Non, Alep n’est pas «tombée» !

Par Abdelaziz Ghedia – En tant que citoyen d’un pays musulman, l’Algérie en l’occurrence, qui a vécu dans les années 90, les affres du terrorisme islamiste, je trouve navrant le fait que certains titres de la presse nationale s’alignent de façon presque aveugle sur les médias occidentaux et parlent de «chute d’Alep». Un exemple parmi tant d’autres. Aujourd’hui même, un journaliste algérien vient de poster son article sur sa page Facebbok. Le titre à lui seul en dit long sur l’état d’esprit de celui-ci. Cela prouve aussi, même au profane que je suis, que l’influence des «spécialistes ès-» de la presse occidentale est indéniable dans le milieu de la presse algérienne. Tout ce qui est dit sur les plateaux des chaînes satellitaires françaises est gobé sans esprit critique par nos élites de la plume. Incroyable !

Notre diplomatie a, quant à elle, sauvé la face, en prenant de façon nette et sans ambages, fait et cause pour l’Etat syrien. Quoique tardivement. Et, probablement, c’est à la lumière du chamboulement politique dans les pays pivots qui décident des affaires du monde que l’Algérie s’est rangée sagement du côté de l’Etat syrien. Car, il faut bien l’admettre, l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis est de nature à changer la donne politique non seulement en Syrie, mais dans tout le Moyen-Orient. En effet, contrairement à ses prédécesseurs, celui-ci n’entend pas entraîner l’armée américaine dans des guerres inutiles et sans fin. Il a déjà fait savoir, par exemple, qu’il n’entendait pas donner un blanc-seing à l’Arabie Saoudite dans sa guerre au Yémen. 

D’un autre côté, le rapprochement politique et diplomatique qui commence à s’opérer entre les deux pays engagés pourtant l’un contre le régime d’Al-Assad et l’autre pour son maintien au pouvoir, à savoir la Turquie et la Russie et cela malgré l’assassinat de l’ambassadeur russe, a dû entrer en ligne de compte dans la décision de l’Algérie de dire que ce qu’il se passe en Syrie est une guerre contre le terrorisme.

Non, Alep n’est pas «tombée» ! Alep a été plutôt reprise par l’armée syrienne après de longs mois de siège par les obscurantistes d’un autre temps. Alep, deuxième ville de Syrie, est plutôt revenue dans le giron de la mère-patrie. Elle est certes en ruine, mais elle renaîtra de ses cendres. Pas de doute. Ses habitants ont été plutôt libérés et ne vivent plus le calvaire et la peur d’être les prochaines victimes des hordes sauvages sans foi ni loi.

Ceux qui parlent de la sauvagerie de l’armée syrienne se trompent lourdement et l’histoire va le leur prouver. On ne combat pas les soi-disant «rebelles modérés» qui sont, par ailleurs, soutenus politiquement pour des questions de géostratégie évidentes par la coalition occidentale et armés jusqu’aux dents par cette même coalition, avec des pétards.

On ne part pas à la guerre le fusil en bandoulière. Dans une situation pareille, le moins que l’on puisse faire est de ne pas faire dans la dentelle, de ne pas faire de quartier quitte à provoquer des dommages collatéraux. Il est clair que sans cette détermination dans le combat contre les différentes milices terroristes, sans l’appui de l’aviation russe, les forces armées syriennes n’auraient pas pu arriver à bout de ces terroristes.

A. G.

Comment (30)

    Nour
    26 décembre 2016 - 16 h 25 min

    Bravo pour cette lucidité
    Bravo pour cette lucidité politique qui nous faisait tant défaut, en lisant une certaine presse algérienne il m’a semblé qu’elle était devenue amnésique, alors que la tragédie nationale des années 90 n’est pas si lointaine que ça.
    Soutenir les terroristes contre Bachar El assad et en faveur de la politique Saoudienne est un non sens aux yeux des patriotes algériens qui savent que cette monarchie a toujours œuvré contre les intérêts de notre pays depuis la guerre de libération nationale et jusqu’à aujourd’hui ! Alors oui Bravo pour le retour au giron de la patrie d’Alep, ville martyre mais ville résistante aux plans machiavéliques des riches monarchies du Golf.




    0



    0
      Amnagh
      27 décembre 2016 - 17 h 06 min

      Pauvres syriens ballottés
      Pauvres syriens ballottés entre la peste ou le choléra,le képi ou le turban ! Alep « libérée » pour passer du joug islamiste au joug baâtiste de Bachar. Je suis vraiment triste pour les démocrates syriens.C’est un peuple qui ne mérite pas ce qu’il a enduré depuis 2011.




