Trois constructeurs automobiles japonais bientôt en Algérie

Masaya Fujiwara, ambassadeur du Japon en Algérie. D. R.

L’ambassadeur du Japon en Algérie, Masaya Fujiwara, a indiqué mardi soir à Alger que trois constructeurs japonais sont intéressés par l’implantation d’usines de fabrication de véhicules légers et lourds en Algérie, et deux d’entre eux ont déjà entrepris les démarches pour la concrétisation de leurs projets. «Le Japon est beaucoup intéressé par l’investissement en Algérie dans différents domaines d’activité. On y travaille, et il y a de bons signes d’ailleurs, car nous avons déjà des constructeurs automobiles comme Nissan et Suzuki qui ont des projets d’usines de montage de véhicules en Algérie et n’attendent que le feu vert des autorités algériennes pour les concrétiser», a souligné M. Fujiwara. Il s’exprimait lors d’une conférence de presse conjointe avec le président du Club d’affaires algéro-japonais, Mustapha Mekideche, à l’issue de la deuxième réunion de ce club à laquelle une trentaine d’hommes d’affaires et de représentants d’institutions économiques algériennes ont pris part en compagnie d’une dizaine de leurs homologues japonais.

Espérant la concrétisation de ces projets «très prochainement», l’ambassadeur a également révélé, selon l’APS qui rapporte l’information, que le constructeur nippon Toyota est également intéressé par la réalisation d’une usine de montage en Algérie à travers sa filiale Hino Motors, spécialisée dans la construction des camions et des bus. En plus de contribuer à la création de la richesse et de l’emploi, ces projets permettraient, selon lui, de saisir ensemble «beaucoup d’opportunités existantes dans différents domaines pour développer nos relations économiques».

Estimant que les relations économiques entre l’Algérie et son pays «ne sont pas à la hauteur» des potentialités existantes, M. Fujiwara a indiqué qu’un nouvel accord entre le ministère algérien des Affaires étrangères et son homologue japonais «est en phase de finalisation» pour la création d’une commission mixte entre les deux pays avec l’objectif de hisser le partenariat économique bilatéral. Selon lui, la commission devrait tenir sa première réunion au courant du premier trimestre 2017.

Pour l’ambassadeur, l’Algérie est le troisième partenaire commercial du Japon en Afrique, alors que le Japon est le 15e client de l’Algérie dans le monde. M. Fujiwara, dont le pays prévoit des investissements à hauteur de 30 milliards de dollars en Afrique sur les trois prochaines années, notamment dans les infrastructures et la formation, a souhaité que «ces engagements soient bien appliqués en Algérie», notant que l’environnement est «très favorable» pour lancer une coopération économique forte.

Kh. C.

Comment (50)

    AMAR MOKHNACHE
    18 décembre 2016 - 19 h 29 min

    Personnellement j aurai
    Personnellement j aurai souhaite une cooperation plus courageuse avec le japan en commencant par le developpement de l enseignement de leurs langues et l intensification de la traduction des ouvrages universitaires
    ca merite une serieuse reflexion notamment en prevision du developpement des energies solaires et de leurs logistiques peripheriques…




    0



    0
    TheBraiN
    16 décembre 2016 - 14 h 33 min

    Je pense que le gouvernement
    Je pense que le gouvernement Algérien devrait profiter de la ZALE pour obtenir des constructeurs en question des « parts de marchés » voire des exclusivités dans certains pays arabes pour les véhicules MADE IN ALGERIA .




    0



    0
    pegasse
    16 décembre 2016 - 9 h 58 min

    Pour faire du pain,j’achéte
    Pour faire du pain,j’achéte du blé en devises des USA,les machines en devises d’Italie,les petrins et autres accessoires en devises d’Allemagne,et enfin de l’eau,de ,l’energie et de la main d’oeuvre locales,puis je vends ce pain subventionné donc á perte,ou est pardis l’intêret la dedans pour mon pays??,ce n’est que de l’artisanat,de la fumisterie pour eblouir les benêts,une economie de bazar á grande echelle,ce serait beaucoup plus sensé de produire le blé localement,lá je pourrais parler de relance




    0



    0
    Salim
    16 décembre 2016 - 3 h 13 min

    Bonne nouvelle si cela pet
    Bonne nouvelle si cela pet créer plus d’emplois.




