Chafia Mentalecheta à Algeriepatriotique : «La diaspora africaine doit peser sur les décisions politiques en France»

Chafia Mentalecheta. D. R.

La députée de la communauté nationale établie à l’étranger Chafia Mentalecheta a déploré, dans une déclaration à Algeriepatriotique, en marge du Forum africain d’investissements et d’affaires, le fait que la politique africaine n’ait pas été à la hauteur des aspirations, ces trente dernières années, précisant que cela était le résultat de plusieurs facteurs dont, notamment, la période de troubles par laquelle est passé notre pays. «Dès qu’il y a un temps de latence, forcément, les choses s’engouffrent», a-t-elle dit.

Mme Mentalecheta a indiqué qu’elle travaillait avec l’émigration africaine dans l’objectif de créer des liens entre les deux diasporas, algérienne et africaine. «Afin que nous soyons une diaspora africaine qui puisse peser, y compris sur les décisions économiques et politiques en France», a-t-elle expliqué. «L’idée consiste, pour ceux qui ont la double nationalité, à peser sur les candidats [aux élections] pour qu’ils aient une vision de l’Afrique qui ne soit plus colonialiste et impérialiste, comme nous avons connu la France-Afrique pendant très longtemps», a-t-elle ajouté, en notant une forte présence de la diaspora algérienne et africaine à ce rendez-vous économique.

«J’en ai rencontré beaucoup et de différentes branches d’activités. Notre diaspora est très intéressée par cet événement. Et comme je l’ai déjà souligné, il y a de véritables liens qui se créent entre les diasporas algérienne et africaine.» Pour la députée, l’Afrique a tous les atouts nécessaires, notamment des diasporas dans le monde entier. «Les Africains se trouvent dans tous les espaces politiques, économiques et scientifiques du monde. En plus de la matière première, nous avons de la matière grise. Si nous arrivons à créer une synergie autour de tous ces atouts, nous pouvons penser sans nous tromper que l’Afrique représente l’avenir [de la planète] et que le continent africain a tout pour devenir un continent riche.» 

Pour la membre de la Commission des affaires étrangères à l’APN, la place du politique dans le développement économique africain est primordiale. La politique algérienne dans la décolonisation de l’Afrique a aidé au renforcement des liens politiques entre l’Algérie et les pays d’Afrique et ceci, a-t-elle indiqué, va pouvoir aider à développer des relations entre eux qui peuvent devenir, à terme, de véritables partenaires économiques. «Je crois qu’on peut avoir un lien politique pour construire une locomotive économique en Afrique. Et l’Algérie a non seulement le devoir, mais le droit d’avoir toute sa place dans cette construction africaine et devenir le leader africain.» 

Propos recueillis par Houneïda Acil

Comment (32)

    KIF-KIF
    5 décembre 2016 - 11 h 29 min

    mère thérésa algérienne;qu
    mère thérésa algérienne;qu’avez vous fait pour la communauté algérienne résidente en france, WALLOU des vents dans les filets;la communauté africaine est connu pour foutre la merde;et rendre les gens raciste;mais quand il faut aller votez ils se sont pas concerné peut-etre ont raison




    0



    0
    Djaffar
    4 décembre 2016 - 23 h 46 min

    Les députés dits de l
    Les députés dits de l’émigration en France sont nommés depuis Alger par des maquereaux qui ont des intérêts en France.
    Le élections c’est juste pour tromper les crédules que nous sommes.




