Eric Denécé dénonce les falsifications des médias sur la Syrie

Eric Denécé : «L’opinion occidentale se fait rouler dans la farine avec Alep». D. R.

Invité cette semaine sur le plateau de LCI, Eric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R), a dénoncé avec véhémence la désinformation par les médias de masse sur la situation en Syrie. «Concernant la situation à Alep, on est sur une falsification de l’information qui est énorme. Bien sûr qu’il y a une guerre civile en Syrie, bien sûr que la situation d’Alep est inadmissible ; ceci dit, cela ne concerne que 30% d’Alep, cela concerne soit des civils qui sont pris en otage par des djihadistes, soit des gens qui refusent justement de quitter les quartiers parce qu’ils soutiennent ces mêmes djihadistes», a-t-il soutenu.

Pour le directeur du CF2R, il est clair que l’opinion occidentale «se fait rouler dans la farine avec Alep». «Je ne dis pas qu’il n’y a pas de victimes innocentes qui périssent à Alep. Seulement, on oublie de dire qu’il n’y a qu’un tiers des quartiers d’Alep qui sont victimes des bombardements, et que dans ce tiers de la ville sont présents des djihadistes dangereux et que ce sont ces mêmes djihadistes qui tirent sur les quartiers chrétiens et le reste de la ville depuis des années.»

Selon Eric Denécé, la manière avec laquelle les médias occidentaux traitent la situation en Syrie contraste de manière évidente avec la couverture par ces mêmes médias de la campagne saoudienne au Yémen. «Pourquoi on ne parle pas du massacre humanitaire que provoquent les Saoudiens au Yémen, où systématiquement des hôpitaux sont ciblés, où également des quartiers sont ciblés et où des sites archéologiques sont détruits ?», s’est-il interrogé. Le spécialiste du renseignement indique de ses contacts sur le terrain lui ont affirmé que «pas un kilomètre carré n’est épargné au Yémen par les bombardements saoudiens et ceux de la coalition arabe», alors qu’à l’inverse, dans certaines villes syriennes les choses se passent bien.

Dénonçant l’attitude de deux poids, deux mesures adoptée par les médias occidentaux à l’égard de certains conflits, Eric Denécé s’est dit, par ailleurs, ne pas comprendre pourquoi les médias ne disent rien à propos de la guerre civile qui a ravagé le Congo, une ancienne colonie française, durant les années 1990. Une guerre civile, a-t-il précisé, qui a fait 400 000 morts pour 4 millions d’habitants, soit 10% de la population. «Aujourd’hui, la manière avec laquelle les médias mettent le focus sur la Syrie et Alep est une falsification complète de la réalité. Quand je dis cela, cela ne veut pas dire qu’on défend Bachar Al-Assad, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de victimes civiles qui disparaissent. Je dis simplement qu’il y a quelque chose de complètement dangereux. Aujourd’hui, la façon dont les médias occidentaux présentent la situation est une motivation pour les jeunes islamistes pour passer à l’action», a-t-il averti.

Pourquoi les médias français se comportent-ils de la sorte ? Pour Eric Denécé, «les médias français sont suivistes et se laissent entraîner par ce qui est produit par les médias grand public anglo-saxons et arabes, qui, eux, ont intérêt à présenter la situation en Syrie comme quelque chose d’absolument scandaleux». A ce propos, il s’est dit regretter qu’on ne dise pas, par exemple, que parmi les 300 000 morts recensés en 5 ans de guerre civile, environ 90 000 militaires et 70 000 personnes pro-régime sont massacrés. «On nous présente les faits comme si Bachar Al-Assad avait tué 90% de la population, ce qui est inexact, ce qui ne veut pas dire qu’il soit un saint», fait-il remarquer.

Pour le directeur du CF2R, il est clair qu’ «en étant en relation avec des Etats qui comme l’Arabie Saoudite et le Qatar encouragent directement ou indirectement le djihadisme et en présentant Alep comme on le fait actuellement, on donne du carburant aux jeunes des banlieues françaises (…). Ça les pousse à passer à l’action».

Y a-t-il une chance pour que le régime de Bachar Al-Assad s’effondre ? Eric Denécé s’était dit, dans un entretien accordé à Algeriepatriotique, persuadé du contraire. Pour lui, la Syrie n’est pas la Libye et les structures sociales y sont plus solides, le régime organisé, l’armée fidèle et Damas a des alliés solides. «Il ne s’agit pas d’une tentative de coup d’Etat raté, mais bien d’une révolution orchestrée par l’étranger et les Frères musulmans qui n’a pas abouti. D’où la nouvelle stratégie terroriste largement encouragée par le Qatar et l’Arabie Saoudite. Mais tout semble montrer que le régime ne tombera pas, même si Bachar Al-Assad s’en allait», a-t-il soutenu.