      0



      0
    les KHOROTO
    25 décembre 2016 - 14 h 27 min

    la vérité,ce que la presse
    la vérité,ce que la presse algérienne ne vous dira jamais est le fait que les journalistes algériens tout comme la population algérienne dans sa quasi totalité sont atteints du complexe autoréducteur en face des européens, les journalistes eux même ne sont pas conscients de ce problème psychologique qui ronge toute la population algérienne depuis la colonisation jusqu’à l’heure.




    0



    0
    amel
    25 décembre 2016 - 11 h 53 min

    Beaucoup de journalistes sont
    Beaucoup de journalistes sont des imitateurs; ils ne prennent même pas la peine de s’acheter un dictionnaire pour vérifier le sens des mots qu’iils copient. Aucune imagination; aucune autthenticité. Je ne sais pas d’oú nous vient cette malédicton du complexe d’infériorité qui fait que ces journaliistes n’osent pas utiliser leurs neuronnes librement, ne font pas confiance à leur propre productiivité intellectuelle et se rabattent sur le vomis d »autres journalistes pour bricoler leurs chef-d’oeuvres.




    0



    0
    Daim Abdelmadjid
    25 décembre 2016 - 11 h 27 min

    Le cercle de la raison de
    Le cercle de la raison de chez nous continu avec aveuglement de faire analyser les faits marquant la scène politique internationale en se référant toujours a la ligne éditoriale des médias français.




    0



    0
    Raouf
    25 décembre 2016 - 11 h 00 min

    L’Algérie est un des rares
    L’Algérie est un des rares pays qui a soutenue la Syrie, peut être que le lien historique est pour quelque chose.
    Walid El Moualem n’a été reçu que par l’Algérie aucun pays ne l’a fait a part la Russie bien-sure et l’ran.
    Maintenant que Alep est libérée il faudra libérer d autres villes qui sont au mains de terroristes (EL KHAWANA EL MOURTAZIKA comme aimait a les décrire Notre bien aimé president Zeroual).
    VIVE LA SYRIE,VIVE BACHAR EL ASSAD,VIVE L’ARMEE RUSSE ET LONGUE VIE A MONSIEUR POUTINE.




    0



    0
    Erdt
    24 décembre 2016 - 20 h 37 min

    Chapeau G D. Les aveugles
    Chapeau G D. Les aveugles soit disant musulmans,et les islamistes criminels assassins de leurs peuples ont perdu Alep!! Oui,les vrais musulmans patriotes ont conquis Alep! La Syrie est un pays souverain membre de l’ONU, qui était en paix,un président élu fils du grand al assad compagnon de boumediene,des grands patriotes arabes qui voulaient développer leurs pays vers la modernité,l’industrie,l’indépendance technologique… Les occidentaux ont créé c mouvements terroristes qu’ils reconnaissent,arment et défendent . Heureusement qu’il y’a la Russie de Poutine.




    0



    0
    malik
    24 décembre 2016 - 10 h 45 min

    Ceux qui disent qu’Alep est
    Ceux qui disent qu’Alep est tombée voguent à contre sens du courant qui a totalement changé…et ils sont nombreux…qui sont ils….les anciennes puissances coloniales et le mouvements de l’islam politique qui a prouvé une fois encore, le lien ombilical avec ces puissances.
    Cette mouvance quelque soit son titre, des frères musulmans à daech en passant par les salafiste et Al Qaida est une véritable malédiction pour le monde musulman et ses aspiration de développement, de démocratie et de paix.




    0



    0
    nation
    24 décembre 2016 - 8 h 12 min

    BRAVO Monsieur Ghedia , vous
    BRAVO Monsieur Ghedia , vous avez remis les pendules à l’heure avec lucidité et verité et exprimé l’opinion profond des algériens .. la propagande de l’Axe wahabo-sioniste on la connaît




    0



    0
    Raouf
    24 décembre 2016 - 7 h 51 min

    Alep n’est pas tombée, elle a
    Alep n’est pas tombée, elle a été reprise.




    0



    0
      Djamel.maraval
      24 décembre 2016 - 13 h 16 min

      Bravo ,Alep à été reprise des
      Bravo ,Alep à été reprise des mains des chiens de saoud




      0



      0
    Alfa
    23 décembre 2016 - 23 h 33 min

    Soyons OPTIMISTES ET NON PAS
    Soyons OPTIMISTES ET NON PAS PESSIMISTES Mrs. comme disait le chanteur Belge: « ON A SOUVENT VU JAILLIR LE FEU D’UN ANCIEN VOLCAN QU’ON CROYAIT TROP VIEUX ». Jacque BREL.
    Pour en revenir à la politique Américaine, je ne partage pas votre avis sur la politique Américaine surtout avec ses RIPOUX-BLICAINS au pouvoir et qui ont été par le passé et le sont tjs au présent c-à-d pour le pourrissement de la situation dans le monde, connu de tous et de tout. La Machine destructrice qui sont l’armement de tout sorte rapporte aux USA des trillions de $$$$ annuellement et ce n’est pas du jour au lendemain que cela va changer. Tant et aussi longtemps qu’il n’y aura pas une force de réaction équilibrée à la hauteur de leurs crimes et de leur agressions, il n’y aura pas de répit pour les 1/3 mondistes que nous sommes.




