RND : Ouyahia ordonne des représailles contre ses opposants

Ahmed Ouyahia sévit. New Press

En réaction au regroupement tenu samedi par les frondeurs du Rassemblement national démocratique (RND) à Béjaïa, la direction nationale de ce parti au pouvoir a immédiatement décidé de sévir contre les organisateurs, en demandant, par fax signé du secrétaire général, au bureau de wilaya de ce parti de traduire au plus vite une douzaine de militants devant le conseil de discipline dans la perspective de les radier des rangs du parti, a appris Algeriepatriotique de source locale.

Ces militants récalcitrants sont accusés d’avoir assuré le bon déroulement de cette réunion qui a regroupé toutes les figures connues du mouvement de redressement du RND, à l’image de Mustapha Yahi, Smati Zoghbi, Nouria Hafsi, Mokhtar Boudina, Tayeb Zitouni, Ali Sahel, Kacem Kébir, Abdelhamid Benbouzid et Zaïta Amara. Ces militants sont surtout pointés du doigt pour avoir créé une sorte de «bureau parallèle» au niveau de la wilaya de Béjaïa, lequel regroupe les militants mécontents de la ligne actuelle de leur parti et demandent le changement de la direction et de son secrétaire général, en l’occurrence Ahmed Ouyahia.

Il faut rappeler que la première structure du mouvement de redressement du RND a été créée à Béjaïa, où ce parti ne jouit pourtant pas d’une grande audience. Dans une déclaration rendue publique au terme de leur réunion, les frondeurs ont affirmé qu’ils ne reconnaissaient pas la légitimité de cette direction issue d’un congrès qui «ne répondait pas aux normes politiques et statutaires». Ils ont rappelé que de nombreux cadres, membres fondeurs et autres «militants dévoués» du parti ont été exclus ou marginalisés. Ils ont également dénoncé l’attitude jugée «laxiste» de la direction du RND par rapport aux grandes questions qui préoccupent l’opinion publique nationale. 

Rabah A. 

Comment (23)

    anonyme
    4 décembre 2016 - 21 h 19 min

    moi il me suffit de lire les
    moi il me suffit de lire les commentaires pour me positionner « politiquement », quand les khorots disent que le type est bien, je prends la fuite, quand ils l’insultent bizarrement ça m’intéresse, là je dis carrément en voilà un qui fera un super PRÉSIDENT! c’est que les khorots sont incultes, frustes et .. incultes alors toujours faire l’inverse de ce qu’ils disent ou font, TOUJOURS!




    0



    0
    Anonymous
    4 décembre 2016 - 19 h 26 min

    Ouyahia peut devenir
    Ouyahia peut devenir président .mais si ce système veut la paix pour l Algérie qu il organise des élection libre democratiquement




    0



    0
    anti-khafafich
    4 décembre 2016 - 19 h 14 min

    Rien que pour son refus
    Rien que pour son refus catégorique pour l’ouverture des frontières de la honte avec le mokok, il doit être soutenu. Ouyahia je te soutiens ! a bas les sionomokokos la sale race maudite




    0



    0
    Krim Belkacem
    4 décembre 2016 - 19 h 12 min

    أويحي يرتجف و يفقد أعصابه يا
    أويحي يرتجف و يفقد أعصابه يا للهول : نحن قادمون

    بعد الإجتماع الأخير في مدينة بجاية لما يناهز 150 مناضل و إطار من الأرندي الأصيل، أحمد أويحي ينتفض ويعقد دورة لمكتبه الوطني ليقرر قرارا عبثيا لن يكون له أي جدوى سياسية لأنه لا يعرف إلا ذلك.
    يجب عليه أن يعي جيدا ان هؤولاء المناضلين ليسوا حديثي العهد بالنضال بل هم اوائل وأقدم منه في هذا الحزب ولقد تخرجوا من مدرسة « السنوات العجاف » و مدرسة « العشرية السوداء » و لا يستطيع أويحي أو غيره ان يكسر شوكتهم مهما أوتي من قوة.