    0



    0
    Anonymous
    15 décembre 2016 - 6 h 37 min

    Après les chinois voilà les
    Après les chinois voilà les japonais je suis pas contre ça donne du travail, le montage c’est bien mais savons nous produire et fabriquer ? C’est avec les montages que notre gouvernement veut développer le pays ,c’est pour cela qu’on importe nos fruits et légumes .




    0



    0
    et les Scanner , IRM ...
    15 décembre 2016 - 6 h 14 min

    merci votre excellence ! ceci
    merci votre excellence ! ceci dit vous pourriez aussi nous faire profiter de vos technologies trés avancées dans le domaine médical , pharmaceutique , génie génétique , la santé en règle générale , la fabrication de produits dans les nouvelles technologies telles les scanners et les IRM ….c’est beaucoup mieux pour nous que les voitures destinées d’abord aux gens qui ne bossent pas et qui passent leur temps à aller draguer ….




    0



    0
    Jean_Boucane
    15 décembre 2016 - 4 h 36 min

    L’Algérie attire de plus en
    L’Algérie attire de plus en plus…. vu qu’on commence à gagner la bataille de l’industrie mécanique, il serait temps de lancer la bataille de l’industrie aéronautique (d’ailleurs les miliaires ont déjà commencé avec le projet d’hélicoptère)..petit à petit l’Algerie fait son nid!




    0



    0
    La Cigale
    14 décembre 2016 - 21 h 55 min

    Pourquoi brusquement cette
    Pourquoi brusquement cette engouement de pays rester indifférent voir méprisant envers nôtres pays.
    Les raisons sont simples l’Algérie est une réelle puissance militaire en Afrique qui est très farouchement déterminer à défendre contre vents et marées sa terre son pays *autres raisons le peuples algériens est déterminé à ne faire qu’un seul homme pour combattre avec détermination toutes ennemis qui voudraient portés atteinte à nôtres indépendance à nôtres liberté à nôtres honneurs et mettraient tous leurs différents de côtés qu’ils pourraient avoir avec leurs dirigeants actuels. *Autres raisons l’Algérie à décider d’aller à la conquête du progrès de l’émergence de l’indépendance économique politique militaires avec nos frères africains côte à côte ensemble en associations en partenariats en coopérations en tournant le dos aux colonisateurs spoliateurs oppresseurs occidentaux qui nous ont cravacher depuis toujours et ils ont tous remarquer ces occidentaux qu’ils se passait un grand changement à 180 degrés doucement mais sûrement et que l’Algérie est le chef d’orchestre le réveilleur de conscience. Et que la seule option qu’ils leurs reste est soit ils affrontent l’Algérie ou ils s’associe à elle qui est la porte de l’Afrique et un pays riche stable ne se laissant pas impressionné par quiconque et ne cherchant pas de problèmes à personne bien au contraire. *
    Autres raison pour eux il vaut mieux pour eux être aux côtés de l’Algérie sur son territoire et pénétré le continent africain avec elle l’Algérie que contre elle. * presque Tous les pays africains lui font confiance à l’Algérie en tant que pays africain elle aussi ce sui n’est pas le cas pour tous les pays occidentaux qui dont perçu par les africains comme des colons oppresseurs voleurs et oiseaux de malheur responsables de la décadence de la misère. où ils se trouvent tous actuellement.
    L’Algérie leurs à au contraire tous éponger les dettes qu’ils avaient avec l’Algérie.
    Nous avons trois aiguilles plantés sous le pied qui sont le Maroc les sionistes et la france.
    Ils ferons tous ce qui est en leurs pouvoir pour mettre des bâtons dans les roues de l’expansion l’envol l’évolution de l’Algérie et de son peuple.
    Mais cette fois ci le peuple algériens et ces dirigeants qui n’ont pas le choix sont déterminés à y parvenir par n’importe quel prix .
    Car il avancent ou ils disparaîtront.




