Les raisons du limogeage des walis de Béjaïa et de Skikda

Ould-Salah Zitouni (à gauche). New Press

Comme annoncé en exclusivité par algeriepatriotique, le wali de Béjaïa, Ould-Salah Zitouni, a été officiellement limogé, d’après un communiqué de la présidence de la République, qui annonce un mouvement partiel des walis qui touche, outre le wali de Béjaïa, ceux de Béchar, de Skikda et de Sidi Bel-Abbès. Selon le communiqué, Ould-Salah Zitouni sera remplacé par Mohamed Hattab. Cette décision officielle met fin ainsi à une longue semaine de suspense et d’attente qui a provoqué la paralysie quasi-totale des différents services de la wilaya de Béjaïa. L’information de son éviction a été ensuite confirmée par une voix officieuse citant une source du ministère de l’Intérieur et faisant état d’une commission d’enquête qui aurait révélé de «graves dépassements» imputés à Ould-Salah Zitouni, réputé pour son autoritarisme.

Autre wali touché par ce mouvement partiel, celui de Skikda, Abdelhakim Chater, qui a défrayé la chronique ces derniers jours, avec un dérapage verbal largement partagé sur les réseaux sociaux. Lors d’une cérémonie, ce désormais ex-wali a prononcé un discours des plus négationnistes, en prenant à partie un moudjahid et en déclarant devant la foule que «les moudjahidine n’ont pas libéré le pays» et que «le mérite revient aux seuls chouhada». Le wali limogé avait traité les moudjahidine de «profiteurs».

Le communiqué de la Présidence ne précise pas les nouvelles fonctions auxquelles seront affectés les quatre walis remplacés. Ce qui laisse croire qu’ils sont mis à la retraite.

R. Mahmoudi

Comment (62)

    chaoui ou zien
    18 décembre 2016 - 0 h 18 min

    En reponse a cette article,
    En reponse a cette article, quelqu’un a parle de 1000 a 5000 moudjahidines. Pourtant le ministere de ces 5000 dont il parle consomment un budget qui fait palir celui de l’enseignement secondaire, un ministere dont le role est pourtant de preparer (malgre ses nombreux derapages j’en conviens) les futures generations du pays. Consultez le journal officiel et vous verrez la difference. On est en 2016 pas en 1962 et ce ministere devrait desormais etre un secretariat (si ce n’est un simple bureau) aux tagarins. Plusieurs nations ont perdu leurs fils et filles dans leurs guerres contre l’agresseur mais une fois ces guerres finies ils ont prepare leurs heros qui ont survecu au marche du travail. Ils n’ont en pas fait des eternels assistes. Quand a leur…. progenitures et enfants de ces progenitures etc …., du jamais vu en dehors de l’Algerie. Ahchmou! Barakat! $1000 milliards ont ete gaspilles par les bourrins hachakoum du pouvoir et pourtant notre economie depends toujours a plus de 95% des aleas du prix du petrole. Maintenant que la cigale d’el mouradia a fini de chanter avec l’hiver a nos portes, la ceinture doit etre serree . Je dis que c’est avec le budget de ce ministere qu’il faut commencer a serrer. Je crois fort que cette armee des frontieres qui n’a pratiquement pas fait la guerre (et presque tout le monde semble etre d’accord la dessus) a cree un pompeux ministere (au lieu d’un simple secretariat) avec toutes ses grandes largesses pour clouer le bec aux vrais moudjahidines, ceux qui ont survecu aux affres de la guerre d’independance. Pour que ces vrais moudjahidines, tout occupe a « manger » ne les montrent pas du doigt et devoilent leurs frasques. Une sorte de bribe qui s’est averee tres effective au cours des annees. En meme temps ils les ont dilue en innondant leurs rangs de nombreux faux moudjahidines qui eux aussi profitent de ces exces. Pourquoi on a permis aux faux de profiter des meme largesses? Tout simplement pour que nous puissions pas nous les identifier comme etant faux. Ils n’auraient pas pu autrement jouer le role qu’on a voulu leur faire jouer dans cette veritable strategie demonique (Khouta cheytania). En somme ce wali qui a ose parle a raison.




    0



    0
    Anonym
    17 décembre 2016 - 18 h 23 min

    Beaucoup de respect pour tout
    Beaucoup de respect pour tout lés hommes et femmes qui ont chassé les barbares et lés voleurs qui sont venus avec eux ce n’était pas facile pour eux et pour tout le peuple Algérien il ya aucune personne honnête qui peut dire le contraire ,mais certains moudjahidines ont carrément abandonné lés principes de la révolution,ils avaient oublié que la révolution n’était pas fini,le plus grand travail c’était après l’indépendance,certains d’entre eux ont fermé leurs yeux en acceptant des postes politique,les autres licences de cafés,taxi et autres commerces,certains juste une pension y’en à qui sont retourner chez eux sans faire de bruit,ils voulaient juste El Afia,aujourdhui nous sommes en 2016 et bientôt 2017 lés téléviseurs noir et blanc n’existe plus,je crois que le peuple est fatigué d’entendre le même discour,les sociétés qui ont avancé comme les coréen,japonais,indiens , malaisiens et beaucoup d’autres pays,meme les sud Africains ont tous tourné la page du passé sauf nous,bien sur on apprend l’histoire de notre pays à nos enfants mais aussi c’est notre devoir de lés orientés vers le futur,une question? Wach rayeh yaamel un chikh de 85 ans avec l’argent ou un autre bien matériel ?




    0



    0
    jokerpic
    17 décembre 2016 - 12 h 06 min

    Même si on sait pertinemment
    Même si on sait pertinemment qu’il existent des milliers de faux moudjahid et de vraie oubliés moudjahid on ne peux nier a deux moudjahid leur droit d’être d’ancien combattant c est ça l’erreur de ce wali en faite c’est un manque de savoir s’exprimer.

    Il ne peut pas nier que certains sont morts et que d’autres sont restés vivants sinon c est du negationisme et il a été justement écarté pour ce manque de langage de la part du 1 er responsable . Quelque ça doit être dans son bureau se prenant pour crésus ou césar .

    Ces fonctionnaires doivent comprendre qu’il sont au service du peuple quelque soit sont niveau et qu’il pense a avoir des porte parole .




    0



    0
    maurice
    17 décembre 2016 - 9 h 54 min

    je te conseille cher chater
    je te conseille cher chater de retourner au bercail  »el-eulma » après tout tu perçois des millions de la location de locaux à doubai. alors ne te plaint pas




    0



    0
      el Berka
      17 décembre 2016 - 17 h 30 min

      vous êtes son associé ou quoi
      vous êtes son associé ou quoi ?.. MR CHATER a raison, les faux moudjahidines ainsi que certains moudjahidines ont mis ce Pays non pas à genoux mais à plat ventre. ce moudjahid est était allé voir le Wali pour lui demander certainement d’autres faveurs ( des logements,des locaux commerciaux; des terrains et j’en passe). n’oubliez pas que ceux qui ont détournés des milliards de Dollars ne sont pas inquiétés (…).




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.