Sellal : «Des gens missionnés ont voulu semer le désordre»

Abdelmalek Sellal. New Press

Dans une déclaration à la presse ce jeudi, le Premier ministre Abdelmalek Sellal a accusé des «gens missionnés pour semer le désordre» dans certains wilayas du pays, citant Béjaïa et Bouira, mais sans donner toutefois aucun nom. «Ils veulent nous ramener le printemps arabe, a-t-il affirmé, alors que nous ne le connaissons pas, ni lui ne nous connait. Nous préférions fêter Yennayer (fête du Nouvel An amazigh, Ndlr)». Le Premier ministre a, dans le même sillage, minimisé l’ampleur des événements qui ont secoué ces deux wilayas, en parlant d’«actes isolés», tout en saluant le niveau de conscience et de patriotisme des Algériens qui, sur les réseaux sociaux notamment, se sont unanimement opposés aux tentatives de déstabilisation du pays. Il rassure que l’Algérie demeure forte, «assez forte pour que l’on ne vienne nous guider comme des moutons», a-t-il ironisé.

Cette déclaration, la première d’Abdelmalek Sellal depuis le déclenchement des émeutes, recoupe avec la réaction du ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, qui, lui, avait pointé du doigt des «parties internes», sans les nommer, d’être derrière ces actes de violence qui ont secoué la wilaya de Béjaia et certaines localités de la wilaya de Bouira. Bedoui a affirmé que ces troubles «n’ont pas été spontanées», mais bien «provoquées». «L’Etat, a-t-il assuré, va faire face à ces manœuvres menées par des parties intérieures au pays», dénonçant «les tentatives de ces parties d’imposer leur vision en employant des méthodes non civilisées».

R. Mahmoudi     

Comment (25)

    Anonymous
    6 janvier 2017 - 17 h 59 min

    Monsieur SELLAL, Messieurs du
    Monsieur SELLAL, Messieurs du système Bananier partez! Laissez les algériens compétents gouverner le pays.Il y a des milliers de cadres, de chercheurs, de savants, ils sont prêts à relever le défi du développement de notre pays. Ils ont de la matière grise mais par contre vous elle vous fait défaut.Votre radeau est foutu! Vous allez nous mener à un enfer par votre incompétence. Vous paniquez chaque jour pour les prix du pétrole au lieu de réfléchir au développement et créer de la richesse par le travail.
    Vous paniquez pour la tirelire de vos 100 milliards qui restent, ça prouve que vous ne foutez rien! Vous êtes des nuls et vous le savez. Nous sommes devenu un pays pauvre, même très pauvre.Les résultats on les vois tous les jours. Avec des algériens instruits, éduqués, cultivés aucune sirène étrangère ou intérieur ne réussira à nous diviser. Encore faut il que ces sirènes existent?????




    0



    0
      dz
      6 février 2017 - 16 h 30 min

      dans le monde , il y a plein
      dans le monde , il y a plein de lumières, des tetes pensantes qui n’attendent qu’un feu vert pour mettre les richesses intellectuelles au profit de leur pays.J’en ai rencontré à travers l’Europe qui pleure de ne pas pouvoir mettre à contribution leur savoir,….SVP pouvoir, laissez nous redresser la barque , le pays chavire ……




      0



      0
    Dyhia
    6 janvier 2017 - 15 h 58 min

    Et ces gens missionnés ont eu

    Et ces gens missionnés ont eu tout le temps de déclencher le désordre ?? C’est grave !! Que font vos ministres ??

    Si ces gens missionnés ont pu frapper à l’intérieur de la maison, c’est qu’ils ont eu la clé de la porte. Autrement, vous avez manqué de vigilance.




