Sellal à Tunis : «De grands pas ont été franchis dans la préservation de la stabilité»

Abdelmalek Sellal reçu par le président tunisien Béji Caïd Essebsi. D. R.

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a affirmé ce mardi à Tunis que l’Algérie et la Tunisie avaient franchi «de grands pas» dans la préservation de leur stabilité. «L’Algérie et la Tunisie ont franchi de grands pas dans la préservation de la stabilité (…) une fierté pour nous», a déclaré Sellal à l’issue de l’audience que lui a accordée le président tunisien Béji Caïd Essebsi. Représentant le président de la République aux travaux de la conférence internationale sur l’investissement en Tunisie, le Premier ministre a indiqué qu’il était porteur d’un message «d’espoir et de paix», exprimant son souhait de voir cette rencontre sanctionnée par des résultats positifs. Abdelmalek Sellal est arrivé ce mardi matin à Tunis accompagné du ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, et du ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslem Bouchouareb.

Le Premier ministre a été reçu par le président tunisien Béji Caïd Essebsi, peu avant le lancement des travaux de la conférence. Cette rencontre, tenue au Palais des congrès qui abrite cette conférence internationale. Lors de cette rencontre, Abdelmalek Sellal a transmis les salutations et les amitiés du président Bouteflika à son homologue tunisien. «Les entretiens ont porté notamment sur les voies et moyens de consolider les relations bilatérales pour le renforcement de la stabilité dans la région».

R. N.

Comment (5)

    MELLO
    29 novembre 2016 - 16 h 32 min

    Hocine AIT AHMED disait:  » Le
    Hocine AIT AHMED disait:  » Le révisionnisme ne consiste pas seulement à nier les luttes populaires d’hier, il consiste également à refuser aux peuples de leur reconnaitre, aujourd’hui, les qualités de maturité, d’unité, de solidarité et de lucidité dont ils ont su être capables hier.

    A trop vite oublier que les peuples ont une mémoire, que cette mémoire structure leurs adhésions et leurs rejets, les régimes finissent par perdre tout lien avec leurs sociétés.

    Tous les peuples ont soif de liberté.
    Tous les peuples ont soif d’égalité, de justice et de dignité.
    Tous les peuples mènent des combats et les paient horriblement cher avant de les voir aboutir. »




    0



    0
    La Cigale
    29 novembre 2016 - 13 h 11 min

    Cette visite est pour dire
    Cette visite est pour dire entre quatre yeux au président tunisien : Tu es averti que si tu nous double toi et tes yankees ont vous dégomme en deux temps et trois mouvements.
    Un homme averti en vaut deux.
    L’Algérie ne fera pas dans la dentelle. …..




    0



    0
    Erracham
    29 novembre 2016 - 12 h 31 min

    Je suis écoeuré de voir
    Je suis écoeuré de voir Sellal souriant serrant la main à BCE, passé maître dans le domaine de la traitrise et de l’hypocrisie. N’a-t-il pas nié avant d’avouer que les US étaient bien présents chez lui avec leurs drones? Les Tunisiens savent trés bien que nous sommes chatouilleux en matière de sécurité et que, dans ce cadre, nous les avons aidés à combattre le terrorisme chez eux. Pendant ce temps, ils faisaient les yeux doux à Obama pour l’amener dans leur lit. J’espère que Trump mettra fin à ce deal suspect. Posons cette question! De qui ont-ils peur, eux qui n’ont que deux pays voisins, l’Algérie et la Libye? Les Occidentaux sont présents en masse en Libye et ils ont contribué à sécuriser cette zone frontalière. Celà voudrait dire que la réelle motivation du gouvernement Tunisien serait bien de se protéger des Algériens. Se pourrait-il qu’ils aient agi sur suggestion/ordre de Fafa ou des Saoudiens? C’est aussi plausible, compte tenu de leur allégeance aux deux pays. Dans ces cas, les accolades et embrassades n’étaient pas nécessaires. Nous aurions dû convoquer leur ambassadeur pour lui exprimer notre mécontentement et demander des explications. Pourquoi sommes-nous si timorés?




    0



    0
      Sifax
      29 novembre 2016 - 16 h 31 min

      Ce sont des mpunafiqine alors
      Ce sont des mpunafiqine alors il faut bien etre mounafiq avec ces laches, la vraie reponse viendra apres comme nous ont habitues, nos fourmis qui travaillent dans la discretion




      0



      0
    T'ZAGATE
    29 novembre 2016 - 12 h 10 min

    ….. «Les entretiens ont
    ….. «Les entretiens ont porté notamment sur les voies et moyens de consolider les relations bilatérales pour le renforcement de la stabilité dans la région»…….!!!!! Une phrase diplomatique type langue de bois qui ne veut absolument rien dire car on ne connait pas que de quoi retourne aussi bien … « ces voies » … que « ces moyens » !! Merci quand même aux services du Premier Ministère algérien pour cette info !!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.