Une stèle érigée en hommage à un maire assassiné par des terroristes vandalisée

La stèle vandalisée. AP

La stèle érigée à la mémoire de Fatsah Chibane, ancien président d’obédience RCD de l’APC de Timezrit, dans la wilaya de Béjaïa, assassiné par des terroristes en 2008, a été vandalisée ce samedi par des inconnus, apprend-on de source locale. La plaque portant l’hommage au martyr a été entièrement arrachée. Sur cette plaque frappée d’un portrait du maire assassiné, on pouvait lire, après un verset coranique écrit en arabe, une épitaphe de deux lignes : «A la mémoire de Chibane Fatsah, président de l’Assemblée communale Timezrit, lâchement assassiné par les ennemis de l’Algérie le 5 novembre 2008 à l’âge de 41 ans.» Erigée sur le lieu même de sa mort près d’Adekar, cette stèle a été inaugurée le 5 novembre dernier, à l’occasion du 8e anniversaire de sa mort, en présence du wali de Béjaïa, des autorités locales et des représentants de partis politiques, en hommage à ce jeune maire de 41 ans, assassiné par des terroristes qui lui ont tendu une embuscade alors qu’il rentrait d’une mission à Alger, à bord d’un véhicule de l’APC. Les terroristes sont-ils revenus sur les lieux de leur crime ? La sauvagerie et le choix des éléments détruits accréditent cette thèse.

Le porte-parole du RCD, Atmane Mazouz, a condamné un acte «ignoble» et «condamnable» qui, selon ses termes, «confirme la justesse du combat du militant Fatsah qui a été ravi aux siens lâchement par les hordes terroristes», écrit-il sur sa page Facebook. Et d’enchaîner : «Vous pouvez tuer un homme, vandaliser une stèle, mais vous ne parviendrez jamais à effacer son parcours, ses idées et l’image qu’il a léguée pour les générations futures. Que les lâches qui se sont pris ainsi sachent que nous sommes nombreux à continuer la lutte pour les idées qu’il a tout le temps incarnées», clame le porte-parole du RCD. 

De son côté, le député et chef du groupe parlementaire du FFS, Chafaa Bouaïche, dénonce «avec force» cet acte de vandalisme. 

Rabah A. 

Comment (14)

    profiler
    30 novembre 2016 - 11 h 03 min

    Il nous faut, plus de moiyun
    Il nous faut, plus de moiyun a l’anp pour éradiquer cette vermine, au ordre de leur maîtres sioniste.




    0



    0
    Moskosdz
    28 novembre 2016 - 1 h 36 min

    La seule chose dont sont
    La seule chose dont sont capables de faire ces lâches voilés d’un islam d’un autre âge,reste celle de faire de leur lâcheté et traîtrise,leur seule bravoure.sur conseils de leurs oulémas de Tel-Aviv,Paris,Londres et Washington bien sur.




    0



    1
    Mlaoua
    27 novembre 2016 - 21 h 39 min

    Il faut chercher les vraies
    Il faut chercher les vraies causes de cette violence et de cette haine des islamistes, du coté de l’école qu’on a détruite et détournée de sa vocation. En détruisant l’école et les valeurs universelles censée qu’elle véhicule, on a réussi à détruire sinon à écarter les compétences pour laisser le terrain libre aux médiocres, aux corrompus et à cette racaille islamiste. Maintenant que cette médiocrité est imposée dans notre société, les terroristes islamistes ont trouvé alors le terrain fertile pour l’émancipation de leur idéologie moyenâgeuse. Ce sont nos régimes en place et certaines puissances étrangères qui ont panifié et planifient encore de porter un coup dur à nos écoles et par delà permettre l’émergence des forces rétrogrades islamistes manipulables pour continuer l’oeuvre de destruction de notre pays. L’Algérie avait vécu un vrai cauchemar pendant une décennie : plusieurs milliers de ses enfants sont morts. Et jusqu’à présent ces mêmes forces obscurantistes introduisent les armes chez nous pour programmer encore des destructions et des assassinats. Elles ne sont pas prêtes d’y renoncer. Le problème est très sérieux pour penser en urgence aux vrais remèdes Il est alors souhaitable que le peuple se réveille pour prendre son destin en main, pour se défendre et défendre ses intérêts, puisque c’est lui qui est toujours ciblé et qui sera toujours victime.