    0



    0
    Mlaoua
    6 janvier 2017 - 15 h 24 min

    selma (non vérifié)

    selma (non vérifié)
    06 Jan 2017 – 07:38
    Tout-à-fait d’accord avec le premier ministre, sauf que cette fois-ci la menace vient de l’intérieur et moi je préciserai qu »elle est initiée par certains partis politiques que l’Etat algérien a longtemps engraissés. Coupés de leur base et n’ayant rien à offrir, hormis leur vassalité à des ennemis du peuple algérien, ils essaient de contourner la réalité algérienne par des diversions qui leur retombent sur le bec L’algérien n’est plus dupe et sa réaction face à des excitations injustifiées l’a de nouveau démontrémQjm………………………………………………………………………………

    ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

    Ah bon tu reprends intégralement le discours des hommes du système.Je sais que tu cibles le RCD,mais sans le nommer.Alors que le problème qui est soulevé par les manifestants étaient celui qui est soulevé par certains partis au sein de l’APN, dominés par les élus issus de la fraude.Je ne vois pas pourquoi on colle stupidement tous les malheurs de l’Algérie au RCD qui n’a jamais gouverné pour pouvoir d’une quelconque influence. Tout le monde avait prévu des conséquences désastreuses pour le peuple quand la loi de finance 2017 sera appliquée.Le facebook avait fait la suite.Saches que le RCD a tout fait par le biais de ses militants pour que la région ne s’embrase pas.Mais le régime est fort en usant de toutes ses forces et la force de ses relais par appliquer la loi de finance la plus impopulaire,quitte à discréditer ses opposants et les populations qui s’y opposent.Voilà ce que tu devras comprendre madame, mais qui a malheureusement échappé à ton attention et à l’attention de certains lecteurs de ce site AP. Penser bien et raisonner bien pour pouvoir arriver à de bonnes conclusions, au lieu de se laisser pris par les manipulateurs et les menteurs,qui cherchent à tiser la haine contre les pauvres citoyens.Par contre j’invite le pouvoir à poursuivre des pilleurs dont on connait les noms que de penser à discréditer les paisibles enfants(la plupart sont des mineurs que j’ai vu de mes propres yeux)qui manifestent leur peur de ne pas manger à leur faim. Au lieu de condamner une population, penser à la comprendre.Et pourtant ce n’est pas difficile de comprendre,si on avait pensé d’approcher ces enfants,au lieu d’écrire les conneries qu’on lit par ci et par là.




    0



    0
    Bouabsa
    6 janvier 2017 - 13 h 38 min

    Lors les 3 dernières
    Lors les 3 dernières décennies, la grande majorité des Algériens – comme d’ailleurs moi-même – a pris conscience de sa BERBERITE. C’est donc tout à fait naturel que Yennayer reprenne sa place naturelle dans notre calendrier. SELLAL, qui est lui-même Kabyle, a bien fait de nous le faire rappeler. Il doit par contre savoir que le Yennayer berbère en Algérie sera pacifique mais pas moins radical dans la transformation de l’Algérie vers une société solidaire et moderne, qui prime le droit, la justice et la liberté sur toutes les autres considérations.




    0



    0
    citron
    6 janvier 2017 - 13 h 34 min

    C’est vous qui aviez
    C’est vous qui aviez fragilisé l’état en distribuant la rente de gauche à droite, vous vous êtes pris pour un émirat
    Vous n’avez fait de ce peuple que des tubes digestifs, vous avez marginalisé tous les hommes intègres de ce pays, démmerdez vous avec ces voyous, c’est votre héritage




    0



    0
    Mergou
    6 janvier 2017 - 13 h 15 min

    Ya si sellal, qui sont ces
    Ya si sellal, qui sont ces gens missionnes qui ont voulus semer le désordre, si toi et ton gouvernement n’arrivaient a identifier ces missionnes c’est que vous n’êtes pas en mesure de gouverner ce grand pays.




    0



    0
    Anonymous
    6 janvier 2017 - 12 h 45 min

    C’est les barons de l’import
    C’est les barons de l’import import qui provoque les manifs… d’ailleurs comme par hasard le centre des impôts ont été brûlés ou les sociétés productives comme Condor ont été pillés… après il faut admettre qu’il y a des revendications à Bejaia et donc plus facilement mobilisable… mais derriere tout cela, les barons de l’import import craignent 2017 car les ils auront plus de contrôles… tant que les habitants de Bejaia ou Tebessa ne comprennent pas cela, ils resteront sous développés… Et regardez Tizi Ouzou ou Setif comme ils se développent à vitesse grand V et pourtant ils ont reçu autant voir moins d’argent que Bejaia par l’Etat…ne vous trompez pas de combat car on parle du développement de l’Algerie et cela doit être notre priorité




