Interview – Ali Al-Khowlani : «L’Arabie Saoudite met en œuvre un agenda dicté par l’internationale sioniste» (II)

Le chef de file des Al-Saoud. D. R.

Algeriepatriotique : Les médias arabes présentent la crise yéménite comme étant la conséquence de l’intervention iranienne pour le contrôle de cet accès sud du golfe Arabo-Persique. Le Yémen est-il réellement divisé entre sunnites et chiites ?

Ali Al-Khowlani : Premièrement, au Yémen, il existe deux grands rites : le rite zaydite, qui représente 45% de la population, et le rite chafi’ite qui en constitue 55%. Les deux rites coexistent sans aucun problème, puisqu’il n’y a pas de mosquées propres aux zaydites et d’autres propres aux chafi’ites ; tous font la prière ensemble dans le respect des rituels de chacun. Nous sommes un peuple harmonieux et socialement très uni. A cet égard, certains classent le rite zaydite comme le cinquième rite sunnite après les rites malékite, hanbalite, hanafite et chafi’ite, tandis que d’autres considèrent le rite zaydite comme la «sunna des chiites» et le rite chafi’ite comme le «chiisme des sunnites». C’est dire que la modération au Yémen est la caractéristique dominante, mais la pensée wahhabite d’essence takfiriste catalogue les zaydites comme des chiites à la solde de l’Iran afin que l’Arabie Saoudite trouve l’alibi pour intervenir au Yémen sous le prétexte de la lutte contre l’expansionnisme chiite iranien.

L’Arabie Saoudite propage un discours selon lequel les zaydites maudissent les compagnons du Prophète ainsi que la «mère des croyants» Aïcha. Or, ce n’est pas vrai. Il n’y a pas dans la communauté zaydite qui maudit les compagnons du Prophète. Mais, malheureusement, certains prédicateurs et chefs de tribus et certains hommes politiques yéménites ont été contaminés par cette pensée wahhabite, voire achetés avec l’argent sale saoudien. Ceux-là ont, à leur tour, induit les gens en erreur au point que le schisme s’est gravement exacerbé au sein du peuple yéménite, et en a fait un peuple vulnérable. Mais, en revanche, le peuple a compris le jeu, comme le prouvent sa résistance et son engagement aux côtés de son armée et ses comités populaires face à l’agression. Nous entamons le dixième mois de la deuxième année de cette agression, alors que les agresseurs n’ont pu obtenir la moindre victoire sur le sol yéménite. Le sud est désormais occupé par Al-Qaïda et Daech, les conflits entre les factions alliées de l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis s’accentuent, et le gouvernement «légitime» n’a jamais quitté les hôtels de Riyad et ne contrôle même pas le palais d’Al-Maashiq, à Aden.

Il faut noter, ici, que le mouvement Ansar Allah ne se limite pas aux zaydites, ni aux hachémites, comme essaie de le faire accroire la propagande saoudienne, mais il est aussi composé de beaucoup d’enfants de la communauté chafi’ite et des différents segments de la société yéménite. Donc, si on voit bien, l’Iran n’a de présence au Yémen que par sa représentation diplomatique, et le Yémen, comme les autres pays du monde, a le droit d’établir des relations avec tous les pays du monde, à l’exception, bien entendu, de l’entité sioniste. Aucune tutelle n’est exercée sur le Yémen, ni par l’Iran ni par quelque autre pays. S’agissant des déclarations faites par certains responsables iraniens, à l’image de celles présentant Sanaa comme «la quatrième capitale arabe de l’Iran» ou suggérant que l’Iran installera une base militaire sur la côte yéménite, elles n’engagent que leurs auteurs qui veulent récupérer la souffrance du peuple yéménite qui n’en est en rien responsable. Vous avez vu la réaction des Yéménites à ce sujet, que ce soit du côté officiel, représenté par le Haut Conseil politique, ou du côté populaire : le Yémen est un pays souverain et ne saurait accepter une tutelle de qui que ce soit.

