Rencontre avec Aït Ahmed : Rachid Halet confirme la version du général Nezzar

Hocine Aït Ahmed. New Press

Dans une interview accordée à TSA, le député et désormais ex-membre de l’instance présidentielle du FFS Rachid Halet confirme la version livrée par le général à la retraite Khaled Nezzar à propos d’une prétendue proposition faite à Hocine Aït Ahmed, au lendemain de l’interruption du processus électoral en janvier 1992, pour occuper le poste de président du Haut Comité d’Etat.

Rachid Halet, qui était présent aux discussions avec l’ex-ministre de la Défense nationale dans le cadre du dialogue ouvert avec les acteurs politiques, affirme clairement que le général Nezzar avait dit à l’époque qu’«il y aurait un processus politique après l’interruption du processus électoral et (qu’)Aït Ahmed pouvait jouer un rôle et (qu’)il aurait une place de premier plan». «A ce propos, ajoute Rachid Halet, la proposition de Nezzar était suffisamment imprécise pour que chacun l’interprète à sa manière. Il était légitime pour Aït Ahmed de comprendre qu’il s’agissait d’une proposition de présidence du HCE. Mais ce n’était pas forcément la présidence», insiste le député du FFS qui vient d’être exclu de son parti, officiellement, pour avoir fait corroborer cette version des faits dans une déclaration à un média. 

Pour rappel, le général Khaled Nezzar a déjà apporté, en décembre 2015, un démenti formel à une déclaration attribuée à Hocine Aït Ahmed selon laquelle l’ex-ministre de la Défense aurait proposé au chef du FFS un poste de président du HCE qui venait d’être institué suite à la démission inopinée de l’ex-président de la République, Chadli Bendjedid. Le général Nezzar a affirmé qu’il n’avait «à aucun moment proposé à feu Aït Ahmed le poste de président de la République, contrairement à ce que les uns et les autres ont déclaré».

«En tant que ministre de la Défense nationale, a-t-il ajouté, d’énormes responsabilités politiques allaient m’échoir. C’est ainsi que le soir même, j’ai invité Aït Ahmed à un entretien, comme j’ai invité d’ailleurs d’autres personnalités politiques ou de la société civile. Il fut le premier à être reçu.»

Le général Nezzar ajoutera qu’il a chargé le général Touati de convaincre Aït Ahmed de rentrer au pays fin 1993 pour participer à la transition démocratique et aider à la sortie de crise dans laquelle se débattait notre pays. «Sa réponse négative fut, à mon sens, une nouvelle occasion manquée, a-t-il souligné. Je me dois de préciser qu’aucune personnalité politique ne s’était proposée, à l’époque, de participer à cette transition, ce qui explique l’évolution du pouvoir», avait encore soutenu l’ex-ministre de la Défense.

R. Mahmoudi 

Comment (49)

    Rayes El Bahriya
    9 décembre 2016 - 2 h 04 min

    À Monsieur Al Moumoudh .. ..
    À Monsieur Al Moumoudh .. ..
    Du forum. En date du 08.décembre 2016.

    J’apprécie fort vos commentaires sur le
    Forum.
    J’ai tout simplement compris une chose
    Dans la politique au p.f.f.s depuis des lustres
    Même. Da Ho…a toujours eu un manque de
    Courage Politique.
    Il a toujours fuies quand le danger est là.
    Feu Mouhamed Boudiaf as répondu présent
    Quand l’appel de la nation en danger l’avait
    Appelé à jouer son rôle du chef de L’Etat
    ALGERIEN en danger de mort et de disparition
    En tant que nation jeune.
    Son destin était grand car il avait la stature
    D’un grand Chef Au charisme unique et racé
    Car il avait du sang pure de l’Algérien noble.

    Le reste c’est l’histoire qui jugera et nos
    Mémoires qui doivent être éclairées par des
    Hommes de la trempe feu Mouhamed
    BOUDIAF pour qui la nation algérienne lui
    Doit tout…..absolument tout.

    Heureux les martyres. …

    Grand merci.

    C’est toujours un plaisir de vous lires
    Chères forumistes éclairés.
    Quand aux brebis galeuses la gale les
    Piques là où il ne faut pas…..

    Bn soirée.




