Accord d’association : l’UE pressée de conclure

Nick Westcott. D. R.

Nick Westcott a souhaité, mercredi, que l’Algérie et l’Union européenne (UE) se mettent d’accord sur un document comportant «les objectifs communs à atteindre lors des trois années à venir». «Nous avons poursuivi les discussions autour des priorités communes définies dans le cadre de l’Accord d’association entre l’Algérie et l’UE, et j’espère terminer le travail et se mettre d’accord sur un document proposant des objectifs communs à atteindre et les questions les plus importantes à mettre en œuvre lors des trois prochaines années», a déclaré à Alger Westcott au terme de l’audience que lui a accordée le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.

«Nous avons évoqué des questions régionales et d’autres qui concernent l’Algérie. Aussi, nous nous sommes mis d’accord sur l’importance de renforcer notre partenariat (Algérie/UE)», a ajouté  Westcott. Le diplomate européen se trouve en Algérie dans le cadre de la 6e session  de la réunion du Comité d’association Algérie-UE dont les travaux se sont ouverts mercredi matin à Alger.

 La réunion est consacrée à l’évaluation de la coopération entre l’Algérie et l’Union européenne (UE) et de la mise en œuvre du programme d’appui sectoriel ainsi qu’à l’examen des perspectives de coopération et de partenariat avec les partenaires européens. Le bilan sera établi sur la base d’une évaluation de la mise en œuvre de l’Accord d’association entre les deux parties, dix années après son entrée en vigueur», a-t-on précisé auprès des services du ministères des Affaires étrangères.

Les deux parties auront également, lors des travaux qui se tiennent à huis clos, à «examiner les priorités du partenariat (Algérie-UE) au titre de la politique européenne de voisinage (PEV) à laquelle l’Algérie compte participer», ajoute-t-on.

R. E.

Comment (9)

    TheBraiN
    8 décembre 2016 - 8 h 41 min

    L’accord avec l’UE est une
    L’accord avec l’UE est une catastrophe qui touche à la fois aux intérêts économiques de la nation mais aussi à notre souveraineté nationale .
    Si accord il y a , il devrait être axé sur des échanges économiques loyaux et transparents et rien d’autre !
    Surtout pas de « conditionna lités politiques » ni de « chantage aux droits de l’homme et du poisson-chat »




    0



    0
      Ain El Berda
      8 décembre 2016 - 12 h 51 min

      THEBRAIN ECOUTE MOI BIEN,
      THEBRAIN ECOUTE MOI BIEN, LORSQUE JE SUIS BRIZIDENE TU SERA AVEC MOI ET SOUS MA DIRECTION TOUTE COBVENTION OU AUTRE SERA DEFACTO ANNULER ..IL N Y AURA NI BOULITIQUE NI WELOU..DEGAGE L UE DE MERDE ASSOCIATION DE MALFAITEURES…




      0



      0
    Dégage l'infiltré
    7 décembre 2016 - 22 h 25 min

    Mouloud (non vérifié)

    Mouloud (non vérifié)
    07 Dec 2016 – 19:25
    DÉGAGE DE NOS SITES ALGERIENS LE MOKOKOS.
    Tu es indésirable en Algérie.
    Aboie la caravane passe.




    0



    0
    La Cigale
    7 décembre 2016 - 22 h 20 min

    L’Europe la France des
    L’Europe la France des ennemis éternel de l’Algérie.
    Nous devons nous détourné définitivement de ces charognards de ces ennemis jurés contre les algériens .
    dégager nous n’avons rien en commun avec vous et vous nous intéressez pas du tout.
    LE MONDE EST VASTE.




    0



    0
    Anonymous
    7 décembre 2016 - 20 h 31 min

    « l’UE pressée de conclure »

    « l’UE pressée de conclure »
    Le titre est révélateur rien à rajouter
    Efhem ya lfahem




    0



    0
    Mouloud
    7 décembre 2016 - 18 h 25 min

    Conclure avec qui? On a les
    Conclure avec qui? On a les (responsables) à la tête de l’Etat. Aucune ambition, aucune compétence, aucune vision, aucune démarche structurée, aucune communication claire, des bricoleurs du vendredi. Il y a des gens qui sont capables de transformer du plomb en or, nous en Algérie nos hommes politiques transformes de l’or en plomb. Quand va t-on sortir de ce cauchemar? AlgérieDebout.




    0



    0
    Ain El Berda
    7 décembre 2016 - 16 h 13 min

    JE DIS NON A TOUTE
    JE DIS NON A TOUTE ASSOCIATION AVEC UNE ASSOCIATION DE SUCEUR DE SANGS…DONC DES QUE JE SUIS BRIZIDENE J ANNULE CETTE ASSOCIATION DE TITI CACA… QUI PAR DESIGN EN FAVEUR DE L UE. OH J AI OUBLIER L ANGLETERRE EST SORTI DE L UE..L ITALIE VA LE FAIRE PROCHAINEMENT ET SERA SUIVI PAR LA FRANCE …ET VOILA L UE L ORGANISATION QUI VEUT DOMINER LES PETIT PAYS N EXISTERA PLUS……




    0



    0
    Vivio
    7 décembre 2016 - 15 h 24 min

    Ils vont nous sucer jusqu’à
    Ils vont nous sucer jusqu’à la dernière goutte de sang, comme l’a dit le sinistre Rabrab qui souhaite que l’Algérie soit l’usine de l’Europe voilà où veulent nous mener nos hommes d’affaires ripoux à savoir des khamassine de l’U.E




    0



    0
    Anonymous
    7 décembre 2016 - 14 h 31 min

    L’Algérie doit sortir
    L’Algérie doit sortir impérativement du piège dans lequel l’a menée l’UE avec ces accords d’association qui sucent le sang des algériens et n’apporte rien à l’économie algérienne au contraire, elle l’a détruit. L’Algérie doit traiter librement et bilatéralement avec chaque pays de l’UE, et non pas avec l’ensemble des pays de l’UE. (…)




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.