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    4 décembre 2016 - 23 h 41 min

    Une fois les fëemmes
    Une fois les fëemmes françaises revendiquant
    Le droit d’être et de devenir des députés
    Georges Clemenceau (clément sot)
    Répliqua aux gentes féminines
    Pourquoi veulent elles devenir des députés
    ALORS qu’elles sont déjà des putes. ..
    Hahaha Hahaha




    0



    0
    JE SAIS PAS
    4 décembre 2016 - 17 h 31 min

    ALORS ON S EN PREND à nous
    ALORS ON S EN PREND à nous qui vivont en France ou en europe déjà on pas la prétention de pser sur quoi que ce soit et mdr une phrase et nous voila désunis ah ah eh oui encore manipuler par des politiques salam a tous qui que vous soyez




    0



    0
    La Cigale
    4 décembre 2016 - 17 h 26 min

    LA DIASPORA ÉTRANGERES PESÉ
    LA DIASPORA ÉTRANGERES PESÉ SUR LE POUVOIR POLITIQUE MEGA RACISTE DE FRANCE.
    ARRÊTÉ DE FUMER LA MOQUETTE MADAME Chafia Mentalecheta.




    0



    0
    La Cigale
    4 décembre 2016 - 17 h 22 min

    RÊVÉ SEULE MADAME Chafia
    RÊVÉ SEULE MADAME Chafia Mentalecheta.
    Moi je tourne mon regard vers d’autres pays étrangers accueillants tel la Bolivie le Chili et et et
    La France je ne songe qu’à la quitter.
    Grace à DIEU la terre et VASTE et des peuples pacifiques accueillants y vivent modestement.




    0



    0
    5colonne
    4 décembre 2016 - 15 h 34 min

    Ah ah ah diaspora vous faites
    Ah ah ah diaspora vous faites rires madame c est juste un nom qui veut rien dire vous representer que vous meme et vos interets madame et des interets de la france pont bar fini les mascarades bni oui oui




    0



    0
    Erracham
    4 décembre 2016 - 13 h 53 min

    Madame, éclairez ma lanterne:
    Madame, éclairez ma lanterne: Quel poids peuvent bien représenter des Africains dont les gouvernements sont inféodés à la France, ses lobbies et ses puissants groupes, Total, Areva, Bouygues, Bolloré, etc? Avec des dirigeants mal élus, corrompus, et incompétents, la France joue sur du velours. Elle exerce sur eux un contrôle qui va jusque dans leur chambre à coucher (L’épouse d’un chef d’état ouest africain, ne serait-elle pas une ancienne espionne du DST?). La Francafrique n’est rien d’autre qu’une manifestation du neo-colonialisme, c’est une politique d’asservissement aux intérêts exclusifs de la puissance coloniale. Quelle influence peut bien exercer notre diaspora en France? Aucune, car comme nous l’enseigne cette maxime; « Que voulez-vous que la bonne fasse, quand le patron n’y peut rien? »




    0



    0
      ahmed
      4 décembre 2016 - 21 h 01 min

      vous parlez pour vous meme :
      vous parlez pour vous meme 🙂 7 millions mon ami ca pèse, vous êtes entrain de parlez de la France comme si c’était le dieu lui meme, sachez que François hollande pète aussi, le problème est dans votre tète c’est un état d’esprit Monsieur vous êtes soumis au colonialisme, pendant la guerre d’Algérie ce n’est pas tous les algériens qui en ont cru c’est un état d’esprit aussi, mais le bien a gagne, ceux qui n’ont pas cru et ont choisit l’autre camp sont devenu des harkis, en tous cas si vous avez d’autres choix allez y faites le , partez vers la Colombie, ca nous allègerait en France, une chose que vous devez retenir , c’est que vous parlez pour vous meme, vous ne pesez rien car vous ne bougez pas de votre chaise elle par contre elle bouge elle parle elle résous les problèmes elle appartient a une frange non soumise