    0



    0
      el milia kvayl
      15 décembre 2016 - 1 h 59 min

      Arrêtez s il vous plaît de
      Arrêtez s il vous plaît de nous bassiner avec « vos frères Africains »,
      Parlez plutôt de partenaires éventuels ,d alliés plus ou moins stratégiques si vous voulez ,de pays d avenir quant aux intérêts dd l Algerie mais cessez d être dans l affecte.
      Les frères ca n existe pas….si les sénégalais avaient été nos frères nous nous en serions rappelés après leur passage et leur zèle assassin au service de leur maitre français.
      Si les maliens avaient été nos frères nous l aurions aussi su quand il s agissait pour eux de valider la stratégie algérienne de lutte contre le terrorisme,au lieu de cela ils choisirent la voie de la déstabilisation initiée par la france…..etc..
      N en n avez vous pas marre de designer partout des frères et d avoir en retour que des faux-frères?




      0



      0
    RasElHanout
    14 décembre 2016 - 20 h 54 min

    C’est la France qui ne va pas
    C’est la France qui ne va pas etre contente surtout qu’elle pense qu’elle peut continuer a rouler eternellement l’Algerie avec son hypocrisie notamment sur le dossier de decolonisation du Sahara occidendale.
    Pour une fois je suis en accord avec le Gvt Sellal en esperant qu’il ne va pas virer dans cette position strategique pour le devenir de notre pays




    0



    0
      hami
      14 décembre 2016 - 22 h 07 min

      Certain que la France fera
      Certain que la France fera tout pour faire avorter des projets qui rendent notre pays moins dépendant d’elle.!!!




      0



      0
    BabElOuedAchouhadas
    14 décembre 2016 - 20 h 34 min

    Une très bonne nouvelle
    Une très bonne nouvelle surtout si elle va permettre au Japon de devenir après la Chine, le 2e partenaire économique de l’Algérie au lieu et place de cette France neocolinialiste.




    0



    0
    profiler
    14 décembre 2016 - 18 h 24 min

    sa va maîtres nos jeunes au
    sa va maîtres nos jeunes au travail, qui leurs donnera un avenir, et des projets, pour le future. merci au japonais de développer l’algerie dans l’investissements, et l’industrie. et aussi aux allemand, qui vont investire dans des projets industrielles.




    0



    0
      el milia kvayl
      14 décembre 2016 - 20 h 15 min

      Ok avec votre commentaire
      Ok avec votre commentaire mais inutile de remercier les Japonais car ils n y mettent aucun sentiment.
      Le choix de l Algerie,c est un calcul, un bon calcul même quant à ce qui pourrait leur être le plus profitable,à contrario des français qui ne voient l Algerie que sous l angle de l arnaque.
      Donc rompez avec l affect et soyons sur le seul terrain qui compte dans ce monde:qu’est ce que je gagne et que gagne la partie adverse.Tout le reste n existe pas.

      Ce qui n empêche pas que nous puissions apprécier une certaine lucidité japonaise voire meme un certain courage à choisir notre pays tant celui-ci fait l objet de dénigrement




      0



      0
    Laetizia
    14 décembre 2016 - 18 h 10 min

    messieurs du gouvernement, il
    messieurs du gouvernement, il est temps d’orienter les investisseurs vers le sud du pays! la création d’un pôle automobile franco français à l’ouest pourrait être contrebalancé par un pôle automobile japonais dans le grand sud. au sud, pas de problème de foncier et beaucoup moins de risques de bétonner des terres agricoles ! ce défi climatique ne devrait pas effrayer les japonais bien au contraire cela pourrait stimuler des découvertes.




    0



    0
      Anonymous
      14 décembre 2016 - 18 h 27 min

      Le sud ? Il n’y a pas de
      Le sud ? Il n’y a pas de membres de ce clan de ce côté ci. ..Ils sont tous à l’ouest avec un pied à terre à Alger pour y signer les contrats..Quoique depuis quelques temps les officiels français ne se rendent plus qu’à Oran ou Tlemcen..




