Selon The Times : l’Union européenne veut «corrompre» Bachar Al-Assad

La responsable de la politique étrangère de l'Union européenne, Federica Mogherini. D. R.

Le quotidien britannique The Times vient de révéler que l’Union européenne aurait proposé un deal au gouvernement syrien en contrepartie d’un important soutien financier. Citant de hauts fonctionnaires européens, la même source indique que la démarche de Bruxelles est motivée par deux considérations. L’UE veut, primo, garder à tout prix la Syrie sous influence occidentale à l’issue de la guerre et, secundo, éviter que l’Europe ne fasse davantage les frais de la crise.

Les hauts fonctionnaires européens qui se sont confiés au journal estiment, à ce propos, qu’«avec le cours pris par la bataille d’Alep, la demande formulée par les pays occidentaux se rapportant au départ de Bachar Al-Assad du pouvoir en Syrie n’est pas du tout réaliste». Aussi ne voient-ils d’autre solution que de négocier avec le chef de l’Etat syrien un accord «gagnant-gagnant». Pour s’assurer du succès de sa démarche, le Times mentionne que Bruxelles a convenu de laisser les Etats-Unis à l’écart de la négociation.

Afin de ne pas susciter l’ire de l’opposition syrienne, ou de ce qui en reste, le journal britannique nous apprend que la responsable de la politique étrangère de l’Union européenne, Federica Mogherini, a rencontré récemment ses principaux chefs afin de les convaincre de ne plus conditionner le règlement de la crise par le départ d’Al-Assad. Federica Mogherini leur a également promis d’être très généreuse avec eux. Y voyant un lien, The Times précise que la formulation de ces propositions coïncide avec l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU de résolutions appelant à la mise en œuvre du processus de la «transition politique» en Syrie.

Une source de l’opposition syrienne a précisé au Times que Federica Mogherini leur a fait savoir que «l’UE a un plan pour régler la crise syrienne», ajoutant que, pour le moment, tout le monde y adhère et qu’il y a un gros paquet d’argent sur la table. Cependant, ajoute la source de l’opposition citée par The Times, les contours de ce plan prévoyant une période de transition non définie restent flous.   

The Times mentionne seulement que le plan européen de sortie de crise évoque une redistribution du pouvoir dans les provinces syriennes et une fusion des éléments des groupes armés «modérés» dans des unités des forces locales de sécurité. En contrepartie d’un meilleur contrôle et d’un  fonctionnement plus démocratique, Bruxelles ne voit, par ailleurs, pas d’inconvénients à ce que les institutions gouvernementales de l’Etat central restent en place. S’agissant du sort du président syrien Bachar Al-Assad, il n’est évoqué nulle part.

Le journal explique seulement que les motivations sur lesquelles repose le plan de l’Union européenne font consensus à Bruxelles. Les dirigeants européens, souligne-t-il, ont changé radicalement leurs positions sur la Syrie en raison de leurs craintes de voir la crise des réfugiés s’aggraver au fil du temps. Dans les conditions actuellement, estiment-ils, la reconstruction de la Syrie est une priorité, même si beaucoup d’entre eux se disent gênés de voir Bachar Al-Assad rester au pouvoir. 

Khider C.

Comment (38)

    profiler
    7 décembre 2016 - 6 h 47 min

    Le retour de bâton, et pour
    Le retour de bâton, et pour bientôt. soit les chiens de l’enfer, seront exterminer par l’armée gouvernemental, où alors ils retournerons d’où qu’ils viennes, pour ce venger de ceux qu’ils les ont envoyé aux casse pipe.




    0



    0
    A/malek
    6 décembre 2016 - 23 h 02 min

    Vive la Grande RUSSIE vous
    Vive la Grande RUSSIE vous avez mis en déroute l’armada americanos et la fiente de fransa le chien des amerlok..ils ont dépensaient des milliards de dollars dans le vent . Vous me diriez ce ne sont pas leur argent ? Seulement une partis financé par les nouveau israeliens sayoudite et leur amis du golf et ne pas oublier cette fiente de sétoute roîtellette 6 remplis de harira qui à bien aider la france avec son armée plus de 4000 hommes pour aidé les terroristes amerlok …




    0



    0
    le citoyen
    5 décembre 2016 - 21 h 11 min

    Game over ( игра окончена )

    Game over ( игра окончена )
    Fin de partie , pour  » les amis de la syrie  » et leur mercenaires islamistes . L’axe Russie -chine -Iran à gagné la partie .