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    8 décembre 2016 - 20 h 31 min

    Ce qui viens de se passer
    Ce qui viens de se passer dans ce procès contre un
    Des plus crédibles hommes politiques au parti f.f.s
    Est digne des procès politiques à la beria .
    Une grande berezina. Quoi de mieux!
    jugurtha A.A a cautionné l’acte de mort de ces 3
    Triumvirats laskri gehzala cherifi!
    Le parti est devenu une loque.
    Honteux.
    Voci où est rendu le p.f.f.s …
    1 sherif-fi…..
    1 L-Asskri
    1 Ghezala




    0



    0
      Anonymous
      10 décembre 2016 - 5 h 44 min

      Tu as rater une occasion de
      Tu as rater une occasion de te taire
      Tu mélange tout dans tout
      Ta G stp




      0



      0
    MELLO
    8 décembre 2016 - 20 h 07 min

    De feu Hocine AIT AHMED:

    De feu Hocine AIT AHMED:
    – Le militant politique n’est pas un faiseur de miracles. Ni un gladiateur des temps modernes. Il est, au mieux et quand les conditions de sa société le permettent, un citoyen conscient des enjeux du moment. Je dis, quand les conditions de sa société le permettent, car pour un militant politique l’essentiel consiste à être ancré dans sa société sans pour autant se laisser enfermer dans les limites de cette dernière.
    Or, en matière de conscience et de luttes politiques, des vies entières de militantisme se sont réduites à expliquer ce que militer veut dire. Entre des archaïsmes, que l’adoption des nouvelles technologies croit pouvoir masquer judicieusement, et la loi d’airain d’un monde sans pitié pour les faibles, militer pour un monde meilleur, ici et maintenant, passe par une douloureuse et constante explication.
    Explication, sans cesse repoussée, par des pouvoirs politiques que leurs choix enchaînent à des postures autoritaires puis répressives puis carrément hostiles à l’égard de sociétés qu’ils ne cherchent même plus à comprendre.
    Explication biaisée, au sein même de nos sociétés, où elle finit par se confondre avec la longue litanie de tout ce qu’il faudrait changer autour de nous et qui oublie de commencer par ce qui doit changer en nous.
    Une partie importante de nos élites a déjà déserté la bataille collective pour une Algérie forte, démocratique et unie dans la conquête de ses intérêts. Ceci n’est pas nouveau dans notre histoire. Ce qui serait nouveau serait de réussir à repousser nos atavismes meurtriers, nos égoïsmes plus tribaux que nationaux et cette sorte de fatalisme qui nous pousse à accepter le pire quand le mieux nous semble trop lourd à porter.
    Rachid Halet doit se gratter la tête.




    0



    0
      Anonymous
      11 décembre 2016 - 19 h 52 min

      en tous les cas ils auront
      en tous les cas ils auront DAAWASSOU car rachid halet était le préféré de hocine ait ahmed même de sa tombe il les laissera pas tranquille




      0



      0
    Rayes El Bahriya
    8 décembre 2016 - 17 h 35 min

    Un parti qui sert les

    Un parti qui sert les intérêts de la confrérie de l .iternational
    .socialiste et les messianiques politiques.

    Feu Mouhamed BOUDIAF a été la cible de I.S par
    Le truchement du p.f.f.s en alliance avec p.f.i.s et
    Le grand Caida de la france Algérie.

    On n’est pas dupe. On vois venir votre remake fake.




    0



    0
      Almouloudh
      8 décembre 2016 - 18 h 56 min

      Akkarou El Bahriya,

      Akkarou El Bahriya,

      Tes verites sont claires. Tes jugements sont sereins . Tu fais partie pardon, vous faites partie ,de cette classe

      racee qui ont tout compris. Je me demande d’ou vous tenez cette originalitte.Je vous salut Monsieur.




