Benghebrit plaide pour une généralisation «progressive» de tamazight

Nouria Benghebrit, ministre de l’Education nationale. New Press

La langue tamazight sera enseignée partout dans le pays mais sa généralisation obéira à une démarche pragmatique et progressive, a indiqué, jeudi à Béjaïa, la ministre de l’Education nationale, Mme Nouria Benghebrit.

«Son caractère obligatoire interviendra une fois levées les contraintes inhérentes à son enseignement», a-t-elle souligné lors d’un point de presse animé, en marge d’une visite de travail effectuée dans la wilaya, expliquant au demeurant que la levée de ces contraintes à l’instar du choix de la graphie a adopter ne relève pas des missions de son département ministériel mais d’instances plus compétentes.

«Il n’est pas de notre mission de trancher. Mais aux instances habilitées à le faire», a-telle affirmé, réaffirmant toutefois la volonté du gouvernement de mettre tous les moyens pour l’enseigner dans l’ensemble des wilayas du pays. «En 2014, tamazight avait été enseigné dans 14 wilayas. Aujourd’hui, elle l’est dans 34 wilayas. Il faut laisser le temps au temps», a-t-elle soutenue, soulignant par ailleurs l’intérêt et la nécessité de rendre ses lettres de noblesses à l’école en passant désormais à «l’étape de la qualité».

 «Tous les dossiers sont ouverts, qu’il s’agisse des programmes, de l’évaluation, de la formation, de la gouvernance, de l’informatisation, ou des recrutements», s’est-elle adressée aux cadres du secteur, leur demandant toutefois, pour ce faire, de fournir plus d’efforts, notamment en contribuant à la stabilisation du secteur, qui a trop pâti, de ses propres turbulences et dont la répétition, voire la fréquence a palpablement nui à son état.

Prenant Béjaïa en exemple, Mme Benghebrit, a révélé que les taux de redoublement autant dans le moyen que le secondaire, estimés respectivement à 23 et 22,5 % sont fort éloquents, en ce sens ou ils dépassent les moyennes nationales d’un ordre respectif de prés de 19 et 20 %.  «C’est un indicateur de l’insuffisance de l’acquisition des compétences», a-t-elle martelé se désolant que les investissements lourds effectués par le gouvernement dans le secteur n’aient pas donné les résultats souhaités.

Mme Benghebrit s’est dite optimiste cependant pour inverser la tendance, d’abord en raison des réformes engagées ensuite à cause du climat d’apaisement qui s’installe, notamment depuis, la signature, depuis prés d’un an déjà, de la charte de l’éthique éducative, paraphée par la quasi-totalité des partenaires sociaux, qui à ses yeux, ont fait preuve de beaucoup de responsabilité en plaçant «l’intérêt de l’élève au dessus de tout autre considération».

R. N. 

Comment (30)