Khider Cherif

Comment (19)

    HAQIQA
    26 décembre 2016 - 11 h 51 min

    Bravo Mr Eric Denécé ! Ceci
    Bravo Mr Eric Denécé ! Ceci dit, vous avez posé de nombreuses questions auxquelles je n’ai qu’une SEULE REPONSE. TOUS LES MEDIATS falsifiés, aussi bien occidentaux que pseudo-arabes, le sont par celui qui a la haute main, la main-mise sur l’information mondiale et tous ses outils audio-visuels, comme rumeurs et autres fausses nouvelles et désinformation : LE SIONISME. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les plus touchés, par le fléau sont les médiats ccidentaux, surtout américains et français ; pour la simple raison, que ces deux pays sont les plus enjuivés. DEPUIS TOUJOURS, Les médiats américains et français, sont manipulés par la juiverie internationale, laquelle est connues pour toutes les bonnes qualités qui ont pour noms : désordre dans le monde, usure, ingratitude, machiavélisme, et autres dépravations .




    0



    0
    Karamazov
    25 décembre 2016 - 11 h 51 min

    @ Abou Stroph.


    @ Abou Stroph.
    Cher Ami, Je n’ignorais pas la paternité de cette phrase qui est connue. Sans être un fada du maoïsme, je voulais juste te taquiner de ce coté là. Pour découvrir ce que je subodorais à la lecture de tes posts. Je prêchais le faux pour savoir le vrai.
    Je croyais que tu allais comprendre où je voulais en venir, au lieu de zoomer sur les travers, de mon expression. Ou le fais-tu exprès à cause des figures imposées ? Malgré quelques droits à des licences langagières j’ai failli chopper une gonadalgie en osant le grand écart et subi une l’ablation de mes amygdales et la mansuétude du modéro. Je trouvais juste que tu t’attaquais un peu trop facilement à ses saints car Dieu est omnipotent.

    Marx disait, à la vue de ce qu’ont fait certains de ses apôtres de sa science : « je ne suis pas marxiste ». Les Chevaux de Troie ne sont qu’un problème secondaire. Car quand on aura fini avec eux, il restera leur matrice. La révolution culturelle chère à Mao, camarade !

    Cette phrase de Mao n’est qu’un résumé de la pensée de son Maitre. Et Mao n’a jamais renié le père fondateur du matérialisme historique (conception matérialiste de l’histoire, pour les autres). Que les mots soient de Mao je ne disconviens pas : mais cela reste du matérialisme dialectique. Si j’ai tout rendu à Dieu, ce n’est pas en enlevant à ses apôtres, quoi que j’aie quelques problèmes de conscience avec eux à cause de la praxis. « Inna lillahi wa illayhi radji3oun » ! Tout est là!




    0



    0
    TheBraiN
    25 décembre 2016 - 10 h 50 min

    La guerre c’est , aussi , la
    La guerre c’est , aussi , la propagande médiatique et je pense que si certains arrivent à croire ce que leur racontent les médias main-stream et à accorder la moindre crédibilité à leurs images et vidéos ….ça reste leur problème !
    La logique pour un citoyen Algérien , arabe et musulman c’est de voir d’abord que les médias de ces pays sont en guerre contre la Syrie et que donc, tout ce que racontent leurs médias est à jeter à la poubelle .
    C’est élémentaire , je sais mais de nos jours , on perd tout sens du ….bon sens !!




    0



    0
    NATION
    25 décembre 2016 - 8 h 51 min

    les mêmes falsifications des
    les mêmes falsifications des medias sionistes francais et américains sont reprises par les frères musulmans Mokri et et ses acolytes ,par les agents wahabistes comme Guessoum de l’association des Oulémas saoudiens en Algérie et ses complices et par tous les anciens baathistes qui ont tourné la veste contre Bachar El Assad pour quelques dollars de plus du Qatar .. Et dire que tous ces nervis arabo-islamistes de la pire des Tayhoudite qui ont ruiné notre pays et ont compromis son indépendance et son développement , viennent nous donner des leçons sur Firança et sur Israël .. sionisme juif et sionisme arabo-islamiste : même combat et même satanisme