      0



      0
      sudiste
      14 décembre 2016 - 22 h 48 min

      Nous sudistes on n veut pas
      Nous sudistes on n veut pas de vos voitures, seuls nos chameaux nous suffisent,laissez nous tranquilles gardez ces poles « industriels » chez vous, nous sommes pour la protection de l’environnement à cette cadence on sera une deuxième Inde
      Triste de voir les gens penser de la sorte




      0



      0
        Bouzorane
        15 décembre 2016 - 15 h 43 min

        Le Sahara est vaste, beaucoup
        Le Sahara est vaste, beaucoup de choses peuvent se faire…. par exemple, aménager des parcs naturels protégés avec réintroduction d’animaux sauvages (girafes, éléphants, lions, léopards, autruches, crocodiles,…)…à l’image de ce qui se fait en afrique (ex : parc kruger, afrique du sud, 20.000km2)…L’eau existe (nappe albienne), il suffit de creuser…Avec une eau abondante, ces parcs seront aménagés (végétation, cours d’eau et étangs artificiels..) … Un projet respectueux de l’environnement qui participera au développement du tourisme (safaris)




        0



        0
          Yeoman
          16 décembre 2016 - 5 h 00 min

          Bonjour Bouzorane. Je suis un
          Bonjour Bouzorane. Je suis un lion et j’ai des copains éléphants et léopard. Ma voisine est une girafe et dans l’étang devant chez elle il y a un crocodile. Nous voulons te faire part de notre vive préoccupation suite à ton idée de nous parquer dans l’enfer du Sahara. À moins que tu commences par t’y installer avec tes enfants, nous votons NON NON ET NON!




          0



          0
          Bouzorane
          16 décembre 2016 - 10 h 57 min

          On vous installera des
          On vous installera des diffuseurs d’eau pour rafraichir d’air fonctionnant avec des panneaux solaires… l’eau de la nappe albienne est très chaude (jusqu’à 80 °C à 2km de profondeur) et doit être refroidie avant utilisation, c’est une source énergétique supplémentaire qui permet de récupérer la chaleur et la convertir en électricité




          0



          0
    el milia kvayl
    14 décembre 2016 - 17 h 37 min

    @Al ‘Hmemdji

    @Al ‘Hmemdji

    Tout à fait.

    Vous verrez les français s agiter,paniquer à l idée que leur boites de sardines ne puissent plus être correctement vendues en Algérie.
    Et les français vont proposer un projet bidon au rabais,genre usinette renault oran en réaction à l intérêt des allemands pour notre pays,afin de torpiller cette annonce.
    Et dire qu’il ne manquera pas de nos politiciens pour ralentir au maximum tout investissement autre que français.
    Pourvu qu’il n en soit pas ainsi et que les Japonnais nous fassent une démonstration éclatante de leur sérieux à contrario des « has been » français




    0



    0
    HIKMA
    14 décembre 2016 - 17 h 21 min

    Est-ce la fin de la
    Est-ce la fin de la récréation ? Les croyants ne perdent jamais espoir ! Voilà aussi une autre bonne nouvelle. Désormais l’espoir est permis. L’économie rentière, la chaâwada, l’économie de bazar, l’import-import, l’assassinat au grand jour de l’industrie algérienne par les bedonnants importateurs de bric-à-brac et de concentré de tomate, ces tricheurs de tout bord sans foi ni loi, ces parvenus de béni-oui-oui qui ont usurpé les nobles fonctions de représenter le Peuple souverain qui a sacrifié les meilleurs de ses filles et fils pour la libération du plus beau Pays du monde, uniquement pour satisfaire leurs instincts les plus vils, SONT IN CHA’ ALLAH, DERRIERE NOUS ! L’ALGERIE ET SON ADMIRABLE PEUPLE MERITAIT BIEN MIEUX ! Désormais Le Pays est sur la bonne voie, celle de la vérité, de la réalité, de la justice, de la logique, du progrès, du mérite par l’effort, de la connaissance, de la science, du savoir, de l’instruction, de l’éducation; contrairement à celle de la triche, de l’arnaque, de l’opportunisme, et du HARAM ! L’Algérie commence à connaître les bons partenaires; Face DIEU qu’elle commence aussi à s’éloigner des « partenaires » qui ne mènent à rien, sinon à l’arrièration, à la régression, et aux fitna ainsi que de  » ceux qui mangent avec le loup et se lamentent avec le berger »  » LAÂDOU MA IWELLI SADIQ « . MAIS , QUE DE TEMPS PRECIEUX PERDU ! et aussi d’argent jeté dans des associations stériles qui ne cessent d’enregistrer que du négatif dans leurs bilans désastreux ! MAIS CESSONS DE NOUS LAMENTER SUR CELA seulement toutefois, dans la mesure où nous saurons tirer profit de la leçon . La vie est quelquefois jalonnée de mauvaises expériences , mais qui deviennent salutaires lorsque l’on sait ne pas oublier, lorsque l’on sait en tirer les leçons, et lorsque l’on sait les éviter plus tard ! Salut à AP et ses amis.