    Bouzorane
    26 novembre 2016 - 11 h 50 min

    Oui, il faut généraliser
    Oui, il faut généraliser notre Tamazight…Oui, il faut généraliser notre Tifinagh…pas d’arabe, pas de latin!!… Bonne chance à Madame la Ministre et bon vent!…Vous êtes notre héroïne…. Vous êtes la digne héritière de nos héroïnes qui ont fait notre histoire millénaire…Depuis les reines Auressiènnes de l’antiquité jusqu’à Hassiba Benbouali…. Nous devons tous défendre Tamazight, mais il faut le faire dans un cadre strictement national et nationaliste….Ni afrique du nord ni Maghreb ni tamazgha !….SEULE L’ALGERIE COMPTE…..Certains des soi-disant défenseurs de Tamazight sont en réalité des boulets pour cette noble cause…Ces boulets défendent l’Afrique du nord au lieu de défendre l’Algérie…En quoi sont-ils différents de ceux qu’ils prétendent combattre, les arabo-islamistes??? puisque eux aussi veulent dissoudre l’Algérie et la mettre sous tutelle…Ils rejettent la tutelle arabo-islamiste mais revendique la tutelle nord-africaniste!!!….Ces boulets préfèrent le caractère latin au caractère arabe!!!…Là encore, ils ne servent en rien la cause de Tamazigh!!…ni arabe, ni latin, SEUL LE CARACTERE TIFINAGH EST ACCEPTABLE!!……Ces boulets revendiquent un multi-linguisme et un multi-culturalisme qui n’existe que dans leurs esprits aliénés….Ils traitent les algériens arabophones d’arabes….ils considèrent la langue française comme « un butin de guerre »!!!! Comment un peuple peut-il prétendre à un quelconque butin alors qu’il subi l’invasion, l’humiliation, la domination, l’asservissement,…???? Non, la langue française n’est pas un butin de guerre…C’est plutôt la dernière manifestation du colonialisme…Il faut la remplacer par l’anglais… Non, il n’y a pas d’arabes en Algérie…Nous sont tous amazighs à 99%…Certains d’entre nous ont été arabisés, cela ne fait pas d’eux des arabes!…Le processus est réversible et nous pouvons, nous devons, redevenir amazighophones…. Nous devons nous réapproprier notre vraie identité millénaire dans un cadre national et nationaliste….Tamazight est notre seule langue nationale…C’est valable pour tous les algériens, même ceux qui ne la parlent pas encore (s’ils ne la parlent pas, leurs enfants, eux, la parleront et la défendront et en seront fiers!)….Nous devons opter pour un nationalisme pur et dur….Le nationalisme est apparu au 19ème et a donné naissance au colonialisme….En caricaturant à peine, on peut dire que les peuples nationalistes ont colonisé les peuples non-nationalistes….Nous avons été colonisé parce que nous avons raté la révolution nationaliste du 19ème siècle…..Regardez autour de vous, regarder le monde!….Il y a 25 ans, on nous a imposé la mondialisation…Aujourd’hui, avec le Brexit, Trump,.. et les nationalismes qu’on observe partout dans le monde, c’est un mouvement de DEMONDIALISATION qui est en train de s’opérer….Le nationalisme est de retour!…. Le passage du 20ème siècle au 21ème n’a été en réalité qu’un retour en arrière!…Nous sommes aujourd’hui en train de revivre le 19ème siècle…Nous risquons à nouveau d’être confronté au colonialisme!…. Au lieu de subir, il faut agir!…. c’est l’occasion ou jamais de rattraper notre retard et de prendre notre revanche sur l’histoire!…… C’est le nationalisme qui va mettre de l’ordre dans ce grand désordre identitaire. Par le nationalisme, Tamazight s’imposera d’elle même, car le nationalisme encourage tout ce qui fait la différence de la nation algérienne par rapport aux autres nations. Et il n’y a pas mieux que l’amazighité pour entretenir LE PARTICULARISME ALGERIEN……Le nationalisme est seul capable de bâtir une Nation Algérienne forte et conquérante….En 1954, nous avions connu un nationaliste indépendantiste dont le but suprême était de libérer l’Algérie du joug colonial…c’était donc un nationalisme défensif…un nationalisme incomplet…Car un homme colonisé ne peut pas être un nationaliste accompli….La raison principale de la faillite du FLN après 1962, c’est qu’il n’a pas su faire la transition du nationalisme défensif indépendantiste vers le nationalisme offensif bâtisseur d’une Nation forte…..Aujourd’hui, après plus de 50 ans d’indépendance, il est urgent d’opérer cette transition.




    0



    0
      el milia kvayl
      26 novembre 2016 - 15 h 56 min

      Le nationalisme amazigh pour
      Le nationalisme amazigh pour vous citer,ne nous intéresse pas.Je ne veux de destin commun avec les amazigh des pays voisins car nous n avons absolument pas les mêmes sensibilités,les mêmes approches sociétales…Nous sommes Algériens amazighs musulmans point barre.Je n ai besoin d aucun nationalisme pour affirmer ce que je suis.
      Par ailleurs,ne faisons pas d ideologie sterile sous peine de ne rien obtenir.
      Vous ne pouvez d un revers de main balayer les alphabets arabes et latins…avec certitude au moment où nous devons imperativement apprendre l anglais et dans une moindre mesure mais de maniere assez significative l ‘allemand,opter pour l alphabet tifinagh c est vouer la renaissance de notre langue à une mort née,y compris là où tamazight s emploie encore.
      Je prefere que mes enfants se mettent à apprendre tamazight avec l alphabet qui leur convient et qu ils aient acquis quelque chose,plutot que le saut soit insurmontable et qu au final tamazight ne soit pas reappris.




      0



      0
        Bouzorane
        26 novembre 2016 - 17 h 19 min

        Allez dire aux japonais, aux
        Allez dire aux japonais, aux chinois et aux russes qu’ils ont tort d’utiliser des caractères propres à leurs langues respectives et qu’ils doivent se mettre à la page et adopter le latin!!!!.