    0



    0
    pareil au meme
    5 décembre 2016 - 11 h 15 min

    ils sont bètes ces européens;
    ils sont bètes ces européens; rien dans le crane; il fallait venir chez nous passer une formation; comment corrompre et détourner nous sommes les champions toute catégories




    0



    0
    AOMAR
    5 décembre 2016 - 10 h 55 min

    MERCI Q VOUS Dr BACHAR AL
    MERCI Q VOUS Dr BACHAR AL ASSAD




    0



    0
    Observateur
    5 décembre 2016 - 8 h 35 min

    Vraiment dommage, s’il n’y
    Vraiment dommage, s’il n’y avait pas cette sale guerre, qui avait déjoué tout les plans de Bechar, aujourd’hui, Israël aurait été complètement anéanti. La Palestine serait redevenue Arabe et le Golan, cédé par son défunt père, Syrien.




    0



    0
      Anonymos
      5 décembre 2016 - 11 h 56 min

      Non, jusqu’à ce jour, aucun
      Non, jusqu’à ce jour, aucun lopin de terre n’a été cédé. Avant 2011 le plateau de Golan était en discussion secrète entre Israël et la Syrie pour une normalisation de leurs relations. Israël devait se retirer du plateau du Golan sur une période de 5 ans qu’Israël veut l’étaler sur une période de 15 ans




      0



      0
    TheBraiN
    5 décembre 2016 - 8 h 04 min

    Le Dr Bachar Assad avait
    Le Dr Bachar Assad avait refusé une mirobolante offre du Qatar (on parle de 50 milliards de Dollars) en vertu de laquelle il devait d’abord quitter l' »axe de la résistance » (c’est-à-dire normaliser avec Tel Aviv et couper ses relations avec Téhéran) et , ensuite, laisser passer le fameux gazoduc .
    Il avait refusé et je ne pense pas qu’il va accepter ce genre d’offres et qu’il va , de ce fait, donner une part du gâteau de la reconstruction aux Européens .
    La Chine a déjà ses plans et financements dans cette optique .




    0



    0
    fatigué
    5 décembre 2016 - 7 h 03 min

    l’ère de Trump arrivant à
    l’ère de Trump arrivant à grands pas, les européens habitués à suivre comme des caniches les usa comprennent que ça va changer en Syrie d’autant plus que la bataille d’Alep tourne définitivement à l’avantage de Bachar, alors les européens essayent vite de repositionner pour être dans la même ligne que Trump. mais ils se mettent le doigt dan l’œil ( ou ailleurs?!?!) car les carottes sont déjà cuites et qu’ils sont en retard d’un métro comme d’habitude.




    0



    0
    Benhabra brahim
    5 décembre 2016 - 1 h 38 min

    un citoyen [email protected] pour l
    un citoyen [email protected] pour l info!!..rendez vous compte!!..un gars qui au peril de sa vie a reussi a sauver des enfants des griffes de daech……Lafarge de l autre cote donnait de l argent a daech??!!..




    0



    0
    Benhabra brahim
    5 décembre 2016 - 1 h 09 min

    Selon le quotidien
    Selon le quotidien « britannique  » the time!!….Mais les britanniques ne sont plus membre de l ue ou plutot, ils veulent revoter pour y revenir??….laquelle ue juge qu en Syrie il y aura un gros « paquet d argent  » sur la table,parait il.Apres avoir cree le chaos c est………pousse toi que je m y mette!!..Une chose de sure ,quand tout rentreras dans l ordre,B.El Assad,achetera surement des boiengs et des sukhois plutot que des airbus et des rafales




    0



    0
    5colonne
    4 décembre 2016 - 23 h 09 min

    La preuve que tu obtient tout
    La preuve que tu obtient tout par la force heureusement que la russie est venue qu’attende t’il nos militaires pour s allier avec la russie avant que c’est trop tard c’est notre seul espoir face a cette horde de criminel qui tout les jours essaye de nous aneantir occidentaux et leur gourou vite vite vite avant notre tours




