Nekkaz affirme avoir été expulsé d’Algérie : une histoire qui ne tient pas la route

Rachid Nekkaz exhibant son passeport algérien à Alger, en mars 2014. New Press

L’ancien candidat à la présidentielle d’avril 2014 affirme, dans une vidéo qu’il a postée sur les réseaux sociaux, enregistrée à la hâte dans le couloir télescopique de l’aéroport d’Alger, au moment d’embarquer sur un vol à destination de Paris, avoir été prié par les autorités algériennes de quitter le territoire national. Il aurait donc, selon ses dires, été «expulsé d’Algérie». Rachid Nekkaz a exhibé le passeport algérien en prenant l’opinion publique nationale à témoin sur une «injustice» commise à son encontre par le gouvernement algérien. Cet homme d’affaires versé dans la politique, qui s’est singularisé par ses sorties tapageuses auto-médiatisées en France comme en Algérie, aussi bien contre la classe politique française que contre les dirigeants algériens, s’est bâti à travers ses actions de rue une réputation de «chasseur de corrompus». Il est néanmoins difficile de croire que les autorités algériennes aient prié ce ressortissant algérien de quitter le territoire national par la force dès lors qu’il est détenteur du passeport algérien et qu’il est, donc, reconnu comme citoyen algérien de plein droit.

Rachid Nekkaz a laissé entendre dans son message enregistré à la va-vite à l’aéroport d’Alger qu’il avait été interpellé par les services de sécurité en pleine autoroute et qu’il aurait été sommé de quitter le pays manu militari. Une version qui paraît invraisemblable, tant aucun argument, ni politique ni juridique, ne justifie une telle décision et un tel comportement de la part des responsables politiques ou de instances judiciaires.

En décidant de se présenter à l’élection présidentielle d’avril 2014, Rachid Nekkaz avait dû abandonner la nationalité française pour se conformer aux lois algériennes qui exigent que le candidat à la fonction suprême soit uniquement de nationalité algérienne. Une expulsion de ce dernier signifierait qu’il n’ouvre plus droit à la citoyenneté algérienne et qu’il devient, dès lors, un apatride qui devra déposer une demande d’asile auprès de la France ou des instances internationales concernées. En effet, Rachid Nekkaz ne semble pas dire la vérité dans cette histoire d’expulsion, tant il ne peut à la fois être reconduit à la frontière et être porteur d’un document de voyage officiel de l’Etat qui l’extraderait ainsi de son propre pays sans qu’il ait été déchu de sa nationalité.

Nous en saurons davantage sur cette dernière opération médiatique dans les heures et les jours à venir.

Karim Bouali

Comment (132)

    H-B
    10 décembre 2016 - 20 h 01 min

    IL EST ACTIONNE PAR M6 AVEC
    IL EST ACTIONNE PAR M6 AVEC POUR MISSION DE CREER LE DESODRE EN ALGERIE.CE AGITATEUR PERMANENT A RECEMMENT ETE DANS LE COMBLE DE LA PROVOC EN VOULANT ORGANISER UNE MARCHE VERS LA FRONTIERE FERMEE AVEC LE « MAROC ».




    0



    0
    Anonymous
    10 décembre 2016 - 16 h 25 min

    Plus les baltaguis de
    Plus les baltaguis de bouteflika s’acharnent contre Nekkaz et plus je dis nchallah tous à la poubelle avec les rescapés des rafles de 1975 et les marocains de souche et de culture au pouvoir depuis 1999 qui se permettent de mépriser le peuple algerien avec leur accent puant et dégueulasse.

    La poubelle devra contenir tous ceux qui participent depuis 1999 à la destruction du pays parce qu’ils n’ont ni liens affectifs ni liens historique avec l’Algérie…




    0



    0
    W19 - TP
    10 décembre 2016 - 12 h 23 min

    Je ne connais pas son ame.
    Je ne connais pas son ame. Mais honnetement, ca ne tient pas debout. On ne renvoie pas un algerien de chez lui, il se filme, on ne voit ni flic ni rien. Juste un arriere-fond d’aeroport. Ensuite cette methode est contre-productive, on n’a pas envie de personnalite a la BHL chez nous. C’est fatigant a la longue. Et… enfin, quelqu’un peut dire a Nekkaz qu’il n’a pas du tout la carrure d’un presidentiable. Il lui manque la solidite des nerfs et cette methode de mise en scene, ca fait megere. Arretez Nekkaz, c’est saoulant a la fin, construisez autrement que dans le buzz. C’est saoulant.




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    10 décembre 2016 - 11 h 40 min

    Oh j’ai jamais pensé qu’il

    Oh j’ai jamais pensé qu’il avait pris pour femme
    Une merecaine…ce type de chlef.
    D’ailleurs ces gens de el asnam considérent
    Les merecains comme khwalhoom.
    Je dit à ce nekkaz arrête ma tneggaz.
    Ton azul fellawen c’est du zetla pure produit
    Du makhnez .
    Désormais tu es suspect.
    Ta derbouka ne tone plus.
    Ton cirque a trop duré.
    Tu ne fait que exécuter la fable du crapaud qui a
    Voulu être plus grand que le boeuf.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.