Deuxièmement, pour répondre à votre question sur ce qui se dit dans les médias arabes, vous savez bien que la majeure partie de ces médias sont soit à la solde des pays du Golfe, notamment l’Arabie Saoudite, le Qatar et les Emirats arabes unis, soit achetés par ces mêmes pays. Donc, leur thèse ne peut sortir du cadre qui leur est tracé, d’une part, l’Iran est, d’autre part, une puissance régionale qui a de grands objectifs et des projets dans la région, tandis que l’Arabie Saoudite n’a ni plans, ni projets, ni objectifs, et ne sait pas ce qu’elle veut. Tout ce qu’elle veut, c’est mettre en œuvre un agenda qui lui est dicté par le sionisme mondial.

Troisièmement, il convient de noter à cet égard que toutes les grandes puissances ont des ambitions dans le golfe d’Aden et à Bab Al-Mandeb. Leurs flottes y affluaient depuis 2008 sous le prétexte de la lutte contre les pirates somaliens. Imaginez des flottes appartenant aux Etats-Unis, à la Fédération de Russie, à l’Union européenne, à la Chine et au Japon… pour combattre des pirates primitifs ! Comme dit le proverbe : «Si celui qui parle est fou, celui qui écoute a, lui, tous ses esprits.» Il s’agit d’un conflit autour des ressources et pour le contrôle des passages stratégiques de navigation internationale. Car les lieux de transit du pétrole ne sont pas moins importants que les lieux de son extraction. Il convient de signaler ici aussi que la ligne qui va du golfe de Guinée, en Afrique de l’Ouest, en passant par le Sahel, l’Afrique de l’Est puis la Corne de l’Afrique, le Bab Al-Mandeb au Yémen, puis le golfe Arabe, pour arriver en Iran, est une ligne riche en ressources minérales et en hydrocarbures dont ont besoin toutes les industries mondiales, qu’elles soient d’Occident ou d’Orient. C’est pourquoi nous constatons que les Etats-Unis ont annoncé, dès 2008, leur intention d’installer Africom, dont le commandement siège actuellement à Stuttgart, en Allemagne, officiellement dans le but de lutter contre le terrorisme dans le continent, ainsi que pour l’aider dans son développement politique et économique, mais, en vérité, la présence militaire américaine sur le continent, c’est pour barrer la route à la Chine et à la Russie. Vous pouvez remarquer que la plupart des zones où règnent le chaos et les mouvements terroristes sont situées dans les pays qui se trouvent sur cette ligne que je viens de décrire ou limitrophes des côtés nord ou sud. Le Yémen a la malchance d’exister sur cette ligne. Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à se référer à la déclaration de Donald Trump lors de sa campagne électorale, disant que l’Arabie Saoudite cherchait, à travers son agression contre le Yémen, à faire main basse sur son pétrole. Il faut noter, à ce propos, que les réserves de pétrole dans le bassin de Marib, au nord du Yémen, représentent un tiers des réserves mondiales ; il y a aussi au Yémen des réserves d’or et d’uranium, notamment dans la province de Saada, dans le nord…

Quatrièmement : le peuple du Yémen est resté maître de son destin, et vous pouvez déceler cela à travers son refus de se soumettre aux conspirations qui se trament contre lui, nonobstant l’acharnement des pays du Golfe et leurs alliés occidentaux et l’entité sioniste qui l’ont réduit à la misère. J’ajouterai que les fonctionnaires d’administration n’ont pas perçu leurs salaires depuis quatre mois, même cas pour les soldats de l’armée yéménite qui défendent leur terre et leur honneur. Aucune autorité gouvernementale ne pourrait résister dans de telles conditions si son peuple n’était pas de son côté.

Les sites archéologiques multimillénaires du Yémen ont-ils été touchés par l’agression saoudienne ? Comment devrait réagir l’Unesco, à votre avis, pour sauver ces monuments de la destruction ?