        0



        0
          el milia kvayl
          26 novembre 2016 - 19 h 57 min

          Sachez donc lire le fond de
          Sachez donc lire le fond de mon commentaire plutot que de vous emporter…
          Les peuples que vous citez n ont pas connu plus de 1500 annees de rupture avec leur alphabet…Faut arretez de nous prendre pour des imbeciles.
          Les alphabets arabes et latin ont toute leur legitimité chez nous en Algerie,et je prefere assurez sur la base d alphabets que nous maitrisons parfaitement le maintien et surtout l extension de tamazight plutot que de devoir me lancer dans votre aventure qui n a aucun sens.
          Nous n avons pas un seul ouvrage culturel,philosophique,historique,scientifique en tifinagh….c est tout simple il y en a jamais eu…nos ancetres ont eu pour seul support d ecriture certaines paroies rocheuses .
          Alors svp sous le fallacieux pretexte de promouvoir notre langue ne reecrivez pas l histoire….
          Vous n etes qu un frustré plein de haine adoubé d une ignorance dangereuse.
          Votre secte makiste pretend deja qu ils sont europeens d origine(celtes etc…)quoi de mieux alors qu un alphabet si eloigné de l arabe mais si proche de leur fantasme….




          0



          0
          Anti khafafich
          26 novembre 2016 - 20 h 29 min

          Il y a un decalage entre le
          Il y a un decalage entre le temps auquel vous envoye et celui ou le message est modere et affiche, laissez lui le temps de repondre




          0



          0
          Bouzorane
          26 novembre 2016 - 21 h 13 min

          vous êtes en train de vous
          vous êtes en train de vous embrouiller tout seul!!….je vous cite : «  »Les alphabets arabes et latin ont toute leur legitimité chez nous en Algerie » » »….Oui, en effet, on continuera à utiliser le caractère arabe pour la langue arabe et le caractère latin pour l’anglais, l’allemand, français….et on utilisera le Tifinagh pour Tamazight…. Revendiquer Tamazight et le Tifinagh ne veut pas dire éliminer immédiatement et brutalement toutes les autres langues!!….Nous continuerons donc à utiliser les langues étrangères dans les domaines scientifique, philosophique,..etc, ceci pendant une période transitoire qui durera le temps qu’il faudra pour moderniser Tamazight : des années ou même des dizaines d’années…..PS : je ne suis pas kabyle, je suis chaoui et je ne connais aucun kabyle dans mon entourage….Je n’ai donc rien à voir avec le mak!




          0



          0
          el milia kvayl
          26 novembre 2016 - 23 h 27 min

          Vous passez à coté du fond du
          Vous passez à coté du fond du probleme que j ai pourtant parfaitement soulevé.
          J ai rappelé qu il y avait pour la survie de tamazight des choix vitaux à faire et un particulierement:celui de l alphabet arabe ou latin et ce contrairement à vous « sans ideologie ».
          Sans quoi vous enterrerez tamazight avec un alphabet qui n a jamais ete nul part utilisé dans un aucun ouvrage.
          Je prefere le reapprentissage et surtout la generalisation à toute l Algerie de tamazight dans un ou des alphabets qui eux nous servent depuis plus de 1500 ans,c est une garantie certaine d un succes plus grand….
          Il n y a pas un alphabet vivant pour chaque langue de ce monde…il y a plusieurs centaines de langues et beaucoup d entres elles sont passees du stade oral à ecrit en s’adossant sur un alphabet qui leur etait totalement etranger,
          Tous les alphabets n ont pas vocation à servir pour la simple et bonne raison que l essentiel restera toujours que ce qui est avant tout vivant c est la langue….peu importe la trancription.
          Le nombre de locuteurs de tamazight baisse dangereusement et vous avec le tifinagh vous acheverez toute possibilite de la restauter et surtout de l etendre.
          Pour finir il y a le mac et le le mam,les equivalents makistes en region Chaoui et Mozabite.Donc je prefere etre prudent