      0



      0
      Al Mouloudh
      8 décembre 2016 - 21 h 46 min

      Akkarou El Bahria

      Akkarou El Bahria

      Tes commentaires sont tous vrais et pertinents. Tu es d’une intelligence superieure et raffinee.Tu es un

      Monsieur. Je vous salut avec tous mes respects. Je me demande d’ou vous tenez tout ca.Dommage qu’on vous

      prend pour un canard sauvage .Quelle tete bien faite. Encore une fois salut




      0



      0
    MELLO
    8 décembre 2016 - 16 h 49 min

    De Hocine AIT AHMED:

    De Hocine AIT AHMED:
    Chers camarades,

    Rappelons-nous nos «devoirs de vérité et de lucidité» : Mes convictions et ma ferveur sont toujours aussi vivaces qu’aux premières heures de mes soixante dix ans de militantisme. Mais les cycles de la vie s’imposent à tous. Je dois ainsi vous dire que le moment est venu pour moi de passer le témoin et que je ne me présenterai pas à la présidence du parti pour le prochain exercice.
    Dans cette perspective, je vous confie dès à présent le soin de maintenir le cap, de préserver et de développer le FFS, dans la collégialité, conformément à l’éthique qui a toujours guidé nos actions.
    Aujourd’hui, le FFS mène le même combat politique. Il s’agit d’éveiller les intelligences aux causes bureaucratiques, autocratiques et féodales qui ont abouti aux bilans catastrophiques. Il s’agit d’engager les consciences à prendre leurs responsabilités.
    Les hommes et les femmes algériennes doivent se prendre en charge et ne plus compter sur les miracles, il n’y a pas de Mehdi, la démocratie ne descend pas du ciel, elle s’arrache dans la vie quotidienne, dans les luttes politiques, linguistiques, syndicales, dans le combat idéologique.C’est dire que la sympathie ne signifie pas engagement et que le mythe peut recourir toutes sortes de malentendus et d’ambiguïtés, à la limite, je préfère renverser la perspective et dire « Allez-y, je vous soutiens », car le sérieux révolutionnaire ce n’est pas le combat élitiste, l’excitation verbale, la structure close, c’est responsabiliser les hommes et les femmes.
    On ne peut pas substituer à une société. « Attendez, j’arrive, je suis Zorro », c’est complètement stupide, j’ai passé ma vie à lutter contre des conceptions sommaires de l’histoire et de la lutte politique.




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    8 décembre 2016 - 16 h 09 min

    Feu le président Mouhamed
    Feu le président Mouhamed BOUDIAF était le
    Seul président digne de rang et de stature
    D’homme d État .
    Les autres se sont tous dérobés à leur rôle
    Ou avaient manque de Courage Politique
    Et de vision d’avenir .
    Heureux les martyrs.




    0



    0
      Anonymous
      8 décembre 2016 - 16 h 55 min

      Parce qu il habitait le mokok
      Parce qu il habitait le mokok ?




      0



      0
      MELLO
      8 décembre 2016 - 17 h 06 min

      Karim Tabbou, ancien premier
      Karim Tabbou, ancien premier secrétaire du FFS et président du l’UDS : «Un humaniste aux valeurs exceptionnelles»
      «L’Algérie a perdu un militant, un homme d’Etat, dont les caractéristiques sont la crédibilité, l’engagement, l’éthique et la conviction. C’est également une perte pour tous ceux qui militent pour la démocratie et les droits de l’homme ainsi que ceux qui ont porté l’idéal démocratique. Il a été un homme qui a su, dans les moments difficiles, développer des idées justes qui auraient pu sauver le pays d’un péril certain. Il a été le premier à demander une Assemblée constituante juste après l’indépendance et qui a milité pour tous les pluralismes et pour l’autodétermination du peuple algérien. Il a consacré toute sa vie pour défendre les valeurs démocratiques. Il était un homme aux valeurs humaines exceptionnelles et un humaniste hors pair.»




      0



      0
    Yiwen-kan
    8 décembre 2016 - 14 h 45 min

    Comme d’habitude.

    Comme d’habitude.
    Des insultes. Des etnnocentricites.
    Sur les vivants, sur les morts.
    Par le passé proche en haillons ou par le présent en pièces détachées.
    Le passé lointain est coincé entre Okba et Hanoteau-Letourneux..
    Il n’y a ni horizon ni futur.