    0



    0
    Ghyles
    4 décembre 2016 - 22 h 58 min

    Le plan diabolique (sioniste)
    Le plan diabolique (sioniste) occidental n a pas fonctionné en Syrie leur but ést de devaster le pays renverser Bashar el Assad de mettre un président (pion) pro-occidental et surtout le plus important est de s accaparer des ressources petrolieres. Une fois la guerre finie les syriens devront payer la reconstruction du pays aux occidentaux tellement le chantier est immense…Le petrole sera a la merci des compagnies petrolieres occidentales…Les armes (avions chars bateaux de guerre et armes) sous controle des usa bien-sur seront 100% occidentaux etc…etc….Les occidentaux ont sous estimé la Russie qui leur a carrément faussée leur projet impérialiste de printemps arabe du 100% gagnant pour Israël et l occident… Depuis des années les médias européens cite que l Algérie sera la prochaine cible a savoir si c est vrai dans le doute l Algérie devrait s armer davantage je dirais même se sur- armer et surtout comme alliés :Alger-Moscou-Téhéran-Pekin-Damas et croyez-moi ils refflicheront deux fois avant d agir…




    0



    0
      Anonymous
      5 décembre 2016 - 5 h 46 min

      Ah, les sionistes !
      Ah, les sionistes !




      0



      0
    Anonymous
    4 décembre 2016 - 22 h 21 min

    Bravo a nos freres syriens,
    Bravo a nos freres syriens, russe et libannais pour cette longue bataille.
    Echec aux europeens et toute la pourriture musulmane du golfe.




    0



    0
    5colonne
    4 décembre 2016 - 21 h 30 min

    La preuve que tu obtient tout
    La preuve que tu obtient tout par la force heureusement que la russie est venue qu’attende t’il nos militaires pour s allier avec la russie avant que c’est trop tard c’est notre seul espoir face a cette horde de criminel qui tout les jours essaye de nous aneantir occidentaux et leur gourou vite vite vite avant notre tours




    0



    0
      vivio
      4 décembre 2016 - 22 h 32 min

      S’attaquer à l’Algérie c’est
      S’attaquer à l’Algérie c’est tout le bassin méditerranéen qui sera chamboulé et même ailleurs
      Conseil ne pas toucher à ce nid de guêpes qu’est l’Algérie comme le disait feu kadhafi Allah yarhmou
      Qu’ils aillent jouer ailleurs




      0



      0
    anaALGERIEN
    4 décembre 2016 - 21 h 10 min

     » Bruxelles ne voit, par
     » Bruxelles ne voit, par ailleurs, pas d’inconvénients à ce que les institutions gouvernementales de l’Etat central restent en place. »
    Mais dans quel monde vivons-nous ? ces européens se prennent pour les gendarmes du monde ou quoi ?




    0



    0
    k
    4 décembre 2016 - 21 h 06 min

    plus de 400 000 morts en
    plus de 400 000 morts en Syrie et tout à été planifié à Londres….et aprés tout ce sang versé,ils veulent avoir leur mot à dire?….il faut s’armer car ils ne comprennent que la violence….




    0



    0
    MDAMAR
    4 décembre 2016 - 20 h 49 min

    Bashar el Assad n’a fait que
    Bashar el Assad n’a fait que défendre son pays face aux hordes de laissés pour compte de l’occident. ces djihadistes qui ne savent de l’islam que le nom, ont été armés et envoyés en Syrie par les européens, pour s’en débarrasser et nettoyer l’UE de ces indésirables que leur politique coloniale leur a fourgués malgré eux. Cette présence est devenue insoutenable , il fallait trouver un moyen de s’en débarrasser. l’exemple des tribus des Banou Hillal , est édifiant , trop turbulentes aux yeux des fatimides en Egypte ,ils furent envoyés en Afrique du Nord pour châtier les Zirides qui refusèrent leur allégeance au calife fatimide et débarrasser définitivement le pays de ces tribus qui semèrent la mort , la tyrannie et la désolation au Maghreb. Le calife fit donc d’une pierre deux coups .Ainsi l’ histoire se répète: l’Europe a peur des conséquences du retour des « enfants guerriers », elle cherche donc une solution à savoir cette fusion de ces « agents » de l’occident dans l’armée régulière syrienne, autrement dit des éléments en berne qui pourraient récidiver un jour ou l’autre. Ainsi  » LES Banou Hollande » et « LES Banou Cameron » resteront sur place . l’Europe qui les a vus naître , les a délaissés craignant de récolter la tempête qu’elle a semée un peu partout dans le monde arabe et musulman. pendant la décennie noire qu’ a vécue l’ Algérie , des éléments barbus, accrochés par les éléments de l’ ANP, criaient à qui voulaient bien les entendre : ALLAHOU AKBAR , quant ils furent abattus par les djounouds de l’ ANP .ils n’étaient pas circoncis (mtahrines) et avaient sur eux des uzzis israeliennes. cette guerre qui a failli détruire l’ Algérie , se répète en Syrie et dans les pays qui se sont unis contre la reconnaissance de l’état hébreu par Es Sadate :djebhate essoumoud wa tassadi. Soutenons Bachar el Assad contre nos ennemis de toujours et ils le resteront