    0



    0
      aziz
      6 janvier 2017 - 13 h 24 min

      bejaia n’a rien reçu la
      bejaia n’a rien reçu la preuve même ls logement fonal de 700000 da ont été suspendu alors dans dautres wilya ls logement complets se déstribunt à la pelle




      0



      0
      Youssef
      6 janvier 2017 - 14 h 03 min

      Vous été ridicule concernant
      Vous été ridicule concernant le financement du développement, Béjaïa est punie par le pouvoir en terme de développement je vous defi de prouver le contraire,et surtout ne faite d’amalgame entre Béjaïa et TizTizi




      0



      0
    watani
    6 janvier 2017 - 11 h 59 min

    Moi ce que je note avec
    Moi ce que je note avec plaisir,c’est la démarcation que fait Sellal de l’Algérie par rapport aux arabes en disant « le printemps arabe ne nous concerne pas et il ne nous connait pas,d’ailleurs dans quelques jours on fêtera Yennayer (nouvel an amazigh)….ce qui revient a dire,que les Algeriens sont amazigh et non arabe..une forme de reconnaissance officielle de l’Amazighité de l’Algerie……c’est deja ça…..c’est un des chemins principaux pour éviter l’effondrement de l’Algerie,la reconnaissance de l’identité national et de sa culture…..et là..c’est un combat a mener contre les nervis Baathiste et les islamistes formatés par l’arabie saoudite…et qui ont perdus leur algeriannité




    0



    0
    FAKOU
    6 janvier 2017 - 11 h 43 min

    ILS VEULENT JUSTE GAGNER DU
    ILS VEULENT JUSTE GAGNER DU TEMPS … IL SAVENT TRES BIEN QU ILS SONT INCOMPETENT POUR GERER UN PAYS COMME L ALGERIE …




    0



    0
    slam
    6 janvier 2017 - 10 h 18 min

    Quand ce n’est pas « la main
    Quand ce n’est pas « la main de l’étranger », ce sont les « parties internes »…. Il y a toujours un manipulateur qui se cache derrière le buisson.
    Vous serez crédible quand vous nommerez ces manipulateurs anonymes qui sont capables de provoquer des émeutes si facilement. Si ce qu’ils ont fait est hors la loi, qu’attendez vous pour les arrêter et les traduire devant la justice ? (…)




    0



    0
    lhadi
    6 janvier 2017 - 9 h 40 min

    Le devoir de vérité m’impose
    Le devoir de vérité m’impose de dire, avec sérénité mais aussi avec respect : Monsieur le premier des ministres est un piètre orateur. Il n’a pas l’A.D.N d’un leader pour construire une pensée politique.

    Alors, il se lance dans des discours contradictoires caractérisés par l’irresponsabilité et le conformisme d’une pensée officielle qui traite la critique comme une insolence à éradiquer.

    Dans ces moments si difficiles, il montre un visage désespérant qui n’augure ni l’avenir prochain, ni les valeurs politiques qui ont vocation à associer la responsabilité, la solidarité, la justice afin d’obtenir autour de la figure d’unification, la dévotion du peuple.

    J’invite monsieur le Premier des ministres, et néanmoins citoyen algérien, à une escrime des idées d’où surgira, sans aucun doute, la solution qui mettra fin aux brasiers de la colère, à cet immobilisme désastreux, à ces résultats en trompe l’oeil pour ne pas dire à cette orientation politique qui obère toute chance de développement d’un Etat fort, d’une république solide, d’une Algérie moderne, apaisée.

    fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
      Anonymous
      6 janvier 2017 - 13 h 25 min

      @ihadi

      @ihadi
      merci pour votre analyse
      effectivement il n’a nullement la capacité




      0



      0
    anonyme
    6 janvier 2017 - 9 h 12 min

    Vous avez vous et votre
    Vous avez vous et votre gouvernement fragilisé les institutions.
    Nous avons besoin d’un État fort, ferme et qui ne cède à chaque mouvement de panique.
    Vive les martyres qui sont mort pour notre nation et vive l’Algérie