Après vingt mois d’agression saoudienne contre le Yémen, tout a été endommagé dans ce pays arabe. Je commence par le plan humanitaire : les victimes de l’agression ont été estimées à 11 622 morts et 19 671 blessés, dont la grande majorité est constituée de femmes et d’enfants. On dénombre également 1,8 million d’enfants non scolarisés, 3 millions de femmes enceintes ayant besoin de soins, 2,2 millions d’enfants qui souffrent de malnutrition, 19 millions de personnes qui sont dans le besoin d’aide humanitaire urgente, 14,1 millions de personnes menacées par la faim, 9,6 millions d’enfants ayant besoin de protection et de soins, plus de 400 000 maisons détruites ou endommagées et, enfin, 3 millions de déplacés ayant besoin d’aide humanitaire. Il faut rappeler, à ce propos, que l’ONU a confirmé la mort de 7 enfants chaque heure au Yémen à la suite de diverses maladies.

En matière d’infrastructures, il a été enregistré la destruction de 17 aéroports, 13 ports, 148 transformateurs électriques, 237 réservoirs et réseaux de distribution d’eau, 108 structures universitaires, 273 hôpitaux et centres de santé, 810 écoles et instituts, 741 dépôts d’alimentation, 576 moyens de transports des produits d’alimentation, 615 marchés et centres commerciaux, 230 fermes d’élevage, 1 321 routes et ponts et, enfin, 1 476 champs agricoles.

En matière de sites archéologiques : on a compté 234 sites détruits, dont l’ancien barrage de Marib, qui remonte au début du premier millénaire avant notre ère, soit à la période sabéenne. De nombreuses gravures datant de la même période ont également été détruites, et aussi la falaise d’Assad Al-Kamel dans la province de Ibb, qui remonte à l’époque de l’empire himyarite. La cité Garnaou, dans la province d’Al-Jawf, datant du règne de Mou’ine, a connu le même sort. Je ne peux citer ici tous les monuments qui ont été détruits, tellement ils sont nombreux, mais il faut noter qu’en ciblant l’histoire de la civilisation du Yémen, ceux qui dirigent l’agression saoudienne, c’est-à-dire l’internationale sioniste, veulent assassiner l’identité et la culture du peuple yéménite et les jeter dans le cercle de l’oubli, en coupant le lien entre ce peuple et sa riche histoire, dans le dessein inavoué de l’asservir et d’exploiter ses ressources.

Quant à l’Unesco, il faut savoir que malgré toutes les plaintes déposées par les autorités chargées de la protection des monuments et des sites archéologiques au Yémen, avec des preuves à l’appui, cette organisation, qui est pourtant responsable de la protection du patrimoine humain, s’est dérobée et s’est rendue ainsi complice de l’agression saoudienne. Mai comment l’imaginer agir autrement lorsqu’on sait que l’organisation mère, les Nations unies, a été achetée avec l’argent saoudien. Cet argent qui a déjà permis à l’Arabie Saoudite de présider la Commission des droits de l’Homme des Nations unies. Une organisation qui a été incapable d’empêcher le génocide commis contre le peuple du Yémen ne saurait être sensible au sort réservé aux sites, à la culture et à l’identité de ce peuple qui se fait massacrer. Cette organisation s’est également tue le jour de la destruction de la statue de Bouddha en Afghanistan par Al-Qaïda et d’autres cas dans plusieurs pays, comme en Syrie, en Irak au Mali, etc.

On a constaté au cours des dernières années, et plus précisément depuis le début du conflit armé dans votre pays, que de plus en plus de Yéménites viennent se réfugier en Algérie. Ne craignez-vous pas que le peuple yéménite subisse le même sort que le peuple syrien ?