          0



          0
          Bouzorane
          27 novembre 2016 - 9 h 34 min

          Je vous cite encore «  »J ai
          Je vous cite encore «  »J ai rappelé qu il y avait pour la survie de tamazight des choix vitaux à faire et un particulierement celui de l alphabet arabe ou latin et ce contrairement à vous « sans ideologie ». » » » »……Je vous le confirme, le Tifinagh est pour moi une revendication idéologique …je l’assume, cela fait partie de l’idéologie nationaliste que je revendique pour l’Algérie et je ne vois pas pourquoi vous le dites avec un ton accusateur!!….Ce ton accusateur révèle en réalité votre mauvaise foi!…Etes-vous partisan du statu quo? avez-vous opté pour des intérêts étroits et des calculs tactiques??? êtes-vous de ceux qui font des vraies-fausses concessions juste pour neutraliser les revendications???….le régime a appliqué l’arabisation pour calmer les islamistes, tout en veillant à ce que certains domaines soient épargnés par cette arabisation!…Voulez-vous faire la même chose avec Tamazight…Vous voulez à tout prix conserver le latin, alors vous avez décidé de faire diversion en affichant une tolérance trompeuse vis à vis de l’arabe….Vous vous dites, après tout, laissons ces médiocres utiliser l’arabe tant qu’ils nous laissent utiliser le latin!….Etes-vous partisan du « français butin de guerre »?? je parie que oui!….Nous devons faire notre révolution culturelle sans complexes et sans concessions…Nous devons nous réapproprier notre identité dans son intégralité….Nous devons nous imposer au monde…Le monde doit découvrir notre trésor resté jusque là cacher….Et oui, c’est un combat idéologie, un combat de civilisation….Ayons confiance en nous-mêmes , ayons de l’espoir, et surtout surtout, soyons ambitieux pour notre Patrie!….Dieu est juste et équitable. Il permet à toutes les nations de devenir, chacune à son tour, le peuple élu du moment….L’avenir appartient donc aux peuples qui n’ont pas encore eu leur période de domination….Nous pouvons tirer espoir de notre souffrance même. Nous sommes le peuple de l’avenir, précisément par ce que nous n’avons pas été leaders dans le passé. Il suffit d’y croire et travailler pour !




          0



          0
          el miia kvayl
          27 novembre 2016 - 12 h 28 min

          Plus je vous lis et plus je
          Plus je vous lis et plus je ressens votre sincerité.
          Vous faites cependant selon moi une erreur.
          Je pense qu il faut agir en deux temps.
          Le 1er ,le mien,etant consacré à nationaliser tamazight,en gros à le consolider là où il s emploie deja ou le reintroduire là où nous l avons perdu ».
          Le second temps,le votre,beaucoup beaucoup plus long où le tifinagh serait reintroduit.
          Moi je n y crois pas,non pas que je sois de l ideologie »francais butin de guerre » ou quoi que ce soit d autre,j estime que nous n avons la capacité au 21 eme siecle d y parvenir au moment où nous devons d abord relever des defis majeurs tels le numerique etc….
          Je crains que vous nous fassiez courrir trop de lievres à la fois et qu au final tamazight disparaisse purement et simplement

          Chez moi à El-Milia tamazight a disparu il nous reste quelques mots et des patronymes de villages…rien d autre.Moi je prefere utiliser un alphabet arabe ou latin tel un cheval de troie et m assurer que l on puisse reintroduire tamazight chez moi….sous la forme tifinagh le saut sera impossible




          0



          0
      el milia kvayl
      26 novembre 2016 - 16 h 37 min

      @bouzorane

      @bouzorane

      Je vous ai d abord lu diagonalement,en vous relisant je remarque que j’ai mal interpreté une partie de votre commentaire.Aussi veuillez ne pas tenir compte de ce que j ecrivais au sujet du nationalisme