    0



    0
      Aguellidh
      5 décembre 2016 - 2 h 45 min

      Tres juste votre analyse. J
      Tres juste votre analyse. J ajoute juste que l Algerie aura la Syrie un partenaire de poids dans la future reconfiguration du monde arabe.




      0



      0
      Mohamed l'Algérien
      5 décembre 2016 - 4 h 29 min

      C’est la vérité. Votre
      C’est la vérité. Votre argumentation est basée sur des faits réels. Je partage totalement votre avis. Les Européens et les américains qui ne sont que des Européens d’origine, ont construit leurs pays par le sang, la barbarie, le génocide la division des autres le pillage des richesses des autres. C’est la raison pour laquelle, je ne cesse de lancer un appel, pour que l’Algérie intègre les BRICS et prenne ses distances progressivement avec l’Europe, où se trouvent nos pires ennemis de toujours.




      0



      0
    un citoyen
    4 décembre 2016 - 20 h 34 min

    bonsoir a tous, chercher sur
    bonsoir a tous, chercher sur l’internet pierre Le Corf sur la réalité d’Alep, voila qu’un qui est au contact de la réalité pas la désinformation de l’ouest au service la barbarie des barbus et des salafistes




    0



    0
    HANNIBAL
    4 décembre 2016 - 19 h 14 min

    L’UE a choisie le machisme
    L’UE a choisie le machisme mais elle se révelle etre la prostitué qui a été flouée et BACHAR
    est toujours la et beaucoup vont se présenter au Bénitier; pour demander pardon a commencer par les $ionos yahoudiens et golfistes ; quand a nos voisins de l’Est et de l’Ouest qui toute honte bue ont apporté leur soutien au terroristes ; et rompus leur relations avec la Syrie il leur reste a enfouir leur tete dans un pot de chambre bien garni ; d’avoir suivi les $ionistes de Paris et s’etre joint dans des coalitions ; contre un chèque pour agresser le peuple du Yemen ; montre les trahisons auquelles ils sont capable d’aller ; je dirais que cette traitrise du cuistre Bouffi VI le bouffon des yahoudiens ; n’est pas a sa premiere bourde ; ce roi des zombies ; qui proclame par ses rodomontades haut et fort son expan$ionisme et ses bipèdes rampants
    ;qui le suivent dans ses délires et ses fanfaronnades ; a suivre cette politique suicidaire ; mais l’Ogre Russe veille et leur a intimer la fin de partie ; reste plus qu’a demander les dommages et interets pour les dégats; subits afin de reconstruire la Syrie
    avec en prime pas de contrat pour l’UE ; et mise a l’amende des wahabos golfistes en jella ba qui feront profil bas ! ( ho! dieu protège moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge ).




