…Mais, même ça, on ne peut plus, il n’y a plus d’argent dans les caisses ( paraît-il !).




      0



      0
    Moskosdz
    22 novembre 2016 - 20 h 44 min

    Madame Feraoun a probablement
    Madame Feraoun a probablement raison,faut absolument se débarrasser de ces tiques qui nous sucent le sang.




    0



    0
    mumus
    22 novembre 2016 - 20 h 15 min

    Mobilis !Quelle blaque ?
    Mobilis !Quelle blaque ? Ayant égaré mon portable ,je me suis rendu à l’ agence Mobilis de Jijel,afin de bloquer mon numero,quelle ne fut ma surprise ,lorsque la préposée a l’acceuil,me fait savoir que le numero que je viens de lui annoncer ,n’est pas a mon nom,mais appartient à un autre abonné et je dit bien à BEJAIA?
    Malgré mon insistance ,tout en lui faisant savoir que mon numero m’a été attribué par moblis en 2007,cette derniere ne veut rien savoir et la solution ? Lui ramener une déclaration sur l’honneur LEGALISE que ce numero m’appartient ,avec une autre déclaration de perte,LEGALISE .

    Ayant ,solliciter un parent responsable a l’agence ,ce dernier me confirme ,ce que la préposéé,m’a deja dit et la procedure a suivre.

    De retour a l’agence ,avec ma copie de contrat de mobilis ,prouvant la veracité des faits ,que ce numero m’appartient depuis 2007,ce responsable ,n’a pas pu me convaincre ,comment le meme numero a été attribué ,la meme année à un abonné
    a BEJAIA et à un autre à JIJEL,et cerise sur la gateau ,d’un air moqueur et hautain ,tout en élevant sa voix ,sans aucun respect,me fait savoir QU’IL NE FAUT PLUS VENIR LE VOIR.

    Et voila,comment mobilis perd ses clients.

    Tout de même mes remerciements à Monsieur le Chef d’agence,qui a reconnu la faille tout en remediant a cette situation ,et en me faisant savoir qu’en 2007,il n’y été pas et qu’il ne peut me fournir aucune éxplication.




    0



    0
    BOUARIF- AURES
    22 novembre 2016 - 19 h 41 min

    Mme La Ministre, Houda-Iman
    Mme La Ministre, Houda-Iman Feraoun. Utilisée comme mannequin du Clan, pour amadouer la galerie !
    « Certaines sources évoquent une interdiction de sortie du territoire national qui aurait été signifiée au désormais ex-PDG de Mobilis. L’année dernière, Saâd Dama avait été renvoyé par Houda-Iman Feraoun pour avoir passé un contrat avec le français Orange. Mobilis devait ouvrir 20% de son capital à l’opérateur français, suite à une rencontre qui avait eu lieu entre entrepreneurs algériens et français à Alger en 2013. La ministre de la Poste et des TIC avait évoqué un accord favorable aux Français et sans aucun impact sur les abonnés de Mobilis. Houda-Iman Feraoun avait, en effet, affirmé devant les députés qu’elle regrettait que l’opérateur public algérien n’ait pas négocié des communications gratuites pour le client algérien, «alors que le groupe français a obtenu la gratuité totale des appels vers l’Algérie». Autre grief – non révélé – retenu contre Orange, son association avec l’opérateur de téléphonie israélien et sioniste Partner Communications, avec lequel la société française est liée par un contrat commercial. Or, Partner Communications n’est pas seulement un opérateur de la téléphonie mobile en Israël, il est également l’un des financiers de la colonisation en Cisjordanie et sur le plateau occupé du Golan. Cet opérateur pas comme les autres dispose de 176 antennes et relais sur des terres confisquées par l’armée israélienne et les colons aux Palestiniens. Il assure également à travers son réseau le service aux colons et à l’armée d’occupation israélienne pour qu’elle communique mieux lors de ses opérations militaires contre les Palestiniens ».
    Comment ce sioniste a pu rentrer en Algérie et de pouvoir participer dans une telle rencontre et de surcroit sur le sol des millions de glorieux Martyrs, sans la complicité et les dessous de table ! L’art art la manière d’accueillir des sionistes en bonne et due forme, nos ministres et ne sont pas suivis par nos services spéciaux où il y à complicité et cacher l’identité des visiteurs et autres profiteurs de la manne pétrolière ?
    Cherchez l’intrus, SVP, nous ne comprenons rien dans le bas monde si louche et de manigances et des affaires avec des enveloppes sous la table, c’est une pratique de l’école de Chakib KHLAHAÂ, qui promet bien des surprises, allez demander l’Avis du DREBKI-SAIDANI, SELLAL, BOUCHOUREB et bien d’autres !
    Cordialement : Un Algérien de ses montagnes des Aurès !