    0



    0
    Anonymous
    25 décembre 2016 - 2 h 36 min

    >>>Aujourd’hui, la façon dont
    >>>Aujourd’hui, la façon dont les médias occidentaux présentent la situation est une motivation pour les jeunes islamistes pour passer à l’action», a-t-il averti.< <<< Comme c'est juste! Personnellement, je me rappelle autant que beaucoup d'autres femmes l'éloge fait au nikab par des magazines feminins francophones dans le années 70 et 80. Aprés on va s'étonner que même des jeunes francaises de souche l'adoptent! l'aboiement des média devrait être remplacé par de l'information objective autant que possible. exagérer conduit toujours à de la manipulation dont la charge émotionnelle est imprévisible, néamoins plus souvent néfaste aux sociétés humaines. le mensonge et l'exagération deviennent à cours de carburant trés vite et lorsqu'ils sont rattrapés, c'est là que tout re-commence, préjugés rancoeurs et les tensions qui en découlent à jamais introduits dans l'équation,




    0



    0
    Erracham
    24 décembre 2016 - 22 h 09 min

    Tout ce brouhaha n’est qu
    Tout ce brouhaha n’est qu’enfumades pour éviter de parler du  » white elephant in the room », j’ai nommé Israël. Il est l’instigateur de toute cette intervention occidentale avec force couverture médiatique et il devait en être le grand bénéficiaire. Les média occidentaux se sont comportés comme des p… de service, tout justes bons à reprendre sous leur plume des messages concoctés par des officines de propagande sionistes. Leur mea culpa sonne comme une énième tentative de préserver et protéger, cet état bâtard.




    0



    0
    Erdt
    24 décembre 2016 - 20 h 54 min

    Les occidentaux et leurs
    Les occidentaux et leurs médias défendent les terroristes,c clair!! Ils nient renient que la Syrie est un pays membre de l’ONU avec président élu..mais le désigne comme le régime assad. Le parti pris est trop flagrant pour ne pas être suspect au moins! A ma connaissance humble citoyen,les terroristes sont habillés en civils non en tenues militaires d’une guerre classique. Alors quand l’armée régulière de Syrie tue ou bombarde des sites on parle de civils tués, mais c civils sont des terros!!! Vivement que c terros reviennent dans les pays qui les y ont y envoyés,et là c occidentaux comprendront peut être que cette vermine cancer islamiste est mondiale. C le virus du siècle qu’ils ont inventé,encouragé gràce a l’inculture des masses musulmanes abusées!! On se souvient du laser du 5 juillet des abbassi madani et belhadj!!!




    0



    0
    anonyme
    24 décembre 2016 - 20 h 52 min

    Si Eric Denécé a été invité c
    Si Eric Denécé a été invité c’est probablement le signal pour un changement de ton des éditorialistes des chaines d’information françaises, ces gens savent parfaitement qui ils invitent et pour dire quoi ! le signal est donc donné pour calmer le jeu côté syrien et braquer les projecteurs sur le Yémen meurtri assassiné par l’arabie yéhoudite!




    0



    0
    Moskosdz
    24 décembre 2016 - 18 h 26 min

    Heureusement,nous les
    Heureusement,nous les Algériens sommes déjà vaccinés contre l’intox et savons parfaitement que pendant la décennie noire,la France s’est servie de la pègre islamiste pour installer une économie de bazar en Algérie n’arrangeant que ses intérêts,ce n’est par amour aux égorgeurs de femmes et d’enfants que l’ex.colonisateur qualifiait ces bêtes immondes de combattants de la liberté,de révolutionnaires,de djihadistes,d’islamistes,de contre-pouvoir etc..sauf terroristes bien sur,même les crimes les plus abominables étaient imputés à notre armée par les médias sionistes,alors que le but n’était autre que celui de semer le doute dans l’esprit des Algériens dans l’espoir de l’isoler de son armée afin de laisser place aux impérialistes.




    0



    0
    Alilapointe59
    24 décembre 2016 - 17 h 05 min

    Arabie saoudite et Qatar…
    Arabie saoudite et Qatar… Pour moi les crapules sont les occidentaux et les sionistes. A maintenant c’est de la faute des pays dû golfs ils veulent qu’ont continue à nous diviser. Non. Pour moi sionistes et occidentaux sont les coupables les pays du golf sont trop bête et orgueilleux pour manigancé tout ce carnage.




    0



    0
      va dormir alilou
      24 décembre 2016 - 21 h 02 min

      en 2016 tu n’as toujours pas
      en 2016 tu n’as toujours pas compris que saoudiens , qataris et sionistes sont des fréres ????
      tu veux une preuve : COMMENT TU EXPLIQUES que ni l’arabie saoudite ni le qatar n’ont aidé la palestine à prendre leur liberté , ils ( saoudiens et qataris ) auraient bien pu faire pression (avec leur petrodollars ) depuis 48 sur les USA pour faire abdiquer israel ….mais non , ils les ont aidé , les meilleurs amis arabes des américains sont les saoudiens et les qataris alors que méme DIEU est contre ce tahalouf et cette wilaya ( wa man yatawalahoum minkoum fa innahou minhoum !! )
      donc tu peux allez dormir sinon va réviser tes leçons…




