Deux ports algériens participent au forum méditerranéen

Le port de Béjaïa. D. R.

Les ports de Béjaïa et de Skikda participent à une rencontre de grande envergure à Marseille sur les routes maritimes internationales et la manière de renforcer sa position à l’échelle mondiale. Cette rencontre, à laquelle prennent part aujourd’hui 25 ports du pourtour méditerranéen, vise à intensifier la coopération entre les enceintes portuaires des différents pays du Nord comme du Sud de la Méditerranée. Organisée par Intermed Gateways, association regroupant les ports de Barcelone, Gênes et de Marseille Fos, cette rencontre constitue le 1er forum des ports méditerranéens à Marseille. Plus de 80 participants y prennent part. Parmi eux, des autorités portuaires et des acteurs du domaine maritime et logistique euro- méditerranéen.

Ce forum a mis en valeur le rôle majeur du Bassin méditerranéen en tant que «nœud stratégique de toutes les routes maritimes mondiales». Le MED ports Forum explique avoir organisé cette rencontre dans le but d’encourager la coopération entre les ports pour favoriser le développement de l’activité en Méditerranée. «Il entend ainsi marquer le premier acte d’une volonté de rapprochement et de collaboration des autorités portuaires de toutes les rives de la Méditerranée», précise-t-on dans une déclaration.

Ce forum ambitionne aussi d’ouvrir la réflexion sur la création d’une structure destinée à soutenir les actions concertées de coopération et de promotion de l’ensemble des ports méditerranéens, ajoute-t-on. Les participants ont beaucoup insisté sur le poids des ports méditerranéens dans le transport mondial ainsi que sur la stratégie maritime du Bassin et le partage de bonnes pratiques et d’expériences. «Sécurité, environnement, navigation mais aussi stratégie d’offres de solutions logistiques innovantes de supply chain et nouvelles routes maritimes vers un renforcement du report modal, ont fait l’objet d’ateliers de réflexion. Il y a aussi les flux de conteneurs en Méditerranée qui enregistrent depuis deux ans une progression moyenne plus rapide que celle des ports du Nord de l’Europe. Ainsi, ce forum veut créer les conditions pour faire progresser un rééquilibrage des échanges sur le marché euro-méditerranéen et promouvoir l’alternative du southern gateway».

Les participants, dont font partie aussi Tanger Med, Alexandrie, Tarragona, Koper, Burgas, Genoa, Toulon, Rome, Thessaloniki, Barcelone, Perpignon et Istanbul, ont affiché leur détermination à «mettre en place de nouveaux couloirs logistiques stables et compétitifs, à susciter de nouvelles routes maritimes au cœur du Bassin méditerranéen, complétées par des dessertes efficaces vers l’hinterland, à construire une communauté économique élargie capable de répondre aux défis de la logistique mondiale au service de la fluidité des échanges». Des opportunités pour nos ports de se développer davantage.

Sonia Baker

Comment (2)

    dahdouh
    1 décembre 2016 - 9 h 28 min

    ´ complétées par des
    ´ complétées par des dessertes efficaces vers l’hinterland, à construire une communauté économique élargie capable de répondre aux défis de la logistique mondiale au service de la fluidité des échanges». Des opportunités pour nos ports de se développer davantage.´ DISAIT l´article!!! faudra aussi leur expliquer les combines consistant à importer des dechets de tout genre à savoir des blocs de pierre, des chuassures déchirées et des pneux tout aussi vieux, nettoyer toute la planète à moindre frais pour eux et trop cher pour nous, le fric étant passé de l´autre cöté de la mer et leurs déchets deversés chez nous!!! pour enjoliver encore plus le paysage algérien déjâ bien entamé !!! la logistique mondiale dites-vous!! merde je sors!!




    0



    0
    Grand cachalot
    30 novembre 2016 - 15 h 45 min

    Maitrise les caprices de la
    Maitrise les caprices de la mer et tu maitriseras l’art de la guerre. La Cma-cgm propose un coup de pouce à la Cnan-nord pour l’attirer vers elle afin de l’avaler par la suite (signe par ci, signe par là que je te gagne en arbitrage en tant qu’obligé). Croire qu’il puisse y avoir de l’entraide dans le monde mad-max du commerce maritime c’est faire preuve d’irresponsabilité tout simplement.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.