L’argent qui a servi aux attentats de Paris et Bruxelles venait de Grande-Bretagne

Londres a toujours fait preuve d'une tolérance suspecte envers les extrémistes. D. R.

Les terroristes impliqués dans les attaques meurtrières de Paris et Bruxelles ont utilisé les indemnités britanniques pour financer le terrorisme international. Mohamed Abrini, devenu «l’homme au chapeau» à la suite de l’attaque meurtrière de l’aéroport de Bruxelles en mars 2016, a reçu 3 000 livres sterlings de la part de deux hommes dans un parc de la ville de Birmingham, avant d’embarquer sur un vol à destination de Paris en provenance de l’aéroport international de cette ville située au centre de l’Angleterre. C’est ce qu’on a appris ce jeudi à l’ouverture du procès, à Londres, du Belgo-Marocain Zakaria Boufassil, 26 ans, qui est accusé d’avoir remis l’argent à Mohamed Abrini et qui a réfuté les accusations de son implication dans la préparation et le financement d’attaques terroristes, alors que son complice, le Britannique Mohammed Ali Ahmed, a, lui, plaidé coupable pour les mêmes chefs d’accusation.

Selon plusieurs titres de la presse britannique, Abrini, arrêté le 9 avril et inculpé, est également soupçonné d’être le logisticien des attaques de Paris et de Saint-Denis qui ont fait 130 morts le 13 novembre 2015. Mohammed Ali Ahmed et Zakaria Boufassil ont, eux, été inculpés le 29 avril dernier au Royaume-Uni pour avoir remis 3 000 livres à Abrini. Selon les relevés téléphoniques obtenus par les enquêteurs de la brigade antiterroriste de Scotland Yard, les trois hommes se trouvaient au même moment dans un parc à Birmingham, au centre de l’Angleterre, le 11 juillet 2015.

Le procureur Max Hill a clairement laissé entendre, lors de l’ouverture de ce procès, qu’«il n’y a aucun doute que cet argent a été remis avec l’intention de financer des actes terroristes», soulignant qu’Abrini, lorsqu’il a été interrogé par les enquêteurs belges, a expressément désigné Ahmed comme celui qui l’a guidé vers le point de rendez-vous et Boufassil comme celui qui lui a remis l’argent. Mohamed Abrini a également dit aux enquêteurs belges que, lors d’un séjour en Syrie, le nommé Abaaoud – la justice britannique interdit de donner davantage de détails sur l’identité de celui-ci – lui a demandé de collecter de l’argent au Royaume-Uni et lui a donné plusieurs numéros de téléphone. Abrini s’est rendu à Birmingham au lendemain de son arrivée à Londres. Sur place, il s’est rendu deux fois dans le parc, sans y trouver personne. La troisième fois, Ahmed et Boufassil, qui voulaient d’abord s’assurer qu’il n’était pas une «taupe», l’attendaient pour le conduire dans une forêt et lui remettre l’argent, a détaillé le procureur.

Ces révélations ont surtout permis de lever le voile sur les ramifications de ces réseaux terroristes opérant partout en Europe dans le cadre d’une stratégie élaborée par la mouvance djihadiste internationale pour semer la terreur dans les quatre coins du globe. Londres reste la plaque tournante de cette mouvance sur le plan logistique, mais aussi un centre de propagande du djihadisme à travers notamment les médias acquis à cette idéologie qui diffusent à partir de la capitale britannique. Certains prônent ouvertement le recours à la violence dans l’action politique et survivent grâce aux fonds émanant du richissime émirat du Qatar, avec en toile de fond la déstabilisation des pays dans la région du monde arabe qui ont choisi la modernité comme modèle politique.

La Grande-Bretagne a toujours servi de lieu de prédilection pour les terroristes du GIA dans les années 1990. Des collectes d’argent se faisaient au su et au vu des autorités britanniques au profit des groupes terroristes qui massacraient les populations civiles en Algérie. La complicité de Londres dans le financement et la propagation du terrorisme islamiste n’a jamais été démentie. Cette nouvelle affaire ne fait que la confirmer.