    0



    0
    anonyme
    4 décembre 2016 - 18 h 32 min

    OUYAHIA DEGAGE!
    OUYAHIA DEGAGE!




    0



    0
    Wallace
    4 décembre 2016 - 16 h 47 min

    Rien que son air hautain « ji
    Rien que son air hautain « ji counais tout » me révolte.




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    4 décembre 2016 - 15 h 44 min

    AU LIEU DE REVENDIQUER UN

    AU LIEU DE REVENDIQUER UN CONGRES EXTRAORDINAIRE OU DE DÉMISSIONNER ET LAISSER

    LA RELÈVE AUX JEUNES, CE KABYLE MARRE A BOUTIQUE SE LIGUE CONTRE SES MILITANTS

    DE KABYLIE.

    VOILA UN PURE KABYLE ARABISE PAR SON MARABOUTISME DE SERVICE QUI EST PRES A BRÛLER

    ROME COMME NÉRON L AVAIT FAIT.

    UN TRAÎTRE KABYLE RESTERA UN SERVITEUR ZELE DU RÉGIME




    0



    0
    5eme colonne
    4 décembre 2016 - 11 h 22 min

    Ouyahia est l’ ennemi du
    Ouyahia est l’ ennemi du sionisme et de la france et l homme a abattre a vous de comprendre messieurs reveiler vous!!!




    0



    0
      karim
      4 décembre 2016 - 14 h 48 min

      Il n’à pas la dimension que
      Il n’à pas la dimension que vous lui prêtez, il s’effacera comme bien avant lui certains à qui on a prédit un destin présidentiel.Ouyahia est un opportuniste qui navigue au grès des vents




      0



      0
      Anonymous
      4 décembre 2016 - 17 h 59 min

      Entièrement d’accord, c’est
      Entièrement d’accord, c’est cela la vraie raison de cet acharnement. ..on nous prose des clowns à la place !!




      0



      0
    Anonymous
    4 décembre 2016 - 10 h 19 min

    vOILA EN QUOI ILS SONT FORTS
    vOILA EN QUOI ILS SONT FORTS CEUX QUI SE SONT ACCAPARES LE PAYS DES REPRESAILLES.
    unrne fiable est la seule represaille contre les mauvais et fiable uniquement




    0



    0
    Algérie Authentique
    4 décembre 2016 - 10 h 10 min

    OUYAHIA PRÉSIDENT!!!!
    OUYAHIA PRÉSIDENT!!!!




    0



    0
    BOUARIF- AURES
    4 décembre 2016 - 10 h 03 min

    Ouyahia où, Le syndrome d’
    Ouyahia où, Le syndrome d’ hubris : la maladie du pouvoir
    Perte du sens des réalités, intolérance à la contradiction, actions à l’emporte-pièce, obsession de sa propre image et abus de pouvoir : tels sont quelques-uns des symptômes d’une maladie mentale récemment répertoriée qui se développerait durant l’exercice du pouvoir.
    C’est le syndrome d’hubris. Cette roue de secours du CLAN, parle de démocratie et de liberté, mais lorsqu’il se sent menacé et dans sa propre place, cette pièce Déchée de rechange et usée par les services rendu au clan, qui ne sert à plus rien, et le voila, qui remplace SAIDANI dit le Drebki, qui divulgue sa haine et son mépris sur les membres de son parti et à tout opposant, cette maladie du pouvoir est héréditaire!; Dans ses Discours sur la condition des grands, « Du Clan », il jugeait utile d’éduquer les futurs puissants et les générations à venir en leur rappelant que leur détention du pouvoir tenait avant tout du hasard : « Surtout ne vous méconnaissez pas vous-même en croyant que votre être a quelque chose de plus élevé que celui des autres […] Car tous les emportements, toute la violence, et toute la vanité des Grands vient de ce qu’ils ne connaissent point ce qu’ils sont. » Le pouvoir exerce une fascination indéniable, autant sur ceux qui le subissent que sur ceux qui l’exercent. Assurément, l’exercice du pouvoir n’est pas une activité comme une autre et n’échoit pas au premier venu, mais les « Grands » se souviennent-ils suffisamment de leur condition de simple mortel ? Un livre et un article récents plaident pour l’instauration d’une nouvelle entité médicale concernant ces Paranoïaques qui concernerait aussi les personnalités politiques dirigeantes : elles seraient « intoxiquées » par un étrange agent pathogène – le pouvoir – les conduisant à manifester un narcissisme pathologique. Cordialement : Un Algérien de ses Montagnes des Aurès !