      0



      0
        Erracham
        4 décembre 2016 - 23 h 00 min

        Je ne sais pas si je me suis
        Je ne sais pas si je me suis mal exprimé ou c’est vous qui avez mal compris. Je n’ai jamais fait l’apologie ni de la France ni du colonialisme. C’est une mauvaise habitude algérienne de coller des étiquettes à des gens avec qui on est en désaccord. J’ai fait un constat, certes déplaisant, mais reflètant la triste réalité: la diaspora africaine n’a aucun impact sur les décisions politiques de la France. Le nombre ne signifie pas efficacité. Il y a 2 ou 3 millions de juifs en France et leur influence est immense. Les 7 à 8 millions d’Algériens en France ont-ils fait infléchir la position française quant à la repentance, par exemple? Voilà pour le fond. S’agissant de la forme, je vous invite à faire preuve de plus de retenue en exprimant votre point de vue. Vous ne savez rien de moi à part mon commentaire. En choisissant l’insulte et l’injure, vous vous exposez à des répliques tout aussi insultantes, bien que que je sois trés bien élevé et respectueux. A bon entendeur!




        0



        0
    anonyme
    4 décembre 2016 - 13 h 14 min

    La diaspora algérienne est
    La diaspora algérienne est considérée comme ennemie par la clique de Bouteflika depuis sa mobilisation lors de l’élection du Président Liamine Zeroual à qui elle avait votée massivement et boudé les élection pour Bouteflika, tout les moyens sont bons pour se venger d’elle y compris par les tarifs d’Air Algérie et les provocations dans les consulats.




    0



    0
    Hammou
    4 décembre 2016 - 11 h 54 min

    Félicitations à Chafia
    Félicitations à Chafia Mentalecheta. pour ce travail , Monsieur Mentalechta qui doit etre probablement son pere ou un parent fut notre professeur de physyique à l’université d’Alger le début des années 70 avec Monsieur Allab ( Allah Yerhamhoum ( vivants ou morts) les premiers Docteurs d’état Algériens des grands Monsieur qui honoraient notre pays , j espere que Chafia prendra le flambeau sans relache dans un autre domaine qui est le sien.




    0



    0
    No boutef
    4 décembre 2016 - 11 h 34 min

    D’abord je ne sais pas dans
    D’abord je ne sais pas dans quelles conditions vous êtiez élue en 2012 .Ensuite ce dont je suis certain vous êtes un pire produit de la gauche française en côtoyant de près JOSPIN et DSK,sans jamais recevoir un siège au parlement Francais .Vous avez soutenu BENFLIS en 2014 ,alors que vous êtiez élue aux législatives de 2012 avec un bon coup de main directe ou indirecte de Boutef.Madane Meralichta !Vous jouez pour qui ?ou plutôt contre qui?Sachez que les députés de l’immigration ne sont jamais reconduit pour un Autre mandat .Donc cherchez du travail .




    0



    0
    selecto
    4 décembre 2016 - 11 h 03 min

    Celle là elle se définie
    Celle là elle se définie comme comme Maghrébine avant tout, méfiance..




    0



    0
      jughurta
      4 décembre 2016 - 19 h 14 min

      Elle se definie Maghrebine
      Elle se definie Maghrebine car on a absolument rien d’ Africain !! Ouvre les yeux a moins que tu es du caca qui te noircie la vue !!




      0



      0
        selecto
        4 décembre 2016 - 23 h 41 min

        En France quand on se définie
        En France quand on se définie comme Maghrébin ou Maghrébine ça veut dire qu’on n’est pas Algérien ou Algérienne tu le savais bien et ça n’a rien à voir avec l’Afrique, en ce qui me concerne je ne suis ni Maghrébin ni Africain mais Algérien.

        Apprend à soigner ton langage la prochaine fois et ne soit pas vulgaire.




        0



        0
    TheBraiN
    4 décembre 2016 - 10 h 57 min

    Diaspora Africaine ?

    Diaspora Africaine ?
    MDR
    Mme la ministre pense-t-elle vraiment que les intérêts Algériens se confondent avec ceux du Lesotho et que les intérêts Kenyans se confondent avec ceux du Maroc ?
    Plaire à certains investisseurs Africains , qui doivent être les bienvenus en Algérie , passe-t-il par des discours clownesques ???




    0



    0
      anonyme
      4 décembre 2016 - 11 h 21 min

      Elle est en étroite relation
      Elle est en étroite relation avec les associations des femmes Marocaines en France, des associations soutenues par les Marocaines du gouvernement Français et se rend souvent au Maroc « .