De Londres, Boudjemaa Selimia

Comment (15)

    profiler
    26 novembre 2016 - 11 h 27 min

    Et bein bravo, au enquêteurs
    Et bein bravo, au enquêteurs de l’occident, et en particuliers les renseignements français. justes pour info….Vous avez 25 ans de retard, sur les renseignements algerien. A moins que vous financière aussi le GiA, et d’autres groupes teroriste….pauvre France, vous êtes complices des sioniste, et de tous ces activités teroriste dans le monde…quand on finance des projets, il faut bien un retour du bénéfice. je crois que sa le cas.




    0



    0
    Zenba3 1er
    26 novembre 2016 - 10 h 44 min

    @ The Brain .

    @ The Brain .
    Hallucinant ! Vous auriez écrit que tout le mal du monde on le doit au « « complot judéo-maçonnique » on aurait vite compris. On connait la propension de cette officine secrète à provoquer des tsunamis, des ouragans, des séismes, la variation du prix du pétrole en fonction de leurs intérêts, la déstabilisation des grandes démocraties arabes, les complots en tous genres, à faire et défaire rois et président, et j’en passe. Mais là, je ne sais pas si on doit vous lire littéralement ou si on doit passer par un exégète. Au premier degré vous êtes entrain de dire que les attentats perpétrés chez nous sont le fait de nos services. Une variante du kituki, tout simplement. Au deuxième degré , qu’ils sont le fait de services étrangers . Au troisième, ce sont les attentats de Paris qui sont le fait de services ayant été manipulés par les nôtres. Au quatrième degré ce sont ces officines qui sont derrière des services qui se cachent derrière les services qui manipulent les services qui ont manipulés des services responsables de la manipulation de services qui…. Pardon, j’ai le tournis




    0



    0
    TheBraiN
    26 novembre 2016 - 8 h 37 min

    Les attentats de Paris sont
    Les attentats de Paris sont des « false flags » c’est à dire des opérations organisées par les services secrets Français eux-mêmes !
    J’aimerais bien qu’on arrête, en tant qu’Algériens,de croire en la propagande judéo-maçonnique occidentale ….est-ce trop demander que de rédiger nos articles en fonction de notre sensibilité à nous ????




    0



    0
      Anonymous
      26 novembre 2016 - 9 h 11 min

      Tu as raison, faut il encore
      Tu as raison, faut il encore comprendre les rouages de cette matrice ou tous les dirigeants francais et autres sont à plat ventre devant leurs maîtres de différentes sectes diaboliques donneuses d’ordres.




      0



      0
        TheBraiN
        26 novembre 2016 - 9 h 37 min

        Ce qui fait mal au cœur c’est
        Ce qui fait mal au cœur c’est d’entendre et de lire une certaine « élite » Algérienne reprendre les thèses et versions officielles Françaises sur ces affaires de terrorisme alors que nous , Algériens , sommes mieux placés (après le terrorisme des GIA, AIS et autres et notre glorieuse révolution armée) pour comprendre ce qu’il se passe réellement en Syrie , Irak et les manipulations occidentales y afférentes .




        0



        0
      slam
      26 novembre 2016 - 10 h 08 min

      Yaw Faqo ! On nous a deja
      Yaw Faqo ! On nous a deja fait le coup du « qui tue qui » en accusant notre propre armee de massacrer notre peuple.
      Qui distillait ces théories complotistes? Les copains des égorgeurs of course.

      « False flag » pour disculper une ideologie islamiste criminelle qui massacre à grande echelle fi sabil ellah….re Faqo again !




      0



      0
        TheBraiN
        27 novembre 2016 - 10 h 17 min

        Vous dites n’importe quoi en
        Vous dites n’importe quoi en fait vous répétez la propagande judéo-maçonnique occidentale .
        Vous prêchez le faux en utilisant le vrai et vice-versa !