    0



    0
    DZ
    4 décembre 2016 - 9 h 24 min

    Ce serait intéressant que
    Ce serait intéressant que ceux qui connaisse ce ouyahia, nous informent sur ses magouilles !!!!!




    0



    0
    anaALGERIEN
    4 décembre 2016 - 7 h 56 min

    Si jamais Ouyahia devient
    Si jamais Ouyahia devient Président de la République , il fera voir au peuple des vertes et des pas mûres avec ce genre d’ordre de représailles contre des militants de son Parti RND »




    0



    0
      Anonymous
      4 décembre 2016 - 18 h 01 min

      C’est ce qu’il faut pour ce
      C’est ce qu’il faut pour ce peuple qui attends que ça tombe du ciel




      0



      0
    zoheir
    4 décembre 2016 - 7 h 51 min

    c’est tout de même étonnant
    c’est tout de même étonnant qu’un ministre en exercice de surcroit des moudjahidines en fasse partie des récalcitrants. la décantation ?




    0



    0
      Lady Faria
      5 décembre 2016 - 10 h 32 min

      Je m’interrogeais aussi à ce
      Je m’interrogeais aussi à ce sujet : que fait donc Tayeb Zitouni dans le lot des frondeurs? Le ministère des Moudjahidine serait-il sur la sellette? Ouyahia envisagerait-il de remettre en question ce ministère budgétivore, anachronique et infesté d’imposteurs? Si c’est le cas, il mérite d’être soutenu.




      0



      0
    Anonymous
    4 décembre 2016 - 7 h 50 min

    Attendons 2017 pour voir
    Attendons 2017 pour voir clair dans ce pays.ce système a construis un mur a béton entre lui et le peuple .on a l impression que l Algérie leur appartiens el le peuple est esclave




    0



    0
      Anonymous
      5 décembre 2016 - 5 h 12 min

      toz ya l’esclave mokoko, tu
      toz ya l’esclave mokoko, tu veux te comparer a tes maîtres algériens ? vas te laver tu pues le mekhnez




      0



      0
    Izak
    4 décembre 2016 - 6 h 54 min

    « Ouyahia ordonne des
    « Ouyahia ordonne des représailles contre ses opposants »(?!) A en croire sur la liberté, la démocratie ,et la transparence. PeeeeeeeeeeeeeeeeeF. DÉGOÛTANT …




    0



    0
    ZERBOUTE
    4 décembre 2016 - 2 h 09 min

    UNIQUE DANS LES ANALES DES
    UNIQUE DANS LES ANALES DES PARTIS POLITIQUES. LE CHEF DU RN DÉMOCRATIQUE QUI VA LANCER DES REPRÉSAILLES CONTRE LES SES OPPOSANTS. CECI EST INADMISSIBLE D’AUTANT PLUS QUE L’ALGÉRIE A BESOIN DE DÉBATS CONTRADICTOIRES POUR TROUVER SON CHEMIN ET PROGRESSER VERS LA JUSTICE, L’ÉGALITÉ ET LA FRATERNITÉ QUI SERONT LES SOCLES D’UNE RÉPUBLIQUE POPULAIRE PROSPÈRE. MAIS AVEC CES RESPONSABLES QUI ONT PLUS LA MANNE MAFIEUSE ET QUI TIRENT PLUS VITE QUE LEUR OMBRE, IL Y’A DE QUOI S’ALARMER POUR L’AVENIR ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DE NOTRE BEAU PAYS.




    0



    0
      anonyme
      4 décembre 2016 - 4 h 07 min

      il confond la gestion du
      il confond la gestion du parti est celle de sa carrière !
      qui a dit qu’il ne voulait pas le pouvoir à vie quelque soient les moyens ?




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.