Vacances scolaires : le ministère recule, les internautes partagés

Nouria Benghebrit, ministre de l’Education nationale. New Press

La décision du ministère de l’Education nationale de rallonger la durée des vacances d’hiver au lendemain des protestations de lycéens a divisé les internautes. Il y a, en effet, ceux qui applaudissent cette décision et ceux qui la critiquent. Une décision dictée visiblement par la révolte des lycéens qui se propage à travers l’ensemble du territoire national.

«Concernant les vacances d’hiver pour l’année scolaire 2016-2017, un changement est intervenu pour cette année puisque les vacances débuteront à partir de cet après-midi jusqu’au matin du 8 janvier prochain», a indiqué un communiqué publié sur le site du département de Nouria Benghebrit. Les vacances scolaires étaient initialement programmées du 22 décembre au 2 janvier prochain. Certains internautes affirment n’avoir pas compris l’attitude du ministère de l’Education qui cède facilement à la pression de quelques lycéens. «Depuis quand les élèves décident-ils de la date et de la durée des vacances scolaires ?» se demande un internaute. Ce commentateur a poursuivi en soulignant que «comme par hasard, les manipulateurs ont choisi deux wilayas de Kabylie pour faire manifester les élèves comme s’il n’y avait pas assez de grèves et de temps perdu dans les programmes scolaires. Le courant dominant des écoles devenues annexes des mosquées est connu. Cette clique favorisée par le pouvoir veut maintenir le pays dans l’ignorance et la régression sous couvert de “constantes” qui sont en réalité un fonds de commerce pour ceux qui veulent maintenir le pays sous le joug du fanatisme».

D’autres internautes abondent dans le même sens, en faisant le parallèle avec ce qui se fait actuellement dans les pays voisins. «Quand certains pays voisins veulent rendre l’école payante, chez nous, les saboteurs et autres fainéants manipulés par certains syndicats extrémistes veulent le beurre et l’argent du beurre. Les enfants sont pris en otage et les parents d’élèves restent les bras croisés. Un grand nettoyage dans l’enseignement s’impose pour le salut du pays», soutient un autre internaute pour lequel il est temps de débarrasser l’école de certains parasites.

Pour certains, la ministre de l’Education a montré une nouvelle fois ses limites. «Benghebrit montre clairement ses limites, elle assène des mots magiques sans qu’on sache ce qu’il y a derrière concrètement. Si ses opposants islamistes sont des ignorants réels en éducation, Benghebrit semble juste plus savante mais pas vraiment. Elle semble gérer le ministère comme son domaine personnel. Elle gère par les mots magiques, la posture du clerc et par la stratégie de la tension. Elle a réussi à avoir la population avec elle, on a tous besoin que cela change mais, au final, concrètement qu’est-ce qui change ? Pas grand-chose, elle revient systématiquement sur ce qu’elle annonce. Retirer des jours de vacances en plein solstice d’hiver pour permettre aux lycéens de mieux étudier, c’est du même ordre que le médicament antidiabète. C’est un non-sens. Ce sont les journées les plus courtes de l’année… Benghebrit n’est visiblement pas la ministre attendue. Cela ressemble de plus en plus à de la publicité politicienne», assène un autre internaute qui regrette que les réformes promises tardent à venir.

Un autre met en avant le mauvais classement de l’Ecole algérienne malgré les moyens matériels dont elle dispose. «Je viens de consulter le dernier classement Pisa concernant le niveau scolaire des lycéens dans 70 pays des cinq continents. Le Singapour 1er, le Japon 2e et l’Estonie 3e. Pour comparer, j’ai pris un pays qui a eu les mêmes colons que nous, qui s’est battu pour son indépendance et auquel on en a remis une couche. Je parle, bien sûr, du Vietnam. Ce pays est classé 9e, alors que l’Algérie est à la 69e place, soit avant-dernière», relève cet internaute.

De nombreux autres commentaires vont dans le même sens. Une école pas du tout performante qui manque de discipline et de vision.

Sonia Baker

 

Comment (106)

    Kouider
    22 décembre 2016 - 11 h 54 min

    Un peuple de bras cassés
    Un peuple de bras cassés évidemment, il n’aime pas la science. Pourquoi aller à l’école.les études ne l’interessent pas.




    0



    0
      souma
      22 décembre 2016 - 14 h 04 min

      que dire de plus!
      que dire de plus!




      0



      0
    Gaouar
    22 décembre 2016 - 10 h 00 min

    Les mots magiques de
    Les mots magiques de Benghebrit commence à pomper l’air : « La 2e génération des réformes du système éducatif est un bond pour gagner le défi de la qualité ». En quoi consiste cette 2e génération des réformes du système éducatif ? C’est fabriqué de quoi ? Combien de temps lui faut-il ? Comment compte-t-elle faire ? Cette absence de transparence est louche. Elle fait penser à ceux qui ont trouvé le filon et ne savent pas comment faire pour le rendre réalisable. Ras le bol de ses mots publicitaires, on ne voit rien venir.