      0



      0
    aures
    26 novembre 2016 - 11 h 36 min

    LES MAWALIS ALGERIENS : les
    LES MAWALIS ALGERIENS : les arabisants qui lisent les livres arabes ou en arabe savent la signification de MAWALI ( dont l’étymologie provient de radical Mawla et qui désigne plusieurs degrés de sens : soit le protecteur ,le bienfaiteur , le maitre absolu en terme racial , tribal ( dans le sens religieux le Mawla c’ets le dieu ) … Beacoup de francisants algériens qui ne lisent jamais les livres en arabe ne connaisent pas ce terme et ce concept de MAWALI .. Pourtant on doit savoir ce que sont les MAWALIS en Algérie pour bien connaître l’histoire et le présent et l’avenir de ce peuple et de cette nation .. Commençons par le début !!! Dans la tribu Sémite , juive ou arabe et précisément dans la tribu arabe , où le Omrane du campement, son urbanisme , sa disposition spatiale , sa conception sociale et sociologiques , donc idéologique , obéissent à une règle politique egale à l’anthropologie de cette tribu et des représentations qu’elle se fait d’elle -même et du monde qu’elle perçoit .. au centre de la tribu , il y a les arabes , les enfants réguliers de la tribu , déterminés racialement par la filiation de leur Nassab et de leur légitimité ethnique , sanguine , patrilinéaire et patriarcale …plus bas , au sens propre et au sens spatial et temporel , aux abords du campement ce sont toutes sortes de populations illégitimes , les MAWALIS composés de refugiés , de Aadjam , d’affranchis ou d’esclaves noirs , de putes captives Sabayas et Djariates , de clients détribalisés aux origines troubles et peu sûres , de bâtards non reconnus etc… tout ce conglomérat de basse condition ou de basse extraction de MAWALIS rattachés à la tribu et à leurs MAWLAS , appartiennent à la tribu et peuvent même s’en vanter souvent , mais ils resteront leur vie entière ainsi que leur descendance marqués par leur statut de MAWALIS et on le leur rappellera toujours s’ils voulaient un jour s’en affranchir , mentir ou protester contre leur malheur ….L’islam a tenté de reformer cette Djahilia mais il n’a pas pu vaincre cette anthropologie semitique séculaire et cette idéologie arabe raciste …et les conquêtes dites musulmanes ( el Foutouhate dit-on aux naïfs) étaient principalement des conquêtes arabes omeyades .. et le schéma anthropologique du MAWALISME tel quel s’est reproduit à plus grande échelle ( avec en sus l’alibi islamiste théologique totalitaire) .. bref , que des algériens , berbères honteux de leur berbérité et s’inventant des particules Fatimiennes , ou des gitanos faux arabes hilaliens egyptiens venus en hordes , ou encore faux turcs balkaniques et Kouroughlis etc.. s’imaginent être plus arabe que les vrais arabes …ils resteront toujours aux yeux du saoudien qui les emploie islamiquement parlant , ou du Baathiste Syrien ou irakien qui leur ment au nom de la Qawmia et sa fiction ridicule , des MAWALIS ! DES MAWALIS de seconde et même de troisième zone juste pour augmenter le nombre des troupes et servir aux taches subalternes … alors les MAWALIS algériens se mettent à haïr ( comme dans tout phénomène de transfert psychologique de haine de soi propre aux indus et aux indigènes ) et leur haine explose contre tout ce qui leur rappelle qu’ils ne sont que des MAWALIS .. ILS HAISSENT alors de toute leur force leur véritable identité Berbère




    0



    0
    lhadi
    26 novembre 2016 - 10 h 58 min

    L’Algérie possède
    L’Algérie possède incontestablement une personnalité et une culture propres, marquées par l’histoire ancienne, l’islam, le patrimoine arabe et l’influence de la civilisation européenne moderne, et l’esprit Algérien ressemble à l’esprit européen. Le contenu de l’enseignement doit tenir compte de cette identité algérienne et de ses particularités culturelles. Ainsi, l’Algérie peut parfaire son indépendance, conquérir son entière liberté et tracer sa voie vers une participation effective à la civilisation universelle. Cette tache ne peut être actée qu’avec la collaboration de toutes les forces possibles, de toutes les institutions apte à le faire car j’estime qu’elle se situe au dessus des divergences les plus profondes et qu’elle doit devenir une entreprise commune à laquelle tous les les citoyennes et citoyens de bonne volonté regroupé(e)s en une fraternelle alliance doivent contribuer dans un même esprit. fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
    NATION
    26 novembre 2016 - 8 h 44 min

    La langue Amazigh , il faut
    La langue Amazigh , il faut bien sûr l’enseigner dans les écoles algériennes et faire vite ; mais c’est pas encore tout à fait l’urgence … il faut poser son enseignèrent dans quelle optique idéologique et nationale ??? cette identité historiques , comment doit-elle entre percute par l’Etat et la classe politique ?? une minorité ? une réserve indienne ? une survivance indigène ?? donc la question qui se pose est d’bord : nous sommes qui et quoi ? nous venons d’où et nous allons où ???
    IL FAUT donc et d’abord confirmer de façon nationale et souveraine dans les textes et dans les appareils idéologiques de l’Etat national algérien la primauté de la dimension identitaire historique Berbère de ce peuple et de cette nation …et par conséquent l’aspect stratégique qui en découle .
    1 – L’histoire qui doit être enseignée , diffusée et apprise c’est l’histoire des Berbères sur leur sol ou c’est l’Histoire des Empires sur le sol des Berbères ??? voilà toute la, Question clé !! ON enseigne une histoire vraie ou une histoire tronquée et fausse , adaptée aux idéologues criminelles et impériales du Baathisme et du Wahabisme et et aux lobbies en Algérie … Tout doit etre clarifié et sortir du Flou et du mensonge : la Révolution algérienne est -elle une révolution nationale pour sortir de l’Empire colonial francais et rétablir l’indépendance de la nation algérienne ou bien c’est pour revenir à l’empire califale arabe ou turc ou saoudien ou qatarien ou esquimau ???? C’est quoi cette révolution ? ses martyrs , la souffrances du peuple , les sacrifices ?? pour quel Idéal historique ??

