Sélection algérienne : Ferhat se dit «soulagé» après la levée de sa suspension à vie

Zineddine Ferhat. D. R.

Le milieu offensif du Havre AC (Ligue 2, France), Zineddine Ferhat, s’est dit «soulagé» après la levée, en milieu de semaine, de sa suspension à vie des sélections nationales par le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua.

«Je suis soulagé, même s’il est beaucoup trop tôt pour penser à la sélection», a déclaré l’ex-joueur de l’USM Alger sur le site Normandie.fr. Ferhat (23 ans) avait été suspendu six mois en équipe nationale, puis d’une suspension à vie, après avoir boudé le stage de la sélection algérienne des moins de 23 ans qui préparait les jeux Olympiques de 2016 à Rio De Jeneiro. A l’époque, il s’était déplacé en France pour s’engager avec Le Havre sans en informer les responsables du football algérien.

«Si Ferhat nous avait mis au courant de son transfert au Havre on l’aurait aidé à trouver une solution pour participer aux jeux Olympiques. Personnellement, j’ai appris son départ par le biais de la presse», a déclaré, lundi, Raouraoua au micro de la chaîne de télévision algérienne privée El Heddaf TV, avant de préciser que si le sélectionneur national jugeait utile de faire appel au joueur, il ne s’y opposerait pas. Du coup, seule la qualité de ses prestations en faveur du Havre AC pourra donc conforter les chances de Ferhat de renouer avec des sensations d’envergure internationale. Et cela commence par ce rendez-vous dans le Nord, à l’occasion du déplacement de Lens, vendredi soir, pour le compte de la 16e journée du championnat, un périple qui le fait déjà frissonner. «Je connais Lens, de nom, mais pas le stade, ni le public. Mais on m’a dit que c’était une très grosse ambiance, comme en Algérie. Ça me plaît et j’ai vraiment hâte d’y être. Là-bas, il faudra jouer, les bousculer et aller chercher les points qu’on a perdus face à Amiens (0-0)», a-t-il dit.

Ferhat compte 13 apparitions sous les couleurs du HAC pour sa première saison en Europe, mais n’a marqué aucun but. Son club est 3e au classement avec 26 points. Les deux coleaders, Brest et Troyes en compte 28 chacun, sachant que les trois premiers en fin de saison accèdent en Ligue 1. Avec la sélection algérienne première, il a joué un seul match, lorsqu’il avait été incorporé en deuxième mi-temps de la rencontre amicale contre la Slovénie, le 5 mars 2014. A l’époque, les Verts étaient dirigés par l’entraîneur bosnien Vahid Halilhodzic. Le natif de Bordj Ménaiel a contribué dans la deuxième place de la sélection algérienne des moins de 23 ans lors du championnat d’Afrique de cette catégorie en 2015 au Sénégal (il a marqué 2 buts) et qui a permis aux Verts de se qualifier aux jeux Olympiques de Rio après 36 ans d’absence.

R. S.

Comment (3)

    Anonymous
    26 novembre 2016 - 18 h 01 min

    Reste maintenant à lever la
    Reste maintenant à lever la sanction du ZTAILI et TOXICOMANE le nommé Bélaili USMA




    0



    0
      l'attaque des dealers
      26 novembre 2016 - 19 h 38 min

      Belaili vient de faire des
      Belaili vient de faire des petits , un joueur du CRB avec une quantité importante de drogue dans sa bagnole




      0



      0
        Anonymous
        27 novembre 2016 - 9 h 00 min

        @l’attaque des d… Trop
        @l’attaque des d… Trop simple d’attaquer des joueurs qui sortent à peine de l’adolescence,vous chargez Belaili la victime d’une matrice à chercher ailleurs et pourquoi pas du côté de la federation qui a instauré un pseudo professionalisme sauvage(le sujet merite reflexion).




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.