Un homme proche de la Russie à la tête du département d’Etat américain ?

Algérie - Corée
Le chef du département d'Etat américain, Rex Tillerson. D. R.

Une rumeur persistante présente comme hautement possible que le président élu des Etats-Unis, Donald Trump, nomme l’actuel directeur général du géant pétrolier Exxon Mobil, Rex Tillerson, au poste de Secrétaire d’Etat. Se  fondant sur une confidence de l’entourage du successeur de Barack Obama, la rumeur en question a fait aujourd’hui la une de la majorité des grands journaux américains. Rex Tillerson sera-t-il le nouveau chef de la diplomatie américaine ? Un porte-parole d’Exxon a refusé de commenter cette information. Toutefois, les conseillers de Donald Trump disent que cela «est fort possible». D’ailleurs, mentionnent-ils, leur patron a beaucoup fait l’éloge de Tillerson. «Il est plus qu’un simple dirigeant d’entreprise. Il est un joueur de classe mondiale. Il est responsable de la plus grande entreprise au monde», a déclaré, en effet, Donald Trump dans une interview à Fox News, diffusée dimanche. Le nouveau locataire de la Maison-Blanche qualifie, par ailleurs, «de grand avantage» le fait que Tillerson connaisse déjà «beaucoup d’acteurs internationaux» et qu’il «traite beaucoup avec la  Russie», un pays avec lequel la nouvelle Administration américaine entend se rapprocher. Les conseillers du nouveau américain s’empressent, cependant, de préciser que «M. Trump n’a pas encore pris de décision définitive».

Présentées par certains médias comme des fuites organisées, ces rumeurs ont déjà fait réagir des sénateurs républicains. Certains d’entre eux ont même exhorté Trump à se «méfier de la Russie», avertissant que «Moscou cherche à étendre son influence de manière à nuire aux intérêts des Etats-Unis dans certaines régions du monde, comme en Europe de l’Est et au Moyen-Orient». Ces rumeurs insistantes se rapportant au choix des hommes et des femmes que le président Trump veut avoir à ses côtés pour diriger les Etats-Unis interviennent au moment où la CIA et le FBI ont publié des rapports dans lesquels ils accusent la Russie d’avoir interféré dans la présidentielle dans le but d’aider Donald Trump à se faire élire.

Tillerson, âgé de 64 ans, s’est une nouvelle fois réuni en privé avec Trump, soit quatre jours après leur première rencontre. Il est connu pour entretenir des liens étroits avec le président russe Vladimir Poutine. Les liens entre les deux hommes se sont resserrés après, notamment la négociation par Exxon Mobil d’un important accord de partenariat énergétique avec la Russie en 2011. Ce partenariat pèse, selon Vladimir Poutine, 500 milliards de dollars. Moscou est tellement satisfait du travail accompli par Exxon Mobil qu’en 2012, le Kremlin a décerné la décoration de l’Ordre de l’amitié du pays au probable futur Secrétaire d’Etat américain.

En tant que PDG d’Exxon, Tillerson s’était prononcé contre les sanctions imposées à la Russie après son annexion de la Crimée en 2014. Ce dernier a commencé à travailler avec Vladimir Poutine au lendemain de la démission de Boris Eltsine. Donald Trump veut mettre à profit l’entente qu’entretient Tillerson avec Vladimir Poutine pour améliorer les liens entre les Etats-Unis et la Russie.

Rex Tillerson bénéficie également d’un préjugé favorable parmi les proches conseillers de Donald Trump qui le considèrent comme quelqu’un capable d’insuffler une nouvelle dynamique à la diplomatie américaine. Ils soulignent égalent qu’en tant que PDG d’Exxon, Tillerson a un important carnet d’adresses dont pourrait tirer profit l’administration Trump. La société Exxon Mobil, rappellent-ils, produit du pétrole et du gaz sur tous les continents et gère des opérations dans plus de 50 pays.  

Mais, pour le moment, ce n’est pas encore gagné pour le PDG d’Exxon Mobil. D’autres candidats sont en course pour le poste. Donald Trump a déclaré, dans un communiqué vendredi, que l’ancien maire de New York, Rudy Giuliani, était hors course. Il reste, cependant, l’ancien directeur de l’Agence centrale de renseignement, David Petraeus, l’ancien ambassadeur des Etats-Unis aux Nations unies, John Bolton, et le sénateur Bob Corker. Si Trump choisit Rex Tillerson, il aura ainsi dans son équipe qui compte déjà trois généraux à la retraite, un dirigeant d’entreprise chevronné.