    2- Tout en maintenant des relations positives mais sur des bases républicaines avec tous les états arabes ou dits arabes , l’Algérie doit préparera sa sortie de la Ligue arabe fantoche ; pour se consacrer au grand Projet de l’Union Nord-Africaine des peuples et des nations Berbères

    3- l’Algérie , la nation algérienne libre et indépendante , doit assumer sa géopolitique et son rôle de porte parole et de Puissance protectrice des Berbères dans le monde auprès des nations unies et dans le concert des nations … Pour cela elle doit revendiquer son droit à l’arme atomique de dissuasion ( les Berbères étant plus de 100 millions dans le monde et doivent entre protégés ) et doit acquérir les droits d’influence géostratégique non négociables sur toute la Rive Sud sud de la méditerranée de Tanger à Alexandrie , et sur les territoires continentaux du Sahel africain jusqu’au fleuve Sénégal et le Soudan …

    4- les énergumènes incultes qui tentent de faire de la question historique berbère une petite boutique sectaire de leur village ou leur Douar doivent se taire à jamais et laisser les Aguellids bâtir dans le cadre de la nation algérienne les grandes espérances des peuples Berbères .

    5- les monarchies arabes et autres petites royautés féodales de pacotille n’ont pas intérêt à entraver ce cours historique de l’Algérie et des peuples d’Afrique du Nord , car il leur en coutera très cher de se mettre sur la route de la Libération Nationale des Berbères




    0



    0
    TheBraiN
    26 novembre 2016 - 8 h 43 min

    Généralise une illusion au
    Généralise une illusion au lieu de généraliser la culture et le savoir !
    Sacrée ministre !!!!




    0



    0
    OH !
    25 novembre 2016 - 19 h 05 min

    De quelle réforme parle-t
    De quelle réforme parle-t-elle ?!
    Jusqu’à preuve du contraire, rien n’a bougé !
    En vérité, il n’y a aucune compétence parmi ceux et celles qu »elle a ramenés !
    Le monsieur sur la photo est à lui seul un boulet qui ignore superbement la question pédagogique , mais pas seulement ! En termes d’influence , il est numéro deux au MEN ! Avec l’arbitraire qui va avec .




    0



    0
    Aziz le Chéllalien
    25 novembre 2016 - 17 h 49 min

    L’Algérie postindépendance se
    L’Algérie postindépendance se concilie avec soi après un déni identitaire qui avait duré 14 siècles. ‎
    Même si c’est insuffisant. Je pense que sa généralisation doit se faire rapidement non seulement à l’école ‎mais aussi dans toutes les institutions juridiques, administratives et économiques. Sa transcription, je ‎préfère qu’elle soit en latin ou en tifinagh ‎




    0



    0
      Azzedine
      25 novembre 2016 - 23 h 31 min

      Ajoute un peu de profondeur à
      Ajoute un peu de profondeur à la réflexion que tu proposes Aziz, mon frère. Ceci pour le plus grand intérêt de l’Algérie dans son entièreté. Fais le, fais le pour la cohésion de toutes les composantes d’une Algérie forte pour sa population. Forte également pour qu’elle puisse, à son tour, apporter une contribution positive à la pacification du monde.




      0



      0
      TheBraiN
      26 novembre 2016 - 8 h 45 min

      1-Déni identitaire de 14
      1-Déni identitaire de 14 siècles ?
      Y a-t-il jamais eu une langue tamazight ??

      2-Caractères latins ou Tifinaghs mais « curieusement » pas les caractères arabes !
      MDR




      0



      0
        Anonymous
        26 novembre 2016 - 9 h 57 min

        un peuple muet yakhi Bahloul.
        un peuple muet yakhi Bahloul. va




        0



        0
        Citizen DZ
        26 novembre 2016 - 14 h 19 min

        T’as beau prétendre être
        T’as beau prétendre être « TheBrain », ton intelligence flirte avec le zéro absolu te trahi.
        Saches enfin que même les arabes (les vrais, pas les batards qui s’y accrochent) progressistes ont proposé une transcription en caractères latin de cette langue pour lui permettre de mieux rayonner et se mettre au diapason des TIC.
        Pour la langue Tamazight, saches que toutes les dynasties ayant rayonnés sur ce pays étaient amazighes et utilisaient cette langue au quotidien, même dans leurs écrits (tout en utilisant l’arabe dans la sphère religieuse et relations avec les vrais arabes). Quant aux différentes variantes de Tamazight elles ne sont pas plus éloignées l’une de l’autre que ne le sont notre darja et les parlés égyptiens et autres moyens orientaux.