      0



      0
    Vu de Marseille
    4 décembre 2016 - 10 h 44 min

    Dites moi Madame la Députée,
    Dites moi Madame la Députée, l’inverse est-il vrai ??? La diaspora algérienne peut-elle peser sur les décisions politiques en Algérie ??? Hhhhhh je me marre…..




    0



    0
    lhadi
    4 décembre 2016 - 10 h 34 min

    Socrate déclarait « Je ne sais
    Socrate déclarait « Je ne sais qu’une chose, c’est que je ne sais rien ». Il ne niait pas l’existence de la vérité. La vérité existe même s’il ne la connaît pas ; il vaut mieux une ignorance qui se connaît qu’une ignorance qui s’ignore. Il découvrit qu’il avait au moins une science, celle de son ignorance. Il vénérait les dieux tout en avouant son ignorance à leur égard. Cet aphorisme, loin de prouver son scepticisme, témoigne de son désir de vérité. Platon appellera « double ignorance » le fait de ne pas savoir et de vivre dans I’illusion de son savoir, c’est-à-dire ne pas avoir conscience de son ignorance. La « double ignorance » est grave, malfaisante, si elle est le fait de personnes importantes. « Non seulement tu ignores les choses les plus importantes, mais tu crois les savoir » disait, d’après Platon, Socrate à Alcibiade. La connaissance est borgne si elle est limitée à une partie d’un tout. Pascal a écrit :  » Je tiens pour impossible de connaître un tout si je ne connais pas singulièrement les parties, mais je tiens pour impossible de connaître les parties si je ne connais pas le tout ».Nul spécialiste ne peut se passer d’une culture plus large que celle de sa discipline. Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
      Ain El Berda
      4 décembre 2016 - 16 h 59 min

      Ya bourab il fallait ajouter
      Ya bourab il fallait ajouter dans Phèdre Platon son fidèle disciple pense ainsi « Il est risible de s’occuper d’autre quand on s’ignore soi même ». Salam




      0



      0
    Anonymous
    4 décembre 2016 - 9 h 56 min

    c’est de la politique
    c’est de la politique politicienne de comptoirs la diaspora vit pour elle même en Europe et particulièrement en France qu’elle soit africaine ou maghrébine surtout algérienne elle ne rapporte rien a l’Algérie sauf quelques devises au squar port Said et encore ,l’Algérie se construira que par la democratie la transparence par le mérite par ses enfants qui y vivent surtout pas pour les vacanciers qui cherissant d’autres pays mais ne viennent dans leur pays que pour la « vacance »et non la corruption et le nepotisme c’est cela le mal des Africains




    0



    0
    Omar AIT MOKHTAR
    4 décembre 2016 - 9 h 49 min

    Chafia Mentalecheta, il faut
    Chafia Mentalecheta, il faut lui faire une entière confiance, elle de expérience. Elle commencé la politique au parti socialiste français au coté de son ami Dominique Strauss Kahn (DSK) .
    Dsk est un politique affuté ! Même s’il aime les hôtels … Ce n’est pas un défaut d’aimer les femmes !
    Ellah Yerham Echouhada
    Omar AIT MOKHTAR




    0



    0
    Sidi Fredj
    4 décembre 2016 - 9 h 29 min

    Et à quand une diaspora
    Et à quand une diaspora Européenne en Algérie ? Madame Mentalecheta vous feriez mieux de vous inquiéter du comportement désastreux d’une partie de la diaspora Algérienne eu UE qui va entraîner l’élection de leaders extrémistes comme le FN. Cela n’ est pas bon pour notre jeunesse dont l’ambition est justement de partir là-bas pour vivre mieux que chez nous. Décidément nos femmes Algériennes ont une drôle de conception de la politique.




