Quand l’instrument d’Erdogan en Algérie pleure la défaite des terroristes en Syrie

Mokri chez son mentor en Turquie. D. R.

Emboîtant le pas à son mentor Erdogan qui a cherché à couper les ponts avec les Etats-Unis après la tentative du coup d’Etat qui a ébranlé son régime dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016, le président du parti islamiste MSP, Abderrezak Mokri, s’en prend, à son tour, aux Américains qu’il accuse d’avoir laissé tomber les groupes terroristes dans la ville d’Alep revenue maintenant sous contrôle de l’armée syrienne. Abderrezak Mokri a publié un message sans équivoque à ce sujet, intitulé «La destruction d’Alep : lorsque le crime a été planifié». Il écrit : «Des gens honorables de Syrie, opposants au régime syrien, m’ont informé il y a quelques mois que les Américains leur ont demandé leur coopération pour en faire leurs agents et quand ils ont exprimé leur refus, ils ont été menacés d’être tous, militaires et civils, livrés aux Russes qui les détruiront. Cette information a été largement répandue et voici, maintenant, qu’Alep est détruite, sa population exterminée et sa dignité bafouée par la coalition russo-iranienne et les milices confessionnelles irakiennes et libanaises sous le couvert et avec la participation du régime syrien criminel.»

En prenant fait et cause pour les groupes terroristes en pleine déconfiture à Alep, Mokri ne surprend personne. Il se charge de dire tout haut ce que son mentor Erdogan craint dorénavant de clamer. Par suivisme aveugle à l’égard d’Erdogan, le président du MSP est obligé de monter au créneau, sachant que la Turquie a été contrainte, par le renversement extrêmement rapide du cours des événements – sur le terrain des opérations militaires en Syrie même et dans le contexte international – de modifier sa position qui consistait à soutenir ouvertement les groupes terroristes. Aujourd’hui, Erdogan ne peut plus déclarer qu’il cherche à renverser le pouvoir de Bachar Al-Assad.

Certaines sources vont jusqu’à avancer que le régime turc a contribué à l’asphyxie des groupes terroristes encerclés à Alep, en fermant la voie à l’arrivée de nouveaux renforts de mercenaires à travers ses frontières. Un fait est sûr : la Turquie collabore avec la Russie pour assainir la situation à Alep libérée des groupes terroristes qui l’occupaient depuis 2012. Mais Mokri doit faire comme si la Turquie était toujours une plateforme pour la prise en charge et l’acheminement à l’intérieur du territoire syrien des mercenaires chargés de détruire ce pays. Il sait que sans le soutien des Etats-Unis qui ont révisé leurs calculs dans la question syrienne, Erdogan n’a plus la liberté d’agir comme il voudrait, c’est-à-dire mener à son terme l’œuvre criminelle de déstabilisation de la Syrie. C’est ce qui explique sans doute la diatribe anti-américaine de Mokri qui exprime amèrement son ressentiment pour Washington soupçonné de trahison. Il a saisi la gravité, pour les islamistes, de la situation à Alep, une ville sur laquelle comptait Erdogan du fait de sa position stratégique pour les déplacements vers d’autres régions.

Il y a deux mois, le président syrien, Bachar Al-Assad, avait rappelé le rôle néfaste d’Erdogan et du régime turc qui ont créé Daech, lui ont donné un soutien logistique et permis de vendre du pétrole à travers son territoire. Parlant de la situation à Alep, il avait promis de «nettoyer cette zone, repousser les terroristes vers la Turquie et les faire retourner d’où ils viennent». Cette promesse est en train de se réaliser. Et Erdogan ne peut plus rien faire, ni dire. Alors le président du MSP se charge de parler à sa place, à partir d’Alger.

Houari Achouri

Comment (34)

    pro gouvernement
    15 décembre 2016 - 18 h 19 min

    La Turquie et l’Arabie
    La Turquie et l’Arabie Saoudite en jouer avec le feu en travaillant avec les terroristes en les finances en et an les Armands aujourd’hui la Turquie le payer très cher bien fait pour leur gueule bientôt le Tour de l’Arabie Saoudite déjà qui est plus d’argent les américains qui les lâche avec Donald Trump du coup cette monarchie homosexuel sauvage du désert va lâcher automatiquement le Maroc c’est tout ce que j’attends que le Maroc devienne isolé pour que nous le peuple algérien ainsi que le gouvernement algérien que j’admire et respecte de tout mon cœur cette fois-ci la mise à mort pas de pitié avec c’est marocain peuple de chien sorcier associateur de Dieu je vous souhaite l’enfer pour l’éternité bande de chiens l’Algérie vaincra et vivra donnera la Liberté au Sahara occidental et au peuple sahraoui qui vivra verra c’est pour bientôt

    Anonymaoui
    15 décembre 2016 - 11 h 01 min

    Il n’y a pas que ce
    Il n’y a pas que ce terroriste en costume et lunettes, le sieur Mokhri hacha la merde, qui défend daech ici chez nous mais se sont tous les islamistes sans exception aucune à leur tète la chaîne propagandiste des frères musulmans echourouk qui pleure à chaudes larmes la déroute des criminels internationaux face à la valeureuse armée syrienne aidée par la Russie et l’Iran comme ces assassins sont soutenus par la Turquie, les lâches pays arabes, les USA et la France de Hollande; avec le départ de Obama et Hollande les soutiens aux terroristes se feront rares, ils vont se faire enculer jusqu’aux amygdales par les soldats syriens, in cha allah.

    Badis
    15 décembre 2016 - 9 h 29 min

    Comment, Et moi qui croyais
    Comment, Et moi qui croyais que mokri était au dessus de tels myopie politique, en plus j’allais adhérer à son parti, purée la honte. Purée ou sont nos élites stratèges et visionnaires.

    Anonymous
    15 décembre 2016 - 7 h 31 min

    ON SAIT CE QU’ON A !mais on
    ON SAIT CE QU’ON A !mais on sait pas ce qui nous réserve ce guignol?

    Bibi
    15 décembre 2016 - 6 h 03 min

    tous les deux ont une mission
    tous les deux ont une mission ordonnée par leurs maîtres ; celle de détruire l islam et les musulmans avec des nabots en gandoura serrée.Mais il y a des hommes en Algérie qui savent comment s’y prendre avec ces zigotos du vendredi qui arrivent les derniers à la prière mais veulent être au premier en enjambant les vrais fidèles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.