        0



        0
    Jasmine
    26 novembre 2016 - 0 h 18 min

    Les Britanniques sont tres
    Les Britanniques sont tres conscient de la gravite de la situation securitaire chez eux, ils sont effectivement tres conscient qie les terroristes peuvent frapper a tout moment, mais ils tablent enormement sur l’efficacute de leur agences de rendeignements qui ont j’usqu’ici reussi a dejoue plusieurs attaques reelles. Il faudrait un coup de pied dans la fourmiliere Djihadiste tres ancre chez-eux, wish them good luck in the fight against terror and the propaganda network.




    0



    0
    ANTI BOULAHYA
    25 novembre 2016 - 20 h 57 min

    ils osent montrer leur
    ils osent montrer leur gueules pour aller demander des aides financières dans les institutions UK !!!!
    bravo les barbus pour l’étroitesse de vos cerveaux !
    tu va combattre qui , l’UK ? avec quoi ? ton siwak ? oui ça peut faire mal ….j’avoue ! mdr




    0



    0
    Erracham
    25 novembre 2016 - 20 h 37 min

    L’argent ne peut pas venir d
    L’argent ne peut pas venir d’ailleurs que des banques appartenant à des juifs, sionistes notoires, gérant des fortunes déposées par des Arabes, traitres tout aussi notoires à leurs frères. Toutes les transactions sont approuvées et surveillées par les services secrets judeo-chrétien tant que ces fonds servent à financer des causes perdues, celles de la politique révolue de la canonière. Méditons encore cette vieille prière: « Oh mon Dieu, préservez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge ». Prenons nos distances de ces Zombies du Moyen Orient, ils portent en eux les germes de la peste noire!




    0



    0
    Anonymous
    25 novembre 2016 - 20 h 02 min

    A l’époque du terrorisme
    A l’époque du terrorisme islamique du FIS en Algérie , c’est le gouvernement de sa majesté the queen Elisabeth Two qui incitait les barbus à faire des quêtes dans les rues de Londres sous protection policiere en toute sérénité , afin d’aider le djihad démocratique(??) en Algérie (comme disaient les britishs)




    0



    0
    benchikh
    25 novembre 2016 - 19 h 46 min

    Un enfant abandonné ne fait
    Un enfant abandonné ne fait jamais mal à sa mère adoptive.




    0



    0
    Moskosdz
    25 novembre 2016 - 19 h 11 min

    Les auteurs des carnages de
    Les auteurs des carnages de Paris et Bruxelles étaient pratiquement tous des kamikazes Marocains,à mon humble avis,ce n’est qu’un écran de fumée pour détourner l’attention et dissimuler le vrai problème des quantités faramineuses de drogue exportée par les généraux Marocains dont les énormes profit servent à corrompre et financer le terrorisme transfrontalier.




    0



    0
    New kid
    25 novembre 2016 - 18 h 31 min

    Heureusement que Trump a été
    Heureusement que Trump a été voté président ! Il va détruire les nids d’islamistes que l’Europe utilise par ci par là !
    Il a compris le jeu d’Obama et de Clinton aidé du père François et du petit David démissionnaire !
    Il faut évidemment se rappeler que si Giuliani, ancien maire de New York lors de l’attaque des deux tours, le prince saoudien Walid bin Talal lui avait envoyé un chèque de dix millions de dollars qu’il a refusé et renvoyé ! Deviendra ministre de l’intérieur zagat 3ala les freros ou qu’ils soient sauf en enfer dans la fourche de Lucifer!




    0



    0
    anti daesh
    25 novembre 2016 - 17 h 57 min

    hadouk leoudjouh ya baba! ces
    hadouk leoudjouh ya baba! ces énergumènes sont soutenus par the UK sinon comment ils pourraient brandir une banderole pareille ? Londres joue double jeu c’est clair




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.