Les travaux de construction d’un hôtel provoquent un glissement de terrain à Bouzaréah

Vue du glissement de terrain. D. R.

Le glissement de terrain dangereux qui s’est produit aujourd’hui sur la route de Bouzaréah menant vers le village Céleste a été provoqué par les travaux d’un chantier de construction d’un hôtel, a-t-on appris de sources locales. Ce glissement de terrain sur une superficie de 20 m2 est la conséquence directe des travaux de terrassement en cours depuis plusieurs mois.

«L’entrepreneur ne semble pas avoir pris les mesures nécessaires pour protéger la route d’un éventuel glissement de terrain. Des riverains ont attiré son intention et celle des autorités locales sur les dangers de ces travaux situés en bas de la route», ont ajouté nos sources. Heureusement qu’il n’y avait personne au moment de l’incident. Le glissement est tel que la réparation de la route coupée risque de prendre plusieurs jours. Cela même si les entreprises SEAL et ASROUT sont à pied d’œuvre pour réparer la conduite endommagée et rouvrir la route à la circulation.

Les habitants du village Céleste sont contraints d’emprunter la route de Bab El-Oued. Ce glissement de terrain renseigne ainsi sur le non-respect des normes de sécurité dans les opérations de terrassement. Cela nous rappelle l’effondrement d’un immeuble à El-Achour à cause des travaux de terrassement d’un chantier mitoyen. Les autorités sont vivement interpellées.

H. Abdi

Comment (14)

    babel
    26 novembre 2016 - 11 h 04 min

    Vous parler de mesures
    Vous parler de mesures nécessaires !ça me fais marrer ?
    La seule mesure qu’il y a ces LA TCHIPA et le laisser aller surtout dans cette commune
    C’est L’ISTIKLALE celui qui a le pouvoir fait comme il veut ?




    0



    0
    Anonymous
    26 novembre 2016 - 9 h 56 min

    article plein de fautes vous
    article plein de fautes vous n’avez pas honte de publier un khalouta pareille ? au moins corrigez! et a se dit journaliste




    0



    0
    Rascasse
    26 novembre 2016 - 8 h 17 min

    C’est un trou à l’autre bout
    C’est un trou à l’autre bout du monde non situé sur l’axe club des pins hydra Aeroport donc sans grande importance pour la nomenklatura, qui pour le trou de benaknoun à mobiliser tout les moyens nécessaires, je me rappelle d’un ancien responsable ministre de l’époque qui agacé ainsin que leur tribu des clubs des pins de devoir subir les embouteillages en sortant de sa villa au club des pins après une nuit paisible et de long sommeil imposa la ligne bleu sur le côté droit de l’autoroute pour en faire une voie exclusive allant jusqu’à l’aéroport… je me rappelle aussi DU courage de Mr Lazouni qui avait montré le caractère anticonstitutionnel de la chose




    0



    0
      Rascasse
      26 novembre 2016 - 9 h 15 min

      Ligne bleu sur le côté gauche
      Ligne bleu sur le côté gauche de la voie expresse plutôt




      0



      0
    Hakim
    25 novembre 2016 - 22 h 41 min

    Une mafia de l’urbanisme
    Une mafia de l’urbanisme sévit à la mairie de Bouzaréa depuis plusieurs années et le maire en est le chef. Il a encouragé les « citoyens » de la commune à construire sans permis de construire dans des zones classées G2 et G3 ce qui est très grave et dangereux.Le wali délégué et la police de l’urbanisme le savent mais ne bougent pas…
    Regardez cette vidéo à partir de la minute 22:35 ,le maire encourage les » citoyens » à construire sans permis
    https://youtu.be/QXUHPW_IPkQ




    0



    0
    abdelkader
    25 novembre 2016 - 19 h 43 min

    9kalla ahadouhom: A3riffa el
    9kalla ahadouhom: A3riffa el lahmou sahiba’hou fa ta9kaddam,
    9kalla el akharou: Houfira la’hou fa tahaddam

    Tout est question de sous sol, si la structure du sous sol n’est pas consolidée avant le lancement les travaux de terrassement, inévitablement la voie surchargée s’effondre, d’autant plus que le sol est meuble et gorgé d’eau surtout après les dernières précipitations.




    0



    0
    Omar
    25 novembre 2016 - 17 h 26 min

    SIGNES PRECURSEURS POUR UNE
    SIGNES PRECURSEURS POUR UNE CATASTROPHE MAJEURE …




    0



    0
      Anonymous
      25 novembre 2016 - 21 h 20 min

      A3la rassak inchallah !
      A3la rassak inchallah !




      0



      0
        anonyme
        25 novembre 2016 - 21 h 59 min

        Omar avait raison , l’hôtel
        Omar avait raison , l’hôtel appartenait à un escroc protégé de la clique des voleurs.




        0



        0
          lefhama
          25 novembre 2016 - 22 h 25 min

          il s’agit du chantier d’une
          il s’agit du chantier d’une polyclinique et pas d’un hôtel !!!!!!




          0



          0
          Amir
          25 novembre 2016 - 23 h 16 min

          Kifkif
          Kifkif




          0



          0
          anonyme
          26 novembre 2016 - 10 h 37 min

          Non il s’agit bien d’un hôtel
          Non il s’agit bien d’un hôtel.




          0



          0
          Anonymous
          25 novembre 2016 - 22 h 41 min

          A3la rasskom inchallah, alors
          A3la rasskom inchallah, alors !




          0



          0
          Anonymous
          25 novembre 2016 - 22 h 44 min

          Allez au bout de votre
          Allez au bout de votre logique, le nom de cet escroc ?




          0



          0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.