    0



    0
    OMAR
    6 janvier 2017 - 9 h 06 min

    JE vois beaucoup de bâtards
    JE vois (…) beaucoup (…) dans ce forum qui veulent voir notre pays s’embraser!! je leur dis seulement qu’on est vacciné, et que comme le dit l’adage populaire «  » elli 9arih eddib , hafdou esslougui » les images qui nous arrivent du Yémen et de la Syrie sont assez éloquentes pour les envier ou les imiter. cette fois ci, ça ne marchera pas !! revenez dans 30 ou 50 ans peut être vous aurez ce que vous voulez voir de derrière vos planques en Europe et en Amérique ou même de vos villas à Alger ou dans d autres villes




    0



    0
    GHEDIA Aziz
    6 janvier 2017 - 8 h 50 min

    Bête et discipliné que je
    Bête et discipliné que je suis, je sais qu’il faut appeler un chat un chat. Or le premier Ministre a, peut-être de façon volontaire, évité cette appellation qui fâche. Car, les parties qu’il nous montre du doigt sans les nommer précisément sont connues de tout un chacun. Ces parties sont bien nées chez nous et ont été élevées à la mamelle de la gabegie politique et de l’austérité économique. L’histoire se répète dans cette partie de l’Algérie pour la simple et bonne raison que « les mêmes causes produisent les mêmes effets ». Agissons donc sur ces causes en facilitant la vie des citoyens, en améliorant de façon substantielle leur cadre de vie et on verra bien, c’est le bête et le discipliné qui vous l’assure, disparaître toutes ces revendications que certains voudraient bien mettre sur le compte de la soi disant spécificité de cette région.




    0



    0
      anonyme
      6 janvier 2017 - 9 h 25 min

      BRAVO
      BRAVO




      0



      0
      Lady Faria
      6 janvier 2017 - 9 h 47 min

      Très juste. Et très bien dit,
      Très juste. Et très bien dit, sans même nommer le chat 🙂




      0



      0
    Anonymous
    6 janvier 2017 - 7 h 52 min

    ces missionnés profitent des
    ces missionnés profitent des faiblesses des failles de la mauvaise maitrise et de la mauvaise gestion du gouvernement




    0



    0
    Blabla
    6 janvier 2017 - 7 h 47 min

    Yakhi le clown yakhi,depuis
    Yakhi le clown yakhi,depuis la mort de Ben mhidi et Abane le pouvoir nie Yennayer,il a même envoyé ses relais charlatans pour prêcher dans les mosquées que Yennayer est une khourafa,et aujourd’hui face à l’explosion sociale qu’il voit arriver faute de sa gestion désastreuse,il renie ses origines arabe pour s’habiller en burnous rien que pour duper le peuple,et quand le baril remontera il remettera son qamis pour insulter la Kabylie.ne vous étonnez pas ,bled Mickey est toujours là pour vous émerveiller tant que le peuple gobe tout.chiche continue sur ton délire et fais du jour de l’an berbere une journée chômée payée mais je sais c’est trop demandé.muharem oui et Yennayer non et c’est ça l’entente nationale.a bon entendeur




    0



    0
    selma
    6 janvier 2017 - 6 h 38 min

    Tout-à-fait d’accord avec le
    Tout-à-fait d’accord avec le premier ministre, sauf que cette fois-ci la menace vient de l’intérieur et moi je préciserai qu »elle est initiée par certains partis politiques que l’Etat algérien a longtemps engraissés. Coupés de leur base et n’ayant rien à offrir, hormis leur vassalité à des ennemis du peuple algérien, ils essaient de contourner la réalité algérienne par des diversions qui leur retombent sur le bec
    L’algérien n’est plus dupe et sa réaction face à des excitations injustifiées l’a de nouveau démontrémQjm




    0



    0
    Anonymous
    6 janvier 2017 - 4 h 45 min

    le chef a toujours raison
    le chef a toujours raison;meme quand il a tors c’est des circonstances involontaire a sa compétence; pourquoi il est chef parce-que il a toujours une réponse,le chef a le droit de volé sans etre inquièté;parce-que c’est le chef et ne craint pas dieu;quant il fait beau c’est du aux compétences du chef;mais quant il fait mauvais ce n’est pas de sa faute;le chef ne se trompe jamais et ce n’est jamais de sa faute;grace a dieu on a les meilleurs chefs des républiques bananière




    0



    0
      Anonymous
      6 janvier 2017 - 5 h 08 min

      il faudra vous révolter
      il faudra vous révolter contre votre chef, il vous a réduit à de simples sujets broyables a volonté dans des bennes à ordures




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.