    0



    0
    KADA
    23 décembre 2016 - 22 h 53 min

    nos journalistes arabo phones
    nos journalistes arabo phones et certains francophones reproduisent les opinions des journeaux occidanteaux qui eux defendent les positions de leurs gouvernants .ptete par complexe du colonise et rentrer dans les bonnes grace des medias surtout francais et esperer figurer dans la liste de ceux qui defendent leurs valeurs.AU detriment de la liberte des peuples et de la justice. A la limite c du HARKINISME.(…)




    0



    0
    Moncef Redha
    23 décembre 2016 - 17 h 00 min

    Exactement, la ville d’Alep
    Exactement, la ville d’Alep est tombée pour les pro-terroristes et les fondateurs dudit « Printemps Arabe ». Pour les syriens, la ville d’Alep est libérée des mains des Daachistes et leurs complices.




    0



    0
    Alep libérée, France dévoilée
    23 décembre 2016 - 16 h 03 min

    Alep meurtrie, Alep épuisée,
    Alep meurtrie, Alep épuisée, mais Alep libérée… grâce au peuple syrien qui refuse de voir son pays détruit.




    0



    0
    Chute !
    23 décembre 2016 - 16 h 00 min

    La chute du terrorisme à Alep
    La chute du terrorisme à Alep serait meilleur en effet. C’est ce qu’il s’est passé.




    0



    0
    muhand
    23 décembre 2016 - 15 h 10 min

    Si Bachar élimine toute la
    Si Bachar élimine toute la racaille islamiste et qu’il reprend la main comme par le passé il va falloir qu’il este en justice en France le sinistre Fabius pour apologie au terrorisme. La nouvelle loi française sur le terrorisme permet des poursuites contre toute personne faisant l’apologie du terrorisme et ‘ Fabius a bien déclaré sur BFM télé que les gars d’al nosra font du bon boulot en Syrie. Si Bachar ne peut pas le faire aux associations du pays ou en dehors du pays de le faire parce que ce salaud doit payer pour des propos pareils. Il perd le sommeil
    à la seule évocation du nom de Bachar’ sa place est en prison et pas au conseil constitutionnel . La France est déscendue trop bas plus bas que les égouts depuis que Hollande est aux commandes.




    0



    0
    TheBraiN
    23 décembre 2016 - 14 h 25 min

    On ne peut et doit , en tant
    On ne peut et doit , en tant qu’Algériens, que soutenir le moudjahid Bachar Assad dans sa lutte contre le terrorisme .
    Les idiots de droitdelhommistes Algériens qui défendent l’indéfendable ignorent-ils que la Syrie se bat aussi à notre place , sa bat aussi pour que eux , les stupides droitdelhommistes aient la possibilité de nous abreuver de leurs délires !!
    Ces idiots ignorent-ils que si la Syrie tombait , beaucoup de pays suivraient , et que au lieu de pouvoir nous asséner leurs idioties ineptes et stupides ils se retrouveraient pendus dans les places publiques et leurs femmes réduites à l’esclavage par les terroristes qu’ils défendent ???




    0



    0
    lhadi
    23 décembre 2016 - 13 h 13 min

    La ville d’Alep a été libérée
    La ville d’Alep a été libérée !!!! fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
    Moskosdz
    23 décembre 2016 - 11 h 51 min

    Comme c’était le cas en l
    Comme c’était le cas en l’Algérie où les mercenaires du FIS épaulés de l’extérieur ont tentés coûte que coûte d’isoler le peuple de son armée afin de laisser place à l’ex.colonisateur,il est de même pour la Syrie où ceux qui égorgent femmes et enfants sur fond de versets coraniques sont qualifiés de résistants,quand à ceux qui les combattent sont des bouchers aux yeux des occidentaux et Israéliens.non,Alep n’est pas tombée et la Syrie restera debout,quand à Bachar,c’est un héros.ce qui explique encore une fois bien que ces barbus sans foi,ni loi,ne sont en fait que des marionnettes aux mains des sionistes.




    0



    0
    muhand
    23 décembre 2016 - 10 h 35 min

    Mr Ghedia cessez de voir des
    Mr Ghedia cessez de voir des loups partout. Alep est tombée oui elle est tombée. Elle était aux mains de l’ EI que je sache depuis 2012. Maintenant si vous voulez jouer sur les mots libre à vous.