Khider Cherif

Comment (24)

    timour
    12 décembre 2016 - 21 h 15 min

    Un homme proche de la Russie

    Un homme proche de la Russie
    Rex Tallerson n’est pas encore désigné. Nous sommes au stade de la rumeur. Le personnage, l’un des chefs d’une des plus grosses entreprises mondiales et stratégiques ayant des contacts ouverts avec Poutine et plusieurs dirigeants politiques à travers le monde, semblerait présenter un atout pour Trump. Et aussi pour Poutine, vu qu’il est contre les sanctions imposées à la Russie suite à l’invasion de la Crimée. Bisness is bisness, n’est-ce pas. Le reste n’a pas d’importance. Qu’est ce que peut donc apporter cette nomination. Certainement une pression accrue par le lobby américain du pétrole et du gaz qui effacerait les avancées de la Coop 21 et donc une révision radicale en faveur du combat contre le réchauffement climatique. Et nous, citoyens des bords de la Méditerranée nous sommes très très concernés, bien qu’on n’en parle presque jamais ici. On aurait pu s’attendre aussi à ce que Trump recrute des hommes ou des femmes en dehors du « système » comme il disait dans sa campagne que j’ai suivie méticuleusement. Eh ! bien non. R. Tallerson est bien un acteur influent du « système » dénoncé à longueur de discours. Cette proximité de Tallerson avec le dirigeant russe semble beaucoup ravir certains commentateurs. Mais peu, ou même aucun, ne donne de raisons valables pour justifier leur adhésion. En quoi ce type (Tallerson) apporterait des solutions à nos problèmes intérieurs/extérieurs ? Parce que Poutine, étant considéré ici comme un grand dirigeant, automatiquement, si Trump choisissait un de ses copains ce serait magnifique ! N’oublions pas que les amis d’hier peuvent devenir les ennemis d’aujourd’hui. Et nous avons affaire, là, à Washington comme à Moscou, à des gouvernants dont le seul but est de réaliser des profits pour eux et pour leur caste politique à l’aide d’une justice et de médias manipulés. Actuellement, il est important de signaler les quelques nominations déjà faites ou présumées car elles montrent ce qui se cachait derrière le discours populiste du candidat Trump : Justice : J. Sessions ( homme d’affaires, climato septique, raciste notoire); enseignement B. DeVos (défend le « school choice ») ; Défense : J. Mattis ( architecte du massacre de Fallouja—appelé « Mad Dog »– à cause de son plaisir à tuer; Trésor : S. Munulchin (vient de Goldman Sachs) ; Sécurité Nationale : M. Flynn (général à la retraite) ; Economie : G. Cohn (vient de Goldman Sachs); Environnement : S. Pruitt (nie les effets du réchauffement climatique) ; Sécurité intérieure : John Kelly (général en retraite)… bref un staff où dominent banquiers, militaires et réactionnaires. Moi qui pensais qu’il allait nommer à la tête du secrétariat au travail un syndicaliste du Michigan, je me suis trumpé, c’est bel et bien un représentant du patronat américain qui prendra le poste : A. Puzder millionnaire comme il se doit et contre toute hausse du salaire minimum. A part cela souhaitons bon courage au petit peuple qui a voté pour des dirigeants aussi progressistes.




    0



    0
    BECAUSE
    12 décembre 2016 - 20 h 25 min

    Surtout ne pas se faire
    Surtout ne pas se faire d’illusions vis-à-vis des centres de pouvoir américains, qui orbitent tous sans exceptions aucunes, autour de la massive matrice idéologique sioniste , qui constitue la quintessence pure et ultime, dans les formes et les contenus, la Réalité du système américain qu’ il soit politique, diplomatique, sociétal, économique, financier et culturel.




    0



    0
    TheBraiN
    12 décembre 2016 - 13 h 27 min

    Mister Trump va peut-être
    Mister Trump va peut-être essayer d’instaurer de nouvelles règles de politique étrangère pour son pays mais je pense que ce sera très difficile pour lui de franchir certaines lignes rouges autrement il subira le même sort qu’un certain Mister Kennedy .