    0



    0
    ZIANEBOU
    14 décembre 2016 - 17 h 08 min

    QUE DU BENEF POUR L’ALGERIE
    QUE DU BENEF POUR L’ALGERIE INCHALA /NOUS SOMME EN TRAIN DE REMONTER LA PENTE APRES TANT DE RETARD VIVE L’ALGERIE




    0



    0
      Anonymous
      15 décembre 2016 - 3 h 07 min

      VOITURES VOITURES VOITURES !!
      VOITURES VOITURES VOITURES !!!!!! on sait faire que ça YA BOU… CEUX QUI SONT AU POUVOIR ILS SAVAIENT COMMENT CALMER L’ALGÉRIEN MATÉRIALISTE .




      0



      0
    Mériem
    14 décembre 2016 - 17 h 08 min

    Dans une économie en pleine
    Dans une économie en pleine récession et un pays oû l’on produit presque rien, il est peut-être indispensable de multiplier les usines de montage ( et non de production) de pays occidentaux afin que les algériens puissent se nourrir de ferrailles
    Bravo , vraiment bravo à ces dégénérés de responsables qui réfléchissent de la sorte
    La priorité en ces temps de disette, c’est le montage de véhicules qui priment et non l’agriculture?
    Il est vrai que les budget des anciens-nouveaux moudjahiddines est supérieur à celui de l’agriculture
    NO COMMENT




    0



    0
      sudiste
      15 décembre 2016 - 1 h 34 min

      @meriem

      @meriem
      En effet vous avez visé juste
      Et puis en quoi vont nous profiter ces usines de montage?
      Bientot on va être envahi de ferrailles
      On aurait pu se pencher sur d’autres problèmes cruciaux au lieu de faire du pays un atelier pour ces firmes
      qui ne cherchent que leurs profits et dépolluer leurs pays
      Triste vraiment, c’est une fuite en avant




      0



      0
      Anonymous
      15 décembre 2016 - 3 h 11 min

      BIENTÔT MON AMI ON VA MANGER
      BIENTÔT MON AMI ON VA MANGER DES CAILLOUX ,




      0



      0
      Wallace
      15 décembre 2016 - 10 h 08 min

      Et pourquoi pas développé les
      Et pourquoi pas développé les 2?
      Agriculture et l,industrie mécanique voir tous les secteurs confondus.
      Industrie,agriculture,tourisme,énergie,service,tic,etc..
      C ce qu, on appelle dans le jargon économique,la diversité économique.




      0



      0
    Al 'Hmemdji
    14 décembre 2016 - 17 h 03 min

    Le lobby francais en algerie
    Le lobby francais en algerie est là pour stopper tout investissement autre que l’import de france
    si preuve il en faut et si l’article est correct l’ambassadeur dit en substance que LES INVESTISSEURS JAPONNAIS N’ATTENENDENT QUE LE FEU VERT DES AUTORITES ALGERIENNES ………..alors qu’est ce qui bloque puisque l’algerie court partout pour attirer des investisseurs ….la verité est qu’ils attendent le FEU VERT DES AUTORITTES FRANCAISES sinon leurs biens en france seront saisis ou denoncés , car la france a beaucoup investit au maroc via Peugeot et ils voudront ecouler leur production en algerie de meme Renault est inquiet par l’implantation de vlswagen et maintenant les japs , je vois mal la « Logan » ( une ferraille ambulante ) faire concurrence a une Suzuky ou Toyota ou VW…..lesquels assurement feront introduire le GPS en Algerie car dans leurs vehicules c’est une option standard




    0



    0
      Anonymous
      14 décembre 2016 - 18 h 24 min

      Et oui..Le clan au pouvoir
      Et oui..Le clan au pouvoir est tenu par la France qui a beaucoup de dossiers compromettant…Du coup nous sommes obligés d’acheter des Renault symbol à 140 millions modèle de base cheap !
      Tout investissement dans ce secteur doit avoir le feu vert de Paris….Sinon des gros dossiers vont sortir….Heureusement que l ANP est épargner !!!!
      C’est le dernier endroit sans marocains de souche ou rescapés des rafles de 1975….