    0



    0
    Aissa
    22 novembre 2016 - 19 h 25 min

    La ministre limoge cet
    La ministre limoge cet incompetent notoire tout simplement ….on se demande comment il est arrivé à ce poste …




    0



    0
    Mina
    22 novembre 2016 - 18 h 56 min

    Les Tics ont repris avec
    Les Tics ont repris avec Bessallah qui a rassemblé les compétences mais des manipulateurs ont pu influencer les décideurs pour l’écarter et faire écrouler le secteur.




    0



    0
    Nora
    22 novembre 2016 - 18 h 30 min

    Si les tics sont au plus mal
    Si les tics sont au plus mal c’est que l’UGTA a repris son bâton de pèlerin pour chasser les compétences et réinstaller ses alliés. Quand la ministre a décidé de les intégrer au dialogue nous avons pressenti que le malheur allait s’abattre sur les TICs. Mobilis a repris avec Habib et a pu réaliser un record et voilà qu’on le chasse. Mais c’est AT qui doit être reformée pour régler les services publics qui sont au plus mal.




    0



    0
    Beral
    22 novembre 2016 - 18 h 26 min

    Les dirigeants de nos
    Les dirigeants de nos entreprises n’ont pas la culture de négociations et ne maitrise pas bien les outils de ce volet, il ne suffit pas d’être un bon technicien, il faut maitriser les aspects juridique, financier, technique, être rompu aux négociation et ne pas avoir de sentiment dans les affaires, business is business




    0



    0
    zizou
    22 novembre 2016 - 18 h 22 min

    Dans votre métier ils y’a un
    Dans votre métier ils y’a un vrai journaliste et un FAUX! a la place l’Argent.




    0



    0
    DZ
    22 novembre 2016 - 18 h 16 min

    
Il était une fois un roi qui
    
Il était une fois un roi qui voulait aller à la pêche.
Il appelle son météorologue et lui demande l’évolution pour les heures suivantes.
Celui-ci le rassure en lui affirmant qu’il pouvait aller tranquillement à la pêche car pas de pluie.
Comme la reine vivait près de là où il irait, le roi revêtit ses plus beaux atours.
Sur le chemin, il rencontra un paysan monté sur son âne qui en voyant le roi lui dit: «Seigneur vaut mieux que vous rebroussiez chemin car il va beaucoup pleuvoir dans peu de temps. »
Bien sûr, le roi continua en pensant: «Comment ce type peut-il mieux savoir que mon spécialiste très bien payé qui m’a indiqué le contraire.
Poursuivons. « 
Et c’est ce qu’il fit … et bien sûr il plut à torrents. Le roi trempé, sa reine se moqua de le voir dans un si piteux état.
Furieux, le roi retourna au palais et congédia son employé. Il convoqua le paysan et lui offrit le poste, mais le paysan refusa :
«Seigneur, je ne suis pas celui qui comprend quelque chose dans ces affaires de météo ni de climat, mais je sais que si les oreilles de mon âne sont baissées alors ça signifie qu’il va pleuvoir « 
Et le roi a embauché l’âne…
    
C’est ainsi que commença la coutume de recruter des ânes pour les postes de conseillers les mieux payés.




    0



    0
      Kasri Mohamed
      22 novembre 2016 - 19 h 33 min

      Merci tout simplement
      Merci tout simplement




      0



      0
      said
      23 novembre 2016 - 7 h 30 min

      bien dit
      bien dit




      0



      0
    anonyme
    22 novembre 2016 - 18 h 04 min

    Il parait qu’il y a une
    Il parait qu’il y a une pénurie de maquillage en ce moment..




    0



    0
    BEDOUIN
    22 novembre 2016 - 17 h 42 min

    ça ressemble comme une goute
    ça ressemble comme une goute d’eau a une république bananière;un pas en avant deux pas en arrière;et pour réussir il faut etre un corrompus et vouloir aller a l’enfer;sinon tu grève




    0



    0
    kelam
    22 novembre 2016 - 17 h 23 min

    l’homme qu’il faut a la place
    l’homme qu’il faut a la place qu’il faut::chez nous slogan creux :::la ministre peut être un bon prof d’informatique électronique ect mais pas ministre ::le syndrome de PETER est la réponse….