    0



    0
    H-B
    11 décembre 2016 - 22 h 57 min

    ET SI AVEC LUI SON
    ET SI AVEC LUI SON INSTITUTION SE MONTRAIT PLUS CONCILIANTE ET VERIDIQUE AVEC L’ALGERIE ET TOUS LES AUTRES ETATS INDOCILES AU DIKTAT AMERICANO-SIONISTE, DANS LES RAPPORTS SUR LES DROITS DE L’HOMME, DEMOCRATIE ET LIBERTES, SITUATIONS DE CORRUPTION. QUE CE SOIT LA FIN DE LA PROPAGANDE ET DES ECLUCUBRATIONS CONTRE TOUS CES PAYS. JE RESTE SCEPTIQUE MÊME SI FUTUR DIRECTEUR EST PROCHE DE MOSCOU.




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    11 décembre 2016 - 20 h 24 min

    L’église syriaque est la mère

    L’église syriaque est la mère de l’église orthodoxe Russe .
    Point barre.
    Qui n’a pas compris ça eh bien il n’a rien compris à ce qui
    Se passe en Syrie.
    Certains veulent s’accrocher à Dieu ici.
    Alors que tout les assassins terroristes en Syrie se
    Veulent arroger Dieu .
    Et Dieu en a cure des assassins.
    Les arabes sont des hashashines bourrés au hasishe.
    Tout la différence est là je pense.




    0



    0
      khouloud
      12 décembre 2016 - 5 h 28 min

      Ya  »Rayes El Bahriya  » je
      Ya  »Rayes El Bahriya  » je pense que ce n’est pas la bonne dose de haschisch qui fait de toi un « roi de l’amirauté » (en arabe)
      Les arabes, monsieur ont contribué considérablement à l’essor et à l’émergence de l’homme nouveau et libre dans le monde.
      Etre arabe n’est pas être orgueilleux de sa race mais avoir un choix, un engagement !
      sans cette belle langue arabe comment peux- tu t’appeler ?
      elle a fait de tarek ben ziyad , n très peu d’années le commandant en chef de toutes les armées arabes face aux européens moyenâgeux d’alors et a fait apprendre à ceux-ci les sciences et la propreté. pt barre ,monsieur!!!!!!




      0



      0
    Rayes El Bahriya
    11 décembre 2016 - 20 h 17 min

    L’église syriaque est la mère

    L’église syriaque est la mère de l’église orthodoxe Russe .
    Point barre.
    Qui n’a pas compris ça eh bien il n’a rien compris à ce qui
    Se passe en Syrie.
    Certains veulent s’accrocher à Dieu ici.
    Alors que tout les assassins terroristes en Syrie se
    Veulent arroger Dieu .
    Et Dieu en a cure des assassins.
    Les arabes sont des hashashines bourrés au hasishe.
    Tout la différence est là je pense.




    0



    0
    BECAUSE
    11 décembre 2016 - 20 h 12 min

    Le centre réel ,profond et
    Le centre réel ,profond et secret des Etats Unis est résolument SIONISTE.Les centres périphériques et associés qu’ ils soient économiques,financiers, sécuritaires,diplomatiques ou culturels sont tous profondément marqués par l’ idéologie SIONISTE.




    0



    0
    Anonymous
    11 décembre 2016 - 17 h 58 min

    c’est clair …vaut mieux
    c’est clair …vaut mieux etre proche d’une puissance ( Russie ) que des bédouins saoudiens et qataris…




    0



    0
    Vive la Russie !
    11 décembre 2016 - 16 h 49 min

    C’est tout bénéfique pour l
    C’est tout bénéfique pour l’ALGÉRIE je m’en réjoui d’avance !




    0



    0
      Amar
      11 décembre 2016 - 17 h 52 min

      Surtout que Poutine est
      Surtout que Poutine est programmé Président jusqu’au moins en 2030.




      0



      0
    Rayes El Bahriya
    11 décembre 2016 - 16 h 34 min

    Le saint des saints Exxon
    Le saint des saints Exxon Mobil. Géant des 7 soeurs.
    La multinationale du pétrole et du gaz basée à Houston
    Au Texas.
    Elle a toujours été le leader des majors toutes les 5
    Américaines.
    Le but c’est d’exploiter le filon perse et s arrimer à la Russie
    Me paraît peu probable. La partie d’échecs sera rude dans
    La geôle politique de Trump.
    En tout il ne joue pas aux billles.