        0



        0
          TheBraiN
          27 novembre 2016 - 10 h 32 min

          1-Vous êtes qui pour juger de
          1-Vous êtes qui pour juger de l’intelligence des gens ?
          Savez-vous au moins qu’il y a une sacrée différence entre une opinion et l’intelligence elle-même ?
          2-La transcription de ce que vous appelez par langue berbère » en latins c’est tellement flagrant que je ne vais même pas y revenir !!
          Encore faudrait-il qu’il y ait une langue berbère !
          Vous l’intelligent , la lumière qui vous permettez d’offenser et d’insulter ceux qui ne sont pas d’accord avec vous, prouvez-moi que cette langue existe !!
          3-Les dynasties arabo-berbères islamiques utilisaient la langue arabe comme langue officielle , nationale et même « langue de l’élite » et les dirigeants ne s’adressaient jamais à « leur peuple » que dans la langue arabe .
          Les royaumes et autre « protectorats Romains » berbères utilisaient la langue Punique !
          Il n y a jamais eu de langue berbère , je vous remets au défi vous et toutes les soit-disant sommités linguistiques berbères de prouver le contraire .
          Je vous mets au défi , aussi, de me trouver le moindre écrit « officiel » en berbère datant d’avant 1830!
          Et , Mr l’intelligent , vous confirmez mes dires en parlant de derdjas (dialectes amazighes) .
          4-Ce n’est pas en sous estimant et en insultant les sommités culturelles de votre pays que vous devenez pour autant une sommité même si la médiocrité chez nous est reine et que chez nous , absence d’échelle de valeurs faisant foi, n’importe qui peut offenser n’importe qui et le traiter d’imbécile .
          5-Un conseil , si vous pensez être intelligent faîtes comme Mr TheBrain et évitez de sous-estimer ….la stupidité des idiots .
          Sans rancune !




          0



          0
    Ahmed
    25 novembre 2016 - 17 h 28 min

    Normalement ça devrait faire
    Normalement ça devrait faire plaisir à la petite armada du mak… Mais encore une fois non.




    0



    0
    anonyme
    25 novembre 2016 - 16 h 06 min

    D’abord, Apprendre nos
    D’abord, Apprendre nos enfants les valeurs(respect,……..)




    0



    0
      timour
      25 novembre 2016 - 18 h 39 min

      A quoi servent donc un papa
      A quoi servent donc un papa et une maman? Le respect s’apprend d’abord dans le milieu familial: le milieu éducatif continuera à le conforter et à l’élargir à la Société. Dès le plus jeune âge cette notion de « respect » doit faire l’objet d’une imprégnation continue. Ce qui sous entend que les adultes (papa et maman essentiellement) montrent constamment l’exemple. Papa respecte maman en lui parlant posément (et l’inverse), papa ne frappe pas maman, on respecte ses voisins, on respecte le code de la route, on respecte l’instituteur/trice … enfin on se conduit comme un citoyen honnête, responsable et éduqué! Ensuite pour l’enfant on peut envisager tous les apprentissages car à partir du moment où le jeune enfant possède de bons et solides repères familiaux l’aptitude à apprendre est favorisée. Ce n’est pas tout car en lisant cela vous allez me dire : « Vous en faîtes des petits robots bien propres et aseptisés » Vous auriez raison c’est pourquoi j’ajoute qu’en plus du respect il faut parallèlement les initier à avoir « l’esprit critique ». Car, être respectueux ne veut pas dire accepter n’importe quelle règle et donc papa, maman mais aussi et surtout l’école sont là pour répondre et expliquer les règles qui gouvernent notre société, en particulier la notion de Respect qui ne veut pas dire acceptation aveugle de n’importe quel concept ou fait. C’est pourquoi si j’avais encore des enfants en âge d’apprendre à lire, je leur dirai ceci : A l’école, sache qu’il va s’y passer des choses extraordinaires… tu vas apprendre des langues comme le tamazight, l’arabe, le français ; tu vas être savant. Et je lui dirai ce que m’ont dit les Vieux de mon douar (que je respectais) quand je suis allé moi-même à l’école il y a bien longtemps : On vaut autant d’hommes qu’on connait de langues. Bon courage et mes respects Madame Benghebrit.