    0



    0
    Anonymous
    22 novembre 2016 - 16 h 06 min

    CHERS AMIS A/P CERTE CA N’A
    CHERS AMIS A/P CERTE CA N’A AUCUN RAPPORT AVEC CET ARTICLE ! JE VIENS DE LIRE UN COMMENTAIRE SUR un QUOTIDIEN SUR LA CHUTE E MIMENT DU GROS TAS SAC A M…..
    ( LE TLIBA ) LE LÈCHE BOTTE DU DRABKI HÉ HÉ COMME QUOI LA CHUTE ET TERRIBLE POUR LUI AU SUIVANT AU SUIVANT !!!!!!!!!!
    POURVU QUE CA CONTINU.




    0



    0
    AMAR MOKHNACHE
    22 novembre 2016 - 15 h 56 min

    Les capitaux marchands de l
    Les capitaux marchands de l etat sont orphelins et l impunite aidant on peut nommer et degommer n importe quel PDG puisque les CA SONT VIRTUELS et generalement composes de la hachia….c est pour ca qu il y a de terribles resistances pour l institution d un marche financier ! POUR Y REMEDIER IL FAUT D ABORD QUE LE TRESOR PUISSE CHOISIR LIBREMENT SES REPRESENTANTS DEVANT SIEGER AUX CA ET C EST A EUX D ELIRE LE PDG PARMIS LES MEMBRES ET DE PRESENTER UN BUSINES -PLAN persuasif a meme de donner la place qui sied a l entreprise….en l absence d une bourse disposant de prerogatives etendues ce n est pas seulement MOBILIS QUI CONNAITRA DES PROBLEMES MAIS BEAUCOUPS D AUTRES « fleurons »…




    0



    0
    Yacine.DZ
    22 novembre 2016 - 14 h 38 min

    Mobilis est une société. Mme
    Mobilis est une société. Mme la ministre, dans une configuration normale, n’a rien à voir dans la gestion de cette société. Il y a un Conseil d’administration qui a des prérogatives. Cette dame, avec tous les respects que je dois à son CV, doit revoir sa manière (son approche) de manager. Le secteur dont elle a la charge est parti sur de très mauvaises bases, actuellement, il est au bord du précipice. Si elle veut y remédier elle doit s’attaquer aux problèmes de fond. Car la forme, c’est ce qu’elle tente d’améliorer, elle est facile à gérer, il suffit de mentir et de faire semblant. C’est, d’ailleurs, ce qui s’est passé et ce qui se passe au niveau du secteur de la Santé. L’Algérie, sur le papier, dispose d’hopitaux, mais les Algériens n’ont pas où se soigner, c’est la méthode Boudiaf., faire semblant en faisant beaucoup de bruits avec la complicité de certains médias opportunistes et tour est joué. Résultat des courses si quelqu’un est en bonne santé et veut tomber malade, il n’a qu’à se rendre, durant la nuit, dans n’importe quel hopital en Algérie. Dans l’Algérois, c’est celui de Zéralda qui tient le haut du pavé, avec notamment, les nombreux chats qui rôdent dans le service où les femmes accouchent et la menace qu’ils pèsent sur les nouveau-nés.. Bref la3djeb




    0



    0
    el wazir
    22 novembre 2016 - 14 h 30 min

    Mme H FERAOUN, est une
    Mme H FERAOUN, est une ministre qui fait avancer son secteur, celui des NTIC notamment, dans notre pays la solution du limogeage s’avère le meilleur moyen pour écarter la médiocrité et libérer l’avancement de notre pays Toutefois un tel pragmatisme et un tel courage, n’existent pas dans les autres secteurs (industrie, santé, TP,, .. ETC), ce qui explique la stagnations préjudiciable a l’amélioration de la situation dans ces secteurs mais leurs procure toutefois une assurance de vivre caché pour mieux profiter des privilèges;