    0



    0
    La Cigale
    11 décembre 2016 - 15 h 31 min

    Tous les pouvoirs au pays des
    Tous les pouvoirs au pays des yankees sont entre les mains des sionistes rien se se décide sans leurs accords. Alors se proRusse n’est la que parce qu’ils lui ont autorisé à y être et il ne fera que ce qu’ils lui diront de faire faute de quoi il partira par la trappe anonymat.
    Les Russes ne comptent que sur eux mêmes et nous les algeriens nous devons en faire autant à la seule différence nous devons compter sur Allah Soubhanou et nous mêmes.
    Les syrien auront une dette importante envers les russes e les russes t ils ne font pas tous cela pour les beaux yeux des syriens il y a du donnant donnant et des intérêts multiples et variées qui ont étés abordés avant pendant et après l’aide russe au président Bachar El Assad .
    Nous ne vivons pas dans un minde de bisounours HÉLAS. …….




    0



    0
    Rachid
    11 décembre 2016 - 14 h 31 min

    Rentré en Algérie pour faire
    Rentré en Algérie pour faire quoi? l’Algérie est capable de me donner un certain niveau vie un travail une liberté non rien la preuve tout les jeunes algériens sont prêts à tout pour passer de l autre côté de la méditerranée
    Alors soyons un peu honnête et arrêtons de critiquer la France le Canada Allemagne nous sommes à des années lumières d eux




    0



    0
      Aziz
      11 décembre 2016 - 15 h 11 min

      En effet ces pays sont à des
      En effet ces pays sont à des années lumières du notre, s’avez-vous comment ils y sont arrivées??? leur confort n’est pas tombé du ciel. C’est par le travail de leurs enfants. Alors que vous, vous refusez de rester au pays qui vous a tant donné pour contribuer à son développement et combattre les Responsables du retard et de la corruption que vous leur reprochez . Si les initiateurs de Novembre 1954 ont raisonné comme vous, l’Algérie serait toujours sous occupation française et vous n’aurez pas eu la chance d’être se que vous êtes aujourd’hui. Réfléchissez-y !!




      0



      0
      AZIZ
      11 décembre 2016 - 15 h 45 min

      QUE VEUX TU VENIR FAIRE EN
      QUE VEUX TU VENIR FAIRE EN ALGERIE ? IL PARAIT QUE LES SUJETS SOUMIS AU ROITELET M6 SONT MIEUX CHEZ EUX AU MARIKISTAN NON ?




      0



      0
      HANNIBAL
      11 décembre 2016 - 16 h 39 min

      ( nous sommes à des années
      ( nous sommes à des années lumières d eux ) ; on voit que t’es habitué a la bougie reste chez toi c’est plus qu’honnete ; avec le parti de la Lampe vous devez déborder de lumière !!!!




      0



      0
    Rachid
    11 décembre 2016 - 13 h 04 min

    On se réjouit ici de la
    On se réjouit ici de la victoire de Trump un raciste et anti arabe pure moi qui vis aux USA depus 10ans je peux vous dire que la vie est devenue très compliqué pour les musulmans
    Ce qui me choc dans certains post c’est de voir que les algériens sont contents prq soit disant il déteste Israël et ils oublient que avant tout il déteste les arabes algériens souadiens Egypte pour lui c’est la même




    0



    0
      Anonymous
      11 décembre 2016 - 13 h 25 min

      Tu aurais préféré la
      Tu aurais préféré la terroriste Clinton destructrice de la Syrie, de la Lybie et bien d’autres pays, durant son court mandat de 4 ans comme secrétaire d’État, elle a fait plus de ravage que Hitler. Quand on détruit des populations entières dans leurs propres pays, ce n’est pas du racisme ça??? Une Clinton ami du Maroc, et lancée dans la campagne électorale par des centaines de millions du lobby sioniste. Il vaut mieux mille fois Trump qui a accusé l’administration Obama d’avoir détruit plusieurs du Moyen Orient, un Trump qui veut faire payer les arabes pour la sécurité, un Trump qui dit tout haut ce que pensent tous les américains, un Trump qui ne joue pas le politiquement correcte, mais franc jeu. Trump n’a pas envoyé des soldats américains pour détruire d’autres pays. Clinton se préparait à faire la guerre avec la Russie, ce qui aurait mené le monde à la catastrophe. Clinton se préparait à donner au Maroc le Sahara Occidental qu’il occupe illégalement depuis plus de 40 ans. Trump a fait sa campagne sans l’argent des lobby, mais avec son propre argent. Il n’y a pas plus dangereux que Obama, et surtout la sioniste Clinton qui a commis un crime contre son propre pays avec l’affaire des Email et j’en passe. Tu vas dégager de ce site espèce de racoleur esclave marocain, tu pues le mokoko à plein nez sur ce site. Ceux qui s’attaquent à Trump dont l’élection est un soulagement pour le peuple algérien et une grande partie de l’humanité pour ses position anti interventionniste, ne sont que des islamistes terroristes, des mokokos, des sionistes, la CIA d’Obama qui a détruit le monde musulman et bien d’autres pays. L’administration Obama et Clinton est la pire catastrophe de l’humanitéé