    0



    0
    stourou
    8 décembre 2016 - 13 h 21 min

    meme l ors de la creation de
    meme l ors de la creation de l ffs ,il a refuser d integrer de suite ce n est qu apres qu il a rejoind le groupe,et il s est fait passer pour le createur du parti




    0



    0
    Moskosdz
    8 décembre 2016 - 12 h 27 min

    Détrompez vous Messieurs les
    Détrompez vous Messieurs les traîtres comploteurs,vous ne méritez même pas de faire vos ablutions avec le pipi D’Aït-Ahmed au parcours historique devant lequel nous nous plions,et ni avec celui de Nezzar.qui,sans son courage,l’Algérie serait aujourd’hui pire à ce qu’elle est la Syrie ou la Libye,il est vrai que l’arrêt du processus électoral n’a pas plu à beaucoup de pays,même le minable Maroc rêvait de voir une Algérie à l’Afghane.




    0



    0
    FELLAG
    8 décembre 2016 - 11 h 49 min

    le vrai enfant de cette
    le vrai enfant de cette algérie;qui est prise entre la mafia et les opportunistes corrompus;monsieur AIT AHMED n’a jamais voulu s’associé avec ces malfaiteurs pour ruiné le peuple algérien;rare des algériens avec une conscience pareille;sa récompense elle est au de la des fortunes détournée par certains de nos dirigeants;rien n’est éternelle sauf l’héroisme et le courage d’une personne honnète;




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    8 décembre 2016 - 10 h 42 min

    Oui certains ici même.

    Oui certains ici même.
    Leur moralité devient rigide quand le reste n’est plus.
    Récemment Khalfa Mammeri avait fait cette révélation
    Fracassante au fait vrai que ni ben bella le chleuh marocain
    Ni hou à ri boumediene n’ai fait la guerre de l’intérieur des
    Maquis. Ils attendaient que les vrais hommes de guerre qui
    Risquaient de menacer leur desseins et leur destins soient
    Éliminés physiquement.
    Même histoire pour les etc….etc….etc.
    Ils sont les maîtres de la discorde et de la division.
    La mémoire doit reveler les faces de l’ombre sinon on se
    Ment à nous même.
    Sauf les dupes qui ont le courage de nous mentir à nous
    Autres.
    Il ne sert à rien de cacher le soleil avec un.tamis.
    Thidhets atssan dhi thmurthiw.
    Allah yarham echouhada morts aux champs d’honneur.
    Vive ALGERIE éternelle.




    0



    0
      Anonymous
      8 décembre 2016 - 16 h 57 min

      Ben bella est natif de
      Ben bella est natif de maghnia ya mokoko, cessez votre complexe d inferiorite devant vos maitres les Algeriens sale race de mokokos




      0



      0
    De passage
    8 décembre 2016 - 9 h 14 min

    Quand je lis les commentaires
    Quand je lis les commentaires des intervenants, je me rend compte de la déchéance de l’Algérie. Je me dis que si les gens qui interviennent ici ont ce niveau très très bas (insultes, invectives, manque de respect, critiques sans preuves la plupart du temps, etc..), qu’en ait-il du simple citoyen analphabète ou qui n’a même pas accès à internet. SVP, relisez un peu ce que vous écrivez et remettez-vous un peu en question. Pose-vous la question suivante : Qu’apportez-vous à votre pays ? S’il n’y a pas de parti qui vous inspire confiance, créez-en qui correspond à vos inspirations, impliquez-vous dans la gestion de votre pays et participez à changer les choses, Oui je vous entend d’ici : On ne nous laisse pas, on on nous..etc .plein de prétexte,
    parfois ça prend des sacrifices vous savez,
    Avec tous mes respects.




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    8 décembre 2016 - 1 h 18 min

    Le vichnou gourou
    Le vichnou gourou maraboutique , a été sauvé de la mort , en se cachant derriere un HAIK et A3DJAR.

    les vrais hommes sont morts au maquis les armes a la main , mais pas en se travestissant pour avoir

    la vie sauve.

    En tout cas , il a livré la Kabylie a l’Arabo islamo salafisme du p.f.i.s et le p.f.l.n




    0



    0
      MELLO
      8 décembre 2016 - 17 h 07 min

      Saïd Khellil (ancien cadre du
      Saïd Khellil (ancien cadre du FFS) : «C’est un père de la nation qui s’en va»
      «En tant qu’ancien cadre du parti, je ressens une grande émotion. Hocine Aït Ahmed s’en va, et c’est l’un des derniers pères de la nation qui disparaît. L’histoire clôt un de ses chapitres. C’est l’un des derniers symboles de la Révolution que l’Algérie perd et personnellement, je suis profondément touché, car j’ai eu l’opportunité de le côtoyer dans l’action politique. Les officiels du parti sont plus à même de s’exprimer sur cette perte, mais en tant que militant politique, j’estime que notre pays a perdu un symbole, une figure emblématique de la lutte contre le colonialisme et un grand militant des libertés. Toute sa vie a été un combat pour ses idées.»