    0



    1
    anti-khafafich
    27 novembre 2016 - 17 h 23 min

    les mêmes assassins ont surgi
    les mêmes assassins ont surgi et profané la stèle, ils méritent d’être liquidés




    0



    1
    Dahmane El Harrachi
    27 novembre 2016 - 16 h 48 min

    Ya bou rab, même le RCD parle
    Ya bou rab, même le RCD parle de « terrosime » tout court , mais pas de « terrorisme islamiste » ! je dis bien terrorisme …. islamiste, oui ! Même le RCD a peur de montrer les vrais auteurs et les vrais ennemis de l’Algérie qui n’est évidemment pas l’islam en tant que tel car une bonne partie des algériens le pratique dans la tolérance et le respect de l’autre !!! Le RCD perd de plus en plus d’envergure politique et c’est dommage pour l’avenir politique démocratique du pays !! Même pour un de leur meilleur militant, le RCD a peur de montrer du doigt son vrai ennemi ! Putain !!!




    0



    1
      zizou
      27 novembre 2016 - 23 h 51 min

      R/D, il n’a pas tort le RCD
      R/D, il n’a pas tort le RCD ils y’a des terroristes ont Multi facette avec barbe ou sont il fait la prière ou il passe sont temps dans des bar il prend la casquette ou un turban.




      0



      1
    AREZKI
    27 novembre 2016 - 13 h 38 min

    ASSASSINER PAR DES
    ASSASSINER PAR DES TERRORISTES UN GRAND POINT D,INTERROGATION .




    0



    0
      Anonymous
      27 novembre 2016 - 15 h 32 min

      Alors par qui a t il etait
      Alors par qui a t il etait assassiné? Donnez nous plus de precisions….peut être que nous n avons pas la bonne version de l assassinat de ce jeune maire!!




      0



      0
    Moskosdz
    27 novembre 2016 - 12 h 13 min

    déjà au début des années 80
    déjà au début des années 80,ces chiens voilés d’islam ont commencés à vandaliser les tombes de nos anciens martyrs sous prétexte que la photo sur leurs stèles est HARAM,ce qui explique bien que leurs vrais oulémas ne sont que les nostalgiques de l’ex.OAS.




    0



    1
    Anonymous
    27 novembre 2016 - 11 h 53 min

    Que peut on attendre des
    Que peut on attendre des adeptes d’une religion qui prône la violence et l’exclusion.




    0



    1
    anonyme
    27 novembre 2016 - 11 h 32 min

    Encore des lâchent qui ont
    Encore des lâchent qui ont frappé!




    0



    0
    Algérie Authentique
    27 novembre 2016 - 10 h 17 min

    la nuit les chiens errants
    la nuit les chiens errants dans les maquis se sentent pousser des ailes et aussi des envies de déféquer sur les tombes des braves !!! allah yenaalkoum race maudite daeshowahabite ! vive la révolution vive l’algérie vive Castro mort à l’impérialisme mort à l’intégrisme des hypocrites sionistes!




    0



    0
    muhand
    27 novembre 2016 - 9 h 22 min

    La lâcheté d’un bâtard. Un
    La lâcheté d’un bâtard. Un bâtard formé dans une école sinistrée. Un bâtard qui n’a de courage que dans le silence d’une nuit pour venir vandaliser une stèle. Qu’on cesse de condamner pour que ces bâtards ne se sentent pas grandi par la publicité qu’on le fait, il faut les retrouver pour les immoler là où ils ont commis leurs forfaits. Oeil pour oeil dent pour dent.




    0



    0
    fatigué
    27 novembre 2016 - 9 h 01 min

    de la lâcheté pure !
    de la lâcheté pure !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.