D’abord, permettez-moi de préciser que la communauté yéménite en Algérie est essentiellement composée d’étudiants, dont on dénombre 400 à 500 à travers les différentes universités algériennes. Il s’agit pour la plupart de places pédagogiques offertes par l’Etat algérien frère. Ceux qui sont venus en Algérie sont des expatriés yéménites vivant aux Etats-Unis pour déposer leurs dossiers à l’ambassade américaine en Algérie afin d’obtenir des visas d’entrée aux Etats-Unis, du fait que l’ambassade des Etats-Unis au Yémen a fermé ses portes en raison des circonstances actuelles. Ils sont tous financièrement à l’aise. Aujourd’hui, on assiste à un mouvement inverse où la plupart des Yéménites qui sont à l’étranger soit pour suivre des études ou pour des soins, soit des expatriés sont retournés au Yémen pour voir leurs familles, et certains d’entre eux se sont retrouvés bloqués dans les aéroports internationaux, en raison de la fermeture de l’aéroport international de Sanaa. C’est dire à quel point le peuple du Yémen est lié à sa terre natale et loin d’être intimidé par la machine de guerre saoudienne. C’est un peuple suffisamment armé face à l’adversité et aux vicissitudes de la vie.

Par ailleurs, et comme je l’ai déjà souligné, le peuple yéménite est uni et a compris le jeu de la discorde confessionnelle que l’ennemi saoudien a voulu distiller dans leurs rangs, en présentant ce qui se passe au Yémen comme une guerre civile entre sunnites et chiites. Les choses sont devenues très claires aujourd’hui pour les Yéménites, comme pour l’opinion publique arabe et internationale, à savoir que ce qui se passe est une agression de l’alliance saoudo-sioniste qui lorgne les richesses du Yémen et veut s’emparer de Bab Al-Mandeb pour contrôler la sécurité nationale arabe, en général. Cette agression s’inscrit dans un cadre plus vaste, ciblant tous les pays arabes nationalistes, dans le dessein de les diviser en petites entités, qui seront toujours dominées par l’entité sioniste.

A signaler enfin que ceux qui combattent dans le camp de l’agresseur saoudien parmi les Yéménites sont des mercenaires dont la seule préoccupation est de gagner de l’argent sale saoudien. En cela, ils ne sont guère différents de ceux qui ont été recrutés par l’Arabie Saoudite pour combattre dans ses rangs, comme ces Soudanais, Sénégalais, Somaliens et autres membres de Blackwater. Il y a bien une différence entre ceux qui se battent pour leur terre et leur honneur et ceux qui se battent pour de l’argent. C’est pourquoi la reproduction du modèle syrien au Yémen est impossible.

Entretien réalisé par R. Mahmoudi

(Suite et fin)

Comment (23)

    Mohamed Dz
    14 mars 2017 - 16 h 23 min

    L’Arabie Saoudite met en
    L’Arabie Saoudite met en œuvre un agenda dicté par l’internationale sioniste, ça depuis leurs venu au pouvoir par le sangs et les assassinats de musulmans, mais faut pas dir a mon avis l’arabie saoudite mais précise c’est al-saoud, car il y a beacoup de oulama et opposants de la terre sainte (pour ne pas dire saoudia) qui sont en prison. leurs fin est proche InCha-Allah 2022 d’apres un calcul tiré du Coran Al-Karim.




    0



    0
    No boutef
    3 janvier 2017 - 22 h 21 min

    dommage que le salafisme
    dommage que le salafisme progresse avec l’aide du pouvoir de boutef,cest une politique de la terre brûlée qui se prépare en Algérie,ils feront leur entrée massive en avril 2017 au parlement .




    0



    0
    karimdz
    3 janvier 2017 - 20 h 52 min

    Quand on veut se débarasser
    Quand on veut se débarasser de son chien, on dit qu il a la rage, les yahoudites d arabie ont usé de mensonges de propagande, comme israel avec les palestiniens, pour calomnier et justifier les crimes contre le peuple yemenite.