    0



    0
    Anonymous
    4 décembre 2016 - 19 h 04 min

    Maintenant que Bachard, ses
    Maintenant que Bachard, ses alliés russes, iraniens, le hezbollah libanais ont mis les hordes terroristes soutenus et armés par l’Occident, en déroute, ce dernier tente de revoir sa politique alignée sur le terrorisme, une politique désastreuse qui a subi une cuisante défaite, face à une vraie armée syrienne compétente soutenue par la Russie. La Syrie ne doit jamais accepter quoique ce soit qui vient de ces criminels occidentaux qui veulent la mettre sous son joug, après avoir subi cet échec cuisant, et forte heureusement que Trump a pris le pouvoir aux USA, il a critiqué durant la campagne électorale la politique destructrice de sa rivale, la criminelle Clinton. La Syrie doit continuer son combat jusqu’à l’éradication totale du terrorisme formé par l’Occident. Il y a la Chine, la Russie et les autres pays amis de la Syrie à l’image de l’Algérie sur qui la Syrie pourrait compter.
    Vive Poutine qui a mis en déroute la politique terroriste occidentale en Syrie. Vive Bachard El Assad le lion. Les Occidentaux tablaient sur le scénario Afghan en la Syrie pour l’armée russe, mais les troupes de Bachar et l’aide de la Russie ont déjoué le plan macabre des occidentaux. Les occidentaux ne sont plus en mesure de négocier quoique ce soit avec les autorités syriennes alliés de la Russie.,




    0



    0
    Alfa
    4 décembre 2016 - 18 h 47 min

    Boumediene (Allah Yarahmou)
    Boumediene (Allah Yarahmou) avait dit une fois dans son allocution: Si tu veut du respect étale tes muscles. Mais nous malheureusement on a que la peau et les os pareil à des épouvantails on ne fait peur qu’à nous même sans l’apport et l’intervention d’un corps étranger. Tout le monde déteste les USA mais leur voue respect par leur force.




    0



    0
    Vivio
    4 décembre 2016 - 18 h 33 min

    VIVE L’ ARMÉE SYRIENNE

    VIVE L’ ARMÉE SYRIENNE
    VIVE BASHAR EL ASSED
    VIVE LA RUSSIE
    VIVE POUTINE
    VIVE L’IRAN
    VIVE LE HEZBOLLAH

    MORT AUX KHAFAFICHES VALETS DE L IMPÉRIALISME
    ABATS LES ROITELETS DU GOLFE




    0



    0
    Kenza
    4 décembre 2016 - 18 h 25 min

    Comme ont dit chez nous : Li
    Comme ont dit chez nous : Li yahsseb wahdou échitlou! Les européens pensaient qu’ils allaient se débarrasser de Bachar El Assad comme ils se sont débarrassés de Kaddafi. Mais ils avaient compté sans Poutine qui est venu perturber et démanteler, étape par étape, leur plan. Et aujourd’hui, pour se dépatouiller de ce merdier ( excusez l’expression) dans lequel ils se sont foutus, ils élaborent un plan B qui est de devoir mettre de l’argent sur la table pour se débarrasser du président syrien.
    Au fait, petite question à deux sous: D’où, à votre avis, va venir l’argent?




    0



    0
      tarzon
      4 décembre 2016 - 21 h 54 min

      LES SAOUDIENS BIEN SUR LES
      LES SAOUDIENS BIEN SUR LES VRAI MUSULMANS




      0



      0
    Alfa
    4 décembre 2016 - 18 h 21 min

    La SEULE raison est que les
    La SEULE raison est que les forces en place Militaro-Gouvernementales, avec l’aide de la RUSSIE, sont entrain de débalancer les données et de se résigner à se débarrasser du gouvernement Syrien en place pour le remplacer par une entité fantôche à la merci des impérialiste USA/EUROPE avec l’apport financier de chameliers d’orient.
    La RUSSIE à elle seule a réussi par sa force militaire de dissuasion d’imposer un nouvel agenda politique ou les forces de Satan n’ont d’autres plans de sorti de crise que d’accepter un compromis à l’amiable pour éviter l’humiliation grandissante de leurs macabres aggression.




    0



    0
    Erracham
    4 décembre 2016 - 17 h 47 min

    L’Europe est coincée dans sa
    L’Europe est coincée dans sa bulle. Elle veut continuer à croire qu’elle a encore une influence sur les affaires du monde. L’élection de Trump va sonner la fin de la récré. Elle a pris ses désirs pour des réalités. Son expansion vers l’est et sa mise au pas de nombreux pays du sud au nom de la rigueur et de l’efficacité (prônée par les banquiers aux calculs froids, sans prise en compte de la dimension sociale) a fini par rompre ce qu’on appelle en physique la « limite d’élasticité ». En politique étrangère, c’est la débandade, même sous la casquette US. Un tel ensemble désuni ne peut qu’échouer et ce n’est pour nous déplaire. Un peu d’humilité soulagera leurs affronts.