    0



    0
      Ain el Berda
      22 novembre 2016 - 15 h 03 min

      YA EL WAZIR, JE SAIS PAS TON
      YA EL WAZIR, JE SAIS PAS TON BACKGROUND MAIS CERTAINEMENT VOUS N AVEZ JAMAIS ASSUMER UNE FONCTION MANAGERIAL..UNE VRAI OU TU ES COMPTABLE DEVANT LES SHAREHOLDERS DE GRANDE COMPAGNIES.. C POUR CELA QUAND J AI LU TA REPONSE , JE ME SUIS DIT POURQUOI CHEZ NOUS ON EST PAS ARRIVER A MAITRISER LA GESTION DES ENTREPRISES ET JE ME SUIS DIT IL FAUT VOIR UN PEU DU COTE DE NOTRE EDUCATION QUI EST BASER SUR CE QUE FONT LES GRENOUILLES POUR LES INTIMES COMME TOI GRENOUILLE C NOS FRANCAIS. LES ALGERIENS COMME TOI PAS MOI CROIENT SAVOIR QUE LES FROGS ALIAS FRANCAIS SONT DES GRANDS MANAGERS ET ILS LES COPIENT ET ILS LES ECOUTENT COMME CI ILS SONT LA REFERENCE DU VRAI! C POUR CELA QUE JE CONSTATE AMEREMENT QUE TOI AUSSI TU ES AUSSI COLONISER QUE LES ABRUPTIS QUI LIMOGENT LES GENS SANS CONNAITRE LES VRAI RAISONS DE LEUR ACTION. A TA PLACE DANS LE DOUTE S ABSTENIR! CEUX QUE TU APPLAUDISSE SONT LA SOURCE DE NOTRE MALHEURE. SALAM




      0



      0
        l'Algerois
        22 novembre 2016 - 15 h 47 min

        Votre commentaire est Idiot
        Votre commentaire est Idiot comme vous




        0



        0
          Anonymous
          23 novembre 2016 - 5 h 06 min

          Mais oui c’est ça L’Algerois,
          Mais oui c’est ça L’Algerois, tu te sens visé???????




          0



          0
          Anonymous
          23 novembre 2016 - 19 h 43 min

          T’as vu le tien ?
          T’as vu le tien ?




          0



          0
      Anonymous
      22 novembre 2016 - 15 h 47 min

      « pour ecarter la mediocrité »
      « pour ecarter la mediocrité » dites vous. Vous oubliez que c’est justement elle qui l’a nommé ce poste !




      0



      0
    Anonymous
    22 novembre 2016 - 14 h 26 min

    De gros et juteux contrats
    De gros et juteux contrats sur le dos des algériens sont derrière ce jeu de chaises musicales…La ministre est une incompétente notoire qui a beaucoup jouer sur les apparences. C’est une proche de $aid…




    0



    0
    mouloud madoun
    22 novembre 2016 - 14 h 01 min

    on apprend tj des nouvelles
    on apprend tj des nouvelles et pas mures au pays du PARRAIN. Heureusement que le troupeau de moutons que nous sommes devenus continue a brouter, des vertes cette fois ci. A l`OUEST tout va bien….




    0



    0
      Mina
      22 novembre 2016 - 18 h 41 min

      Croyez-vous qu’à l’ouest tout
      Croyez-vous qu’à l’ouest tout va bien? eh bien trompez-vous car des quartiers entiers restent pendant des mois sans téléphones fixes et évidemment sans internet. Seulement yechtakou li rabbi




      0



      0
    NAVIGATEUR
    22 novembre 2016 - 14 h 00 min

    Pour le moment et Dieu merci
    Pour le moment et Dieu merci , on a pas changé de stratégie , elle est toujours la même : NAVIGUER à VU !! lol
    ne vous cassez pas la téte , de toute façon pourquoi être pressés d’évoluer économiquement ….etc , la fin du monde est encore loin , donc on a encore des milliards d’années devant nous ! lol




    0



    0
    anti sioniste
    22 novembre 2016 - 13 h 52 min

    j’aime bien ce passage  » ….
    j’aime bien ce passage  » …..Autre grief – non révélé – retenu contre Orange, son association avec l’opérateur de téléphonie israélien Partner Communications  » !!
    MA REMARQUE EST : toutes les grosses boites dans tous les domaines sont au moins partiellement détenues par des fonds juifs ou israéliens , pour etre formel je dirais 99% des grosses boites dans le monde .
    et si ce n’est pas directement , c’est indirectement par une autre boite associée dans laquelle se cachent les vrais financiers qui sont en le plus souvent juifs hélas !
    je ne connais pas UNE entreprise de renommée mondiale dérriére laquelle il n’ya pas un ou des associés ( personnes physiques ou personnes morales ) qui seraient des juifs .
    ceci dit , si on se base sur cette donne : on ne contractera aucun partenariat !
    pratiquement toues les boites Françaises , Américaines , Japonaises …sont financées en partie par des fonds juifs !
    comme dit le dicton :
    si la qualité vous parait chére , alors essayez la médiocrité .
    donc moi je préconise de rester dans notre médiocrité jusqu’à la fin des temps et de ne pas traiter avec les juifs , méme si cela n’est pas un pécher de dealer avec .

    un anti sioniste , mais que faire face à : » business is business ! » ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.