    Ainsi, ceux ci sont accusés d adorer le diable, d insulter le Prophète sur lui salut et paix etc etc.

    Or il n y a pas plus grand ennemi que les yahoudites d arabie, qui sont des sionistes et ne font qu appliquer leurs desseins criminels. Tout est fait par l arabie yahoudite pour induire en erreur les musulmans avec le wahabisme totalement étranger à l islam qui pousse ceux ci à devenir extremes et à demeurer à la traine. Ces yahoudtes d arabie qui soutiennent israel et finance ses guerres contre le peuple palestinien, ces yahoudites encore qui financent et fournissent les terroristes du daech pour satisfaire israel et l amérique.

    Ce qui se passe au Yemen, n est qu une répétition de ce qui se passe en Palestine occupée, avec un nouvel israel, l arabie yahoudite. La frontière entre les deux pays regorge de petrole et cela aiguise les apétits des sionistes yahoudites.




    1



    0
      anonyme
      3 janvier 2017 - 22 h 23 min

      les wahabites ont jaugé les
      les wahabites ont jaugé les peuples musulmans et ont découvert l’ignorance abyssale des foules , c’est sur cela qu’ils fondent leur stratégie diffamatoire et d’agression. l’éducation est vraiment le seul moyen de sortir les foules de l’abrutissement intégriste!
      merci à AP et au professeur Alkhawlani pour toutes ces précisions , personnellement j’ai beaucoup appris sur ce conflit. J’espère qu’une solution pacifique sera trouvée le plus rapidement possible et je souhaite aussi du plus profond de mon âme que l’arabie yehoudite tombe et se désintègre le plus vite possible !




      1



      0
    Benhabra brahim
    3 janvier 2017 - 17 h 57 min

    soso 14h27 @Alors comme ca
    soso 14h27 @Alors comme ca ,la guerre c est la faute a la religion??!!…Mais alors Gengis Khan,l empereur des tartares,tu peux nous dire quelle etait sa religion?? puisqu il nous a laisse un bon rite…………le staek tartare.




    0



    0
    pro gouvernement
    3 janvier 2017 - 16 h 44 min

    L’Arabie Saoudite ou plutôt l
    L’Arabie Saoudite ou plutôt l’Arabie maudite est le balai d’Israël quand les sionistes n’auront plus besoin de ces chiens ils vont leur faire la même chose que Benali Hosni Moubarak le président soudanais et tous les autres chiens qui servent de ballet à l’entité sioniste criminel sataniste.
    on verra si les sionistes bon venir les aider de l’enfer où les faire sortir de l’enfer ceci dit l’enfer est la meilleure place pour les Saoudiens qatari dubaïote Maroc Jordanie Sultanat d’Oman bref tout les monarchies soumise à l’entité sioniste le balai d’Israël




    1



    0
    HANNIBAL
    3 janvier 2017 - 15 h 52 min

    Les fondements de cette
    Les fondements de cette dynastie moyennageuse est appelée a disparaitre meme avec le soutien de leurs cousins $ionistes en entrainant tout les golfistes et apparentés comme notre voisin de l’Ouest le gros fourbe Moins VI cousin des $ionistes qui agresse le peuple Yemenite qui ne lui a rien fait mais il y a un bon dieu !