    0



    0
    La Cigale
    4 décembre 2016 - 16 h 48 min

    LES EUROPÉENS ET COMME L’OTAN
    LES EUROPÉENS ET COMME L’OTAN ET LES YANKEES SONT INCONTESTABLEMENT LES GRANDS PERDANT HUMILIÉS DE CETTE GUERRE CONTRE LA SYRIE L’IRAN LE HIZBOLLAH ET LA RUSSIE
    ET ILS OSENT POSÉ DES CONDITION AUX VAINQUEURS ET DES CONDITIONS QUI NE MANQUENT PAS D’AUDACE .
    le président syriens BACHAR EL-ASSAD doivent mener leurs guerre jusqu’au bout contre ces occidentaux takfiristes et les jeter tous à la mer ou en enfer sans s’il vous plaît sans conditions ni omissions ni transaction .




    0



    0
    Aguellidh
    4 décembre 2016 - 16 h 46 min

    La technique de ces chiens
    La technique de ces chiens pouilleux est d actionner ses sbires pour parler haut et fort des droirs de l homne, de la democratie, de la laicite une fois le feu est pris ils actionnent les sectes criminelles au nom des islamistes moderes et non moderes , c est le tour des armes, le peuple divise, le gouvernement diabolise, les services secrets desganises alors commenceront les reportages khra24, chiennnenn, bbc etc les refugies et ils commenceront a piper les richesses. Je ne souviens de ce chien francais arrete a guemnar en 1992 avec un fusil a pompe quu disait je suis venu aider mes freres en islam, alors qu il etait de la dgse wlid lahram.




    0



    0
    LE LION !
    4 décembre 2016 - 16 h 40 min

    en deux mots : c’est juste un
    en deux mots : c’est juste un aveu d’échec de l’europe face à l’implacable bachar le Lion !!!
    ( preuve que la Russie a encore son mot à dire !!! )




    0



    0
    Sprinkler
    4 décembre 2016 - 16 h 04 min

    …Après avoir essayé de
    …Après avoir essayé de forcer la main aux turcs qui ont menacé  » d’ouvrir les vannes de réfugiés  » et émis une fin de non recevoir aux sempiternelles promesses d’adhésion à l’Europe, voyant un retournement du rapport de force en faveur du pouvoir syrien, voici l’Europe dans toute sa  » splendeur « , prête à négocier avec le diable et à fâcher l’Oncle Sam et les monarchies  » pétro-terroristes  » ( néologisme de mon cru…) pour préserver son petit  » standing  » de vie, après avoir activement participé à la destruction de la Syrie, en finançant, armant et en conseillant des hordes de criminels accourues du monde entier pour accomplir le  » djihad  » ! Il n’y a vraiment rien de bien surprenant dans ce revirement spectaculaire de la politique moyen-orientale de l’UE qui touche là aux limites de ses compétences et de sa puissance…face au grizzli russe qui n’en ferait qu’une bouchée en cas de confrontation armée…Je pense à la grande déception de ce ministre français narcoleptique – grand ami d’Israël – qui trouvait qu’en Syrie El Nosra  » fait du bon boulot « …Des propos qui passeront à la postérité pour témoigner de ce que le colon est un cancre qui ne retient aucune leçon. Vous avez dit  » realpolitik  » ?




    0



    0
      Abdeka
      4 décembre 2016 - 20 h 19 min

      Bravo pour le néologisme. ‘il
      Bravo pour le néologisme. ‘il doit avoir un corollaire, on devrait designer les terroristes qui nous viennent du Maroc par « narco-terroristes » avec un synonyme incontournable « homo-terroriste »




      0



      0
    kadafi
    4 décembre 2016 - 15 h 59 min

    il n’y aura ni transition ni
    il n’y aura ni transition ni sidi zekri, c’est Bashar el assed




    0



    0
    kadafi
    4 décembre 2016 - 15 h 57 min

    L’OCCIDENT PRÉDATEUR SANS FOI
    L’OCCIDENT PRÉDATEUR SANS FOI NI LOI
    TFOUH !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.