      0



      0
    Anonymous
    14 décembre 2016 - 16 h 54 min

    Le souci pour les escrocs du
    Le souci pour les escrocs du régime c’est que le japonais culturellement a du mal avec les dessous de table en liquide et en devises contrairement aux parrains français avec qui le régime est intimement lié dans une secrète histoire de gagnant gagnant sur le dos du peuple algerien et du pays…




    0



    0
    Anonymous
    14 décembre 2016 - 16 h 35 min

    Le souci pour les escrocs du
    Le souci pour les escrocs du régime c’est que le japonais culturellement a du mal avec les dessous de table en liquide et en devises contrairement aux parrains français avec qui le régime est intimement lié dans une secrète histoire de gagnant gagnant sur le dos du peuple algerien et du pays…

    Le français est fourbe corrompu et corrupteur…C’est pour cela qu’ils aiment notre régime




    0



    0
    Lili
    14 décembre 2016 - 16 h 11 min

    Tous doucement mais sûrement
    Tous doucement mais sûrement telle est la devise de l Algérie. C est véritablement une chance pour notre pays d avoir le Japon comme partenaire économique. Je souhaite que du bon pour l avenir du pays, pour les futures générations .




    0



    0
    Anonymous
    14 décembre 2016 - 16 h 02 min

    Tout ce qui peut servir comme
    Tout ce qui peut servir comme locomotive à l’economie est le bienvenu toutefois l’etat de droit reste le seul garant d’un reel developpement.




    0



    0
    TARZAN
    14 décembre 2016 - 14 h 54 min

    les japonnais veulent un
    les japonnais veulent un marché solvable et un partenariat avec le pays le plus puissant de l’afrique du nord. la baraka algérienne est légendaire et bien réelle.




    0



    0
    thagaste
    14 décembre 2016 - 13 h 49 min

    que de bonnes nouvelles pour
    que de bonnes nouvelles pour notre pays, inchallal que ça va marcher. j en connais qui vont gonfle de jalousie, eux qui se prennent pour l esception africaine, ça chauffé au palais, a mon avis encore une petite tourner, au Gabon Sénégal guinée côté d ivoire. pour faire croire que le Maroc et le champion de l’économie, que du vent et du blablabla a l égard de l algerie. la caravane passe les chiens aboient .vive l algerie




    0



    0
    Algérienamazigh
    14 décembre 2016 - 13 h 40 min

    L’Algérie sera tôt au tard le
    L’Algérie sera tôt au tard le pole industriel de l’Afrique, doucement mais SUREMENT ce n’est qu’une question de temps et rien n’arrêtera ce processus, fini la rente pétrolière, fini les années de braise, fini la politique de l’assistanat, les bras cassés doivent rentrer dans le moule et retrousser leurs manches… une nouvelle ère qui s’ouvrira pour le pays….les dirigeants (malgré qu’ils sont pas ma tasse de thé) ont compris ça




    0



    0
    HANNIBAL
    14 décembre 2016 - 12 h 40 min

    Les Japonnais sont avant tout
    Les Japonnais sont avant tout pragmatiques il pense Bizness ; parce que l’OGRE Chinois et Coréens se sont implantés et les Allemands Mercedes et WW de l’Algerie la pénétration Africaine est un prolongement naturel ; ceci dit si nous n’avions pas d’atout il ne viendrait pas chez nous il faut pas rester en retard Bye Bye la petite france qui va venir se faire éconduire ; avec son projet pigeot
    qu’elle vendra a la narko porcherie son vassal momo VI; qui ne peut que ravaller sa morve et mettre de coté son entrepreunariat a 4 balles de coté en s’épanchant en Afrique telle une valseuse ; comme valet de ses maitres et cheval de Troyes
    un pays comme l’Algerie a des Atouts que l’on peut vanter ! Hé Oui ( primo ) nous n’avons pas de dettes ( secundo ) nous avons de l’argent frais qui rentre ( tertio )
    nous avons beaucoup de ressources naturelles pétrole et dérivés gaz or uranium phosphate et j’en passe Béni soit tout ces bienfaits que dieu nous a alloué ; pour exister on reste modeste et digne et ne comptons pas sur le tourisme dévoyé !!!!!!!
    Merci dieu protège nos enfants et dirige nous dans la bonne voie !!!!!!!