    1



    0
    BOUARIF-AURES
    3 janvier 2017 - 15 h 34 min

    AU NOM DE L’ARABIE TAYHOUDITE
    AU NOM DE L’ARABIE TAYHOUDITE:
    Irak, Syrie, le Yémen, Lybie, et bien avant ces pays, était l’Algérie la première cible, le lot des centaines de milliers de morts, pour satisfaire les desseins de l’Oncle Sam, et de tout l’Occident, ces guerres, lui ont rapportés des centaines de milliards de dollars, pour éponger le chômage aux peuple Occidentaux les aides sociaux cachent la misère des sans Emploi , l’argent n’à pas d’odeur et cette argent est entachée et ensanglantée des innocents assassinés, Les massacres de milliers de personnes se poursuivent inlassablement dans l’indifférence quasi-générale depuis l’intervention militaire des tayhoudite pour servir les Sionistes, au Yémen en mars 2015. Les États-Unis, la France, le Royaume Uni, les armées du Golfe et les forces égyptiennes, Marocaines, Jordaniennes Soudanaises, notamment participent directement à cette agression armée. « Tempête décisive ». Irak, Syrie, le Yémen, Lybie, le sang continue de couler « rouge pourpre », et se permettent de présenter leurs vœux aux peuple du monde, au nom de la liberté et de la démocratie travesties, même les journalistes de la liberté et de la démocratie passent sous silence ces crimes abominables !!!
    Cordialement : Un Algérien de ses montagnes des Aurès, où il fait froid sec, et l’air pure !!!




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    3 janvier 2017 - 13 h 37 min

    L’arabie Saoudite a fait le
    L’arabie Saoudite a fait le choix deliberement de se mettre sous la botte sioniste.

    En 1990 leur savant ont déclaré Saddam Hussein comme mecreant mais l’ont soutenu contre l’Iran pays musulman dans les annees 80. Va comprendre !

    Il se servent de la religion pour assoir leur pouvoir et si demain le diable en personne leur tend la main ils n’hésiteraient pas une seule seconde a s’allier avec lui.

    Nous devons en aucun cas leur faire confiance sinon nous aussi demain on se retrouvera a leur pied et a la meme occasion celui des sionistes.




    0



    0
      Sarah
      4 janvier 2017 - 8 h 53 min

      Ils ont déjà pacsés avec le
      Ils ont déjà pacsés avec le diable, la preuve est dans l’article et sur ce qu’on voit




      0



      0
    soso
    3 janvier 2017 - 13 h 27 min

    Slimane Rochdi a écrit  » les
    Slimane Rochdi a écrit  » les versets sataniques » où il dit que la religion n’est pas l’oeuvre de dieu mais de satan. ce point de vue, même s’il est contesté il n’en demeure pas moins que les faits historiques ( guerres ethniques, croisades …) viennent affirmer et renforcer cette hypothèse. donc, tant qu’il y aura des religions qui géreront les destinées des hommes, les guerres ne cesseront jamais . le jour où l’homme mettra de côté les religions et élaborera ses propres lois qui dirigeront et organiseront sa vie, la paix s’installera entre eux et cela pour toujours. Vivement la laïcisation!




    0



    0
      yoyo
      3 janvier 2017 - 14 h 29 min

      vous confander religion et
      vous confander religion et charlatanismesdes hommes veuiller bien lire le coran si vous savez lire?




      0



      0
      F.L.M
      3 janvier 2017 - 14 h 36 min

      SOSO, moi je veu ta drogue !!
      SOSO, moi je veu ta drogue !!
      L’Islam, le Christianisme et l’ancienne et vrai Tora vienne de notre créateur pour justement que l’on s’aime et que nous soyons dans le bon chemin !
      Le problème c’est qu’une SECTE assez puissant qui règne depuis longtemps au ordres de SATAN ou du DAJJAL font tout pour infiltrer nos religions pour que l’on se déteste en se faisant la guerre sans parler de la débauche et la mauvaise conduite de nous humain en puissance 10 dans dans les annés à venir.
      À titre de rapel le meilleur coup du diable c’est de nous faire croire qu’il N’EXISTE PAS !