      0



      0
      Khelifa
      11 décembre 2016 - 14 h 16 min

      Tu dois prouver ce que tu
      Tu dois prouver ce que tu viens de dire. ..je ne vois rien de raciste ni dantimusulman chez Trump. ..ni dantiarabe. …bref. ..will maadjbekch el hel rentre en Algérie la où il ya un président qui va bien prendre soins de toi…




      0



      0
      AMGALA 2
      11 décembre 2016 - 14 h 24 min

      L’essentiel est que Trump
      L’essentiel est que Trump aime son pays et cherche à remettre de l’ordre. Que les arabes ou les musulmans s’ils ne sont pas contents, ils n’ont qu’à rester chez eux. Si nous autres algériens nous préférons Trump , ce n’est nullement à cause de son amour ou sa haine pour Israël, mais tout simplement parce que c’est un président qui cherche la paix dans le monde et un président qui cherche à limiter l’interventionnisme américain. En conclusion, si tu penses qu’ils se méfie des arabes et des musulmans , je pense que c’est normal, vue l’image odieuse et obscurantiste que nous donnons en ce moment au monde.




      0



      0
        Mohamedz
        11 décembre 2016 - 15 h 48 min

        Le grand perdant dans cette
        Le grand perdant dans cette affaire est le fils du Glaoui H2 qui vient de perdre en un mois ses deux plus grands soutiens (Clinton- Sarlozy) dans sa coloniasation du Sahara occidental




        0



        0
      RasElHanout
      11 décembre 2016 - 15 h 43 min

      En tous les cas entre Trump
      En tous les cas entre Trump et Hellary Clinton il n’ya pas photo quand on connait leurs positions sur la narco-monarchie et surtout le dossier de decolonisation du Sahara occidental. Alors bonne chance a Trump




      0



      0
      Mediane
      11 décembre 2016 - 17 h 52 min

      On retrouve le même cas Trump
      On retrouve le même cas Trump et Clinton H. avec une certains partis de gauche et de droite françaises.
      Certains idéologues français qui se disaient progressiste comme les Jules Ferry, V Hugo, Tocqueville étaient des fervents partisans de la colonisations en Algérie. Ils pensaient qu’ils faillaient apporter la civilisation aux prix des canons et de la sauvagerie. Pourtant leur écrit en plein de valeurs généreuses.
      On retrouvera plus tard leur héritiers politiques avec le parti de la SFIO, du PS qui étaient partisans de la guerre (Lacoste, Mitterand) .
      Nous autres algériens, nous savons que c’est De Gaulle qui a eut le courage d’affronter les pieds noirs. Au niveau des relations extérieures, il a réactivé la politique Arabe de la France (qui remonte à François 1er avec l’empire ottoman) car il avait à coeur La France et il estimait à juste titre que son pays avait plus intérêt à avoir de rapports avec les nombreux pays rabes (et islamiques) qu’avec Israël.
      Les socialistes francais favorisent Israël sur les pays arabes (Construction centrale nucléaire, lois anti boycott d’Israël, pénalisation des sociétés qui répondent au questionnaire pour savoir si elles ont des relations avec israël, …)
      Pourtant au niveau de la politique intérieure, ces gens de gauche ont tendance à prendre la défense des immigrés et des français d’origine immigré pour gagner leur vote contrairement aux partis de droite.

      Cela est la même chose aux US.
      Trump a le soucis du niveau de ses compatriotes et souhaite stopper la crise.
      Il est partisan du courant isolationniste. Il estime que l’Etats Unis ne doivent pas se ruiner pour les autres pays.
      On voit également au final le résultat en lrak, en Syrie, en Lybie, au Soudan…

      Cela n’empêche aucunement qu’il soit raciste comme sa politique.

      Au regard de la politique belliqueuse d’Hillary, on est content « d’une certaine façon », pour les futurs victimes d’Hillary.
      Par contre pour les musulmans de l’intérieur, c ‘est effectivement plus dure.

      On ne peut que vous souhaitez bon courage et prie pour que vous puissiez avoir la patience et l’endurance.
      Lah a mrah sabreen.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.