    0



    0
      Anonymous
      4 décembre 2016 - 10 h 09 min

      @Sidi Fredj// : Merci de nous
      @Sidi Fredj// : Merci de nous présenter vos arguments concernant la responsabilité des algériens d’Europe sur l’élection de leaders extrémistes en Europe,accuser est une chose,prouver en est une autre.Quant à « votre » jeunesse dont l’ambition est de partir en Europe,vous garantissez sa bonne conduite?




      0



      0
        Sidi Fredj
        4 décembre 2016 - 13 h 15 min

        Lisez les bons journaux dans
        Lisez les bons journaux dans le bon sens et vous serez mieux informé.




        0



        0
    jughurta
    4 décembre 2016 - 9 h 01 min

    Je ne suis pas Africain !! Je
    Je ne suis pas Africain !! Je suis Maghrebins, rien a voir !!!




    0



    0
      Anonymous
      4 décembre 2016 - 9 h 59 min

      Maghrébin veut dire marocain
      Maghrébin veut dire marocain,je préfère être africain,nous avons de l’avenir avec les pays africains!
      Signé un africain du nord et fier de l’être!




      0



      0
        jughurta
        4 décembre 2016 - 13 h 13 min

        Le mot Ifriki n’ a plus la
        Le mot Ifriki n’ a plus la même signification qu’ a l’ epoque de Massinissa, c’ est tout autre chose aujourd’ hui. vous vous faites bouffer car trop naïf, les noirs subsahariens explose en natalité et monte vers le nord il profite de notre appartenance africaine pour se légitimer un droit de sol chez nous MR !! Marre de votre naïveté, inaal bou nia taakom. IL FAUT DEFINITIVEMENT SE SEPARER EN RELIANT L’ OCEAN ATLANTIQUE A LA MER ROUGE PAR LA MER !! CREUSER EN PROFONDEUR ET EN LARGEUR EN SUIVANT LES DELIMITATIONS TERRITORIALE DE CHAQUE PAYS, SAHARA OCCIDENTAL, ALGERIE, LYBIE ET EGYPTE ET CREER UN SEUL ET GRAND CONTINENT en reliant le Mrand Maghreb Unis ( MGU) et l’ Egypte, l’ Arabie saoudite, Yemen, Iran, Turquie. C’ EST NOTRE SEUL ET UNIQUE CHANCE DE SURVIE !! LOIN D’ ETRE UNE BOURIK CROYEZ MOI je sais de quoi je parles ! UN PROJET QU’ IL FAUT REALISER DANS LA PLUS GRANDE URGENCE, VOUS NE SAVEZ PAS CE QUE TRAME LES PAYS KHELS EN COULISSE JE VOUS LE DIS !! ARRETEZ D’ ETRE NAÏF !! C’ est a cause de votre naïveté qu’ on meurt, c’ est vous les naïfs les criminels KALERGISTES !!! Mais comme on est toujours en retard on se fait toujours berner, si vous voulez creuver bein creuvé seul !! INSHALLAH QUE MON MESSAGE IWSSAL !!




        0



        0
          Anonyme
          7 décembre 2016 - 0 h 57 min

          On ne parle pas du mot ifriki
          On ne parle pas du mot ifriki, on parle du mot berbere « afri ». Parles tu au moins l’un des parlers berberes?




          0



          0
      Anonymous
      4 décembre 2016 - 21 h 22 min

      Tu n’es pas africain? Le mot
      Tu n’es pas africain? Le mot afrique vient du berbere alors que le mot maghreb vient de l’arabe en plus du fait qu’il designe les marocains pas les algeriens. Comment peux tu ignorer ce fait si simple et en meme temps intervenir sur ce forum en tant que Jughurta, notre illustre ancetre. Change de pseudo.




      0



      0
    Anonymous
    4 décembre 2016 - 8 h 31 min

    Il faut arrêter de nous
    Il faut arrêter de nous nommer diaspora car en Algérie nous n’existons pas,réfugiés est un terme plus approprié.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.