      0



      0
      Liberté
      3 janvier 2017 - 15 h 26 min

      Les plus petits esprits ont
      Les plus petits esprits ont toujours les plus gros préjugés et le raccourci mental est leur spécialité.
      Salman Rushdie est un sataniste tout comme les francs-maçons qui ont été derrière la Révolution Française sous l’étendard de la laïcité et les sionistes derrière la Révolution Bolchévique sous celui du communisme.
      Leur but étant de couper l’humain de son divin créateur, mais ils n’ont pas réussi dans le cas de la Russie puisque nous voyons que sous Poutine les russes sont revenu à leur croyance plus que jamais car l’âme Russe est Chrétienne Orthodoxe rien à voir avec le catholicisme qui n’est que la forme hybride et corrompue de la religion qu’enseignait le prophète Jésus.
      Reste les demeurés qui pensent et croient dur comme fer aux chimères et aux illusions que sont la laïcité et la démocratie.
      À eux la récompense de l’Éternel, le barbecue éternel.




      0



      0
    anti-khafafich
    3 janvier 2017 - 13 h 02 min

    quand je vois les wahhabites,
    quand je vois les wahhabites, je sens tout de suite une odeur de toilettes qui me tape le nez !!!




    0



    0
    ELHAKIM
    3 janvier 2017 - 11 h 54 min

    Les Pays Musulmans commettent
    Les Pays Musulmans commettent une erreur historique en continuant à renforcer la taïhoudite dite  » arabie » sur les plans économique et diplomatique, en allant encore par centaines de milliers aux LIEUX SAINTS de l’ISLAM, occupés tyranniquement par la famille royale saoudienne maudite. Dieu n’a-IL-pas ordonné à tout musulmans croyant en DIEU DE COMBATTRE  » el mounkor  » par tous les moyens ? ET CE QUE FAIT LA taïhoudite dite « arabie » dont le seul DIEU est l’impérialo-sionisme dont elle est l’esclave dévoué, ne commet-elle pas du « mounkor pur » depuis sa création par l’occident judéo-chrétien ? Quand aux PAYS ARABES, ils sont doublement fautif: 1) comme les pays musulmans, ils renforcent l’économie et la diplomatie de cette graine innommable : la famille royale taïhoudite en continuant à déverser leurs pélerins sur les LIEUX SAINT (OH combien « mendjoussine » salis et devenus infréquentables par la tyrannie des imposteurs. 2 ) De continuer à siéger à la ligue dite « arabe » qui est quand à elle,  » MENDJOUSSA » et par l’Egypte traitresse où flotte le drapeau de l »état fantôche dit israél »et aussi par non seulement, la présence de la taïhoudite dite « arabie » et « le qatar » (base américano-sioniste », mais PLUS GRAVE : une ligue dite « arabe » sous la botte de ces TROIS TRAITRES ET AUX ARABES ET AUX MUSULMANS ! Salut à AP et ses amis.




    0



    0
      ÔLEYA
      21 janvier 2017 - 18 h 01 min

      La fin de l’imposture est
      La fin de l’imposture est proche. La cause de la ruine de la famille royale taïhoudite dite « arabie » vient de naître, EL HAMDOULI ALLAH EL WAHID EL QAHHAR , sous la forme d’UN TRUMP sorti de nulle part, et qui va mettre fin à cette maudite dynastie créée par l’occident et à sa tête la PERFIDE ALBION, l’ENNEMI N° UN, de l’Islam, pays du chef croisé Richard coeur de lion, de Lawrance l’officier espion, de Balfour qui a fait cadeau aux juifs-sionistes de la Palestine Arabe, avec première mission de participer à la destruction de la dawla Ôthmania, et ensuite des pays Arabes qui présentent une menace pour la créature de l’alliance judéo-chrétienne : l' »état fantôche dit israél « . Ainsi pour liquider cette vermine de l’Islam et des Arabes, il suffira à TRUMP, de la laisser tomber, de ne plus la protéger , le reste sera l’affaire de ses innombrables victimes : Le HEZB ALLAH libanais la seule fierté des Arabes, devenu « parti terroriste » par la volonté de la taïhoudite wahhabite, La Syrie ARABE, exclue de son siège de cette Ligue à l’origine Arabe (dont elle est co-fondatrice) par la volonté de la taïihoudite et ses valets ( qatar, etc…), qui ont entrepris sous les ordres de leur SEUL DIEU, l’occident impérialo-sioniste, la destruction de la Syrie, et de la Libye, La LIBYE Arabe, dont elle a activement participé à la destruction avec le juif-sarkozi, le juif-pseudo-philousoff B.H. Levy, L’OTAN , L’IRAN MUSULMAN et fier de l’être mis en quarantaine par l’alliance judéo-chrétienne mais aussi par le harcèlement du wahhabisme rétrograde, et enfin, LE 1,5 milliard de MUSULMANS SINCERES, qui ont subi, honte et humiliations du fait des trahisons répétées , connues et visibles à l’oeil nu, de la dynastie MAUDITE . Lorsque la couverture-protection des U.S.A. sera levée bientôt la dynastie MANDJOUSSA , ressemblera, à celui  » qui a fait un gros ca… dans la neige  » qui dénoncera son auteur après la fonte .