    0



    0
      ilies
      23 décembre 2016 - 14 h 28 min

      Non elle est pas tombée, elle
      Non elle est pas tombée, elle a été libérée et elle va se le relever




      0



      0
        anonyme
        23 décembre 2016 - 16 h 37 min

        oui ,Alap libérée mais
        oui ,Alap libérée mais certainement pas par les forces de Bachar qui sont insignifiantes par rapport aux forces étrangeres




        0



        0
      Moskosdz
      23 décembre 2016 - 23 h 01 min

      Les loups ne sont pas le vrai
      Les loups ne sont pas le vrai problème.mais surtout,sont ceux qui les couvent,comme toi par exemple.




      0



      0
    kono
    23 décembre 2016 - 9 h 39 min

    Alep vient de décerner les
    Alep vient de décerner les terroristes de la plume des vrais révolutionnaires. ils ya ceux qui veulent prière dans la mosquée El Oumaouiyine afin de satisfaire leur maitre israel l’Amérique et l occident et refuse la prière à ElQods.
    la machination diabolique et mensongere des medias a ete mis a nu grace a ALEP
    les gauchistes qui qualifie bachar de dictateur font un mélange pour ne pas se voir qu’i ls font partie de l international plutôt sioniste que socialiste.
    les roitelets sont immunisés par ces medias et ces plumes
    ils pleurent le peuple syrien , mais oublie le peuple yemenite
    ils ont oublier que l occident et l amerique ont ete les premier bouchers de l histoire contemporaine mais pas un mot la dessus car l oncle sam s’enerve




    0



    0
    HANNIBAL
    23 décembre 2016 - 9 h 24 min

    Non Alep n’est pas tombée
    Non Alep n’est pas tombée grace aux hommes qui l’ont défendu , ceux qui ont fait sa destruction dans un but avoué ont du mouron a se faire , avoir eu tout faux dans
    leur stratégie va faloir passer a la caisse pour les réparations , a commencer par saisir leur biens en Syrie et pourquoi pas en Algerie a titre de dédommagement des dégats de leurs agents terroristes pendant la decennie noire , faire comme les Américains faire un hold up sur les comptes la plus personne ne bouge et la paix est réablie dans les foyers !!!!




    0



    0
    Anonymous
    23 décembre 2016 - 9 h 19 min

    Tout à fait, Alep est plutôt
    Tout à fait, Alep est plutôt LIBËRÉE. Maintenant, la Syrie doit récupérer tout l’armement laissé par les terroristes sur place et l’envoyer aux rebels yeménites. Ces derniers « feront du bon boulot » en le remettant en main propre de l’expéditeur.




    0



    0
    Karamazov
    23 décembre 2016 - 9 h 04 min

    Allons ! Allons ! Le but des
    Allons ! Allons ! Le but des médias c’est de produire du spectacle et non de l’information. Le poids des mots le choc des photos. Sur la question syrienne les avis sont partagés, comme chez nous, il y a bien ceux qui soutiennent l’autre camp et qui présentent la chute d’Alep comme une neqba. Vous auriez mieux fait de vous occuper d’eux, du moins en premier, avant d’aller faire le ménage chez les autres et de vous perdre en conjectures. Tout n’est pas noir , et tout n’est pas blanc. Il y a beaucoup de nuances de gris. Il ne faut donc pas chipoter !  » Alep est tombée » c’est le vocable consacré. Toute la presse et les observateurs algériens ne sont pas tombés dans le panneau qui cache la réalité, bien que nous soyons tous tributaires d’informations rapportées. Il faut d’abord rappeler que la position de l’Algérie officielle est la non-ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat, bien qu’elle n’ait été jamais dupe et qu’elle penchait plutôt du coté d’Assad. Il faut reconnaitre, je le dis sans fanfaronnade, que la position de l’Algérie a été prudente est mesurée. Et concernant la presse et les faiseurs d’opinions en occident il n’y a pas qu’un son de cloche. Des voix s’élèvent, tardivement peut-être, mais tous indique une réorientation de « l’opinion ». Il ne faut pas non plus n’écouter que ce » qui arrange. Si vous aviez écouté tout le monde vous auriez entendu d’autres versions qui soutenaient qu’on ne fait pas une guerre autrement et Gérard Longuet (  » notre ami » ), ce matin, va à contre pied de la position politique actuelle qu’une bonne partie de l’opposition française voudrait contrarier.




    0



    0
    anaya
    23 décembre 2016 - 7 h 36 min

    les journaleux de la presse
    les journaleux de la presse en langue arabe qui font la propagande wahabite.les journalistes de la presse en langue française sont assez corrects sur ce sujet.




    0



    0
    Logique
    23 décembre 2016 - 7 h 11 min

    Pourquoi ne pas faire la
    Pourquoi ne pas faire la guerre à ceux qui ont organisés le terrorisme pour en finir une fois pour toute logique non ???




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.