      0



      0
      fakou
      25 décembre 2016 - 6 h 27 min

      va dormir ya alilou tu
      va dormir ya alilou tu essaies de couvrir et de blanchir tes métropoles juste par tribalisme , en utilisant le nom d’un chahid et en enfumant ton monde avec ton discours flou et filou dur l’occident .. yaiouuuuuuuuuuu fakou , on connait la chanson .. l’arabie saoudite et le qatar sont pires que le sionisme et l’ impérialisme ; ce sont des régimes esclavagistes et ici en Algérie nous les combattrons à mort, eux et leurs mercenaires




      0



      0
    Karamazov
    24 décembre 2016 - 16 h 46 min

    Mais comment peut-on évoquer
    Mais comment peut-on évoquer Abou Karl elmarksi , en zappant l’autre terme de la dialectique Ya Abina Estrophi ? Vous êtes entrain d’absoudre la superstructure féodale sur laquelle a3izzana ikhwan el 3arab sont assis. Je crois qu’au contraire il faut dégager son regard de l’entité sioniste et faire plein zoom sur ceux-ci pour mieux comprendre ce qui se trame. Ce n’est qu’au retour du boomerang qu’on peut évoquer l’autre terme.




    0



    0
      Abou Stroff
      25 décembre 2016 - 8 h 45 min

      karamazov, je vous salue!
      karamazov, je vous salue! primo la citation n’est pas de MARX mais de MAO ZE DONG (que ce dernier, m’excuse d’avoir oublié de le citer). secundo, la citation de MAO que j’avance signale clairement que le « mal » est en nous et que l’entité sioniste et les puissances impérialistes ne font que s’appuyer sur les contradictions internes aux formations sociales dites arabes pour les exacerber et atteindre leurs objectifs. ceci dit, le zoom que vous évoquez est clairement indiqué dans ma proposition de nous occuper du « cheval de Troie » que constituent les régimes archaïques (dont les régimes saoudien et qatari constituent les fers de lance) qui dominent tous les pays dits arabes , sans exception.




      0



      0
        souk-ahras
        25 décembre 2016 - 11 h 18 min

        C’est ce qui advient quand on
        C’est ce qui advient quand on ne considère pas la  »cause » avant que se produise l’effet. Notons que la notion de  »Oumma » est elle même subjectiviste et aliénante.




        0



        0
    Abdou
    24 décembre 2016 - 15 h 11 min

    Précision oh combien
    Précision oh combien pertinente Abou Stroff!!




    0



    0
    ANTI WAHABITE
    24 décembre 2016 - 14 h 47 min

    je n’ai jamais lu un résumé
    je n’ai jamais lu un résumé sur la situation en syrie aussi précis , concis et complet ! vraiment bravo et la réalité maintenant saute aux yeux , faut etre aveugle et sourd pour ne plus comprendre que l’arabie et le qatar ont tout manigancé juste car bachar est un 3alaouite !
    des centaines de milliers de morts pour imposer le sunnisme et salafisme des diaboliques wahabites !!!




    0



    0
    Abou Stroff
    24 décembre 2016 - 13 h 46 min

    je pense que l’analyse de
    je pense que l’analyse de Denécé n’ est que partiellement juste. en effet, tant que l’analyse n’aura pas intégré l’entité sioniste dans l’équation, cette dernière ne pourra jamais être résolue. en effet, les « événements de syrie » doivent être replacés dans le contexte du moyen-orient dans sa globalité, de la volonté des puissances impérialistes et de l’entité sioniste de dépecer le monde dit arabe en micro-état basés sur la religion et/ou l' »ethnie et de la convergence d’intérêts entre le sionisme et l’islamisme dans toutes ses facettes. en d’autres termes reconnaissons que la vermine islamiste est le cheval de Troie qu’utilisent les puissances impérialistes et l’entité sioniste pour atteindre leurs objectifs et agissons de telle sorte à neutraliser la vermine islamiste (et particulièrement ses sponsors que sont l’arabie saoudite et le qatar). pour terminer, méditons cette sentence remarquable d’un révolutionnaire doublé d’un philosophe qui, quoi qu’on en dise a jeté les bases de la puissance actuelle de son pays: « La cause fondamentale du développement des choses et des phénomènes n’est pas externe, mais interne; elle se trouve dans les contradictions internes des choses et des phénomènes eux-mêmes. »




    0



    0
      MERCI
      24 décembre 2016 - 21 h 05 min

      tres bon résumé , c’est vrai
      tres bon résumé , c’est vrai qu’il y’a eu  » omission  » du sioniste dans cette grande équation aujourd’hui assez claire !




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.