      0



      0
        ALGERIEN Libre
        8 février 2017 - 18 h 41 min

        Ô[email protected] très bonne analyse
        Ô[email protected] très bonne analyse de situation, j’espère seulement et en même temps PRIER DIEU que la balance se renverse vers la vérité et que ces NABABS soit dénoncé pour mettre fin à ces IMPOSTURES qui font beaucoup de mal à la OUMMA en agitant le drapeau de la RELIGION SACRE !!!!




        0



        0
    Liberté
    3 janvier 2017 - 11 h 00 min

    Les trois principales
    Les trois principales religions ont chacune leur cancer satanique soit:
    Les sionistes pour le judaïsme, les Jésuites pour le christianisme et les wahhabites pour l’Islam.
    Contrairement à ce que l’on pense c’est les Jésuites avec à leur tête le pape noir qui est a la manoeuvre et fait unique dans l’histoire le pape noir et le pape blanc sont tous deux Jésuites.
    N’oublions jamais que nul n’est plus riche, plus influent, plus corrompus, plus satanique sur terre que le Vatican qui de plus est doté d’une armée forte de pus de dix-huit siècles d’expérience.(le titre officiel du pape noir où chef jésuite est: Général Jésuite)
    Regardez donc cette vidéo unique sur la véritable raison de la démission du pape Benoit: pédophile en chef!
    Elle est en Anglais et elle vaut d’être regardée et diffusée à grande échelle.
    https://youtu.be/ztisTKy2KTE




    0



    0
    MoskosDZ
    3 janvier 2017 - 9 h 37 min

    Chafiites,ibadites,sunnites
    Chafiites,ibadites,sunnites,chiites,malékites,hanbalites etc………..toutes ces divisions sont une conséquence directe des guerres inter-ethniques qui font des ravages actuellement dans les pays musulmans,et dire que la religion est faite pour unir les hommes?




    0



    0
      neva
      3 janvier 2017 - 11 h 00 min

      Certes que la religion est
      Certes que la religion est faite pour unir les Hommes, mais ce sont les Hommes qui ont crée ses divisions en découpant l’Humanité en tribus, nations, ethnies, classes sociales dans le but de diviser pour mieux régner.




      0



      0
    selecto
    3 janvier 2017 - 9 h 10 min

    L’armée marocaine aussi
    L’armée marocaine aussi participe au massacre de ce peuple pacifique.




    0



    0
      Mohamed El Maadi
      3 janvier 2017 - 13 h 45 min

      [email protected]

      [email protected]

      Exact.De plus ils nous reprochent de faire de l’ingérence dans le conflit qui les opposent au sahraouis ! Mais eux n’hesitent pas a bombarder un pays qui defend l’intégrité territoriale de leur terre.La politique du Maroc c’est l’hypocrisie a l’etat pur. Il viendra un jour ou nous solderont nos comptes avec ce pays et tres sévèrement.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.