      0



      0
      Benfedda
      8 décembre 2016 - 18 h 09 min

      Ne tombez pas trop bas avec
      Ne tombez pas trop bas avec vos invectives. Quoi qu’on dise Mr Ait Ahmed est une figure historique. Vous! Qu’est ce que vous apportez à l’Algerie? Si ce n’est des insultes.
      Un homme se distingue de ses semblable par sa politesse et son respect envers ses ainés surtout quand ils sont morts.




      0



      0
    RAYES EL BAHRIYA
    8 décembre 2016 - 0 h 59 min

    Ça ne donner absolument rien
    Ça ne donner absolument rien a faire dans la surenchère stérile et ce lancer des jérémiades.

    Ce que l’ont sait de l’aventure de H. AIT AHMED en 1963 , c’est qu’il avait fui en Suisse avec la complicité

    en haut lieu soit en juin 1965 , après le coup d’état conte Ben Bella.

    AIT AHMED avait fui en abandonnant les femmes veuves , des maquisards morts pour son aventure,

    Des femmes encore vivantes qui lui pardonneront pas sa lâcheté , elles qui étaient restées prisonnières

    a la prison SERKADJI.

    OUI CES FEMMES COURAGES ÉPLORÉES ET VIOLÉES , POUR UN IDÉAL TRAHI PAR LE GOUROU

    QUI A PRÉFÈRE fuir en Suisse et y vivre et y mourir et laissant femmes , enfants et épouse encore en gite

    la bas en Suisse.

    LE PEUPLE DOIT SE RÉVEILLER A LA SUPERCHERIE AIT AHMED , AVANT QU IL NE SOIT TROP TARD.

    RACHID HALLET EST UNE VICTIME DE CONSPIRATIONNISTE A LA SOLDE DE L’INTERNATIONAL

    SOCIALO-SIONISTE.

    ILS VEULENT ENCORE SE FAIRE UNE PLACE AU SOLEIL CES HELVÈTES FRONTISTES.

    JE LEUR DIT ENCORE UNE FOIS ,,,,YAW FAKOU BIKOUM.




    0



    0
      ahaggar
      8 décembre 2016 - 5 h 03 min

      silence on tire sur les morts
      silence on tire sur les morts… tu ne feras meme pas 1 sur 1 millionnieme de ce qu’a fait Ait Ahmed pour son pays. yakhi yir zzarriaa




      0



      0
        ahmed
        8 décembre 2016 - 13 h 28 min

        1 sur 1 millioniéme fait 1
        1 sur 1 millioniéme fait 1 million




        0



        0
          ahaggar
          10 décembre 2016 - 1 h 49 min

          bojour le matimatissianne
          bojour le matimatissianne




          0



          0
    Aguellidh
    8 décembre 2016 - 0 h 17 min

    C’est du passe triste a cause
    C’est du passe triste a cause des barbus Allah la trabah houm. Ce qui est important est toujours de rememorer les braves martyrs qui ont libere le pays en 54 et ceux de 1990 fauches a la fleur d age par la horde islamiste qui sont toujours prets a mettre le pays a genoux. La grand danger est toujours les barbus et le sous developpement.




    0



    0
    Rascasse
    7 décembre 2016 - 19 h 39 min

    Feu DA lho aurait sûrement
    Feu DA lho aurait sûrement dit de tous ça que c’est du « bavardage « , remarquez une chose : à défaut de foot on nous sort haddad lamamra FFS la main étrangère Nezzar etc etc etc , remarquer une autre chose ; haddad sera remplacé par un autre haddad pour 3 ou 4 ans histoire de faire tourner la baraque à leur guise derrière les rideaux mais eux sont toujours la et depuis 1957 , l’Algérie va mal très mal




    0



    0
    Quenelle
    7 décembre 2016 - 19 h 03 min

    Je ne comprends pas que cette
    Je ne comprends pas que cette polémique remonte à la surface une nouvelle fois encore, et maintenant !
    L’urgence , maintenant, est de savoir ce qu’il a lieu de faire pour sauver notre nation des prédateurs d’aujourd’hui !
    Parce que nous allons , à coup sûr, vers des lendemains incertains . Aucun de nous ne peut dire de quoi demain sera fait ! Et cela fait terriblement peur !
    Rabbi yestar bledna !