      0



      0
      Le Tlemcenien
      26 novembre 2016 - 2 h 23 min

      Parfaitement, alors
      Parfaitement, alors respectons nos ancêtres Numides qui nous ont laissé, à nous Algériens d’aujourd’hui, un très beau pays décrit dans l’histoire par leur sang et leurs sacrifices, les quelques arrivistes avec leurs épées pour soi disant nous ramener l’Islam doivent être bannis de nos manuels. L’Islam est un Don de Dieu le Tout Puissant, et nous n’avons aucune dette pour les enturbannés du golf kharabique. Pour couper l’herbe sous les pieds de quiconque voulant me faire dire que nous devons vénérer des Numides avant la venue de l’Islam et donc des « kouffars » pour eux, je leur dis que la religion de leur temps était le christianisme et ils l’ont honorés au point de donner un pape Gélase 1er de la tribu des Djelass et un Saint Augustin aimé par toutes les tendances chrétiennes jusqu’à nos jours. De plus, d’après certains, le christianisme des Numides était intact au point que Rome leur déclarait une guerre sans merci et pour laquelle les vandales sont venus leur prêter main forte contre leur crime contre l’humanité. Notre histoire est tellement riche que j’ai envie de CRIER fort afin que les débiles suiveurs des enturbannées soient interpelles une fois dans leur vie de « qawm teba3 w goul ba3 »




      0



      0
        bougamouss
        26 novembre 2016 - 8 h 00 min

        Premièrement, et à propos d
        Premièrement, et à propos d’enturbannés, tout le monde l’était à l’époque:Arabes ou Berbères…
        Deuxio, les Saoudiens ne représentent pas la « CIVILISATION ARABE » connue de tout le monde.Ce sont plutôt les Irakiens,Libanais,Syriens et Egyptiens qui la représentent.
        Tertio,pour la Tamazight chacun est libre de parler et d’étudier la langue qu’il veut.Mais, on ne devrait pas l’imposer
        à toutes les régions d’Algérie.Ce serait le début de la fin de l’Algérie.Algérie forte=unpeuple+un drapeau+une langue officielle.Pas deux , pas trois




        0



        0
          Le Tlemcenien
          26 novembre 2016 - 8 h 52 min

          1- tu parles de quelle époque
          1- tu parles de quelle époque ? car moi j’en ai évoqué deux. Si tu parles de l’après Islam, alors sache que les amazighes habitants de l’Algérie sont maîtres chez eux, ils ont accepté l’Islam à leur gré la preuve Koceila vous a bien laissé une attestation qui ne mourra jamais. 2-on ne dit pas civilisation arabe mais islamique et elle inclut les amazighes comme tous les autres peuples que tu as cité, les preuves n’en manquent pas. 3-parfait, les Algériens étant amazighes et l’infime minorité arabe étant des arrivistes alors ce sera le Tamazight comme langue officielle pour une Algérie originale et non fausse à l’image des pays des enturbannés.




          0



          0
          Ghazel Dilmi
          26 novembre 2016 - 9 h 28 min

          C’est étrange ce que tu dis,
          C’est étrange ce que tu dis, tu exclues les vrais arabes qui sont de la péninsule arabique pour les substituer ‎d’autres qui sont arabes que par la langue mais je ne te reproche rien tu n’es qu’une nième victime de cette ‎école sinistrée. ‎




          0



          0
          Hamouche nath Mha
          26 novembre 2016 - 9 h 46 min

          Tout à fait d’accord monsieur
          Tout à fait d’accord monsieur Ghazel, j’ajoute une chose à cette inculte que je le conseille de se ‎familiariser que tu viens de citer des pays qui ne sont pas arabes: les irakiens sont les descendants ‎d’assyriens, les libanais et syriens de phéniciens, les égyptiens de pharaons et coptes. Il n’existait pas la ‎civilisation arabe mais arabo musulmane, ce que tu viens d’avancer c’est ce que nous a été dit à l’école pas ‎bras de force par des gens endoctrinés qui veulent imposer une ghettoïsation du peuple au nom d’une ‎doctrine étrange à nos valeurs ancestrales ‎




          0



          0
        Le Tlemcenien
        26 novembre 2016 - 9 h 46 min

        Je voulais dire que les
        Je voulais dire que les vandales ont aide les Numides




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.