    0



    0
    5colonne
    14 décembre 2016 - 11 h 38 min

    Un partenaire gagnant gagnant
    Un partenaire gagnant gagnant enfin que juste nos ennemie viennent pas saboter les projets a nos garde messieurs du gouvernement




    0



    0
    Amir
    14 décembre 2016 - 11 h 00 min

    Espérons cette fois ci que
    Espérons cette fois ci que les usines seront installées ailleurs que dans l’ouest, car le reste de l Algérie fait partie de ce pays




    0



    0
      Thidhet
      14 décembre 2016 - 11 h 21 min

      S’il faut transformer l’ouest
      S’il faut transformer l’ouest algérien en un pôle de l’industrie automobile, alors tant mieux pour cette région et pour notre pays. L’essentiel c’est que ce soit chez nous. Je pense qu’il est temps que les algériens découvrent la mobilité et qu’ils se croient pas définitivement fixé dans leur lieu de naissance.




      0



      0
        el milia kvayl
        14 décembre 2016 - 18 h 33 min

        « l essentiel que ce soit chez
        « l essentiel que ce soit chez nous »?
        Euh non !!!
        L Ouest ce n est pas toute l Algerie,aussi faut vraiment veiller à ce que certains ne tirent pas la couverture vers eux et eux seuls dans le cas contraire on va se charger de leur rappeler qu’il ne faut pas trop nous en demander.
        Oh super ma région reste un désert mais pourvu que là-bas tout là-bas il y ait du travail.
        Allez à d autres.
        La solidarité versus ‘mieux vaut l ouest que nulle part ailleurs en Algérie » vous ne l obtiendrez pas




        0



        0
      Anonymous
      14 décembre 2016 - 14 h 10 min

      Salut Amir

      Salut Amir

      Pour cela il faudrait que le régime de bouteflika et toute sa tribu s’en aille…Sinon tu peux toujours rêver c’est gratuit.
      Parlé de mobilité pour les algériens en pensant à l’occident c’est faire preuve de malhonnêteté intellectuelle juste pour justifier le régionalisme féroce unique dans son genre de ce clan de l’ouest….
      La roue tournera et on n’oubliera pas.




      0



      0
      Kassaman
      15 décembre 2016 - 11 h 58 min

      …et l’essentiel des
      …et l’essentiel des industries électroniques est situé au centre et à l’est, si l’on regarde la répartition industrielle dans les pays développée, tu constateras de toi même qu’il y a spécialisation par zone géographique et si l’ouest est destiné à être la zone « construction automobile » y-aurait-il à redire?




      0



      0
        Anonymous
        15 décembre 2016 - 23 h 34 min

        Les industries électroniques
        Les industries électroniques relèvent du privé. Les industries automobile de l’état..Si tu ne saisis pas la nuance, alors tu n’as rien compris ou tu prends les algériens pour des idiots…

        Tramway a oran, bel abbes et mostaganem. Rien a Annaba, bejaia ou Batna, des villes plus importantes en superficies…( Oran à part)




        0



        0
    Thidhet
    14 décembre 2016 - 10 h 21 min

    Espérons que la remontée des
    Espérons que la remontée des prix du pétrole ne va nous replonger dans notre torpeur…




    0



    0
    Raouf
    14 décembre 2016 - 9 h 45 min

    Tres sérieux les Japonais
    Tres sérieux les Japonais,rien a dire de plus.




    0



    0
      Mouloud Belhadj
      14 décembre 2016 - 13 h 48 min

      Les japonnais ont mis
      Les japonnais ont mis beaucoup de retard pour investir en Algérie. Ils laissaient le champ libre à d’autres. Mais ils n’est jamais trop tard pour bien faire.




      0



      0
      amitou
      14 décembre 2016 - 15 h 28 min

      Nous Algeriens nous sommes
      Nous Algeriens nous sommes aussi serieux et surtout nous aimons notre pays,cette grande Patrie par son histoire et sa superficie naturelle.Vive Algerie patrie des 1,5 millions de chouhadas.




      0



      0
      Anonymous
      15 décembre 2016 - 3 h 17 min

      C’est un poisson d’avril !
      C’est un poisson d’avril !




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.