    0



    0
    amitou
    7 décembre 2016 - 18 h 50 min

    Arretez le delire ,le danger
    Arretez le delire ,le danger pour notre pays est ailleurs que de discuter des morts,les historiens s en chargeront.
    je vous conseille de suivre ce lien un excellent reportage sur les jihadistes terroristes et leur financiers:

    https://www.youtube.com/watch?v=mNLtU3q0sDE




    0



    0
      zarzor
      7 décembre 2016 - 21 h 58 min

      Excellent .
      Excellent .




      0



      0
    regardons devant...
    7 décembre 2016 - 18 h 34 min

    formel : tant que nous sommes
    formel : tant que nous sommes encore là à parler de cette douloureuse période de notre chér pays , on restera à tourner en rond , à tourner , à tourner ….jusqu’à tomber .
    Pour avancer il juste une seule chose : REGARDER DEVANT ET NON PAS DERRIÈRE !
    et avec cette crise socio-économique que nous commençons à ressentir …il est vraiment temps de démarrer démocratiquement , il faut que les anciens comprennent que leurs querelles…et autres rendent difficile toute initiative de peuple vers son developpement et son évolution .




    0



    0
    Bison
    7 décembre 2016 - 18 h 16 min

    Les partis politiques ! Entre
    Les partis politiques ! Entre la gauche couscous ketchup, la droite bouzelouf-mechoui et l’islamisme kebab faites votre choix!




    0



    0
    MOUSSA
    7 décembre 2016 - 17 h 53 min

    Quel poste aurait occupé Feu
    Quel poste aurait occupé Feu Ait-Ahmed avec les membres du HCE, sans Boudiaf? S’il avait accepté!!!!




    0



    0
      MELLO
      8 décembre 2016 - 16 h 42 min

      Dans le mil , visé et sans
      Dans le mil , visé et sans réponse de certains vautours qui se jettent sur les cadavres.




      0



      0
    L'OUBLIE DE L'HISTOIRE
    7 décembre 2016 - 17 h 52 min

    l’or ne se mélange pas avec
    l’or ne se mélange pas avec les ordures;AIT AHMED est un héro;beaucoup plus apprécié a l’étranger chez les connaisseurs;que chez casseurs;ALLAH YARAHMOU




    0



    0
    os
    7 décembre 2016 - 17 h 39 min

    le traitre harki , messali
    le traitre harki , messali hadj est descendant d’un janissaire turc d’origine Albanaise et n’a aucun lien avec l’ex colonisateur turc et n’est Algerien que sur papier…..fais toi plaisir avec tes mensonges ya djahel….




    0



    0
      Anonymous
      7 décembre 2016 - 18 h 17 min

      Un harki ne passe pas le
      Un harki ne passe pas le tiers de sa vie dans les prisons coloniales pour son pays. Il n’est pas non plus mis en résidence surveillée pendant de longs mois; Je vous invite à revisiter la vie de ce Monsieur et à lire ce que Houcine AÏT Ahmed ( Allah yarhmou) a écrit sur le personnage et à écouter la déclaration de BENBELLA à sa libération par Chadli. Mais de grâce n’insultez plus la mémoire de ceux qui ne sont plus de ce monde.




      0



      0
      Anonymous
      7 décembre 2016 - 19 h 27 min

      Je voudrais ajouter à mon
      Je voudrais ajouter à mon précédent commentaire que MESSALI ( Allah yarhmou) est d’abord algérien avant d’être d’origine irakienne et non ottomane. Je vous recommande très amicalement d’approfondir vos connaissances en la matière.




      0



      0
      anti-sionistes
      8 décembre 2016 - 5 h 22 min

      Messali est le père du
      Messali est le père du nationalisme algérien, c’est zianide berbère et homme d’état, et toi le petit sioniste mokoko ta vie de chienne ne nous intéresse pas, DÉGAGE D’ICI ! sale race de mokokos




      0



      0
        Almouloudh
        8 décembre 2016 - 18 h 39 min

        Un veritable amazigh (
        Un veritable amazigh ( ahroure) ne peut jamais dire qu’il est arabe zianide ou pas.