    0



    0
    Anonymous
    22 décembre 2016 - 8 h 33 min

    Devant la saignée des départs
    Devant la saignée des départs à la retraite , la logique aurait voulu que la ministre se serait inquiétée en recherchant les vraies causes de ces départs massifs et faire un audit . L’école est vraiment sinistrée . L’horizon incertain .L’administration est pourrie , les responsables incompétents . Voilà l’école du peuple . En parallèle , leur progéniture est scolarisée dans les prestigieuses écoles des usa , Canada , ru , France etc . Sans commentaire .




    0



    0
    TheBraiN
    22 décembre 2016 - 8 h 28 min

    Simple suggestion du simple d
    Simple suggestion du simple d’esprit dénommé TheBraiN n’ayant , bien entendu , ni les immenses aptitudes ni la clairvoyance idéologique de la respectable ministre ..
    Pourquoi ne pas faire un calendrier scolaire normal allant du début Septembre à la fin Mai (voire début Juin pour les classes à examens ) , avec 2 périodes de vacances de 15 jours mais sans grèves d’enseignants, comme c’était le ,cas lorsque Mr TheBraiN allait à l’école (eh oui il a fait l’école lui aussi) ????
    Peut-être est-ce une suggestion inappropriée au « haut niveau pédagogique moderne » défendu par la ministre et ses syndicats « autonomes » ?????
    Avec certains , les évidences deviennent souvent des absurdités .




    0



    0
    demissionnezmadamelaministre
    22 décembre 2016 - 8 h 27 min

    Madame la Ministre bonjour.
    Madame la Ministre bonjour. Je suis avec vous. Vous avez essayer de faire avancer les choses. Mais malheureusement vous êtes seule ki litima. Je vous en supplie partez avant qu’on vous limoge comme une mal propre alors que ne l’êtes pas. Votre limogeage fera plaisir à des milliers de personnes que les changements dérangent. Partez !vos jours voire heures sont comptés. Kounek M’ra fehla. Haute Considération.




    0



    0
    Habibo
    21 décembre 2016 - 23 h 29 min

    ,Elle ne partira jamais de
    ,Elle ne partira jamais de son propre chef .demissioner c’est une culture refractaire à nos responsables .’




    0



    0
    W19 - TP
    21 décembre 2016 - 23 h 13 min

    Gachis. Le gouvernement va
    Gachis. Le gouvernement va devoir se reveiller un peu sur le systeme scolaire et voire loin et bien de preference. Qu’ils protegent le destin de leurs enfants on n’est pas contre, meme dans les ecoles suisses et etrangeres aux frais de la princesse et avec la cooptation de leurs fils dans les ministeres avec des stages a la cle. Mais il est hors de question de laisser le peuple algerien avec un systeme scolaire archaique. Le minimum, s’ils ne veulent pas se trouver avec une nouvelle revolution de type printemps machin, c’est de prendre serieusement cette question en main. Car sans un minimum d’instruction de la societe, ce pays ne tiendra pas sur la duree et sera encore ouvert aux vents de revolte voire de sedition. Vous sauterez les premiers et votre peuple ne vous sera d’aucun secours. Benghebrit on l’aime bien, mais on doit avouer qu’elle est longue a la detente, son action se fait attendre. Son travail est trop solitaire et elle ne pourra rien faire si un consensus national ne se trouve pas. Le probleme de Benghebrit est de mettre la charrue avant les boeufs, elle parle du but mais jamais de la mise en place pour parvenir a ce but. Elle ne peut plus continuer comme : on veut que nos enfants parlent tous les langues algeriennes. Benghebrit doit se reveiller, car apres l’espoir la lassitude risque de pointer son nez voire la deception. Reveillez-vous Madame et passez aux resultats, vos interventions sont intelligentes separement mais on ne voit pas la coherence de chaque projet. Ou voulez-vous en venir ? Donnez-nous a voir la structure de votre travail. Ce n’est pas votre affaire seulement ou celle du gouvernement. La question scolaire est notre affaire personnel en priorite. Vu vos salaires reunis, dont le votre, vous devez justifier vos salaires et nous donner a voir concretement ou nous en sommes et nous allons. On a tous fait des etudes ici, on a tous des enfants, nous ne sommes pas idiots ni ignorants. Donc soyez claire, la question scolaire algerienne est notre affaire a tous, pas celle du gouvernement. Mobilisez-vous et donnez-nous a saisir concretement la realisation de vos projets. Sinon donnez votre place a une autre personne qui ira elle poser des actions concretes qu’on pourra constater avec nos yeux et non avec nos oreilles. Bougez-vous !




    0



    0
    Anonymous
    21 décembre 2016 - 21 h 27 min

    Aux dernières nouvelles et d
    Aux dernières nouvelles et d’après le S.G du ministère de l’éducation dans une déclaration à la radio nationale la marche et la protestation des lycéens est un COMPLOT OURDI PAR UNE MAIN INVISIBLE ETRANGERE ( mais sans préciser si c’est la main gauche ou la droite)




    0



    0
    Malik
    21 décembre 2016 - 19 h 56 min

    ELLE N A NI DIPLOME NI TITRES
    ELLE N A NI DIPLOME NI TITRES EN SCIENCES DE L EDUCATION SON SEUL ATOUT ETRE DU CLAN D OUJDA ECHEC DE TOUTES SES BETES DECISIONS NORMALEMENT ELLE DEGAGE MAIS LA POCHE ET LES AVANTAGES SA PASSE AVANT LE NIFFFF




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.