        0



        0
          anti-sionistes
          8 décembre 2016 - 20 h 23 min

          voici un fichier sonore où il
          voici un fichier sonore où il dit clairement qu’on devait utilisait l’arabité (et non la langue arabe) momentanément pour une situation temporaire car nous étions dans le besoin. Ce sont ceux qui sont venus après qui ont perpétué cette arabité à la con. L’arabité prônée par Messali était une tactique à l’époque, Messali est un pur zianide qui n’a pas renié ses origines :
          https://www.youtube.com/watch?v=mdYgf83x0Lc




          0



          0
    PEDRO
    7 décembre 2016 - 17 h 32 min

    Pourquoi Mr HALLIT tu n’as
    Pourquoi Mr HALLIT tu n’as pas parlé ( et Mr NAZZAR aussi ) du vivant du Zaim ? Oui je dis bien Zaim car Monsieur Hocine Ait AHMED en est un ne déplaise à tes semblables . Je ne suis pas du FFS , mais maintenant je comprends que ton éviction de ce parti est somme toute méritée .




    0



    0
    Mezghena
    7 décembre 2016 - 17 h 25 min

    Il est où ce monsieur Halat
    Il est où ce monsieur Halat ou Khalat quand Da l’Houcine avait declaré en public qu’on lui avait proposé la presidence? Il etait où quand Haroune l’avait affirmé aussi?

    On parle au bon moment ou BALA3 Fomak




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    7 décembre 2016 - 17 h 08 min

    LE DICTON DIT :

    LE DICTON DIT :

    VA Y FAIRE COMPRENDRE À UNE POULE QU’UN GRAIN DE SABLE N’EST PAS UN GRAIN DE BLÉ

    PARCE QUE LA POULE EST AMNÉSIQUE

    MORT DE RIRE …!!!




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    7 décembre 2016 - 17 h 00 min

    C’etais pas pour les
    C’etais pas pour les amnésique de ton état , c’Est pour cela que tu ne comprend pas un rond à mon texte

    lourd de …..SENS

    EL FAHEM YEFHEM COMME DIT L’ADAGE ALGÉRIEN

    À BON ENTENDEUR SALUT




    0



    0
    Amnésique
    7 décembre 2016 - 16 h 35 min

    Rayes el Bahriya, Toi parli
    Rayes el Bahriya, Toi parli fransi ? moi pas compri rienne. qui caché ? fis dila fronce ? Hamrouche ? li fis non é comme li père , Gaid, marabout, fran maçoni, ecc…. parli fransi ou ritourne a licole.




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    7 décembre 2016 - 16 h 15 min

    RAPPELONS LES MÉMOIRES
    RAPPELONS LES MÉMOIRES ALGÉRIENNES, AIT AHMED EST L’ALLIÉ DU CLAN D’OUJDA PAR

    L’INTERMÉDIAIRE DE LEUR COLONEL MOULOUD HAMROUCHE DE CE MEME CLAN MAIS QU’IL AVAIT

    JALOUSEMENT CACHÉ ET SES HOMMES DE L’OMBRES

    FILS DE LA FRANCE , OULAD LES CAID ET LES BACHAGHAS ,

    AIT AHMED A ÉTÉ LA TETE DE PONTE DU MESSALISME EN KABYLIE , C’EST POUR CELA QU’IL A ÉTÉ

    MIS SOUS L’AILE, DU VIEUX MESSALI EL HADJ,

    AIT AHMED EST MARABOUT DE LA CONFRERIE DES RAHMANIA

    MESSALI HADJ EST UN TURCO BERBERE DE TLEMCEN

    CHADLI BEN DJEDID EST UN MARABOUT DE LA CONFRERIE DES CHADOULIYA

    ET FRANÇOIS MITTERAND EST DE LA CONFRERIE DES FRANCS MASSONIYA




    0



    0
      Anonymous
      8 décembre 2016 - 6 h 01 min

      et ton PD6 est le bartard des
      et ton PD6 est le bartard des sionistes croisé avec les esclaves sénégalais de l’armée des boukharis, qui tirent les ficelles de la narcomonarchei




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.